En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Les fils d'Odin

        10/18
        EAN : 9782264070593
        Code sériel : 5184
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 552
        Format : 108 x 177 mm
        Les fils d'Odin

        Joël FALCOZ (Traducteur)
        Collection : Grands Détectives
        Date de parution : 16/03/2017
        Allemagne année zéro : dans un Berlin ravagé par la guerre, l'ancien commissaire juif Richard Oppenheimer se lance sur les traces d’un mystérieux culte aryen.
        Berlin, début 1945. Au cœur d’une ville dévastée, Richard Oppenheimer, juif et ancien commissaire, vit dans la peur de faire partie des tout derniers déportés. Aidé par son amie Hilde, fervente opposante au régime, il mène une existence dans l’ombre. La situation s’aggrave brusquement lorsque Hilde est accusée d’avoir tué... Berlin, début 1945. Au cœur d’une ville dévastée, Richard Oppenheimer, juif et ancien commissaire, vit dans la peur de faire partie des tout derniers déportés. Aidé par son amie Hilde, fervente opposante au régime, il mène une existence dans l’ombre. La situation s’aggrave brusquement lorsque Hilde est accusée d’avoir tué son ex-mari, membre des SS impliqué dans les atroces expériences humaines menées à Auschwitz. Avec une broche portant un sigle runique comme seul indice, Oppenheimer se lance dans une enquête risquée pour démasquer le vrai coupable. Ses recherches le mènent à un mystérieux culte germanique qui n’a qu’un seul objectif : assurer la suprématie de la race aryenne.
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782264070593
        Code sériel : 5184
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 552
        Format : 108 x 177 mm
        10/18
        9.10 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • dupuisjluc Posté le 1 Février 2018
          Un roman noir qui se passe à Berlin vers la fin de la 2ème guerre mondiale. Un ex commissaire (il est juif donc banni et vivant dans l'anonymat) mène une enquête personnelle, dans le but de disculper une de ces amies de l'assassinat de son mari, membre de la terrible SS. J'ai beaucoup apprécié l'ambiance qui règne dans ce roman et qui retranscrit très bien, je pense, ce que devait être la vie des berlinois pendant cette période chahutée de l'histoire. Le livre semble presque être un prétexte pour justement mettre en scène cette vie quotidienne rythmée par les alertes aux raids aériens... Harald Gilbers nous livre, avec cette histoire, un bon moment de lecture, autour d'événements tragiques. Un rebondissement surprenant et une fin en point de suspension ponctue ce bon polar! A lire!
        • Souri7 Posté le 12 Octobre 2017
          Quelques mois après l'enquête menée dans Germania, la vie de Richard Oppenheimer, ancien commissaire de la Kripo et juif ne s'est pas améliorée. Au contraire, la rafle des juifs dans Berlin s'étant intensifiée, Richard Oppenheimer est contraint de passer pour mort aux yeux des autorités, de changer d'identité et d'éviter au maximum les contacts avec sa femme Lisa. Ajouté à cela, des bombardements de la ville par les alliés toutes les nuits, des difficultés à se mouvoir dans la ville pour quérir de la nourriture et la peur de voir les Russes arriver afin de commettre les pires exactions, et vous êtes servi. Malgré les dangers, Richard n'hésite pas à sortir de sa clandestinité afin d'aider son amie Hilde, accusée du meurtre de son mari. Cette enquête conduira notre enquêteur dans les pires horreurs perpétrées par les SS sur les prisonniers des camps où, la science prime sur l'humanité. Le tout sous l'égide d'une secte mystérieuse.... Ce second volet des enquêtes de Richard Oppenheimer dans le Berlin de la Seconde Guerre mondiale est une véritable tranche de vie historique. En plus de l'enquête policière, Harald Gilbers nous offre un condensé d'histoire via les descriptions du quotidien des Berlinois sous les bombes. Des... Quelques mois après l'enquête menée dans Germania, la vie de Richard Oppenheimer, ancien commissaire de la Kripo et juif ne s'est pas améliorée. Au contraire, la rafle des juifs dans Berlin s'étant intensifiée, Richard Oppenheimer est contraint de passer pour