Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266313575
Code sériel : 18077
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 640
Format : 108 x 177 mm

Le Loup des Cordeliers

Date de parution : 08/10/2020
Mai 1789. Alors qu’un vent de révolte souffle sur Paris, la nuit, un justicier encagoulé rôde, le sabre au poing et un loup en laisse, déterminé à punir par le sang les agresseurs de femmes. Les cadavres égorgés portent au front sa marque : celle d’un triangle inversé. Une seule question... Mai 1789. Alors qu’un vent de révolte souffle sur Paris, la nuit, un justicier encagoulé rôde, le sabre au poing et un loup en laisse, déterminé à punir par le sang les agresseurs de femmes. Les cadavres égorgés portent au front sa marque : celle d’un triangle inversé. Une seule question agite alors le Paris révolutionnaire et ses grandes figures, Danton, Robespierre, Desmoulins : qui diable se cache sous le masque du « Loup des Cordeliers » ? Gabriel Joly, jeune et ambitieux journaliste, mène l’enquête avec la conviction que, derrière cette affaire, c’est l’un des plus grands complots de la Révolution française qui pourrait être mis à jour…

Un enquêteur redoutable
Une fresque magistrale des premiers jours de la Révolution
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266313575
Code sériel : 18077
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 640
Format : 108 x 177 mm
Pocket

Ils en parlent

« Un excellent roman historique à la façon d’Alexandre Dumas, ou Théophile Gautier. » Bernard Lehut
RTL
« Avec Henri Lœvenbruck, la petite histoire rencontre la grande. » Hubert Artus
Le Parisien week-end
« Un thriller très réussi. » François Busnel
La Grande Librairie

