Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782266219686
Code sériel : 14139
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 416
Format : 108 x 177 mm
Peur noire
Paul Benita (traduit par)
Date de parution : 15/09/2011
Éditeurs :
Pocket

Peur noire

Paul Benita (traduit par)
Date de parution : 15/09/2011

Myron est dans une mauvaise passe. La nouvelle que lui assène Emily, son amour de fac mariée à Greg, son éternel rival, va pourtant éclipser tout le reste : son fils,...

Myron est dans une mauvaise passe. La nouvelle que lui assène Emily, son amour de fac mariée à Greg, son éternel rival, va pourtant éclipser tout le reste : son fils, Jeremy, a besoin d'une greffe de moelle osseuse. Sinon, il mourra. Mais le seul donneur compatible a disparu. Emily a...

Myron est dans une mauvaise passe. La nouvelle que lui assène Emily, son amour de fac mariée à Greg, son éternel rival, va pourtant éclipser tout le reste : son fils, Jeremy, a besoin d'une greffe de moelle osseuse. Sinon, il mourra. Mais le seul donneur compatible a disparu. Emily a besoin de Myron pour le retrouver. Jeremy a besoin de son père pour être sauvé. Son vrai père...

« Toute la saveur de ce livre réside dans ce mélange réussi entre rire, suspense et réflexion. » Blaise de Chabalier – Le Figaro littéraire

@ Disponible chez 12-21

L'ÉDITEUR NUMÉRIQUE

 

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266219686
Code sériel : 14139
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 416
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Toute la saveur de ce livre réside dans ce mélange réussi entre rire, suspense et réflexion. » Blaise de Chabalier - Le Figaro Littéraire

« On y retrouve avec délice les dialogues savoureux, l’ironie, l’épaisseur amenée tout en légèreté, qui font de la série un bon moment de lecture. » Béatrice Pellan - Le Télégramme

« Du mordant, de l’ironie, un rythme soutenu et des dialogues savoureux pour un livre au suspense haletant qui confirme tout l’attachement d’Harlan Coben à son personnage fétiche. » Nord Éclair

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • melie1201 Posté le 20 Novembre 2021
    Myron retrouve son premier amour, Emily. Elle lui demande son aide car son fils, atteint d'une grave maladie, a besoin d'une greffe, mais le donneur a disparu. Quand le passé se rappelle à son souvenir, Myron est confronté à une histoire sombre, complexe et très personnelle. Il s'agit du septième tome des enquêtes de Myron Bolitar, ancien sportif, ex agent du FBI, désormais agent sportif. Il y a longtemps, je lisais chaque livre d'Harlan Coben à sa sortie, et j'adorais Myron Bolitar. Puis, j'ai lu de moins en moins de thrillers, et j'ai perdu le fil. J'ai eu envie de reprendre cette série, pour rattraper mon retard. J'avais oublié l'humour grinçant de Myron et j'ai été contente de le retrouver, ainsi que le personnage de Win, qui m'intrigue beaucoup et auquel je suis attachée, malgré son caractère si particulier. Même après si longtemps, les différents personnages me sont tous revenus en mémoire, je n'ai pas été perdue. Concernant ce septième opus, l'enquête est prenante, bien construite et plutôt sombre. A côté de cela, la vie privée de Myron n'est pas simple non plus, tout est remis en question. J'ai apprécié ma lecture, même si c'est assez tiré par les cheveux... Myron retrouve son premier amour, Emily. Elle lui demande son aide car son fils, atteint d'une grave maladie, a besoin d'une greffe, mais le donneur a disparu. Quand le passé se rappelle à son souvenir, Myron est confronté à une histoire sombre, complexe et très personnelle. Il s'agit du septième tome des enquêtes de Myron Bolitar, ancien sportif, ex agent du FBI, désormais agent sportif. Il y a longtemps, je lisais chaque livre d'Harlan Coben à sa sortie, et j'adorais Myron Bolitar. Puis, j'ai lu de moins en moins de thrillers, et j'ai perdu le fil. J'ai eu envie de reprendre cette série, pour rattraper mon retard. J'avais oublié l'humour grinçant de Myron et j'ai été contente de le retrouver, ainsi que le personnage de Win, qui m'intrigue beaucoup et auquel je suis attachée, malgré son caractère si particulier. Même après si longtemps, les différents personnages me sont tous revenus en mémoire, je n'ai pas été perdue. Concernant ce septième opus, l'enquête est prenante, bien construite et plutôt sombre. A côté de cela, la vie privée de Myron n'est pas simple non plus, tout est remis en question. J'ai apprécié ma lecture, même si c'est assez tiré par les cheveux par moment. Je lirai le tome 8 prochainement.
    Lire la suite
    En lire moins
  • MAMIEMARIANNA Posté le 30 Juillet 2021
    Le thème est sensible, le rythme haletant, l'équipe de Myron présente et efficace, et surtout au delà d'un polar rondement ficelé, Coben distille des messages et des symboles sur la famille, le mensonge, l'éthique... particulièrement bien pensés ! Mon premier livre de cet auteur et je suis parfaitement comblée par cette lecture envoutante au suspense mené avec maestria.
  • IsabelleFleury Posté le 20 Avril 2021
    Mon 3e roman d'Harlan Coben, il me semble, avec toujours le même sentiment à la fin, soit une lecture agréable, mais qui s'oublie rapidement. Une histoire tordue où s'entremêle un don de moelle osseuse, un tueur en série et un ancien joueur de basket devenu agent et détective privé à ses heures. Cela semble être une série donc il me manque le contexte, mais ça se lit bien dans le désordre. Le personnage de Bolitar, avec son sens de la répartie, est vraiment délicieux. Celui de Win est intriguant. Ce n'est pas le genre de roman dont on tourne la dernière page en lâchant un WOW bien senti, mais je me laisserai sûrement tenter par d'autres histoires avec Bolitar.
  • garanemsa Posté le 12 Mars 2021
    Coben Harlan Peur noire (en livre audio) Byron Bolitar agent sportif mais dont l’agence est loin d’être au beau fixe, son père étant proche de la mort et qui se remet mal d’un infarctus. Autour de lui gravitent toutes sortes de personnages assez savoureux. Sa secrétaire, ses agents sous particuliers mais amusants lors de la lecture. Son ex petite amie a épousé son ennemi mais elle vient le trouver car son fils de treize ans souffre de la maladie de Franconi et il lui faut un donneur de moelle pour tenter de le guérir A partir de là il va se transformer en détective, et le livre vous oblige à tourner les pages rapidement pour avoir la suite des rebondissements qui vont se passer. Mais pourquoi le donneur se cache, où ? Une intrigue policière bien ficelée et comme toujours l’auteur glisse par moment un mot, une phrase qui laisse le lecteur en suspend donc on doit aller plus loin pour tout comprendre Surtout qu’à chaque page les choses changent et se rassemblent à d’autres moment, mais l’affaire deviendra personnelle pour le détective, agent sportif. A lire….
  • Eeyorev19 Posté le 11 Juillet 2020
    C’est encore une bonne enquête de Myron, où ici, il découvre qu’il a un fils qui est sur le point de mourir. J’aime toujours autant l’écriture et les intrigues d’Harlan Coben
Vos nuits sont hantées par les romans d'Harlan Coben ? Inscrivez-vous à sa newsletter pour continuer de trembler !
Vos mains tremblent à chacune de leurs pages et vous trépignez d'impatience à chaque nouvelle parution ?