Lisez! icon: Search engine
Pocket jeunesse
EAN : 9782266283304
Code sériel : J3113
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 384
Format : 108 x 177 mm

Nos étoiles contraires

Date de parution : 19/10/2017
Passage en poche du roman culte de John Green !
 
"Lorsque je lisais ce livre à la plage, ma mère m'a demandé ce qu'il racontait, et moi, complétement absorbée par ma lecture et désirant y retourner au plus vite, je lui ai dit le gros de l'histoire.
- C'est une fille qui a le cancer, qui rencontre un gars qui avait...
"Lorsque je lisais ce livre à la plage, ma mère m'a demandé ce qu'il racontait, et moi, complétement absorbée par ma lecture et désirant y retourner au plus vite, je lui ai dit le gros de l'histoire.
- C'est une fille qui a le cancer, qui rencontre un gars qui avait le cancer. C'est génial !
Alors là, elle m'a lancé un regard inquiet et m'a dit :
- Tu es sûre que ça va ?"  
Une lectrice sur Booknode.com

"Un roman sur la vie, sur la mort et sur les gens qui se retrouvent coincés entre les deux. "Nos étoiles contraires", c'est John Green au sommet de son art. On rit, on pleure et on en redemande"
Marcus Zusak, auteur du bestseller La voleuse de livres

"Alors qu'on craint ne ressentir que de la tristesse en le refermant, ce livre nous fait aimer la vie plus que jamais"
Mélanie Blossier, chroniqueuse pour le magazine Page et libraire à la librairie Doucet, au Mans

