Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266306638
Code sériel : 7288
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 432
Format : 108 x 177 mm

Rouille

Date de parution : 12/03/2020
1897, Paris. Violante est amnésique. Elle ne sait plus qui elle est ni d’où elle vient. Ses uniques indices sont son pendentif, fait d'une étrange gemme, et son prénom. Placée dans une maison close, Les Jardins Mécaniques, elle devient Duchesse, la plus courue des prostituées, dont s’entiche le comte de... 1897, Paris. Violante est amnésique. Elle ne sait plus qui elle est ni d’où elle vient. Ses uniques indices sont son pendentif, fait d'une étrange gemme, et son prénom. Placée dans une maison close, Les Jardins Mécaniques, elle devient Duchesse, la plus courue des prostituées, dont s’entiche le comte de Vaulnay, énigmatique promoteur ayant fait fortune sur la lune. Lors d’une escapade pour percer le secret de son identité, elle retrouve sa seule amie morte, atrocement mutilée. Elle s’aperçoit vite qu’elle est la dernière d’une série de prostituées ou d’enfants des rues dont les cadavres n’intéressent personne. La police ne semble pas même se préoccuper de cette nouvelle drogue, la rouille, qui fait rage dans les bas-fonds de la capitale. Il ne reste à Violante qu’à mener sa propre enquête…
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266306638
Code sériel : 7288
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 432
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« La grande force de ce roman est son atmosphère steampunk extrêmement bien peaufiné et son ambiance sombre et glauque. Le sujet de la maison close qui sert de base à l’intrigue est très bien exploité et la double enquête est prenante. »
Sometimes a book

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • riverofbooks Posté le 20 Septembre 2021
    Dans ce livre, on suit principalement Violante, une prostituée amnésique, travaillant dans les Jardins Mécaniques. Elle tente de retrouver son identité, comment elle est arrivée à Paris, avec l'aide de son amie Satine. Alors qu'elle dispose enfin d'une véritable information sur son origine, Satine disparaît. Une nouvelle menace plane dans ce Paris du fin XIXème. La jeune femme va par ailleurs, aider à trouver des indices et participer à l'enquête dans le but de retrouver un tueur style "Jack l'éventreur". Les personnages sont très travaillés. L'auteure pousse la réflexion de ses personnages et c'est plus qu'appréciable. Ils ont tous une histoire et une personnalité propre qui les rend totalement convaincants, et pour certains, irritables à souhait (j'ai adoré détesté Léon !). Violante cherche à savoir qui elle était avant, afin de savoir où elle va. Mais en a-t-elle réellement besoin ? Sa double identité dans la maison close, Violante pour ses camarades, et Duchesse pour laisser planer le mystère auprès de ses clients, la rend complexe et touchante. Lors de certains moments de faiblesse, elle se repose sur son personnage afin d'être plus forte. C'est un personnage riche et fort ! J'ai une préférence pour Jules, l'apprenti de Léon le proxénète.... Dans ce livre, on suit principalement Violante, une prostituée amnésique, travaillant dans les Jardins Mécaniques. Elle tente de retrouver son identité, comment elle est arrivée à Paris, avec l'aide de son amie Satine. Alors qu'elle dispose enfin d'une véritable information sur son origine, Satine disparaît. Une nouvelle menace plane dans ce Paris du fin XIXème. La jeune femme va par ailleurs, aider à trouver des indices et participer à l'enquête dans le but de retrouver un tueur style "Jack l'éventreur". Les personnages sont très travaillés. L'auteure pousse la réflexion de ses personnages et c'est plus qu'appréciable. Ils ont tous une histoire et une personnalité propre qui les rend totalement convaincants, et pour