Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266274067
Code sériel : 16939
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 608
Format : 108 x 177 mm

Le Dragon du Muveran

Date de parution : 07/09/2017
Le village de Gryon, dans les Alpes vaudoises, est en émoi : dans le temple gît un cadavre, nu, allongé sur la table sainte à l'image du Christ crucifié. À l'extrémité du couteau qui lui a transpercé le cœur, un message : « Si donc la lumière qui est en toi... Le village de Gryon, dans les Alpes vaudoises, est en émoi : dans le temple gît un cadavre, nu, allongé sur la table sainte à l'image du Christ crucifié. À l'extrémité du couteau qui lui a transpercé le cœur, un message : « Si donc la lumière qui est en toi est ténèbres, combien seront grandes les ténèbres ! » L'inspecteur Andreas Auer est convaincu que ce meurtre est le premier acte d'une mise en scène macabre et symbolique. Peu à peu, les secrets que certains villageois auraient préféré garder enfouis refont surface et viennent semer le trouble dans ce lieu d'habitude si paisible...

« Bourré de références au genre, Le Dragon du Muveran offre un huis clos policier haletant. » Direct Matin

« Marc Voltenauer réussit avec son premier thriller un sacré tour de force. Une révélation ! » L'Illustré (Suisse)

« Un thriller redoutable dans la veine des polars nordiques. » Ciné Télé Revue (Belgique)
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266274067
Code sériel : 16939
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 608
Format : 108 x 177 mm
Pocket

Ils en parlent

« Le flic de polar est généralement mâle, hétéro, souvent un peu torturé. Heureusement, il tend aujourd'hui à sortir de son chemin ordonné. » Zelda Chauvet – 360°
« Bourré de références au genre, Le Dragon du Muveran offre un huis clos policier haletant. » Direct Matin
« Un court récit qui se lit d'une traite, en reprenant à peine son souffle. » Info Immobilière

