Lisez! icon: Search engine
À Paraître
Les Maudits
Charles Bonnot (traduit par), Sigolène Vivier (traduit par)
Date de parution : 18/04/2024
Éditeurs :
10/18
En savoir plus
9.60 €
Date de parution: 18/04/2024
À Paraître

Les Maudits

Charles Bonnot (traduit par), Sigolène Vivier (traduit par)
Date de parution : 18/04/2024
Y aurait-il dans les tranchés quelque chose de bien plus terrible que
les attaques allemandes ?
Arras, 1914. Sur la ligne de front, le lieutenant Henry Frost donne l’assaut. À sa grande surprise, sa troupe ne rencontre aucune résistance. Dans la tranchée adverse, les soldats allemands... Arras, 1914. Sur la ligne de front, le lieutenant Henry Frost donne l’assaut. À sa grande surprise, sa troupe ne rencontre aucune résistance. Dans la tranchée adverse, les soldats allemands ont été tués, leurs corps atrocement déchiquetés.
Au même moment, le père Andreas est retrouvé sauvagement assassiné dans la cathédrale. Le...
Arras, 1914. Sur la ligne de front, le lieutenant Henry Frost donne l’assaut. À sa grande surprise, sa troupe ne rencontre aucune résistance. Dans la tranchée adverse, les soldats allemands ont été tués, leurs corps atrocement déchiquetés.
Au même moment, le père Andreas est retrouvé sauvagement assassiné dans la cathédrale. Le Vatican décide d’envoyer l'inquisiteur Poldek Tacit. Sa mission : protéger l’Église de ceux qui cherchent à lui nuire. À n’importe quel prix.
 
Traduit de l’anglais par Charles Bonnot et Sigolène Vivier
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264083401
Code sériel : 5951
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 576
Format : 108 x 177 mm
10/18
En savoir plus
9.60 €
Date de parution: 18/04/2024
EAN : 9782264083401
Code sériel : 5951
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 576
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Xtange 10/02/2024
    C'était pas loin d'être un coup de cœur. Contrairement à ce que peut laisser penser la couverture, Les Maudits n'est pas un roman bébête et gore, ni même le roman d'horreur qui ne vous fera pas fermer l’œil de la nuit. Chose appréciable : le gros de l'histoire se déroule à Arras, c'est rare pour ce type de roman de jouer à domicile. Nous sommes transporté sur le front lors de la première guerre mondiale. Face aux allemands sont postés les troupes anglaises qui défendent la zone. C'est le réalisme de la plume de Tarn Richardson qui nous laisse croire à cette histoire. Il arrive à décrire avec précision la vie et l"ambiance des tranchées sans que ce soit pesant ni repoussant. En plus des talents d'écriture de l'auteur et de ses traducteurs, Tarn Richardson fait preuve d'une grande maîtrise scénaristique, il gère à la perfection les flashback qui apportent de la compréhension à l'intrigue et au caractère de notre héro. Et les loups dans tout ça ? Bien souvent ils passent au second plan tellement le reste de l'histoire est prenante. Un livre que j'ai dévoré du début à la fin. Seule la fin (à mon goût) manque de subtilité. Je vous laisse vous faire votre propre opinion à ce sujet.C'était pas loin d'être un coup de cœur. Contrairement à ce que peut laisser penser la couverture, Les Maudits n'est pas un roman bébête et gore, ni même le roman d'horreur qui ne vous fera pas fermer l’œil de la nuit. Chose appréciable : le gros de l'histoire se déroule à Arras, c'est rare pour ce type de roman de jouer à domicile. Nous sommes transporté sur le front lors de la première guerre mondiale. Face aux allemands sont postés les troupes anglaises qui défendent la zone. C'est le réalisme de la plume de Tarn Richardson qui nous laisse croire à cette histoire. Il arrive à décrire avec précision la vie et l"ambiance des tranchées sans que ce soit pesant ni repoussant. En plus des talents d'écriture de l'auteur et de ses traducteurs, Tarn Richardson fait preuve d'une grande maîtrise scénaristique, il gère à la perfection les flashback qui apportent de la compréhension à l'intrigue et au caractère de notre héro. Et les loups dans tout ça ? Bien souvent ils passent au second plan tellement le reste de l'histoire est prenante. Un livre que j'ai dévoré du début à la fin. Seule la fin (à mon goût) manque de subtilité. Je vous laisse...
