Lisez! icon: Search engine
Les enfants sauvages
Date de parution : 04/11/2002
Éditeurs :
10/18

Les enfants sauvages

Date de parution : 04/11/2002
« ​Un classique de l'initiation philosophique. » France Inter

On appelle « enfants sauvages » de jeunes êtres que le sort a condamnés à vivre seuls et qui ont été, longuement, privés d'éducation. Avec une acuité étonnante, Lucien Malson...

On appelle « enfants sauvages » de jeunes êtres que le sort a condamnés à vivre seuls et qui ont été, longuement, privés d'éducation. Avec une acuité étonnante, Lucien Malson examine les cas reconnus de ces marginaux à travers les siècles. L’occasion d’un prodigieux questionnement sur l’essence de notre nature...

On appelle « enfants sauvages » de jeunes êtres que le sort a condamnés à vivre seuls et qui ont été, longuement, privés d'éducation. Avec une acuité étonnante, Lucien Malson examine les cas reconnus de ces marginaux à travers les siècles. L’occasion d’un prodigieux questionnement sur l’essence de notre nature humaine.


« L’homme est une histoire. » Lucien Malson

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264036728
Code sériel : 157
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 256
Format : 108 x 177 mm
EAN : 9782264036728
Code sériel : 157
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 256
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Chasto 01/07/2020
    Livre intéressant par son sujet mais glaçant par ces "études" et ces "rapports médicaux" établis. L'environnement est en effet primordial, essentiel pour le développement de chacun tant physique qu'intellectuel. Une plus grande part l'analyse humaine aurait été intéressante et moins choquante que ces analyses sur ce "spécimen", ce "phénomène" inconnu. Un domaine scientifique naissait et, heureusement a vite grandi malgré certaines faiblesses longtemps présentes;
  • CharlesEdouard 16/01/2019
    "Les enfants sauvages".. Cela me fait penser à cette expérience de l'Empereur Frédéric II (XIIIe siècle) pour savoir quelle était la langue "naturelle" de l'être humain. Il installa six bébés dans une pouponnière et ordonna à leurs nourrices de les alimenter, les endormir, les baigner, mais surtout, sans jamais leur parler. Non seulement aucun bébé ne se mit à parler un quelconque langage, mais tous les six dépérirent et finirent par mourir. http://www.apophtegme.com/MYSTERES/frederic2.htm Les enfants sauvages donc quel qu'ils soient ont besoin de contacts, que ce soit avec des animaux ou êtres humains, d'autres créerons un personnage avec des chiffons par exemple, ou un personnage imaginaire. Même l'adulte a besoin de contact, je me souviens du film : "Seul au monde" de Robert Zemeckis, le Héros du film Tom Hanks parle avec un ballon de foot dont il a dessiné des yeux et une bouche avec son sang. Privé d'affection, un nourrisson souffre de modifications cérébrales. Ce livre nous fera découvrir ces enfants qui ont réussi à survivre même dans un environnement difficile.
  • fleya 01/09/2015
    Lecture intéressante, je peux désormais dire avoir quelques connaissances sur le sujet... Cependant, je suis tout de même déçue de la première partie... trop évasive et pas assez construite à mon goût. La seconde partie est en revanche plus pertinente, bien qu'en faisant quelques recherches sur le cas de Victor de l'Aveyron, il se trouve des rumeurs d'un enfant battu et non sauvage... du coup il en ressort de cette lecture un sentiment de doute... Itard soupçonnait-il ne serait-ce qu'une fois que Victor ne soit pas ce qu'il semble être?
  • Tatooa 18/06/2013
    Je me souviens avoir été déçue par ce livre, non à cause de ce qui y est raconté, mais à cause des implications à grande échelle et à long terme de ce qui y est raconté, même si, dans le fond, ce qui est décrit dans ce livre semble plutôt évident, à posteriori. C'est une étude vraiment très intéressante sur les cas d'enfants ayant grandi totalement isolés d'autres êtres humains, et qui, dans le fond, restent dans un comportement uniquement instinctif destiné à satisfaire les besoins primaires. Ils en restent, en fait, au stade 1 et 2 de la pyramide de Maslow (Et encore... Etant donné qu'ils n'éprouvent même plus le besoin de se reproduire, on peut se demander s'ils ne régressent même pas en deça d'un état dit "animal"...) Et voilà, n'étant pas d'un optimisme forcené, déjà, en ce qui concerne l'espèce humaine et son évolution (qui est à mes yeux, depuis quelques décennies, plutôt une stagnation, voire, pire, une dégénérescence...), il me semble que si le petit d'homme devient ce qu'il est socialement et familialement programmé à devenir, en tant qu'espèce, nous n'avons pas le cul sorti des ronces, si j'ose dire... Pourtant ici ou là surgit parfois quelque... Je me souviens avoir été déçue par ce livre, non à cause de ce qui y est raconté, mais à cause des implications à grande échelle et à long terme de ce qui y est raconté, même si, dans le fond, ce qui est décrit dans ce livre semble plutôt évident, à posteriori. C'est une étude vraiment très intéressante sur les cas d'enfants ayant grandi totalement isolés d'autres êtres humains, et qui, dans