Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266241502
Code sériel : 15644
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 736
Format : 108 x 177 mm

Le Temple noir

,

Date de parution : 13/06/2013

1232. En Terre sainte, une lutte sans merci oppose le Grand Maître des Templiers et le Légat du pape pour posséder une pierre au pouvoir mystérieux.
2012. À Londres, le Temple Noir se réunit et va changer le cours de l'Histoire. Dans les méandres financiers de la City et dans les...

1232. En Terre sainte, une lutte sans merci oppose le Grand Maître des Templiers et le Légat du pape pour posséder une pierre au pouvoir mystérieux.
2012. À Londres, le Temple Noir se réunit et va changer le cours de l'Histoire. Dans les méandres financiers de la City et dans les coulisses des sociétés secrètes, le seul homme à pouvoir éviter le pire est Antoine Marcas, flic et franc-maçon.
Mais à une condition : résoudre l'ultime énigme des Templiers...

« Du thriller ésotérique pur, haletant, mélangeant l'Histoire, l'imagination et l'actualité, signé de deux habitués des best-sellers. » Le Figaro Magazine

La suite du Septième Templier

@ Disponible chez 12-21
L'ÉDITEUR NUMÉRIQUE

 

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266241502
Code sériel : 15644
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 736
Format : 108 x 177 mm
Pocket

Ils en parlent

« Du thriller ésotérique pur, haletant, mélangeant l'histoire, l'imagination et l'actualité, signé de deux habitués des best-sellers. » Figaro Magazine

« De Londres aux landes irlandaises, ce thriller palpitant alterne le récit contemporain avec une épopée moyenâgeuse. » Le Parisien / Aujourd'hui en France

