Lisez! icon: Search engine
10/18
EAN : 9782264062529
Code sériel : 4825
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 408
Format : 108 x 177 mm

Moscou Babylone

Karine Reignier-Guerre (traduit par)
Date de parution : 02/10/2014
« En Russie, j'ai aimé et j'ai tué. Et j'ai découvert que, des deux, c'est l'amour qui est le plus terrible. »

Expatrié à Moscou, Roman Lambert s’épanouit dans la jungle postsoviétique des années 1990. Orgies, violence, luxe, corruption : une jouissive métamorphose pour ce jeune Anglais enviant la dépravation de...
« En Russie, j'ai aimé et j'ai tué. Et j'ai découvert que, des deux, c'est l'amour qui est le plus terrible. »

Expatrié à Moscou, Roman Lambert s’épanouit dans la jungle postsoviétique des années 1990. Orgies, violence, luxe, corruption : une jouissive métamorphose pour ce jeune Anglais enviant la dépravation de ses nouveaux « amis ». Jusqu’à sa rencontre avec Sonia, aussi belle et tragique qu'une peinture du Caravage, et cet acte irréparable, qui précipiteront sa descente aux enfers... Avec ce récit vertigineux, l’auteur remarqué des Enfants de Staline offre une troublante et lucide plongée au cœur de l'âme russe. Fascinant.

« Moscou Babylone se boit cul sec comme une vodka glacée. »

Livres Hebdo

Traduit de l'anglais (UK) par Karine Reignier-Guerre.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264062529
Code sériel : 4825
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 408
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • adda33 Posté le 27 Février 2020
    Roman très bien écrit et passionnant mais qui dresse un portrait lugubre et cynique de Moscou dans les années 1990 tout juste après le démantèlement du communisme. Roman Lambert (d'origine cosaque par sa mère et anglais par son père) s'installe à Moscou et mène une vie où se mêlent jeunesse désabusée, cortège de mafieux, argent sale, capitalisme sauvage et excès en tous genres. C'est aussi la confrontation d'une vision occidentale à celle d'une Russie qui se cherche et dont les codes sont très différents. Ce roman me laisse une drôle d'impression car assez sombre et loin de mes propres valeurs.
  • Nikoz Posté le 13 Mars 2018
    Un étrange roman/témoignage/intrigue policière... Inclassable, comme l'est cette aventure.
  • sweetie Posté le 10 Mars 2015
    Qu'est-ce que l'« âme russe »? Un jeune Britannique, fraîchement diplômé d'Oxford, sera confronté à cette question lors de son séjour à Moscou en 1995, tout juste après le démantèlement du communisme. Un emploi dans la publicité l'amènera à côtoyer toute une faune prête à mordre à pleines dents dans le capitalisme sauvage. Une jeunesse désabusée, adepte des drogues dures, et son cortège de mafieux attireront notre héros dans une spirale dangereuse. Un très bon roman psychologique sur la Russie moderne et ses nombreuses contradictions.
  • delphine92 Posté le 3 Janvier 2015
    Très bon livre, on ne s'ennuie pas en le lisant, avec des rebondissements quand on croit le calme revenir dans la vie de ce jeune anglais expatrié à Moscou
  • Drych Posté le 19 Septembre 2014
    Un roman déprimant dans le cadre du Moscou décadent des années Eltsine. Découverte du capitalisme sauvage, argent sale et excès en tous genre d'une faune opportuniste et sans scrupule, d'une part, masses populaires décontenancées par la perte de tous leurs repères d'autre part. Ce roman, inspiré de scènes vécues, n'est qu'une vision partiale, mais on sent que ce qui y est décrit comporte une part de réalité, et il s'en dégage un point de vue pessimiste qui me rappelle American psycho de Bret Easton Ellis en plus triste, car plus plausible. Le livre est bon, bien écrit et facile à lire, même si j'ai détesté ce que j'y ai lu.
Lisez inspiré avec 10/18 !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…