    Lire la suite
    En lire moins
  • ya2meufs_qui_lisentetvoyagent 05/01/2024
    🐺LE GRAND MÉCHANT LOUP🐺 A Arras en 1914, au début de la première Guerre mondiale, les alliés anglais découvrent une tranchée maculée de sang et de restes humains, une vraie boucherie ! Aucun être humain ne peut avoir fait ça, impossible ! Alors que le lieutenant Henry Frost s'interroge, le prêtre de la cathédrale d'Arras est sauvagement assassiné. Là aussi, le meurtre semble l'oeuvre d'une bête possédée par le Diable. D'ailleurs, le Vatican dépêche sur place un inquisiteur, l'énigmatique Poldek Tacit, un homme cruel et tourmenté... Des loups-garous dans les tranchées de 14-18, il fallait oser ! Tarn Richardson dont c'est le premier roman tente le mélange des genres et c'est une réussite ! A la fois roman historique parfaitement documenté sur la Première Guerre mondiale, histoire d'amour et récit fantastique terrifiant, "Les maudits" ne se dévore pas, il se déchiquette à belles dents 🤪! Attention il faut avoir le cœur bien accroché pour lire ces descriptions de massacres sanguinolents, de membres arrachés qui volent, de bains de viscères purulents ou ces scènes d'exorcisme qui confinent à la torture 🩸🩸🩸. Les amateurs de violence pure qui tabasse seront servis, les flippettes, elles, devront passer leur chemin, même si une histoire d'amour laisse passer un peu de lumière et d'espoir... Ajoutons à tout ça une bonne dose de complotisme religieux façon Da Vinci Code déjanté et vous aurez la recette de ce scary mystery pas piqué des vers ! C'est le premier d'une trilogie et on a très envie d'en savoir plus sur Poldek Tacit, un des personnages les plus originaux qu'on ait jamais rencontré. A retrouver dans "Les déchus" puis "Les ressuscités" en avril chez Sonatine. Ce roman vous tente ? Vous aimez le mélange des genres ? Les romans gore ? Bisous et bonne journée 😘 Fran et Flo 🍒🐺LE GRAND MÉCHANT LOUP🐺 A Arras en 1914, au début de la première Guerre mondiale, les alliés anglais découvrent une tranchée maculée de sang et de restes humains, une vraie boucherie ! Aucun être humain ne peut avoir fait ça, impossible ! Alors que le lieutenant Henry Frost s'interroge, le prêtre de la cathédrale d'Arras est sauvagement assassiné. Là aussi, le meurtre semble l'oeuvre d'une bête possédée par le Diable. D'ailleurs, le Vatican dépêche sur place un inquisiteur, l'énigmatique Poldek Tacit, un homme cruel et tourmenté... Des loups-garous dans les tranchées de 14-18, il fallait oser ! Tarn Richardson dont c'est le premier roman tente le mélange des genres et c'est une réussite ! A la fois roman historique parfaitement documenté sur la Première Guerre mondiale, histoire d'amour et récit fantastique terrifiant, "Les maudits" ne se dévore pas, il se déchiquette à belles dents 🤪! Attention il faut avoir le cœur bien accroché pour lire ces descriptions de massacres sanguinolents, de membres arrachés qui volent, de bains de viscères purulents ou ces scènes d'exorcisme qui confinent à la torture 🩸🩸🩸. Les amateurs de violence pure qui tabasse seront servis, les flippettes, elles, devront passer leur chemin, même si une histoire d'amour laisse passer...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Ithaqua 14/11/2023
    Passionné par la Grande Guerre et amateur de séries Z, je me suis laissé facilement tenter par ce livre au résumé plein de promesses. Je n'ai pas été déçu, la reconstitution historique est suffisante pour qu'on y croit, les codes de livres de loups-garous sont respectés, et les personnages sont intéressants. L'histoire se lit bien, on ne s'ennuie pas. J'ai passé un bon moment et vais sans hésitation lire la suite.