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • houba50 Posté le 1 Octobre 2019
    un polar sympa, avec un héros attachant, formant un trio improbable avec son concubin cordon bleu et son chien immense qui s'appelle justement Minus. l'histoire est touchante, mais il y a une trop grande place du religieux à mon goût. Je suis moi-même relativement à l'aise avec le sujet, mais j'imagine que pour quelqu'un qui n'y connaît rien c'est très très long !
  • lecturesdudimanche Posté le 9 Août 2019
    Dans ma PAL de vacances, j’avais mis un florilège d’auteurs dont j’entends parler depuis longtemps sans les avoir jamais lu, dont Marc Voltenauer. Valérie, du blog Sangpages, a d’ailleurs largement contribué à mon désir de le découvrir ! (Merci Valérie !) Alors, verdict ? Une première lecture que j’ai beaucoup aimée, même si je pense que les titres suivants de l’auteur gagneront en maturité et serons plus addictifs ! Dans cette histoire, nous voilà plongé en pleine montage, dans les Alpes vaudoises, au sein d’un petit village tranquille où sévit un tueur pour le moins barbare qui accompagne ses crimes de messages bibliques ! Alors, moi, vous me connaissez : s’il y a du sang et des boyaux, des messages à décoder et une petite équipe d’enquêteurs sympas, je valide ! Et dans ce cas, nous allons enquêter avec Andreas, fraîchement installé dans le coin avec son compagnon Mikaël qui sera d’une aide précieuse pour le décodage des aspects religieux. Un flic bien dans sa peau, bien dans sa sexualité, heureux et pas alcoolique ! Vous y croyez ??? Je le souligne souvent dans mes chroniques, mais j’apprécie que les meilleurs enquêteurs ne soient pas toujours ceux qui ont la vie la plus pourrie.... Dans ma PAL de vacances, j’avais mis un florilège d’auteurs dont j’entends parler depuis longtemps sans les avoir jamais lu, dont Marc Voltenauer. Valérie, du blog Sangpages, a d’ailleurs largement contribué à mon désir de le découvrir ! (Merci Valérie !) Alors, verdict ? Une première lecture que j’ai beaucoup aimée, même si je pense que les titres suivants de l’auteur gagneront en maturité et serons plus addictifs ! Dans cette histoire, nous voilà plongé en pleine montage, dans les Alpes vaudoises, au sein d’un petit village tranquille où sévit un tueur pour le moins barbare qui accompagne ses crimes de messages bibliques ! Alors, moi, vous me connaissez : s’il y a du sang et des boyaux, des messages à décoder et une petite équipe d’enquêteurs sympas, je valide ! Et dans ce cas, nous allons enquêter avec Andreas, fraîchement installé dans le coin avec son compagnon Mikaël qui sera d’une aide précieuse pour le décodage des aspects religieux. Un flic bien dans sa peau, bien dans sa sexualité, heureux et pas alcoolique ! Vous y croyez ??? Je le souligne souvent dans mes chroniques, mais j’apprécie que les meilleurs enquêteurs ne soient pas toujours ceux qui ont la vie la plus pourrie. Parce qu’en soi, traquer les tueurs sanguinaires n’est déjà pas très comique ! Du coup, les petits moments perso donne un souffle plus léger à la lecture. L’ambiance villageoise aussi apporte un plus car vraiment, moi aussi, j’y étais dans ces montagnes ! Concernant l’enquête, allez savoir pourquoi, mais, dès le début, j’avais un coupable en tête. Et même avec les preuves par A + B que j’étais à coté de la plaque, j’attendais LA révélation qui allait non seulement me donner raison mais aussi foutre en l’air la vie de notre gentil inspecteur (ha oui, quand les écrivains sont cool, je crois toujours que ça cache quelque chose !). L’enquête nous plonge dans les petits secrets des habitants, typique de ce genre de village. Encore un point que j’apprécie dans mes lectures ! Au final, j’ai donc passé un bon moment et j’ai dores et déjà envie de repartir à l’aventure pour savoir « Qui a tué Heidi ? » !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Mavic_lit Posté le 12 Octobre 2018
    Aperçu depuis un certain temps sur les réseaux sociaux et dans les librairies je me suis enfin laissée tenter. Des personnages à l'intrigue en passant par l'ambiance des montagnes je me suis volontiers laissée séduire... malgré une fin en demi-teinte pour moi. Ce que j'aime dans les thrillers, ce sont les ambiances type huis clos qui vous place direct dans l'histoire et instaure une espère d'angoisse qui monte crescendo. Dans Le dragon du Muveran, j'ai retrouvé cette atmosphère si cher à mon cœur de lectrice. Dans un si petit village, tout le monde se connaît mais surtout chacun devient suspect à mes yeux. L'auteur alterne entre passé et présent afin de comprendre le pourquoi de ces meurtres. D'ailleurs parlons-en de ces meurtres! Ils sont pour ainsi dire très bien imagés, croyez-moi, on ne nous épargne pas! Tous ont une référence biblique et détiennent un message que notre cher inspecteur Auer va tenter de déchiffrer. Ici, la religion a une place assez importante, avec de longues explications sur certains versets mais elles sont utiles pour la compréhension de l'intrigue. Une intrigue très bien ficelée par ailleurs et qui m'a littéralement happé. En effet, j'ai eu l'impression de tourner un peu en bourrique par les... Aperçu depuis un certain temps sur les réseaux sociaux et dans les librairies je me suis enfin laissée tenter. Des personnages à l'intrigue en passant par l'ambiance des montagnes je me suis volontiers laissée séduire... malgré une fin en demi-teinte pour moi. Ce que j'aime dans les thrillers, ce sont les ambiances type huis clos qui vous place direct dans l'histoire et instaure une espère d'angoisse qui monte crescendo. Dans Le dragon du Muveran, j'ai retrouvé cette atmosphère si cher à mon cœur de lectrice. Dans un si petit village, tout le monde se connaît mais surtout chacun devient suspect à mes yeux. L'auteur alterne entre passé et présent afin de comprendre le pourquoi de ces meurtres. D'ailleurs parlons-en de ces meurtres! Ils