En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Le Dragon du Muveran

        Pocket
        EAN : 9782266274067
        Code sériel : 16939
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 608
        Format : 108 x 177 mm
        Le Dragon du Muveran

        Date de parution : 07/09/2017
        Le village de Gryon, dans les Alpes vaudoises, est en émoi : dans le temple gît un cadavre, nu, allongé sur la table sainte à l'image du Christ crucifié. À l'extrémité du couteau qui lui a transpercé le cœur, un message : « Si donc la lumière qui est en toi... Le village de Gryon, dans les Alpes vaudoises, est en émoi : dans le temple gît un cadavre, nu, allongé sur la table sainte à l'image du Christ crucifié. À l'extrémité du couteau qui lui a transpercé le cœur, un message : « Si donc la lumière qui est en toi est ténèbres, combien seront grandes les ténèbres ! » L'inspecteur Andreas Auer est convaincu que ce meurtre est le premier acte d'une mise en scène macabre et symbolique. Peu à peu, les secrets que certains villageois auraient préféré garder enfouis refont surface et viennent semer le trouble dans ce lieu d'habitude si paisible...

        « Bourré de références au genre, Le Dragon du Muveran offre un huis clos policier haletant. » Direct Matin

        « Marc Voltenauer réussit avec son premier thriller un sacré tour de force. Une révélation ! » L'Illustré (Suisse)

