Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266289061
Code sériel : 7264
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 496
Format : 108 x 177 mm

Que passe l'hiver

Date de parution : 11/04/2019
« Un fil du destin se brise. Un autre se renforce. »

Stig, cadet du clan Feyren, se réjouit de participer pour la première fois aux festivités du solstice au sommet du Wegg, demeure du roi de l’hiver, signe de son passage à l’âge adulte. Le jeune homme au pied...
« Un fil du destin se brise. Un autre se renforce. »

Stig, cadet du clan Feyren, se réjouit de participer pour la première fois aux festivités du solstice au sommet du Wegg, demeure du roi de l’hiver, signe de son passage à l’âge adulte. Le jeune homme au pied bot, difformité qui lui vaut le mépris son père, observe avec candeur et enthousiasme les conteurs, danses, ripailles et conversations, n’osant encore se mêler aux membres des trois autres clans. Mais lorsque le seigneur des Dewe s’écroule brutalement, la fête se teinte de la couleur du deuil. Et l’atmosphère glacée se fait plus étouffante.
Au cœur de la Clairière, les bûchers mortuaires brûlent et signent déjà la fin d’un monde.

« Le drame se déploie, à l'échelle d'une famille, d'un clan, d'un monde. La tension grimpe au fur et à mesure que les pages se tournent, et on se laisse emporter, comme un flocon de neige dans la tourmente. » Elbakin
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266289061
Code sériel : 7264
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 496
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Une lecture nostalgique et mélancolique, à découvrir sans tarder. On en redemande, et on retournera certainement errer, nous aussi, sur le Wegg certains soirs d’hiver… » Hermine Hemon, ActuSF

« Que Passe l’Hiver se révèle merveilleusement bien écrit, un thriller enraciné dans cette fantasy nordique, un huis-clos vivant et vibrant ; au milieu d’une neige qui, tempête ou manteau immaculé, dissimule de noirs desseins et finira souillée des actes fous des hommes. » Yozone

« La tension grimpe au fur et à mesure que les pages se tournent, et on se laisse emporter, comme un flocon de neige dans la tourmente. » Elbakin