« Le Temple noir possède bien des atouts pour une lecture haletante. » Pierre Maury, Le Soir (Belgique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • elliedenormandie Posté le 7 Mai 2020
    Suite et fin du trésor des Templiers. Autant le précédent tome était speed, haletant, autant le Temple Noir est lent ... Peu de scènes d'action, beaucoup d'Histoire sur la Franc-maçonnerie et les Templiers. Serait-ce une lassitude dans l'écriture des aventures de Marcas ?! Bref, j'espère que le prochain épisode d'Antoine Marcas sera mieux, plus à mon goût.
  • angelita.manchado Posté le 29 Février 2020
    Le Temple noir de Giacometti et Ravenne, présentation Sacré Coeur, l’abbé ne pense pas qu’il faut autant de temps pour effectuer des travaux de réhabilitation. Il veut en avoir le coeur net. Il décide de s’introduire dans son église et ce qu’il trouve n’est pas fait pour le rassurer et surtout le conforte dans son opinion. Le Sacré Coeur est en travaux, certes, mais pas de réhabilitation. Après avoir trouvé le trésor, Antoine est parti en vacances avec Gabrielle. Il est heureux et amoureux. Mais, voilà, il va devoir très vite rentrer à Paris. Avis Le Temple noir de Giacometti et Ravenne Et un nouveau Marcas de fini. J’avance, j’avance dans ma série et j’en suis bien contente. Maintenant, à savoir si je vais relire Le Règne des Illuminati ou pas. Je pense puisque je voulais connaître l’évolution des personnages. Avec ce roman, la suite du Septième Templier. Alors si je me suis bien ennuyée sur le précédent, ne l’ayant pas trouvé réellement au top, celui-là, je dois dire, relève vraiment le niveau. Toujours une mention spéciale qui donnent très explications très instructives en fin de roman. Explication au début de roman pour lire ce roman. Il y a en trois. Je n’y aurais... Le Temple noir de Giacometti et Ravenne, présentation Sacré Coeur, l’abbé ne pense pas qu’il faut autant de temps pour effectuer des travaux de réhabilitation. Il veut en avoir le coeur net. Il décide de s’introduire dans son église et ce qu’il trouve n’est pas fait pour le rassurer et surtout le conforte dans son opinion. Le Sacré Coeur est en travaux, certes, mais pas de réhabilitation. Après avoir trouvé le trésor, Antoine est parti en vacances avec Gabrielle. Il est heureux et amoureux. Mais, voilà, il va devoir très vite rentrer à Paris. Avis Le Temple noir de Giacometti et Ravenne Et un nouveau Marcas de fini. J’avance, j’avance dans ma série et j’en suis bien contente. Maintenant, à savoir si je vais relire Le Règne des Illuminati ou pas. Je pense puisque je voulais connaître l’évolution des personnages. Avec ce roman, la suite du Septième Templier. Alors si je me suis bien ennuyée sur le précédent, ne l’ayant pas trouvé réellement au top, celui-là, je dois dire, relève vraiment le niveau. Toujours une mention spéciale qui donnent très explications très instructives en fin de roman. Explication au début de roman pour lire ce roman. Il y a en trois. Je n’y aurais pas pensé. Lire la partie historique, d’une traite, lire la partie actuelle d’une traite ou laisser filer les pages. Depuis les débuts d’Antoine Marcas, je privilégie celle-ci. Pour moi, tout est lié, que ce soit ce qui se passe de nos jours ou en 1232, dans ce roman. Dans Le Temple noir, Antoine Marcas est bien revenu. Il est amoureux de Gabrielle, il est en congés et passe du bon temps en vacances. Mais on le rappelle très vite car après la découverte d’un fabuleux trésor au Sacré Coeur, un homme est encore mort, un homme d’église. Il est sommé de rentrer à Paris. Et très vite, Antoine Marcas va mener l’enquête. Il va très vite découvrir qu’il va être mis en présence, de nouveau, avec la Louve, femme qu’il hait au plus haut point. Et Antoine devra partir à Londres, car c’est là que l’enquête le mène et notamment chez les franc-maçons anglais. Si Antoine découvre des trésors, il est, comme toujours, celui à abattre, celui dont on se sert pour avoir des informations. En plus, la femme qu’il aime est enlevée. Bien entendu, ceux qui lui en veulent, tapent là où ça fait mal. Pour la période actuelle, Le Temple noir se déroule au moment où vont s’ouvrir les JO de Londres. Et celui qui veut le pouvoir sur le monde a pratiquement trouvé comment devenir le maître du monde. Il élimine au fur et à mesure ses adversaires. Et même s’il arrive à trouver la clé des énigmes, aidé en cela par un chercheur ou par Antoine, il doit être absolument arrêté. Et pour cela, c’est le compte à rebours. Pour la grosse partie londonienne, c’est une véritable visite de la capitale, siège de la franc-maçonnerie britannique avec ses nombreux symboles, ses personnages qui ont oeuvré pour la franc-maçonnerie et une certaine transparence qu’il n’y a pas en France. Mais la franc-maçonnerie souffre de ragots, d’informations distillées de complots… Certaines personnes s’y engouffrent sans problème. Et ce fameux trésor des Templiers, a-t-il été réellement découvert ? Lui aussi, tout comme ces Templiers, sont l’objet de spéculations, encore et