le fond, restent dans un comportement uniquement instinctif destiné à satisfaire les besoins primaires. Ils en restent, en fait, au stade 1 et 2 de la pyramide de Maslow (Et encore... Etant donné qu'ils n'éprouvent même plus le besoin de se reproduire, on peut se demander s'ils ne régressent même pas en deça d'un état dit "animal"...) Et voilà, n'étant pas d'un optimisme forcené, déjà, en ce qui concerne l'espèce humaine et son évolution (qui est à mes yeux, depuis quelques décennies, plutôt une stagnation, voire, pire, une dégénérescence...), il me semble que si le petit d'homme devient ce qu'il est socialement et familialement programmé à devenir, en tant qu'espèce, nous n'avons pas le cul sorti des ronces, si j'ose dire... Pourtant ici ou là surgit parfois quelque miracle. Mais ici ou là, c'est encore trop peu, hélas, pour contrebalancer tous ceux qui ont un magnifique cerveau, mais ne s'en servent pas, ou si peu... Plus tous ceux qui ne s'en servent que pour dominer, asservir autrui, assouvir des besoins de pouvoir et de richesse illusoires.
    Lire la suite
    En lire moins
  • scaalaire68 21/04/2013
    Ce livre est composé en 2 parties, presque 2 livres en un. La lecture des 20 1ères pages requiert une attention soutenue ainsi que quelques bases en psychologie, notamment pour tout ce qui concerne l'inné et l'acquis. Le style devient plus aisé à lire quand l'auteur aborde de manière succincte différentes coutumes ethniques et enfin recense tous les cas connus d'enfants sauvages trouvés dans le monde depuis l'antiquité. Chaque cas pourrait faire l'objet d'un livre ou au moins d'un chapitre mais les informations connues pour chacun des cas sont probablement trop ténues. Un chapitre est toutefois consacré aux 3 cas d'enfants sauvages les plus célèbres dont Victor. Après un tableau récapitulant les cas et une bibliographie, la seconde partie du livre est consacrée à Victor « le sauvage de l'Aveyron » immortalisé par le film « l'enfant sauvage » de François Truffaut. Après une introduction Lucien Malson passe le relais et et nous poursuivons le livre écrit de la plus belle plume d'Itard : Le professeur Itard, pionnier de l'oto-rhino laryngologie fait figure de précurseur et nous révèle plus de 100 ans avant le professeur Tomatis (auteur de « l'oreille et la Vie ») que si l'audition de certains sons (parole humaine) n'est pas stimulée précocement, la faculté de pouvoir... Ce livre est composé en 2 parties, presque 2 livres en un. La lecture des 20 1ères pages requiert une attention soutenue ainsi que quelques bases en psychologie, notamment pour tout ce qui concerne l'inné et l'acquis. Le style devient plus aisé à lire quand l'auteur aborde de manière succincte différentes coutumes ethniques et enfin recense tous les cas connus d'enfants sauvages trouvés dans le monde depuis l'antiquité. Chaque cas pourrait faire l'objet d'un livre ou au moins d'un chapitre mais les informations connues pour chacun des cas sont probablement trop ténues. Un chapitre est toutefois consacré aux 3 cas d'enfants sauvages les plus célèbres dont Victor. Après un tableau récapitulant les cas et une bibliographie, la seconde partie du livre est consacrée à Victor « le sauvage de l'Aveyron » immortalisé par le film « l'enfant sauvage » de François Truffaut. Après une introduction Lucien Malson passe le relais et et nous poursuivons le livre écrit de la plus belle plume d'Itard : Le professeur Itard, pionnier de l'oto-rhino laryngologie fait figure de précurseur et nous révèle plus de 100 ans avant le professeur Tomatis (auteur de « l'oreille et la Vie ») que si l'audition de certains sons (parole humaine) n'est pas stimulée précocement, la faculté de pouvoir reproduire ensuite ces sons est sérieusement compromise. Aidé d'une institutrice Mme Guérin il élèvera Victor et parviendra, au cours de nombreuses expériences qu'il relate, à sortir l'enfant d'un quasi autisme et le socialiser un tant soit peu. A la lecture de son compte-rendu je me dis que Victor l'enfant sauvage qui a passé la majeure partie de sa vie à survivre seul dans les bois a eu relativement de la chance d'avoir été adopté par Itard. Recueilli par un autre professeur il aurait peut-être fini enfermé dans un asile, taxé d'arriération mentale. Mais contre vents et marées, Itard voulait prouver qu'une éducation appropriée pouvait venir à bout du degré « zéro » de communication et déficit d'attention de l'enfant qui étaient, selon lui, au départ inférieurs à ceux de n'importe quel animal domestique. Il parviendra à l'éduquer par le biais des émotions d'avantage que par celui du dressage ce qui n'était sans doute pas si courant à cette époque (début 1800). Son principal regret est que Victor ne parviendra jamais à réellement parler si ce n'est quelques mots. Le livre s'arrête à la fin de l'adolescence de Victor et il est confié à la garde de l'institutrice qui l'a élevé avec Itard. On sait qu'il décédera quadragénaire dans une institution mais sans plus de précisions.
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la newsletter 10/18 pour encore plus d'inspirations !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…