  • liliaza 05/11/2023
    Tout d'abord je remercie les éditions Sonatines pour m'avoir permis de découvrir ce roman. Première chose j'adore cette nouvelle collection. Les couvertures sont superbes. Je pourrais les afficher au mur. Je les adore. Ce côté affiche film d'horreur vintage est ce qui m'a poussé vers ce roman. Nous suivons ici les enquêtes de Tacit, inquisiteur pour le Vatican, à la poursuite de loups-garous pendant la deuxième guerre mondiale. Mais voilà Tacit n'est pas vraiment un prêtre comme on pourrait l'attendre. Il boit, il jure, il se bat, et même blasphème parfois. Un anti-héros par excellence. Mais heureusement (ou malheureusement selon comment se finit un chapitre) les flash-backs sont là pour nous faire comprendre sa psyché et son vaincu. Nous suivons aussi d'autres personnages comme une civile, un militaire anglais (que j'apprécié énormément!). Il y en a pour tous les goûts et on finit par s'y attacher. Si je ne devais garder qu'un personnage ce serait Henry. C'est vraiment un très bon personnage. L'autrice a réussi à parfaitement nous décrire les scènes de violences qu'elles soient l'oeuvre d'humains ou de loups. Elle a très bien travaillé son histoire qui est bien poussé. J'ai beaucoup aimé l'origine des lycanthropes. L'ambiance des tranchées est horrible et par conséquent très réaliste. On a vraiment l'impression d'y être. On ressent bien la peur et la lassitude des soldats. Je mettrais quand même un bémol car, même s'ils sont utiles à l'histoire, les allers-retours sont parfois un peu lourds et cassent notre lecture. Sans être un coup de cœur j'ai passé un très bon moment dans cette lecture. En film on pourrait s'attendre à un nanar mais en livre ça glisse tout seul. Les pages tournent. On est pris dans cet espèce de huis clos étouffant. Heureusement il y a les flash-back pour respirer. De bons personnages à la fois attachants et énervants. Bref je recommande. Hâte de lire la suite. Tout d'abord je remercie les éditions Sonatines pour m'avoir permis de découvrir ce roman. Première chose j'adore cette nouvelle collection. Les couvertures sont superbes. Je pourrais les afficher au mur. Je les adore. Ce côté affiche film d'horreur vintage est ce qui m'a poussé vers ce roman. Nous suivons ici les enquêtes de Tacit, inquisiteur pour le Vatican, à la poursuite de loups-garous pendant la deuxième guerre mondiale. Mais voilà Tacit n'est pas vraiment un prêtre comme on pourrait l'attendre. Il boit, il jure, il se bat, et même blasphème parfois. Un anti-héros par excellence. Mais heureusement (ou malheureusement selon comment se finit un chapitre) les flash-backs sont là pour nous faire comprendre sa psyché et son vaincu. Nous suivons aussi d'autres personnages comme une civile, un militaire anglais (que j'apprécié énormément!). Il y en a pour tous les goûts et on finit par s'y attacher. Si je ne devais garder qu'un personnage ce serait Henry. C'est vraiment un très bon personnage. L'autrice a réussi à parfaitement nous décrire les scènes de violences qu'elles soient l'oeuvre d'humains ou de loups. Elle a très bien travaillé son histoire qui est bien poussé. J'ai beaucoup aimé l'origine des lycanthropes. L'ambiance des tranchées est horrible...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Stelphique 28/10/2023
    🐺Chronique🐺 « Il avait disparu des esprits comme la lune disparaissait chaque matin à l’horizon depuis des temps immémoriaux. » S’il avait disparu, alors autant le rappeler, en plus ça tombe bien, ce soir, c’est la pleine lune. L’auteur, Tarn Richardson, va ramener à vos esprits, vos peurs les plus profondes. Il ne lésinera devant rien, pour vous éprouver. Mais ce soir, nous parlerons du loup, des loups de Fampoux, des loups-garous. Alors, évidemment, qu’au milieu du carnage de cette première guerre mondiale, un peu plus ou un peu moins de sang, ça ne changera pas la donne, mais tout de même, ces loups-là sont redoutables et certains n’aiment pas trop les voir sortir de leur tanière….Tacit Poldek est chargé de cette mission périlleuse mais il en a vu tellement d’autres, avec sa