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • LVJ Posté le 30 Mai 2020
    "Que passe l'hiver" m’a transportée dans la Clairière, je pouvais voir ses personnages, ressentir le froid, la difficulté à marcher dans la neige, la sensation de liberté qu'éprouvait Stig en volant, son profond attachement à la nature, l'amour et la bienveillance de son frère, leur complicité... J'ai entendu la forêt bruisser, senti l'odeur du jus de baies noires, imaginé les escaliers de pierres, frissonné dans les courants d'air des couloirs des demeures, senti la fatigue s'amplifier lors des combats, les bras et les jambes devenir lourds mais ne jamais céder… Je ferme ce livre à regret. "...les lois et les légendes, les contes et les mystères résident dans l'âme des hommes,... la Clairière est suffisamment enraciné en toi pour tout cela survive." Puissent les habitants de notre planète comprendre notre lien inéluctable avec Dame Nature et sa nécessité à notre survie ainsi que Stig l'a fait. Merci infiniment David Bry pour ce magnifique moment de lecture #9829;
  • Nephilim Posté le 19 Mai 2020
  • Artemissia Posté le 30 Mars 2020
    Magistral ! Un régal, une écriture maîtrisée, magnifique, on boit les mots sans pouvoir s’interrompre, on suit les fils du destin qui se brise et se renforce avec l’espoir avide d’une conclusion magistrale à la hauteur du récit. Bravo !
  • RedPanda Posté le 5 Mars 2020
    Il est un peu difficile au début de réellement appréhender ce livre : la mythologie créée est très riche, et les personnages assez nombreux, car quatre clans sont représentés. Mais une fois les premiers fils maîtrisés, la lecture se fait impérieuse, haletante. La tension monte très rapidement, car des malheurs s'abattent sur les clans qui viennent renouveler leur serment au Roi de l'hiver, et on ne sait qui est à l'origine de toutes ces morts. C'est l'occasion de voir s'affronter deux visions, celle pour laquelle notre destin est déjà tracé face à celle qui considère que l'univers des possibles ne peut être infléchi que par nos propres décisions... Un beau discours sur le libre-arbitre, ainsi que de nombreux moments touchants m'ont émue. Une lecture très riche, que je retrouverai avec plaisir. Toutefois, je rejoins également la critique de Kurukka : la place dévolue aux femmes et leur traitement m'a quelque peu gênée. J'y ai trouvé malheureusement des personnages féminins assez absents et/ou qui ne s'expriment réellement que par le biais d'un intérêt amoureux ou dans l'opposition au masculin... sans compter que l'image de la sorcière méchante en quête de pouvoir est un cliché éculé. J'ai aimé ce livre, mais j'aurais aimé... Il est un peu difficile au début de réellement appréhender ce livre : la mythologie créée est très riche, et les personnages assez nombreux, car quatre clans sont représentés. Mais une fois les premiers fils maîtrisés, la lecture se fait impérieuse, haletante. La tension monte très rapidement, car des malheurs s'abattent sur les clans qui viennent renouveler leur serment au Roi de l'hiver, et on ne sait qui est à l'origine de toutes ces morts. C'est l'occasion de voir s'affronter deux visions, celle pour laquelle notre destin est déjà tracé face à celle qui considère que l'univers des possibles ne peut être infléchi que par nos propres décisions... Un beau discours sur le libre-arbitre, ainsi que de nombreux moments touchants m'ont émue. Une lecture très riche, que je retrouverai avec plaisir. Toutefois, je rejoins également la critique de Kurukka : la place dévolue aux femmes et leur traitement m'a quelque peu gênée. J'y ai trouvé malheureusement des personnages féminins assez absents et/ou qui ne s'expriment réellement que par le biais d'un intérêt amoureux ou dans l'opposition au masculin... sans compter que l'image de la sorcière méchante en quête de pouvoir est un cliché éculé. J'ai aimé ce livre, mais j'aurais aimé voir les personnages féminins mis en avant de façon positive et forte, et sortir de ces schémas clichés...
    Lire la suite
    En lire moins
  • luciebernard98 Posté le 15 Février 2020
    Je vous présente mon avis sur le livre « Que passe l’hiver » écrit par David Bry et publié par les Editions de L’Homme sans nom. Lorsque j’ai aperçu ce roman sur le stand de la maison d’édition lors de la foire du livre de Bruxelles, j’ai craqué sur sa couverture et sur le résumé très intrigant. Je ne regrette pas de m’être laissée tenter car cette lecture fut pour moi un coup de foudre ! Une plume unique et poétique qui vous fera voyager dans un univers fascinant. Ma chronique ne sera sûrement pas à la hauteur de ce fabuleux roman, mais j’espère au moins réussir à vous donner envie de le découvrir à votre tour… Pour commencer, je vais parler de la construction de ce livre. De courts poèmes viennent s’intercaler au début de chaque chapitre, coupant les parties narratives et introduisant de manière mystérieuse la suite de l’histoire. Cette mise en page originale sort de l’ordinaire et la plume poétique de l’auteur fait rêver, tout en rendant la lecture fluide et on ne peut plus agréable. Tout est structuré, tout s’enchaine à merveille. Le scénario est cohérent. L’action se mêle aux intrigues et aux descriptions. Rien ne... Je vous présente mon avis sur le livre « Que passe l’hiver » écrit par David Bry et publié par les Editions de L’Homme sans nom. Lorsque j’ai aperçu ce roman sur le stand de la maison d’édition lors de la foire du livre de Bruxelles, j’ai craqué sur sa couverture et sur le résumé très intrigant. Je ne regrette pas de m’être laissée tenter car cette lecture fut pour moi un coup de foudre ! Une plume unique et poétique qui vous fera voyager dans un univers fascinant. Ma chronique ne sera sûrement pas à la hauteur de ce fabuleux roman, mais j’espère au moins réussir à vous donner envie de le découvrir à votre tour… Pour commencer, je vais parler de la construction de ce livre. De courts poèmes viennent s’intercaler au début de chaque chapitre, coupant les parties narratives et introduisant de manière mystérieuse la suite de l’histoire. Cette mise en page originale sort de l’ordinaire et la plume poétique de l’auteur fait rêver, tout en rendant la lecture fluide et on ne peut plus agréable. Tout est structuré, tout s’enchaine à merveille. Le scénario est cohérent. L’action se mêle aux intrigues et aux descriptions. Rien ne semble superflu. Dès le début, l’ambiance plonge le lecteur au cœur de cet univers hors du commun. Une atmosphère étrange, à la fois réaliste et magique, sombre et lumineuse. L’univers de fantasy est bien mis en avant. Un retour en arrière s’installe dès les premières pages grâce à un monde archaïque dirigé par des seigneurs aux pouvoirs surnaturels. La nature occupe une place importante. Décrites en profondeur avec une douceur poétique, les campagnes et surtout la forêt dominent le paysage et jouent un rôle important dans l’intrigue. Porteuse de messages, la nature guide les hommes et leur dévoile des pans de l’avenir pour les mettre en garde contre le destin. Il en va de même pour les animaux. Concernant les personnages, j’ai été agréablement surprise par leurs caractères, leurs émotions et surtout la réalité qu’ils incarnaient. Stig, le héros, est un jeune homme né avec un pied bot. Rejeté par son père à cause de son infirmité, il ne se laisse pas abattre et va apprendre à vivre en cultivant sa différence, faisant de sa faiblesse une force. Lorsque la mort décidera de s’abattre sur ses proches, il prouvera sa valeur dans la difficulté. J’ai trouvé ce personnage incroyablement bouleversant et surtout très intéressant. En effet, il est unique et déjoue les clichés. Son frère, nommé Ewald, fait preuve d’une humanité désarmante. Il a une vision très particulière et considère que l’apparence ne détermine en rien l’âme et la valeur d’un individu. Héritier d’un clan, beau et courageux, il a tout pour être heureux, mais il ne profite pas de toutes ses richesses matérielles et reste très humble, ouvert et attentif aux autres. Ses paroles sont toujours justes et percutantes, ses pensées tournées vers les autres. Outre les poèmes qui parsèment ce roman, ce sont surtout les discours débordants d’émotions de ce personnage qui ont retenu mon attention. Quant aux autres héros, ils ont tous leur place à part entière dans cette histoire et nourrissent les mystères présents dans ce roman. Les particularités merveilleuses attribuées aux personnages sont bien pensées et bien mises en scène. De même, les psychologies sont incroyablement bien décrites et les mentalités évoluent au cours de l’histoire, invitant également le lecteur à la réflexion. Quelle est la place de la liberté face à la fatalité ? Où se situe la vérité ? A qui faire confiance lorsque la mort frappe au hasard ? Qui tire les fils du destin ? En résumé, il s’agit d’un roman tout simplement incroyable. Une plume poétique qui fait passer énormément d’émotions. Une histoire atypique qui met en scène des personnages aux valeurs et aux pensées bouleversantes. Merci à l’auteur pour cet inoubliable moment de lecture et bravo à l’artiste pour la couverture !
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.