"Ça frôle le génie. Ce livre est tout simplement dévastateur; Il affronte sans peur les émotions simples, directes et puissantes"
Time Magazine
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266283304
Code sériel : J3113
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 384
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Littlereadiing Posté le 14 Octobre 2021
    Je pense que je n'aurais rien a ajouté de plus que ce que les autres on déjà écrit : Quel bijou ce livre. Une histoire pleine de sensibilité, de tendresse, triste sans trop ne l’être, on pourrait même parler d'espoir. Je conseille grandement ce roman !
  • Madame_Bovary Posté le 6 Octobre 2021
    [masquer]On entend partout que ce livre est le meilleur de John Green, alors que c'est une histoire d'amour comme les autres, elle n'as pas le goût de la vie, ohh un ami puis hop ils sont amoureux sont qu'ils ont le cancer alors yen a un qui meurt et hop c'est la fin. Ce livre est très fort niveau émotion mais c'est loin d'être le meilleur de John Green. Sinon l'histoire est bien faite et très prenante, j'ai envie de savoir que devient monsieur Tulipe, c'est un escroc ?
  • Mimi1929 Posté le 28 Septembre 2021
    Un roman rempli de fraîcheur et d’amour. Un bonheur. Les personnages, très caractériels sont décrit avec humour, ce qui nous donnes que le choix de les aimer. Le sujet choisi dans ce roman, est certes triste, mais il est abordé de tel que cela nous fait voir la maladie différemment et cela est très touchant. Si je pouvais faire une reproche à se livre, c’est qu’il se lit bien trop vite. Tout ce passes très rapidement et ça aurai été plus intéressant d’approfondir d’avantages les personnages pour qu’ont s’y attachent encore plus.
  • enairolf Posté le 15 Septembre 2021
    Je pense qu’il n’est clairement plus nécessaire de présenter ce roman? Depuis sa sortie on peut dire qu’on en a entendu et on en entend encore parler d’ailleurs! Et puis le film également. Ce roman est vraiment devenu tellement culte que même si on n’a pas lu le roman ni vu le film on est obligé de connaitre Nos étoiles contraires. Pour ma part, ce fut une relecture! J’ai lu ce roman au moment de sa sortie et je me souviens encore l’avoir commencé dans la soirée et l’avoir lu d’une traite en le finissant tard dans la nuit. Ça a été impossible pour moi de le lâcher il fallait que je le dévore et que je le lise d’une traite. Même si je l’avais déjà lu, j’ai ressenti les mêmes émotions que lors de ma première lecture. Malgré les années qui ont passés de puis le temps, c’était comme si je le redécouvrais pour la première fois. La même passion, les mêmes émotions, une véritable merveille. Je me suis même dis, naïve comme je suis, que peut être j’allais réussir à ne pas finir en larmes vu que j’lavais déjà lu. Bah autant vous dire que clairement c’est un échec!... Je pense qu’il n’est clairement plus nécessaire de présenter ce roman? Depuis sa sortie on peut dire qu’on en a entendu et on en entend encore parler d’ailleurs! Et puis le film également. Ce roman est vraiment devenu tellement culte que même si on n’a pas lu le roman ni vu le film on est obligé de connaitre Nos étoiles contraires. Pour ma part, ce fut une relecture! J’ai lu ce roman au moment de sa sortie et je me souviens encore l’avoir commencé dans la soirée et l’avoir lu d’une traite en le finissant tard dans la nuit. Ça a été impossible pour moi de le lâcher il fallait que je le dévore et que je le lise d’une traite. Même si je l’avais déjà lu, j’ai ressenti les mêmes émotions que lors de ma première lecture. Malgré les années qui ont passés de puis le temps, c’était comme si je le redécouvrais pour la première fois. La même passion, les mêmes émotions, une véritable merveille. Je me suis même dis, naïve comme je suis, que peut être j’allais réussir à ne pas finir en larmes vu que j’lavais déjà lu. Bah autant vous dire que clairement c’est un échec! J’ai même peut être plus pleuré à ma deuxième lecture qu’à la première! Bon il faut dire qu’en ce moment je suis hyper émotive ça a peut être joué, je ne sais pas. Mais en tout cas j’ai écoulé mon stock de larmes pour le mois de Mai, ce fut un mois rempli de lectures qui m’ont fait pleurer. En même temps, comment ne pas être toucher par ces mots, cette plume, ces personnages et leurs histoires? A moins d’être dépourvus de cœur, je ne vois pas comment c’est possible! C’est ce roman qui m’a fait découvrir John Green. Je suis tombée amoureuse de sa plume. Elle est si belle, si fluide, si addictive! J’ai ses autres romans dans ma PAL mais je n’ai toujours pas eu l’occasion de les sortir, peut être que cette relecture va me permettre de les sortir enfin! Ça serait l’occasion de découvrir ses autres romans qui ont été également un succès! Ici, il nous offre vraiment une véritable merveille, un pur chef d’oeuvre, un roman poignant comme on les aime avec des personnages qui finissent par nous marquer. Avant de vraiment vous parler du roman je tiens à parler de l’adaptation cinématographique. C’est assez rare que je trouve une adaptation relativement bien réussi, je pense même d’ailleurs que je dois les compter sur les doigts d’une main. Mais celle de Nos étoiles contraires en fait parti. J’ai trouvé l’adaptation vraiment très fidèle au roman. Elle est même autant touchante que le roman. On ressent les mêmes émotions que pendant notre lecture. Le casting a été, je trouve, vraiment bien choisi. Et ça fait du bien de mettre un visage sur notre chère Hazel et notre Gus adoré. D’ailleurs en écrivant cette chronique, je me rends compte que ça fait très longtemps que je n’ai pas vu ce film. Je pense me faire une petite séance film d’ici peu tiens. Cette histoire est d’autant plus belle qu’elle n’est affreusement triste. On va suivre Hazel, qui sous les conseils de sa mère, fréquente un groupe de paroles pour les jeunes atteints d’un cancer. Elle va y faire la rencontre de Gus et la suite on la connait tous. Je me souviens que pendant ma première lecture j’avais été choquée de la tournure de l’histoire. On s’attend clairement tous à une chose précise, et sans qu’on le voit venir c’est tout l’inverse qui se produit. On se prend une claque monumentale qui nous brise littéralement le cœur. C’est un des twist qui m’a le plus marqué dans ma vie de lectrice. Nos étoiles contraires c’est un roman qui m’a vraiment marqué et beaucoup émue. John Green nous offre vraiment une histoire incroyablement belle mais en même temps affreusement triste mais malheureusement bien trop réelle. Pour moi c’est impossible de ne pas être touchée en plein cœur par l’histoire d’Hazel et de Gus. Leur histoire d’amour est vraiment merveilleuse à suivre. Hazel et Gus forment un couple tellement beau et tellement touchant. C’est un couple si emblématique niveau littérature, preuve qu’ils ont touchés un bon nombre de personne. Cette relecture fut, bien évidemment et je n’en doutais pas, encore une fois un énorme coup de cœur. J’avais oublié qu’il se lisait si vite, je l’ai encore une fois dévoré d’une traite. C’est assez rare que je fasse des relectures. J’ai tellement de livres dans ma pal que généralement je préfère vider ma pal plutôt que relire mes livres. Mais je vous avoue que ça me tente de plus en plus. Relire les coups de cœurs que j’ai pu avoir c’est très plaisant. Surtout lorsque ça fait des années que vous l’avez lu, comme ici. Je ne regrette pas d’avoir relu ce roman et d’avoir redécouvert la merveilleuse histoire d’Hazel Grace Lancaster et d’Augustus Waters.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Daysi06 Posté le 5 Septembre 2021
    Ce livre est une telle pépite, que j'ai eu envie de faire une re-lecture cet été... J'ai re-découvert ce magnifique roman, et j'ai de nouveau versé ma larme.. ce livre est drôle et très touchant ! les personnages sont profonds et ont une vraie personnalité ! Je recommande fortement ce roman qui est à même yeux une vraie pépite ! Bonne lecture à toutes et à tous !
Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Pocket jeunesse

    #Ados : 20 idées de livres pour pimenter votre été

    Aimer, rire, pleurer ou partir à la rencontre de créatures fantastiques… qui dit mieux pour pimenter ses vacances ? Mangas, romances, livres de science-fiction ou fantasy… les Éditions Kurokawa et Pocket Jeunesse vous ont concocté un cocktail littéraire épicé pour l’été.

    Lire l'article
  • Sélection
    Pocket jeunesse

    Pour la Saint-Valentin, on célèbre ce que vous aimez !

    La Saint-Valentin, ce n’est pas que pour les parents ! Si vous cherchez un cadeau à offrir à des enfants, voici 16 romans Pocket Jeunesse pour voyager, frissonner, vibrer… et surtout aimer !

     

     

    Lire l'article