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • pascalinedebrabant Posté le 10 Novembre 2020
    Ce livre, je l’ai vu passer mais tellement fois un peu partout, mais je me suis mise dans la tête que ça n’était pas pour moi, la période de la révolution française ne m’attire pas plus que ça…donc j’ai passé mon tour. Puis cette année est sortie la suite…et de nouveau, des critiques enthousiastes et dithyrambiques . Donc je me suis décidée à sortir de ma zone de confort et j’ai arrêté de me dire que ce livre n’était pas pour moi . Et comment vous dire que j’ai bien fait !! Je me suis lancée dans l’aventure …un peu fébrile …pas vraiment rassurée…de pages en pages, j’ai plongé dans les aventures de notre jeune journaliste Gabriel fraichement débarqué à Paris en pleine révolution française, j’ai voulu en apprendre plus sur le loup des Cordeliers, je me suis perdue dans la bibliothèque de la mystérieuse Lorette, dans les bas fonds des cachots de la Bastille, j’ai assisté à des réunions avec Danton,Mirabeau et Robespierre…rien que ça, sans oublier Louis et Marie Antoinette…et en moins de temps qu’il ne faut pour le dire …j’avais déjà fini le tome 1. Mr Lovenbruck vous êtes un magicien !!! Je ne suis toujours pas spécialement à... Ce livre, je l’ai vu passer mais tellement fois un peu partout, mais je me suis mise dans la tête que ça n’était pas pour moi, la période de la révolution française ne m’attire pas plus que ça…donc j’ai passé mon tour. Puis cette année est sortie la suite…et de nouveau, des critiques enthousiastes et dithyrambiques . Donc je me suis décidée à sortir de ma zone de confort et j’ai arrêté de me dire que ce livre n’était pas pour moi . Et comment vous dire que j’ai bien fait !! Je me suis lancée dans l’aventure …un peu fébrile …pas vraiment rassurée…de pages en pages, j’ai plongé dans les aventures de notre jeune journaliste Gabriel fraichement débarqué à Paris en pleine révolution française, j’ai voulu en apprendre plus sur le loup des Cordeliers, je me suis perdue dans la bibliothèque de la mystérieuse Lorette, dans les bas fonds des cachots de la Bastille, j’ai assisté à des réunions avec Danton,Mirabeau et Robespierre…rien que ça, sans oublier Louis et Marie Antoinette…et en moins de temps qu’il ne faut pour le dire …j’avais déjà fini le tome 1. Mr Lovenbruck vous êtes un magicien !!! Je ne suis toujours pas spécialement à l’aise avec cette époque de notre histoire, j’en ai un peu honte ( je suis plus histoire contemporaine), mais avec ce livre non seulement j’ai retrouvé le coté thriller que j’affectionne temps mais j’ai eu l’impression également de découvrir cette période qui m’est si étrangère, ce qui n’est jamais désagréable. BREF…IL FAUT VRAIMENT QUE J’ARRÊTE DE ME METTRE DES BARRIÈRES SUR CERTAINES LECTURES…LA SUITE A INTÉGRÉ ÉVIDEMENT MA LISTE DE SOUHAITS.
    Lire la suite
    En lire moins
  • meliani13 Posté le 7 Novembre 2020
    Livre très bien documenté, plein de rebondissements, Polar et historique, j'attaque le tome 2 Le mystère de la main rouge.
  • Eirevalc Posté le 7 Novembre 2020
    Un très bon roman sur fond historique bien documenté. Facile à lire et très dynamique, construit autour de personnages qui ont existé, le tout articulé autour d'une belle enquête et d'une touche de féminisme ! J'attends de lire la suite de cette enquête qui j'espère sera à la hauteur de ce 1er volet.
  • simonjean Posté le 5 Novembre 2020
    Henri Loevenbruck entraîne le lecteur à Paris , dans les premières semaines de la Révolution française . Le héros , un jeune journaliste venu de Normandie , Gabriel Joly , décide d'identifier un mystérieux justicier , le Loup des Cordeliers . Grâce à cette enquête , il se lie d 'amitié avec Danton , Desmoulins et Théroigne de Méricourt . On suit également Mirabeau , les manigances de Monsieur , futur Louis XVIII , les manipulations du duc d'Orléans et bien sûr, les erreurs et les hésitations , lourdes de conséquences , de Louis XVI . Grâce à un style fluide et des chapitres assez courts , on ne s'ennuie pas un instant . Je regrette cependant que la partie historique , un peu didactique , prenne souvent le pas sur l'aspect policier . De nombreux chapitres racontant les faits purement historiques ( convocation des Etats-Généraux , Serment du Jeu de Paume , renvoi de Necker , prise de la Bastille , visite du roi à l'Hôtel de Ville …) ne nous apprennent rien de nouveau . Pour connaître le fin mot de l'histoire , il faudra lire le deuxième tome qui , je l'espère sera plus policier qu'historique car ce roman , bien que très agréable , ne m'a... Henri Loevenbruck entraîne le lecteur à Paris , dans les premières semaines de la Révolution française . Le héros , un jeune journaliste venu de Normandie , Gabriel Joly , décide d'identifier un mystérieux justicier , le Loup des Cordeliers . Grâce à cette enquête , il se lie d 'amitié avec Danton , Desmoulins et Théroigne de Méricourt . On suit également Mirabeau , les manigances de Monsieur , futur Louis XVIII , les manipulations du duc d'Orléans et bien sûr, les erreurs et les hésitations , lourdes de conséquences , de Louis XVI . Grâce à un style fluide et des chapitres assez courts , on ne s'ennuie pas un instant . Je regrette cependant que la partie historique , un peu didactique , prenne souvent le pas sur l'aspect policier . De nombreux chapitres racontant les faits purement historiques ( convocation des Etats-Généraux , Serment du Jeu de Paume , renvoi de Necker , prise de la Bastille , visite du roi à l'Hôtel de Ville …) ne nous apprennent rien de nouveau . Pour connaître le fin mot de l'histoire , il faudra lire le deuxième tome qui , je l'espère sera plus policier qu'historique car ce roman , bien que très agréable , ne m'a pas procuré autant de plaisir que « L'apothicaire » que j'avais adoré .
