Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266271653
Code sériel : 16806
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 864
Format : 108 x 177 mm

Moura

Date de parution : 06/04/2017
Dans les tourmentes de la Révolution bolchevique, d’une guerre à l’autre, Moura a traversé mille mondes. Aristocrate d’origine russe, elle s’est appelée Maria Zakrevskaïa, Madame Benckendorff, la baronne Budberg… et elle a bien existé. Elle a été la passion d’un agent secret britannique, la muse de Gorki, la compagne de... Dans les tourmentes de la Révolution bolchevique, d’une guerre à l’autre, Moura a traversé mille mondes. Aristocrate d’origine russe, elle s’est appelée Maria Zakrevskaïa, Madame Benckendorff, la baronne Budberg… et elle a bien existé. Elle a été la passion d’un agent secret britannique, la muse de Gorki, la compagne de H.G. Wells, l’égérie de l’intelligentsia londonienne. Elle a côtoyé tous les grands du XXe siècle, le Tsar, Staline, Churchill, de Gaulle. Les uns chantèrent son courage, sa chaleur et sa fidélité. Les autres dénoncèrent ses mensonges. Tous s’entendirent néanmoins sur un point : Moura incarna la vie, à tout prix.

Cet ouvrage a reçu le Grand Prix de l’Héroïne Madame Figaro

« Ce passionnant roman se lit comme Moura a vécu : en cavalant. » Thierry Gandillot – Les Échos

« Un souffle épique, un rythme soutenu, une ferveur : Alexandra Lapierre au meilleur de sa forme ! » Christine Oddo - ELLE
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266271653
Code sériel : 16806
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 864
Format : 108 x 177 mm
Pocket

Ils en parlent

« Moura, c’était le feu de la passion, une incroyable flamme de vie qui traverse cette saga. » Marie France
« Ce roman est à l’image de la vie de Moura : épique, palpitant, romanesque en diable. » Valeurs Actuelles
« On tombe sous le charme de cet incroyable roman russe. » L’Obs
« Alexandra Lapierre a réalisé un travail colossal pour reconstituer cette trajectoire palpitante. Ce roman sera l’un des grands livres de l’été. » le Parisien