certains, irritables à souhait (j'ai adoré détesté Léon !). Violante cherche à savoir qui elle était avant, afin de savoir où elle va. Mais en a-t-elle réellement besoin ? Sa double identité dans la maison close, Violante pour ses camarades, et Duchesse pour laisser planer le mystère auprès de ses clients, la rend complexe et touchante. Lors de certains moments de faiblesse, elle se repose sur son personnage afin d'être plus forte. C'est un personnage riche et fort ! J'ai une préférence pour Jules, l'apprenti de Léon le proxénète. C'est l'un de mes personnages préférés dans cette histoire, qui a traversé de nombreuses épreuves également (comme la plupart des autres personnages). Il m'a semblé le plus humain de tous et il a un passé particulier, très difficile, ce qui le rend extrêmement touchant. Ce livre traite de la quête de l'identité, et pose la question : "a-t-on besoin de connaître son passé afin de construire son avenir ?". Ajouté à cela une enquête sur un tueur en série qui effraye Paris en toile de fond, l'association fonctionne et permet de se plonger dans l'univers en se posant également ces questions. Pourquoi "Rouille" ? Vous l'apprendrez quand vous le lirez ! Cela laisse planer encore davantage de mystères ! L'écriture de Floriane Soulas est très agréable pour les fans de détails comme moi ! Son univers steampunk est splendide. On sent également un talent pour la description tellement le décor est clair dans la tête à la lecture. L'auteure aime faire souffrir ses personnages : j'ai quand même versé ma petite larme sur la fin... Pas de suite, car ce livre est un one-shot, et cela vaut sans doute mieux pour les personnages ! Je lis peu de steampunk, même si c'est un univers que j'apprécie énormément via les divers conventions auxquelles j'ai pu assister, sur des stands ou arboré fièrement par des coplayeurs, et j'avoue que ce livre m'a donné davantage envie de chercher de petites pépites de SFFF ! Pour conclure Si vous aimez le steampunk, les descriptions détaillés d'un univers semi-mécanique, et êtes prêts à plonger dans un Paris aux côtés d'une jeune femme au passé inexistant pour démasquer un ignoble tueur, jetez-vous sur ce livre, vous ne serez pas déçus !
    Lire la suite
    En lire moins
  • bulle39 Posté le 3 Septembre 2021
    Hésitante tout d'abord à me lancer dans un steampunk, un genre que je ne connais pas du tout, j'étais tout de même curieuse à la lecture du résumé. Aucun regret de m'être lancée car Rouille est un coup de coeur ! Un univers original certes ! mais des personnages tout aussi passionnants. J'ai beaucoup aimé le personnage de Violante, une héroïne à la recherche de son passé et qui aimerait fuir les jardins mécaniques, la maison close dans laquelle elle attire les regards et les convoitises. D'apparence fragile, elle fait pourtant preuve d'une détermination féroce afin de remonter les bribes de sa mémoire. Violante se trouve au coeur d'une intrigue dans un Paris sombre et glauque. Des enlèvements et des cadavres mutilés sèment la terreur mais Violante est bien décidée à mener son enquête. C'est dans une atmosphère particulièrement lugubre qu'évoluent les personnages. A la fois cruels et sans pitié, certains personnages cachent bien leur jeu. L'intrigue est prenante, les événements s'enchainent, la tension monte. L'univers Steampunk est bien exploité (en tout cas pour moi qui suis novice dans le genre), la plume de Floriane Soulas est soignée et nous plonge avec maîtrise dans une atmosphère lourde et mystérieuse mais totalement captivante.
  • jordan__ Posté le 30 Août 2021
    Une plongée dans un Paris steampunk. L’intrigue fonctionne comme un polar et j’en ai été très agréablement surpris. Malgré un tempo moins haletant au début, la conclusion est tonitruante. Dommage qu’on se s’attache pas plus la myriade de héros qui peuple le roman. Sympa mais sans +.
