Lisez! icon: Search engine
10/18
EAN : 9782264074478
Code sériel : 5531
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 408
Format : 108 x 177 mm

Qui a tué Glenn?

Frédéric WEINMANN (Traducteur)
Date de parution : 28/05/2020
Le roman policier le plus original de ces dernières années.
Sur une pâture de la verte Irlande, le berger George Glenn est retrouvé assassiné, mais personne dans le pays n’est capable de découvrir son meurtrier. Alors son troupeau prend les choses en main. Ces moutons-détectives ont en commun le désir de s’élever au-dessus de leur condition.
Aux côtés de Sir Ritchfield...
Sur une pâture de la verte Irlande, le berger George Glenn est retrouvé assassiné, mais personne dans le pays n’est capable de découvrir son meurtrier. Alors son troupeau prend les choses en main. Ces moutons-détectives ont en commun le désir de s’élever au-dessus de leur condition.
Aux côtés de Sir Ritchfield (le doyen), d’Othello (un bélier noir au passé mystérieux) et de Zora (une brebis philosophe et alpiniste qui aime flirter avec les abîmes), Miss Maple, la plus sage d’entre tous, s’arroge la direction de l’enquête.
Best-seller en Allemagne et en Italie, Qui a tué Glenn ? est l’un des romans les plus farfelus et les plus imaginatifs publiés ces dernières années.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264074478
Code sériel : 5531
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 408
Format : 108 x 177 mm
10/18

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • QUILTADDICT Posté le 7 Août 2020
    L’histoire commence donc dans un petit village d’Irlande, avec un berger retrouvé mort, une bêche le crucifiant au sol, par son troupeau de moutons. Les moutons vont se poser beaucoup de questions et se retrouver à mener l’enquête afin de rendre justice à leur berger. C’est vrai qu’au début ils apprécient leur liberté ; ils peuvent même brouter la nuit. Mais finalement leur berger et les histoires qu’il leur racontait leur manquent. Ce roman est au début assez déroutant puisque les faits sont vus et expliqués par le prisme des moutons. Et puis j’ai été embarquée dans cet univers étonnant mais plein d’ironie et ce fut une lecture très plaisante. Le rythme est assez lent, suivant celui des moutons bien évidemment, mais pas du tout ennuyeux. Ici, point d’enquête policière, point de recherche d’indices ou d’audition de témoins (même si les moutons peuvent descendre au village le soir et écouter aux fenêtres, cachés dans les buissons qu’ils sont quelquefois obligés de manger pour voir la scène épiée). Les moutons se fient à leur instinct et suivent leur propre mode de pensée. Lorsque des villageois viennent chercher de l’herbe dans la roulotte du berger mort, ils ne comprennent pas vraiment qu’il s’agit... L’histoire commence donc dans un petit village d’Irlande, avec un berger retrouvé mort, une bêche le crucifiant au sol, par son troupeau de moutons. Les moutons vont se poser beaucoup de questions et se retrouver à mener l’enquête afin de rendre justice à leur berger. C’est vrai qu’au début ils apprécient leur liberté ; ils peuvent même brouter la nuit. Mais finalement leur berger et les histoires qu’il leur racontait leur manquent. Ce roman est au début assez déroutant puisque les faits sont vus et expliqués par le prisme des moutons. Et puis j’ai été embarquée dans cet univers étonnant mais plein d’ironie et ce fut une lecture très plaisante. Le rythme est assez lent, suivant celui des moutons bien évidemment, mais pas du tout ennuyeux. Ici, point d’enquête policière, point de recherche d’indices ou d’audition de témoins (même si les moutons peuvent descendre au village le soir et écouter aux fenêtres, cachés dans les buissons qu’ils sont quelquefois obligés de manger pour voir la scène épiée). Les moutons se fient à leur instinct et suivent leur propre mode de pensée. Lorsque des villageois viennent chercher de l’herbe dans la roulotte du berger mort, ils ne comprennent pas vraiment qu’il s’agit là d’autre chose que celle qu’ils broutent tous les jours ! Et c’est là que ce roman humoristique nous fait sourire. L’autrice interroge aussi la condition animale et le rapport que nous pouvons avoir avec les animaux par le biais d’Othello, le bélier noir qui a connu l’exploitation dans un zoo, puis dans un cirque avant de devoir combattre contre d’autres animaux pour que des humains (c’est ici leur état et non leur qualité…) puissent parier. C’est une vraie réflexion que de se demander quelle est la place des animaux dans notre vie et pour notre propre distraction.
    Lire la suite
    En lire moins
  • bibi51 Posté le 2 Août 2020
    un bon roman dans l'ensemble avec une enquete loufoque un bon moment de lecture
  • Elis67 Posté le 16 Mars 2019
    Waw qu'est ce que j'ai adoré celui la. Je le relirais très très certainement, d'ailleurs, il est celui que je conseille à beaucoup! Histoire qui transforme une horde de mouton en détectives, et, comme le laisserait présager cela, l'histoire ne tourne pas du tout au ridicule. Elle n'est pas enfantine non plus, c'est juste un super livre original qui nous change de ce qu'on voit habituellement.
  • benleb Posté le 9 Mars 2019
    On a tué Glenn le berger, le dieu et le maître du troupeau. Les moutons veulent aussitôt trouver le coupable, enfin surtout la vieille brebis miss Maple. Mais l’enquête est difficile quand on ne pense qu’à brouter, quand l’instinct grégaire règne et que les boucs du troupeau rivalisent de testostérone. Et surtout quand l’homme est à la fois le modèle à atteindre et le pire des tortionnaires. Qui a tué Glenn ? est un roman policier moutonnier distrayant, qui se déroule en Irlande et écrit par une Allemande amatrice d’humour anglais.
  • bilodoh Posté le 1 Février 2018
    Un drôle de polar où la détective est une brebis futée! Bêê oui! le berger du troupeau a été trouvé mort et les moutons cherchent qui a bien pu commettre le crime. Et c'est difficile des moutons qui ne peuvent pas comprendre les motivations humaines. Ils se demandent par exemple si les humains ont une âme et comment ils peuvent vivre avec un odorat aussi déficient. Bien que teintée d'humour, ce n'est pourtant pas une histoire loufoque, l'auteure a bien étudié les bêtes et a un réel talent de mettre en scène des animaux de façon réaliste. On peut brouter avec eux en choisissant nos plantes préférées! En voulant en savoir plus, j'ai même trouvé sur Wikipédia que les moutons ont une capacité de reconnaissance faciale proche de celle de l'être humain. Un bon petit polar dont les moutons à compter ne sont pas du tout soporifiques! ***Petit bonus de mise en page, on trouve des gentils moutons dessinés le coin extérieur en bas des pages de qui nous permettent de créer une animation, un folioscope (ou flip book)
Lisez inspiré avec 10/18 !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…

Lisez maintenant, tout de suite !