Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782266312691
Code sériel : 18024
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 400
Format : 108 x 177 mm
Le Grand Voyage de la Marie-Amélie
Date de parution : 07/01/2021
Éditeurs :
Pocket

Le Grand Voyage de la Marie-Amélie

Date de parution : 07/01/2021
Nantes, 1741. Simon Levrault n’a pas 25 ans lorsque, jeune chirurgien, il s’embarque à bord de la Marie-Amélie. Ce que les négriers attendent de lui ? Non pas qu’il soigne... Nantes, 1741. Simon Levrault n’a pas 25 ans lorsque, jeune chirurgien, il s’embarque à bord de la Marie-Amélie. Ce que les négriers attendent de lui ? Non pas qu’il soigne les esclaves, mais qu’il les « trie ». Entre les bons, ceux qui supporteront la traversée des côtes d’Afrique aux... Nantes, 1741. Simon Levrault n’a pas 25 ans lorsque, jeune chirurgien, il s’embarque à bord de la Marie-Amélie. Ce que les négriers attendent de lui ? Non pas qu’il soigne les esclaves, mais qu’il les « trie ». Entre les bons, ceux qui supporteront la traversée des côtes d’Afrique aux Antilles, et les autres, les mauvais… Commence alors pour lui un "grand voyage" entre trois continents – ce périple triangulaire de la traite où, tour à tour lâche ou courageux, notre docteur se fait le spectateur, humaniste et révolté, le complice malgré lui de l’horreur la plus pure.

« Un roman à ne manquer sous aucun prétexte. » Plaine Vue

« Incontournable ! » Marie-Thé Barrault – Librairie Une page à écrire, Janville
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266312691
Code sériel : 18024
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 400
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Effrayant et lumineux. »
Raymonde Richard / Radio Grand Ciel