mort aux yeux des autorités, de changer d'identité et d'éviter au maximum les contacts avec sa femme Lisa. Ajouté à cela, des bombardements de la ville par les alliés toutes les nuits, des difficultés à se mouvoir dans la ville pour quérir de la nourriture et la peur de voir les Russes arriver afin de commettre les pires exactions, et vous êtes servi. Malgré les dangers, Richard n'hésite pas à sortir de sa clandestinité afin d'aider son amie Hilde, accusée du meurtre de son mari. Cette enquête conduira notre enquêteur dans les pires horreurs perpétrées par les SS sur les prisonniers des camps où, la science prime sur l'humanité. Le tout sous l'égide d'une secte mystérieuse.... Ce second volet des enquêtes de Richard Oppenheimer dans le Berlin de la Seconde Guerre mondiale est une véritable tranche de vie historique. En plus de l'enquête policière, Harald Gilbers nous offre un condensé d'histoire via les descriptions du quotidien des Berlinois sous les bombes. Des habitants lassés, fatigués, usés et effrayés à la fois par la dérive de l'état de plus en plus cinglé sous l'égide d'Hitler et ses lubies et d'autre part par les bombardements incessants des alliés et l'approche des rouges. L'auteur nous relate la manière, dont certains, sentant le vent tourner commence à changer de camp ou à se dédouaner avant l'arrivée des alliés (voir "le dragon" logeant Lisa), d'autres se font passer pour d'anciens prisonniers voire d'anciens juifs. C'est écoeurant et passionnant à la fois. D'ailleurs, heureusement que l'auteur maîtrise l'aspect historique de son roman via des journaux d'époque .... parce que l'enquête en elle-même m'a malheureusement déçue. Une fois le corps du mari découvert, j'ai su de suite comment l'histoire allait se terminer. Pour la révélation finale, nous pouvons donc dire que c'est loupé. Cette déception vient essentiellement de la rythmique de l'intrigue. Richard Oppenheimer se retrouve à mener l'enquête avec l'aide d'amis de Hilde, mais le tout de manière hachée et discontinue puisque l'auteur s'arrête par moment pour dériver sur les aspects historiques du conflit. Ensuite, l'aspect sectaire du roman avec ces hommes adulant Odin est à peine esquissé et peu utilisé au final. La secte apparait à certains moments sans prendre de réelle envergure dans le récit pour se voir détruite de manière brutale vers la fin grâce à Oppenheimer.... Dommage... un peu plus de mystère, de tension auraient été vraiment appréciés. Au final, malgré un second roman moins attractif que le premier, Harald Gilbers maîtrise totalement son sujet et sait comment appâter le lecteur. Une découverte de la Seconde Guerre mondiale au travers d'un point de vue berlinois des plus intéressants et passionnant. On en redemande surtout que le livre s'achève quelques semaines avant la capitulation de l'Allemagne. Vivement le tome 3.
          Lire la suite
          En lire moins
        • cvd64 Posté le 11 Juin 2017
          Bon polar se situant durant la seconde guerre mondiale, effectivement l'auteur fait concurrence à Philip Kerr mais j'ai aussi lu récemment Satan habite au 21 de jean Pierre de Lucovich et je ne saurais tous les départager
        • Mana_ Posté le 28 Août 2016
          Ce livre est excellent sur le fond mais propose une forme un peu trop lente qui ne m'a pas convenu. Je ne dis pas que je ne me replongerai pas dedans un jour car l'ambiance était excellente et l'intérêt certain. Plus d'infos sur ma chronique :)
        • WonderBook Posté le 8 Juin 2016
          Un second volume plus complexe que le précédant mais également plus passionnant. Nous découvrons une nouvelle facette de l'idéologie nazie par le biais de sectes existantes à cette époque qui prônaient également le culte de la race aryenne. En parallèle, l'auteur nous apporte beaucoup d'informations historiques sur les procès éclairs qui se déroulaient à la fin de la guerre. Un roman très riche qui traite du nazisme sous un angle différent des autres auteurs. Passionnant !
        Plongez dans l'univers du polar historique avec la newsletter Grands Détectives.
        Voyagez au fil des enquêtes de la collection Grands Détectives.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.