sont pour ainsi dire très bien imagés, croyez-moi, on ne nous épargne pas! Tous ont une référence biblique et détiennent un message que notre cher inspecteur Auer va tenter de déchiffrer. Ici, la religion a une place assez importante, avec de longues explications sur certains versets mais elles sont utiles pour la compréhension de l'intrigue. Une intrigue très bien ficelée par ailleurs et qui m'a littéralement happé. En effet, j'ai eu l'impression de tourner un peu en bourrique par les multiples renversements de situation qui ont lieu tout du long. C'est réellement un doute qui s'est immiscé en moi et qui ne m'a jamais vraiment quitté. De plus, à côté de cette enquête quelque peu anxiogène, la bouffée d'oxygène se situe auprès des protagonistes et de leurs caractères. J'avoue avoir ris à certains moments devant certaines joutes verbales, et ça fait du bien surtout lorsqu'on arrive à un point crucial de l'enquête. Et c'est là qu'arrive ma demi-déception, le dénouement. Alors que la fin s'accélère, que l'on oscille entre révélations et course contre la montre, la fin m'a quelque peu désappointé. Je ne peux pas réellement en dire plus mais le sentiment qui m'a traversé est la frustration. Frustration parce qu'à mon sens, et ce n'est que mon avis personnel, je ne voyais pas du tout une fin comme celle-ci. Mais cela n'en reste pas moins une très bonne lecture. En bref, Le dragon du Muveran est un thriller qui vous entraînera dans une ambiance oppressante, pleine de doutes de par le lieu choisi pour l'histoire. Entre rebondissements et révélations, voilà une intrigue qui saura vous séduire.
    Lire la suite
    En lire moins
  • voyagelivresque Posté le 30 Septembre 2018
    Le dragon du Muveran de Marc Voltenauer , je viens de passer un très agréable moment de lecture ....Plus de 500 pages quand même me direz vous, mais des pages qui se lisent vite , sans temps mort , sans lenteur et avec de nombreux rebondissements . Marc Voltenauer signe avec ce premier roman un bon polar. - Une intrigue certes classique mais qui porte ses fruits et qui prend vie avec le lecteur et dont les rouages fonctionnent plutôt bien . - Une écriture fluide , simple , sans fioritures, des crimes violents mais sans une horreur ostentatoire. Des descriptions détaillées mais non ennuyeuses... de quoi attirer et capter l'attention du lecteur. - Mais pour moi le point fort , c'est le couple au centre du roman , le couple formé par l'inspecteur Andréas et son compagnon le journaliste Mikaël...un couple homo , contrasté mais complémentaire, et surtout profondément attachant , Marc Voltenauer les dépeint avec naturel et sensibilité, nous fait partager leur quotidien , on se sent bien avec eux et on a qu'une envie ....continuer à les voir évoluer dans son prochain roman . Quant à l'intrigue , en quelques mots : - elle se passe en Suisse dans le... Le dragon du Muveran de Marc Voltenauer , je viens de passer un très agréable moment de lecture ....Plus de 500 pages quand même me direz vous, mais des pages qui se lisent vite , sans temps mort , sans lenteur et avec de nombreux rebondissements . Marc Voltenauer signe avec ce premier roman un bon polar. - Une intrigue certes classique mais qui porte ses fruits et qui prend vie avec le lecteur et dont les rouages fonctionnent plutôt bien . - Une écriture fluide , simple , sans fioritures, des crimes violents mais sans une horreur ostentatoire. Des descriptions détaillées mais non ennuyeuses... de quoi attirer et capter l'attention du lecteur. - Mais pour moi le point fort , c'est le couple au centre du roman , le couple formé par l'inspecteur Andréas et son compagnon le journaliste Mikaël...un couple homo , contrasté mais complémentaire, et surtout profondément attachant , Marc Voltenauer les dépeint avec naturel et sensibilité, nous fait partager leur quotidien , on se sent bien avec eux et on a qu'une envie ....continuer à les voir évoluer dans son prochain roman . Quant à l'intrigue , en quelques mots : - elle se passe en Suisse dans le village de Gryon, dans les Alpes Vaudoises . Dans le temple la pasteur va découvrir le cadavre d'un homme nu allongé sur la table sainte , les orbites vides , les bras écartés à l'image du Christ . Et à l'extrémité d'un couteau qui lui transperce le coeur un verset de la bible. L'inspecteur Andréas Auer dépêché sur place est convaincu que ceci est la mise en scène d'un tueur prêt à récidiver. Et le village paisible de Gryon va être le jouet de rumeurs et va être agité par des secrets qui vont voir le jour ...tandis qu'un tueur en quête de vengeance continue à assassiner..... Un polar bien maîtrise , qui ne laisse entrevoir que du positif pour les prochains .....
    Lire la suite
    En lire moins
  • le_nouvel_homme_invisible Posté le 3 Septembre 2018
    J'ai passé deux semaines de vacances dan sles Alpes vaudoises et on m'a parlé de ce roman qui se passe justement dans la région. Ayant tranversé le village de Gryon, je me suis dis que ça pouvait être sympa de lire un policier dans un décor connu. L'histoire en elle-même est sympa à lire. Un peu rocambolesque mais pas désagréable. Le style de l'auteur laisse par contre à désirer. Certaines phrases sont de trop ou sont mal structurées. Les dialogues sont mauvais, de manière générale. Quelques erreurs techniques sont à relever (il faut faire la différence entre un pistolet et un revolver). L'histoire en italique (les fait impliquant la jeunesse de l'un des protagonistes) est une idée maligne. La série de meurtres aux Etats-Unis est de trop et on sent une influence de la série 'Dexter' (le gars qui rend lui-même la justice sur des cas précis). Le fait que l'inspecteur soit homo ne semble déranger personne, ce qui devrait pourtant être le cas dans un petit village. Bref, un bon moment de lecture malgré quelques invraisemblances...
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.