    Lire la suite
    En lire moins
  • lecturesdudimanche Posté le 4 Novembre 2020
    Il y a des livres comme ça qui mettent tout le monde d’accord mais dont le thème principal ne m’attire pas vraiment… Dans le cas de ce livre, c’est l’époque qui ne me donnait pas forcément envie, même s’il s’agit d’un point-charnière de l’histoire française (pas la mienne, du coup 😉 ) Mais quelque chose a fait que ce livre est arrivé entre mes mains, et je m’y suis mise malgré tout sans a priori. J’entre dans l’histoire (mais aussi l’Histoire, pour le coup !) et fais la connaissance d’un sympathique jeune homme, Gabriel Joly, fraîchement débarqué à Paris en ce mois de mai 1789 avec des rêves de journalisme plein la tête. Accueilli par son oncle, il intègre un journal officiel dans lequel il comprend assez vite qu’il ne pourra pas s’exprimer à sa guise. Parallèlement, à cette époque, les citoyens commencent à se révolter et le Roi doit impérativement trouver le moyen de calmer son peuple, ce qui n’est pas forcément facile quand ses proches sont plus prompts à comploter contre lui dans leur propre intérêt qu’à réellement agir pour améliorer les conditions de la vie des citoyens français. Et ce vent de révolte souffle sur Paris par les voix... Il y a des livres comme ça qui mettent tout le monde d’accord mais dont le thème principal ne m’attire pas vraiment… Dans le cas de ce livre, c’est l’époque qui ne me donnait pas forcément envie, même s’il s’agit d’un point-charnière de l’histoire française (pas la mienne, du coup 😉 ) Mais quelque chose a fait que ce livre est arrivé entre mes mains, et je m’y suis mise malgré tout sans a priori. J’entre dans l’histoire (mais aussi l’Histoire, pour le coup !) et fais la connaissance d’un sympathique jeune homme, Gabriel Joly, fraîchement débarqué à Paris en ce mois de mai 1789 avec des rêves de journalisme plein la tête. Accueilli par son oncle, il intègre un journal officiel dans lequel il comprend assez vite qu’il ne pourra pas s’exprimer à sa guise. Parallèlement, à cette époque, les citoyens commencent à se révolter et le Roi doit impérativement trouver le moyen de calmer son peuple, ce qui n’est pas forcément facile quand ses proches sont plus prompts à comploter contre lui dans leur propre intérêt qu’à réellement agir pour améliorer les conditions de la vie des citoyens français. Et ce vent de révolte souffle sur Paris par les voix de certaines figures légendaires (Danton, Desmoulins, Mirabeau, Robespierre, …), menant jusqu’à un célèbre 14 juillet. Et dans cette époque troublée, un mystérieux justicier se balade avec un loup dans les sombres rues de Paris by night pour venger les damoiselles en détresse. Même si l’on n’est pas censé tuer son prochain (je ne sais plus qui a décrété ça, d’ailleurs…), finalement on n’est pas mécontent de ce que fait subir ce justicier aux ignobles agresseurs. Gabriel est fasciné par le mystère autour de ce redresseur de torts autoproclamé et est bien décidé à le résoudre, prêtant main-forte à la police qui (déjà à l’époque) manque un peu de moyens. Dans ses pérégrinations, Gabriel fait la connaissance d’un bandit honorable, d’une bibliothécaire un peu spéciale et des grands penseurs de l’époque. Tranquillement, sans m’en rendre compte, j’ai plongé dans cette période troublée et suivi avidement Gabriel, adorable idéaliste ; j’ai écouté les grands discours et suivi les débats qui ont mené un peuple à un grand bouleversement ; j’ai admiré Anne Josèphe Terwagne, dite Théroigne de Méricourt, héroïque féministe. L’immersion dans l’époque est totale et addictive, et finalement j’ai tellement aimé ma lecture que j’ai précommandé le tome 2 qui devrait arriver très prochainement ! Je le savais déjà, mais ce livre le confirme : Henri Loevenbuck sait tout écrire ! Sa plume est toujours surprenante, parfaitement adaptée au sujet qu’il traite et tellement soignée qu’on en perd le contact avec le monde qui nous entoure pour se placer en spectateur discret de scènes parfaitement maîtrisées, jusqu’à en humer les odeurs ! Dans ce livre, on parlera certes révolution, mais aussi journalisme, liberté de la presse, théâtre, féminisme, idéalisme… Bref, vous l’aurez compris, moi qui fus si difficile à convaincre de lire ce livre, j’aimerais maintenant vous en persuader tous !
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.

Lisez maintenant, tout de suite !