Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266296458
Code sériel : 6028
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 672
Format : 108 x 177 mm

Le Rouge et le Noir

Date de parution : 13/06/2019
Jeune ambitieux nourri à la légende napoléonienne, Julien Sorel entre au service du maire de son village, Monsieur de Rênal, comme percepteur de ses enfants. Cet ombrageux mais séduisant jeune homme, soucieux de faire oublier ses origines modestes, ne recule devant rien pour assouvir ses désirs d’élévation sociale.
Deux femmes l’aimeront...
Jeune ambitieux nourri à la légende napoléonienne, Julien Sorel entre au service du maire de son village, Monsieur de Rênal, comme percepteur de ses enfants. Cet ombrageux mais séduisant jeune homme, soucieux de faire oublier ses origines modestes, ne recule devant rien pour assouvir ses désirs d’élévation sociale.
Deux femmes l’aimeront qu’il aimera également : la douce Madame de Rênal, dont il devient l’amant, et l’intense Mathilde de la Mole, toutes deux instruments de son ascension – et accessoires, passionnés, de sa chute.
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266296458
Code sériel : 6028
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 672
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • lalyM Posté le 11 Février 2020
    classique ... Voilà un des livres que l'on donne aux élèves en France ;) ma question : mais qu'y a t'il à étudier dans ce livre ??? Quand nos enfants sauront qui entre madame de rênal et mademoiselle de la mole, notre héros julien aura choisi, ils seront bien avancé dans la vie !!! j'ai entendu plusieurs personnes me dire en bref l'histoire c'est un homme ambitieux qui se sert de son charme auprès des femmes pour arriver à s'élever .... mais sincèrement pour arriver à quoi ??? où est l'ambition de cet homme ??? Pour moi, il s'agit d'une simple romance des années 1800 ! rien de plus … La force de ce livre, la plume de l'auteur ??? Ben non :( aucune poésie, aucun charisme … Un langage soutenu certes, puisque d'époque mais rien de touchant pour moi ! grosse déception
  • dezecinte Posté le 6 Janvier 2020
    Quel bonheur de découvrir sur le tard ce classique ! Son éducation sentimentale mâtinée de lutte des classes confronte un jeune ambitieux à deux tempéraments féminins opposés, jusqu'à un final inéluctablement tragique où la rédemption se teinte de gothique ; comme le dit joliment le préfacier de mon édition « rouge comme le sang, noir comme l'hypocrisie : Julien, sans retour, opte pour le rouge ».
  • cxc72 Posté le 4 Janvier 2020
    L’histoire en elle même est très bien écrite et intéressante. De plus le personnage de Julien inspiré d’Antoine Berthet est complexe et unique en son genre.Cependant la pesante description et le dur language utilisé tout au long de l’histoire fait de ce roman qu’il est plutôt compliqué à lire. Malgré cela le rouge et le noir est et restera un chef d’œuvre de la littérature française.
  • bfauriaux Posté le 9 Novembre 2019
    Stendhal on aime ou on deteste de mon coté j'ai adoré ce livre étudié au college pour le style inimitable de l'auteur le rythme et les rebondissements reserves par l'auteur pour maintenir le lecteur en haleine:un classique indemodable
  • lyoko Posté le 7 Novembre 2019
    Ma fille ainée qui est en première a eu la grande chance de commencer l'année scolaire avec cette œuvre. Moi, même je n'y avais pas échappé. Comme a mon habitude j'accompagne mes enfants dans leurs lectures scolaires. Je lis ou relis ces romans qu'ils sont dans l'obligation d'étudier. J'ai toujours aimé Stendhal, le personnage et sa façon d'écrire. A tel point qu'à l'époque j'avais enchainé avec La chartreuse de Parme. Avec cette relecture mon opinion sur ce roman n'a pas changé, et elle s'est même peut être affermi. Dans la vie réelle je n'aime pas les hypocrites et les opportunistes, alors il était certains que je n'aurais pas beaucoup de sympathie pour Julien Sorel. Je n'ai jamais aimé le personnage, ni son comportement. Il en va de même pour Madame de Rénal, trop naïve a mon goût. Mais , et c'est là pour moi ou réside tout le talent de Stendhal, c'est de faire un grand roman avec des personnages antipathiques. Car son histoire se tient et est très prenante. On a envie de savoir le dénouement. Et puis les mœurs et coutumes de l'époque sont décrits avec brio. Et c'est sans compter sur l'ambiguïté des sentiments et des actes... Ma fille ainée qui est en première a eu la grande chance de commencer l'année scolaire avec cette œuvre. Moi, même je n'y avais pas échappé. Comme a mon habitude j'accompagne mes enfants dans leurs lectures scolaires. Je lis ou relis ces romans qu'ils sont dans l'obligation d'étudier. J'ai toujours aimé Stendhal, le personnage et sa façon d'écrire. A tel point qu'à l'époque j'avais enchainé avec La chartreuse de Parme. Avec cette relecture mon opinion sur ce roman n'a pas changé, et elle s'est même peut être affermi. Dans la vie réelle je n'aime pas les hypocrites et les opportunistes, alors il était certains que je n'aurais pas beaucoup de sympathie pour Julien Sorel. Je n'ai jamais aimé le personnage, ni son comportement. Il en va de même pour Madame de Rénal, trop naïve a mon goût. Mais , et c'est là pour moi ou réside tout le talent de Stendhal, c'est de faire un grand roman avec des personnages antipathiques. Car son histoire se tient et est très prenante. On a envie de savoir le dénouement. Et puis les mœurs et coutumes de l'époque sont décrits avec brio. Et c'est sans compter sur l'ambiguïté des sentiments et des actes des personnages tout au long de la lecture qui donne sa grandeur a ce roman. Et puis l'écriture de Stendhal est pour moi a l'inverse de son personnage d'une grande franchise. Pour conclure un classique que j'ai adoré, bien plus que ma fille qui déteste autant que moi Julien Sorel.
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.