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Givry Posté le 11 Décembre 2019
    Voici le récit fleuve de la vie de Moura. Comment la présenter ? Elle fut la maitresse de Gorki et de Wells, et de quelques autres encore. Elle est née à la fin du 19 ème siècle en Ukraine, a vécu en Russie, en Estonie, puis en Italie et en Angleterre. Elle aura vécu de très près la révolution russe. Moura était une femme exceptionnelle au sens propre du terme, éprise de liberté et courageuse. Elle a mené une vie d'aventurière, traductrice et éditrice, ayant différents amants en même temps et sans s'en cacher. Elle a confié le soin de l'éducation de ses enfants à la nurse anglaise qui l'avait élevée, sans beaucoup s'en préoccuper. Elle avait la passion de la littérature. Elle a collaboré au journal La France Libre avec Raymond Aron et a permis la publication du premier roman de Romain Gary en Angleterre, avant son édition française... Ce livre s'appuie sur de nombreux travaux de recherche et est un très bon moyen de découvrir ou redécouvrir la Russie avant et après sa révolution, de l'intérieur, avec ces revirements, ces violences faites aux russes. Moura supporte tout, a un caractère exemplaire et comme toute personne en marge, a fait l'objet... Voici le récit fleuve de la vie de Moura. Comment la présenter ? Elle fut la maitresse de Gorki et de Wells, et de quelques autres encore. Elle est née à la fin du 19 ème siècle en Ukraine, a vécu en Russie, en Estonie, puis en Italie et en Angleterre. Elle aura vécu de très près la révolution russe. Moura était une femme exceptionnelle au sens propre du terme, éprise de liberté et courageuse. Elle a mené une vie d'aventurière, traductrice et éditrice, ayant différents amants en même temps et sans s'en cacher. Elle a confié le soin de l'éducation de ses enfants à la nurse anglaise qui l'avait élevée, sans beaucoup s'en préoccuper. Elle avait la passion de la littérature. Elle a collaboré au journal La France Libre avec Raymond Aron et a permis la publication du premier roman de Romain Gary en Angleterre, avant son édition française... Ce livre s'appuie sur de nombreux travaux de recherche et est un très bon moyen de découvrir ou redécouvrir la Russie avant et après sa révolution, de l'intérieur, avec ces revirements, ces violences faites aux russes. Moura supporte tout, a un caractère exemplaire et comme toute personne en marge, a fait l'objet de nombreuses contreverses. Elle n'acceptait pas la facilité car Wells l'a demandée plusieurs fois en mariage, qu'elle a refusé. Difficile pour ses proches de savoir ce qu'elle pense ou elle ressent, c'est une femme d'action tenant en priorité à sa liberté. Elle aurait pu sortir brisée de ses séjours en captivité, mais elle en revient plus déterminée. D'où lui vient toute cette force ? Elle a des atouts : l'intelligence, le charme, un appétit de vie énorme. Elle ne se vante de rien, ne profite pas de ses relations. La liberté avant tout.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Veropai Posté le 30 Décembre 2018
    Femme a l’exceptIonnel destin, qui nous fait parcourir le monde. La Russie, l’ukraine, l’angleterre, l’italie. Cette moura a du tempérament. C’est dépaysant mais ce n’est pas le meilleur Lapierre
  • Equilivriste Posté le 20 Novembre 2018
    Incroyable héroïne de la première moitié du XX ème siècle. Un destin, savamment orchestré, hors du commun ! Alexandra Lapierre aime s'attacher aux vies de ces femmes volontaires (Sophie Trébuchet, la mère de Victor Hugo; Fanny, la femme de Robert Louis Stevenson, Artémisia, artiste peintre dans l'Italie machiste du XVII ème siècle) ... Mais, dans cette biographie romancée, elle se surpasse ! Tellement imprégnée de la vie de Moura après une enquête minutieuse de 3 ans, aux 4 coins de l'Europe et aux USA ... Elle nous livre Moura, elle l'incarne ! Elle aime son personnage, c'est tangible! Même si elle s'attache aux faits qui peuvent paraître critiquables: la distance avec ses enfants, qu'elle confie à sa propre nourrice, le quasi abandon de sa mère malade pour aller rejoindre son amant, sa duplicité, les mensonges qu'elle entraîne ... On comprend tout! On adhère! Remarquable! Et, bien sur, on découvre cette "grande histoire", la transition de la Russie des Tsars au communisme, sur fond de première guerre mondiale, à travers les hommes de la vie de Moura. Une femme incroyable! D'une grande générosité, une mère pour ceux qu'elle aime! Une espionne ???
  • maryjane Posté le 19 Août 2018
    Beaucoup de détails historiques sur une période qui m'intéresse : comment ce manipulateur de génie, Staline, a récupéré adroitement Gorki dont tout sens critique a été occulté. Toute la procédure de récupération est finement démontée, démontrée, analysée. La lecture a cependant été laborieuse. La personne de Moura est trouble : calculatrice, femme libre, espionne, névrosée, mégalomane ? Bizarre.
  • pdemweb1 Posté le 11 Février 2018
    A la suite de ma critique relative à “Un homme de tempérament” de David Loge, Loloki a judicieusement indiqué que la biographie de l'une de ses maîtresses l'avait enthousiasmée ;" Moura, la mémoire incendiée par Alexandra Lapierre. Il y a une chanson de Brassens qui semble lui rendre hommage : Embrasse les tous : "Tu n'es pas de cell's qui meur'nt où ell's s'attachent, Tu frottes ta joue à toutes les moustaches, Faut s' lever de bon matin pour voir un ingénu Qui n' t'ait pas connu', Entré' libre à n'importe qui dans ta ronde, Coeur d'artichaut, tu donne' un' feuille à tout l' monde, Jamais, de mémoire d'homm', moulin n'avait été Autant fréquenté. " Parmi ces feuilles d'artichaut, on peut trouver trois écrivains dont H.G Wells et Gorki. Alexandra Lapierre propose un assemblage provenant de leurs écrits, une reconstitution historique, et quelques scènes romancées. Beaucoup de scènes romancées ne m'ont pas convaincu; comme les histoires des valises et des petits papiers cachés au nez et la barbe des agents du NKGB. J'aimerais que certains passages ne soient pas le fruit de l'imagination d'Alexandra Lapierre. C'est le cas de deux lettres : Une lettre de rupture avec Gorki écrite par Moura, qui est infiniment... A la suite de ma critique relative à “Un homme de tempérament” de David Loge, Loloki a judicieusement indiqué que la biographie de l'une de ses maîtresses l'avait enthousiasmée ;" Moura, la mémoire incendiée par Alexandra Lapierre. Il y a une chanson de Brassens qui semble lui rendre hommage : Embrasse les tous : "Tu n'es pas de cell's qui meur'nt où ell's s'attachent, Tu frottes ta joue à toutes les moustaches, Faut s' lever de bon matin pour voir un ingénu Qui n' t'ait pas connu', Entré' libre à n'importe qui dans ta ronde, Coeur d'artichaut, tu donne' un' feuille à tout l' monde, Jamais, de mémoire d'homm', moulin n'avait été Autant fréquenté. " Parmi ces feuilles d'artichaut, on peut trouver trois écrivains dont H.G Wells et Gorki. Alexandra Lapierre propose un assemblage provenant de leurs écrits, une reconstitution historique, et quelques scènes romancées. Beaucoup de scènes romancées ne m'ont pas convaincu; comme les histoires des valises et des petits papiers cachés au nez et la barbe des agents du NKGB. J'aimerais que certains passages ne soient pas le fruit de l'imagination d'Alexandra Lapierre. C'est le cas de deux lettres : Une lettre de rupture avec Gorki écrite par Moura, qui est infiniment blessante et la réponse extrêmement amoureuse de Gorki. A la fin de la biographie , Moura me reste inconnue : son frère et l’une de ses sœurs sont morts de la syphilis, je m'attendais à connaître son ressenti sur les dangers de sa vie amoureuse, mais Alexandra Lapierre reste sur des faits. Le récit d'Alexandra Lapierre est passionnant lorsqu’elle raconte la vie de Moura le mois de la révolution russe : Moura est passé du monde de la cour impériale à la rencontre avec Lénine. Elle a su détailler les mentalités des deux camps et les enjeux. Le héros du livre n'est pas Moura, mais Gorki. Alexandra Lapierre a su parler de son humanité et m'a donné envie de le lire.
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.