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • AllTimeReadings Posté le 2 Mars 2022
    Je remercie Babelio et les éditions Pocket pour l'envoi de ce livre lors de la masse critique. Dans ce livre, Simon Levrault, jeune chirurgien innocent embarque sur un bateau français de la traite négrière. Il ne sait pas à quoi s'attendre, il remarque simplement que l'odeur du navire - même à vide - est particulièrement tenace et désagréable. Il n'en pense pas grand-chose, il est trop occupé à gérer son mal de mer. Cette première partie du livre est un peu longue puisqu'elle est relativement inutile dans l'intrigue. N'importe qui peut imaginer que se retrouver au coeur d'une tempête, quand on n'est jamais monté sur un bateau, et qu'en plus nos narines sont emplies d'une odeur nauséabonde ne doit pas être la plus fantastique des expériences. Néanmoins, ça n'a pas été un frein à ma lecture. J'avais plutôt hâte de savoir ce qui arriverait à Simon. Toutefois, la seconde partie du roman, lors de laquelle Simon arrive sur les côtes africaines s'est avérée plus intéressante. Contrairement à certains lecteurs, le style ne m'a pas dérangé. Je ne suis pas ennuyée lors de ma lecture et j'ai été assez captivée par l'aventure de Simon - aventure tout aussi horrible soit-elle. C'est là que la... Je remercie Babelio et les éditions Pocket pour l'envoi de ce livre lors de la masse critique. Dans ce livre, Simon Levrault, jeune chirurgien innocent embarque sur un bateau français de la traite négrière. Il ne sait pas à quoi s'attendre, il remarque simplement que l'odeur du navire - même à vide - est particulièrement tenace et désagréable. Il n'en pense pas grand-chose, il est trop occupé à gérer son mal de mer. Cette première partie du livre est un peu longue puisqu'elle est relativement inutile dans l'intrigue. N'importe qui peut imaginer que se retrouver au coeur d'une tempête, quand on n'est jamais monté sur un bateau, et qu'en plus nos narines sont emplies d'une odeur nauséabonde ne doit pas être la plus fantastique des expériences. Néanmoins, ça n'a pas été un frein à ma lecture. J'avais plutôt hâte de savoir ce qui arriverait à Simon. Toutefois, la seconde partie du roman, lors de laquelle Simon arrive sur les côtes africaines s'est avérée plus intéressante. Contrairement à certains lecteurs, le style ne m'a pas dérangé. Je ne suis pas ennuyée lors de ma lecture et j'ai été assez captivée par l'aventure de Simon - aventure tout aussi horrible soit-elle. C'est là que la terrible traite négrière entre en jeu. On découvre les mauvais traitements infligés aux esclaves, le mépris que les blancs ont envers eux, les supplices qu'ils subissent rien que pour être choisi par un capitaine... Ce n'était pas facile à lire. Il faut avoir le coeur bien accroché. La scène qui m'a le plus marqué est celle où les enfants sont séparés de leur mère. J'en ai vraiment eu les larmes aux yeux, preuve que l'auteur a une plume précise et percutante. C'est bien cette partie qui fait monter ma note pour ce livre. J'ai cependant été très déçue par la troisième partie. [masquer] S'il y a bien un livre dans lequel je ne m'attendais pas à trouver une histoire d'amour, c'est bien celui-là. Le fait que Simon tombe amoureux d'une esclave et que ce soit surtout par ce biais-là qu'il commence à comprendre l'horreur de sa profession... ça me dérange franchement. Bien sûr, il prend pitié des enfants et des hommes également, mais c'est Maüza qui change tout à ses yeux. On s'éloigne un peu du réalisme de la description. Bien sûr, il s'agit d'un roman historique, donc tout n'est pas précis ou véridique, mais de là à inventer un amour quelque peu réciproque entre bourreau et esclave... Ça m'a mis mal à l'aise. Sa rédemption aurait dû venir d'une prise de conscience plus profonde. [/masquer] Je ne suis pas pour autant totalement déçue de ce roman qui reste agréable à lire, comme j'ai aimé le style de l'auteur. Certains passages pourraient même être étudiés à l'école, bien qu'ils soient cruels et contiennent des détails graphiques. Ils reflètent une réalité qui ne peut être oubliée...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Shan_Ze Posté le 24 Février 2022
    Novembre 1741, Simon Levrault, jeune chirurgien, s'engage sur la Marie-Amélie. Son travail : vérifier la bonne santé des Noirs achetés en Guinée pour les revendre en Amérique pour les faire travailler dans des champs de coton. Il espère prendre un nouveau départ et oublier les désillusions de ses jeunes années. J'avais déjà lu des romans sur la vie d'esclaves, en passant par le transport dans un négrier par un homme noir qui l'a subi (comme dans Racines d'Alex Haley) mais dans ce roman, le point de vue est différent. Le narrateur, Simon, est un jeune blanc qui croit en tous les préjugés des Blancs sur les Noirs. Cependant quand il les rencontre, il se rend compte petit à petit qu'il doit revoir son opinion. Les Noirs ne sont pas considérés comme des hommes mais de la valeur marchande. Les conditions d'achat, de détention, de vie sont déplorables, on les fouette, on les maltraite pire des bêtes. Cette retranscription de la vie d'un esclave juste avant qu'il soit fait prisonnier puis vendu à un maître de plantation dans les colonies est saississante même si tout à fait écoeurante et horrible. Le choix de la narration, alternant passé et présent, ne m'a trop... Novembre 1741, Simon Levrault, jeune chirurgien, s'engage sur la Marie-Amélie. Son travail : vérifier la bonne santé des Noirs achetés en Guinée pour les revendre en Amérique pour les faire travailler dans des champs de coton. Il espère prendre un nouveau départ et oublier les désillusions de ses jeunes années. J'avais déjà lu des romans sur la vie d'esclaves, en passant par le transport dans un négrier par un homme noir qui l'a subi (comme dans Racines d'Alex Haley) mais dans ce roman, le point de vue est différent. Le narrateur, Simon, est un jeune blanc qui croit en tous les préjugés des Blancs sur les Noirs. Cependant quand il les rencontre, il se rend compte petit à petit qu'il doit revoir son opinion. Les Noirs ne sont pas considérés comme des hommes mais de la valeur marchande. Les conditions d'achat, de détention, de vie sont déplorables, on les fouette, on les maltraite pire des bêtes. Cette retranscription de la vie d'un esclave juste avant qu'il soit fait prisonnier puis vendu à un maître de plantation dans les colonies est saississante même si tout à fait écoeurante et horrible. Le choix de la narration, alternant passé et présent, ne m'a trop plu, j'aurais préféré les allers-retours moins fréquents même si ça aurait donné moins de force à Jacquet. Mais le récit était trop coupé, on se remettait dans l'histoire, plus lentement. L'histoire est difficile mais j'ai bien apprécié de lire ce roman, même s'il est dur d'encaisser ces moments noirs de l'Histoire. Malheureusement, il reste encore tellement d'injustices sur Terre. Merci à Babelio et aux éditions Pocket pour cette lecture.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Sailmoon Posté le 17 Avril 2021
    Très belle lecture que je recommande. J'ai apprécié l'évolution et la prise en conscience du héro. On s'attache aux personnages et la rigueur historique est bien là. J'ai bien aimé la fiction tout en appréciant sincèrement le côté historique et le mise en lumière des différents aspects du commerce triangulaire. Malgré que le sujet est bien sombre on lis le livre avec intérêt et on est vite suspendus et "dedans". Les sauts dans le temps sont bien gérés. Les descriptions saisissantes, on y est ! je recommande !
  • leslecturesdeknut Posté le 15 Février 2021
    Une lecture qui m’a attiré pour son caractère historique et précis. J’ai souvent lu des romans traitant de l’esclavagisme mais jamais sur le commerce triangulaire français. J’ai donc commencé ma lecture avec beaucoup d’enthousiasme ! Malheureusement je n’ai pas réussi à à accrocher à l’écriture beaucoup trop descriptive. Les descriptions immergent totalement dans l’époque mais ont fini par me perdre. Je pense que le moment n’était pas le meilleur et c’est pourquoi je mets ce roman en pause pour y revenir plus tard. Je ne veux pas l’abandonner car le sujet m’intéresse vraiment !
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.