toujours, même de nos jours. La partie historique leur est, en partie, consacrée. Tout commence avec Roncelin qui fait partie d’une bande de pillards qui tue et vole sans vergogne. Ils sont assez bien préparés. Et leur dernier coup d’éclat semble bien fonctionner. Mais voilà, un homme au sein de l’Eglise, le Légat du pape, va mener une action d’envergure. Se faire délivrer cette somme et Roncelin se trouve emprisonné. Si personne ne connaissait ce dont étaient capables l’Eglise, des pillards et autres en matière de tortures humaines, le lecteur sera servi, ici. Roncelin, emprisonné, torturé, veut absolument en finir. Mais son compagnon de cellule va, en quelque sorte, le révéler à lui-même. Cet homme emprisonné est Juif et il détient, grâce à ses recherches, un secret. Les Templiers vont faire, en sorte, de le libérer. Mais bien entendu, cela ne se passe pas comme prévu. Roncelin va devoir gagner la confiance des uns et des autres, et franchement je ne m’attendais pas à un tel destin pour cet homme. Les Juifs ont toujours été les hommes à abattre et cela continue encore. Pas étonnant que le monde soit toujours en guerre, les années précédentes et il y a bien longtemps montrent que tout est un éternel recommencement pour des jeux de pouvoirs, des trésors à trouver… Les populations, quelles qu’elles soient, ont souffert, sont mortes et cela continue encore et encore. Et l’Eglise dans tout ça. Elle n’a jamais le beau rôle et cela se voit, ici, encore. Comment travaillent Eric Giacometti et Jacques Ravenne ? Comment se partagent-ils le travail ? J’aimerais, un jour, avoir une réponse à cette question, que je me pose depuis les débuts. J’espère avoir, un jour, l’occasion de les rencontrer, ensemble, ou l’un ou l’autre afin de leur poser la question. En tous les cas, encore une fois, grâce à eux, j’ai énormément appris sur des parties historiques, très intéressantes, mais on le sait romancées. Je pense que je continuerai à lire les 2-3 Antoine Marcas qui me restent en laissant filer les pages. J’aime bien passer d’une époque à l’autre, même si j’ai un peu perdu le fil une ou deux fois.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Duriauremy Posté le 19 Juillet 2019
    Du très bon Marcas, ce sympathique commissaire franc-maçon. J'ai pris plaisir à me plonger dans ce récit foisonnant d'anecdotes historiques, entre le 13ème siècle et notre époque. Des protagonistes complexes qui, au final, semblent attachants, ponctuent cette très bonne intrigue de nombreux rebondissements, pour le plus grand plaisir du lecteur. La réunion des éléments passés et présents en apothéose à la fin apporte une dimension supplémentaire au plaisir de lecture.
  • Bislys Posté le 7 Juillet 2019
    A la suite de sa découverte du trésor des Templiers, Antoine Marcas prend des vacances bien méritées en Floride. Des vacances qui vont rapidement être écourtée quand un prêtre est assassiné sur les lieux du trésor. Et revoilà Marcas à la poursuite du vrai secret des Templiers. Pour la suite du septième Templier, Giacometti et Ravenne reprennent les mêmes ingrédients: plusieurs temporalités, une intrigue multiple qui part un peu dans tous les sens et de l'ésotérisme à gogo. J'ai eu de la peine à rentrer dans cette histoire que j'ai trouvé un peu brouillonne et qui m'a moins emballée que le tome précédent. Je ne suis même pas sûr d'avoir bien compris la résolution de l'histoire. J'ai cependant beaucoup apprécié la visite du Londres franc maçonnique où j'ai appris des détails intéressants sur les monuments londoniens. La partie dans le passé souffre de longueurs et quelques pages en moins auraient amené plus de rythme au roman. Cela reste cependant un bon policier historique et je me tournerai sans hésiter vers un nouveau Giacometti et Ravenne si j'ai des envies d'ésotérisme prochainement.
  • jpcad29 Posté le 9 Juin 2019
    J'avais laissé tomber un peu le roman "historico-policier ", un peu lassé par le genre, toujours des templiers, des complots à déjouer,des néo-nazis à combattre..., ce que l'on retrouve généralement chez Cussler, Berry, et autres du genre. Je connaissais Giacometti et Ravenne, mais je trouvais que leurs romans ne renouvelaient pas vraiment et que le pauvre Antoine Madras ( leur héros) n'avait vraiment pas de bol. J'ai retenté l'aventure avec "la Croix de l'assassin " et je suis devenu accro. Le monde des franc-maçons aurait pu paraître obscure pour les non initiés, mais pas du tout. Les auteurs de par leur connaissance du milieu et du fait d'un vrai travail de recherche rendent l'histoire claire et crédible. Ils nous emportent. Un petit bémol. On peut lire un livre de la série à part, mais il existe quelques rappels aux tomes précédents. C'est bien car on suit la vie de notre héros comme si elle était parallèle à la notre, mais il faut se rappeler des autres livres ou les relire. Sinon, un humour un peu sec et cassant comme j'aime et rend le personnage plus humain. Un bouquin et une série que je conseille.
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.