        « Un thriller redoutable dans la veine des polars nordiques. » Ciné Télé Revue (Belgique)
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782266274067
        Code sériel : 16939
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 608
        Format : 108 x 177 mm
        Pocket
        8.95 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • McPaven Posté le 29 Juillet 2018
          Excellent romand avec une bonne intrigue. Marc Voltenauer amène un bon premier polar avec son charismatique Inspecteur Auer.
        • Lalitote Posté le 28 Juin 2018
          Une échappée belle en Suisse dans les Alpes vaudoises c’est ce que nous propose ce premier roman de Marc Voltenauer. Nous allons découvrir le très typique et charmant petit village de Gryon où rien ne vas plus. En effet on vient de découvrir un cadavre nu, supplicié dans le Temple. L’inspecteur Andréas Auer va enquêter avec intérêt d’autant plus qu’il est lui-même un habitant de Gryon avec l’aide de son compagnon Mikaël Achard journaliste. C’était super de voir ce couple gay dans leurs interactions, la tendresse en plus, c’est suffisamment rare pour être mentionné. Un couple pour qui tout va bien , pas d’épreuves homophobes à subir et une vie douce rythmée par des bons petits plats, des grands crus et des cigares fabuleux. Au fur et à mesure de ma lecture j’avais l’impression d’entrée dans l’intimité de l’auteur. Ici le rythme est cool pas de coups de speed et une lecture confortable où j’ai pu prendre mon temps pour découvrir les différentes facettes des nombreux personnages du village. J’ai aimé le jeu de la temporalité avec les retours en arrière du tueur nommé, « l’homme qui n’était pas un meurtrier », j’ai ressenti beaucoup d’empathie... Une échappée belle en Suisse dans les Alpes vaudoises c’est ce que nous propose ce premier roman de Marc Voltenauer. Nous allons découvrir le très typique et charmant petit village de Gryon où rien ne vas plus. En effet on vient de découvrir un cadavre nu, supplicié dans le Temple. L’inspecteur Andréas Auer va enquêter avec intérêt d’autant plus qu’il est lui-même un habitant de Gryon avec l’aide de son compagnon Mikaël Achard journaliste. C’était super de voir ce couple gay dans leurs interactions, la tendresse en plus, c’est suffisamment rare pour être mentionné. Un couple pour qui tout va bien , pas d’épreuves homophobes à subir et une vie douce rythmée par des bons petits plats, des grands crus et des cigares fabuleux. Au fur et à mesure de ma lecture j’avais l’impression d’entrée dans l’intimité de l’auteur. Ici le rythme est cool pas de coups de speed et une lecture confortable où j’ai pu prendre mon temps pour découvrir les différentes facettes des nombreux personnages du village. J’ai aimé le jeu de la temporalité avec les retours en arrière du tueur nommé, « l’homme qui n’était pas un meurtrier », j’ai ressenti beaucoup d’empathie pour ce personnage complexe et dont la psychologie est grandement étayée les références à la religion. J’ai été surprise de ne pas être rebutée par toutes les références bibliques qui je trouve, sont très bien amenées et ajoutent sens et compréhension à l’intrigue. J’aurai voulu sentir plus de peur, d’angoisse et de suspicion à l’intérieur même du village car l’intrigue et le thème de la vengeance sont très porteurs. J’ai pris beaucoup de plaisir à toutes les explications « scientifiques »de Doc le médecin légiste, on apprend à tout âge. En conclusion je dirai que même si le scénario reste classique, la mécanique est bien huilée et que je n’ai pas pu résister à cette série de meurtres, de secrets d’enfance, de non dits et un tueur psychopathe qui reste un des plus attachants que j’ai connu. Une histoire de vengeance extrêmement bien ficelée, j’ai été happée du début à la fin sur plus de 600 pages, je dis bravo et j’en redemande … Ma prochaine lecture sera Qui a tué Heidi ? Bonne lecture.
          Lire la suite
          En lire moins
        • nath74gri Posté le 25 Mai 2018
          Bon polar mais ça s'arrête là..... Un histoire qui se tient mais très vite l'enquête piétine et c'est un peu agaçant en lisant le livre. Andreas, policier, habitant de Gryon en Suisse, se trouve chargé d'une enquête sur des meurtres se perpétrant dans son village. Il suit des pistes mais son enquête est un peu brouillon et prend du retard.... On suit, au fil des chapitres, ce qu'il s'est passé 40 ans plus tôt et le pourquoi de ces meurtres. Des personnages un peu trop "cliché", quelques longueurs.... De beaux paysages suisses par contre sont décrits et ce roman donne envie de les découvrir. Je lirais le livre suivant de cet auteur par curiosité.
        • 1001histoires Posté le 9 Mai 2018