fonction d’inquisiteur, que cette chasse dans les tranchées n’est qu’une étape supplémentaire ardue sur le chemin de la foi. Mais la foi, est-elle encore en lui, en eux, en l’humanité quand la rage se déchaîne? Est-elle permanente ou fluctuante, avec tous ses hurlements? Est-elle hybride ou métamorphe, si l’heure est sombre? Depuis la nuit des temps, les loups-garous intriguent, fascinent, terrifient, mais s’ils étaient là, ce soir, au cœur de l’Histoire est-ce que la terreur n’aurait pas un autre goût, une autre perspective, un éclairage plus fantastique au clair de cette lune? Est-ce que vous ne tremblerez pas d’une autre manière si on vous contait une légende plus probable de l’Hombre Lobo? Alerte! Alerte! Ennemi dans la tranchée! Ennemi dans la tranchée! Ce premier tome est bluffant, parce que l’on est sur la ligne de front, à tenter de comprendre les stratégies militaires, les meurtres inexplicables de deux prêtres et, il plane cette menace presque surnaturelle…Personne n’y croit, mais le chaos est si monstrueux que l’angoisse prend vite le dessus. La temporalité est orchestrée si judicieusement que les mystères et les personnalités ne se dévoilent que partiellement, laissant le doute infuser à bonne température. Alors l’ennemi sera de quel côté? Est-ce que sur un champ de bataille, on sait d’où il vient le Mal? Et qui décide du côté? L’armée? Le Vatican? Les hommes? Qui est à même de choisir où est le bon chemin? Est-ce que le titre, la vocation, la fonction est suffisant pour envoyer des vies dans l’antre de l’enfer? J’ai aimé ces duos homme-femme, Henry et Sandrine, Tacit et Isabella, parce que chacun ramène la part bonne de l’autre. Même déséquilibrés, même vacillants, ce sont des personnages très réussis puisqu’ils viennent nous toucher avec leurs bontés plus ou moins visibles. Et dieu sait qu’en temps de guerre, la bonté est une denrée rarissime… « -Il ne nous revient pas d’être tristes dans ce monde. » Ne soyez pas donc pas triste car même le seigneur ne le voudrait pas! En plus, la chance que l’on a c’est que Les Maudits n’est que le premier tome d’une trilogie qui me parait d’ors et déjà fabuleuse! Et Les Déchus est déjà sorti! Vous ne pouvez que vous réjouir! En tout cas, je vous conseille vivement cette revisite du loup-garou! Mais là, où ça fait toute la différence c’est l’originalité de cette intrigue, à mi-chemin entre le thriller historique, l’horreur et le fantastique. C’est une prouesse, et ce mélange des genres est savoureux! Toutes les frontières sont brouillées, mais à la fin, il est impossible de ne pas être frappé par cette évidence: c’est un coup de cœur! Et je veux bien aller le crier à la lune, ce soir!🐺Chronique🐺 « Il avait disparu des esprits comme la lune disparaissait chaque matin à l’horizon depuis des temps immémoriaux. » S’il avait disparu, alors autant le rappeler, en plus ça tombe bien, ce soir, c’est la pleine lune. L’auteur, Tarn Richardson, va ramener à vos esprits, vos peurs les plus profondes. Il ne lésinera devant rien, pour vous éprouver. Mais ce soir, nous parlerons du loup, des loups de Fampoux, des loups-garous. Alors, évidemment, qu’au milieu du carnage de cette première guerre mondiale, un peu plus ou un peu moins de sang, ça ne changera pas la donne, mais tout de même, ces loups-là sont redoutables et certains n’aiment pas trop les voir sortir de leur tanière….Tacit Poldek est chargé de cette mission périlleuse mais il en a vu tellement d’autres, avec sa fonction d’inquisiteur, que cette chasse dans les tranchées n’est qu’une étape supplémentaire ardue sur le chemin de la foi. Mais la foi, est-elle encore en lui, en eux, en l’humanité quand la rage se déchaîne? Est-elle permanente ou fluctuante, avec tous ses hurlements? Est-elle hybride ou métamorphe, si l’heure est sombre? Depuis la nuit des temps, les loups-garous intriguent, fascinent, terrifient, mais s’ils étaient là, ce soir, au cœur de l’Histoire...
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la newsletter 10/18 pour encore plus d'inspirations !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…