          "Le dragon du Muveran" écrit par Marc VOLTENAUER a été publié en octobre 2015 en Suisse par Les Editions Plaisir de Lire. C'est le premier récit d'une enquête de l'inspecteur Andreas Auer. Bienvenu en Suisse à Gryon, village des Alpes vaudoises au pied du Grand Muveran qui culmine à plus de 3000 mètres. C'est un village traditionnel, idéal pour des vacances estivales avec des possibilités de randonnées dans les alpages fleuris. L'hiver il est possible d'y skier. A Gryon, il fait aussi bon vivre qu'à Fjällbacka, Sandhamn ou que sur l'île de Gotland. La ressemblance ne s'arrête pas là ... les meurtres y sont également fréquents ! Le mois de septembre 2012 fut particulièrement sanglant. Andreas Auer et Mickaël Achard ont trouvé la maison de leurs rêves à Gryon. Mickaël a fait des études de théologie avant de devenir journaliste. Il se passionne pour l'Histoire de Gryon. Andreas n'imaginait sans doute pas qu'il serait obligé de mener à Gryon une enquête criminelle particulièrement délicate. Car Andreas est inspecteur à la police criminelle de Lausanne et lorsqu'un cadavre est découvert, poignardé et allongé sur la table de communion du temple de Gryon, il va devoir activer et diriger une équipe... "Le dragon du Muveran" écrit par Marc VOLTENAUER a été publié en octobre 2015 en Suisse par Les Editions Plaisir de Lire. C'est le premier récit d'une enquête de l'inspecteur Andreas Auer. Bienvenu en Suisse à Gryon, village des Alpes vaudoises au pied du Grand Muveran qui culmine à plus de 3000 mètres. C'est un village traditionnel, idéal pour des vacances estivales avec des possibilités de randonnées dans les alpages fleuris. L'hiver il est possible d'y skier. A Gryon, il fait aussi bon vivre qu'à Fjällbacka, Sandhamn ou que sur l'île de Gotland. La ressemblance ne s'arrête pas là ... les meurtres y sont également fréquents ! Le mois de septembre 2012 fut particulièrement sanglant. Andreas Auer et Mickaël Achard ont trouvé la maison de leurs rêves à Gryon. Mickaël a fait des études de théologie avant de devenir journaliste. Il se passionne pour l'Histoire de Gryon. Andreas n'imaginait sans doute pas qu'il serait obligé de mener à Gryon une enquête criminelle particulièrement délicate. Car Andreas est inspecteur à la police criminelle de Lausanne et lorsqu'un cadavre est découvert, poignardé et allongé sur la table de communion du temple de Gryon, il va devoir activer et diriger une équipe d'enquêteurs dont j'ai eu un immense plaisir à faire connaissance et que j'ai suivi avec passion dans un travail éprouvant et souvent mené au détriment de leur vie personnelle. J'apprécie beaucoup les portraits des enquêteurs, Nicolas jeune policier perfectible, Alain le légiste surnommé Doc, Christophe le technicien dont le diagnostic scientifique est toujours très attendu. Et puis il y a Karine, expérimentée, qui forme avec Andreas un duo professionnel soudé et complémentaire. Andreas est LE policier, fort de sa formation aux Etats-Unis auprès des plus grands profilers. Il mène l'enquête comme il le veut et ce n'est pas un procureur ambitieux qui va le faire changer d'avis. Andreas, perspicace et obstiné, a fort à faire pour découvrir le coupable et son expérience américaine n'est pas de trop pour confondre un coupable particulièrement retors qui joue au chat et à la souris avec la police et ... avec le lecteur. J'ai eu la sensation de participer à l'enquête et de côtoyer les personnages principaux. La procédure policière est détaillée avec rigueur et le lecteur n'ignore rien des découvertes des enquêteurs ni de leurs interrogations. Mickaël apporte son expertise pour interpréter les messages bibliques laissés comme indices et sa connaissance du passé de Gryon et de ses habitants. Andreas s'intéresse au présent de Gryon et de ses habitants. J'ai vécu avec les enquêteurs leur désappointement après avoir suivi une fausse piste, leur exaltation après la découverte d'un nouvel indice et enfin leur tension lorsque le dénouement approche. Et puis il y a le quotidien épicurien de Mickaël et Andreas qui nous parlent gastronomie, bons vins, cigares sous des aires de musique classique. Gryon n'est pas seulement un village-carte postale avec en arrière plan des paysages grandioses, c'est aussi une petite communauté que Marc Voltenauer nous décrit avec tendresse et lucidité. Il est instructif de découvrir l'organisation sociale de ce village et ses références protestantes, de nos jours mais aussi dans les années 1970, le tout avec les mots qui font le charme de la Suisse ( en Suisse on parque sa voiture ). A Gryon tout le monde se connait, souvent depuis l'enfance et tout n'est pas aussi idyllique qu'il n'y parait : il est possible d'y croiser un tueur en série ivre de vengeance. L'amateur de roman policier dépaysant que je suis, affectionne tout particulièrement ces rencontres. J'ai hâte de revenir à Gryon.
          Lire la suite
          En lire moins
        • gove33 Posté le 20 Avril 2018
          Voilà un polar particulièrement bien écrit et qu'il est difficile de lâcher. Espérons qu'il y en aura d'autres

        Ils en parlent

        « Le flic de polar est généralement mâle, hétéro, souvent un peu torturé. Heureusement, il tend aujourd'hui à sortir de son chemin ordonné. » Zelda Chauvet – 360°
        « Bourré de références au genre, Le Dragon du Muveran offre un huis clos policier haletant. » Direct Matin
        « Un court récit qui se lit d'une traite, en reprenant à peine son souffle. » Info Immobilière
        Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
        Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com