  • Witchblade Posté le 25 Août 2021
    Magistral et complètement envoûtant ! Challenge plumes féminines 2021 – n°18 Roman découvert lors d’une Masse Critique et trouvé récemment en poche. Le résumé m’avait intrigué et je trouve la couverture superbe. Du coup, dès que j’ai pu, je l’ai intégré dans mes encours avant de reprendre une série immersive. Ce premier roman a été couronné par plusieurs prix littéraires, j’espère l’apprécier tout autant que les premiers lecteurs. L’intrigue se passe en 1897 à Paris où nous découvrons dans un univers steampunk peuplé d’aérostats, d’hybrides mi-mécaniques mi-humains et de prothèses une jeune femme, Violante, prostituée à la recherche de son passé et de sa mémoire. Le style est agréable et très descriptif. L’auteure nous a créée un univers des plus morbides, certains détails m’ont fait hésiter à continuer ma lecture. Mais Violante m’intriguait. Qui est-elle donc ? Et qui est l’autre narrateur qui apparaît de temps en temps ? Finalement, Violante n’est pas notre seule narratrice mais ça nous permet ainsi d’avoir une meilleure vue d’ensemble de ce Paris steampunk et de ses mécabourgs. Par contre, dès qu’un élément devient intéressant pour la quête de Violante, on retombe dans le train-train de tous les jours. J’avais donc tendance à perdre ma concentration à suivre les faits... Magistral et complètement envoûtant ! Challenge plumes féminines 2021 – n°18 Roman découvert lors d’une Masse Critique et trouvé récemment en poche. Le résumé m’avait intrigué et je trouve la couverture superbe. Du coup, dès que j’ai pu, je l’ai intégré dans mes encours avant de reprendre une série immersive. Ce premier roman a été couronné par plusieurs prix littéraires, j’espère l’apprécier tout autant que les premiers lecteurs. L’intrigue se passe en 1897 à Paris où nous découvrons dans un univers steampunk peuplé d’aérostats, d’hybrides mi-mécaniques mi-humains et de prothèses une jeune femme, Violante, prostituée à la recherche de son passé et de sa mémoire. Le style est agréable et très descriptif. L’auteure nous a créée un univers des plus morbides, certains détails m’ont fait hésiter à continuer ma lecture. Mais Violante m’intriguait. Qui est-elle donc ? Et qui est l’autre narrateur qui apparaît de temps en temps ? Finalement, Violante n’est pas notre seule narratrice mais ça nous permet ainsi d’avoir une meilleure vue d’ensemble de ce Paris steampunk et de ses mécabourgs. Par contre, dès qu’un élément devient intéressant pour la quête de Violante, on retombe dans le train-train de tous les jours. J’avais donc tendance à perdre ma concentration à suivre les faits et gestes de tout le monde. Certains passages sont vraiment très gores, même s’il a eu le prix des lycéens, il n’est quand même pas à mettre entre toutes les mains. Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette histoire prend aux tripes, ce qu’endure Violante et ses collègues est loin d’être gentillet. La fin est pleine de rebondissements et va à 100 à l’heure. J’étais bien loin de me douter des tenants et des aboutissants de toute cette histoire. L’auteure nous a concocté pour un premier roman un univers steampunk sombre et peaufiné dans les moindres détails avec des personnages captivants malgré leurs défauts. Moi qui aime les univers steampunk, j’ai été servie et malgré des passages glauques, je n’ai pu lâcher Violante jusqu’au fin mot de cette histoire. C’est tortueux à souhait et mêle admirablement steampunk et policier dans un Paris de la fin du 19ème siècle. Nos émotions ne sont pas épargnées dans ce roman mais en même temps, il est tellement bien travaillé qu’on y replonge sans problème et avec beaucoup de curiosités. Comme vous l’aurez compris, ce roman était loin d’être un coup de cœur, juste une excellente découverte d’une nouvelle auteure française, mais il s’est imposé au fil des pages et de l’histoire. Si vous êtes amateurs de steampunk et de littérature fantastique originale, je vous conseille très fortement de le découvrir d’urgence. Pour ma part, je ne vais pas tarder à me procurer le 2ème roman de cette auteure et je la suivrai avec beaucoup d’assiduités. Sur ce, bonnes lectures à vous :-)
    Lire la suite
    En lire moins
  • christellefillion Posté le 20 Août 2021
    Le premier mot qui me venait, à chaud ? Magique ! Je ressors totalement conquise par cette lecture, encore chevillée à l'univers steampunk si riche en détails qu'il ne souffre d'aucun manque d'authenticité. L'auteure nous offre une fenêtre sur les quartiers de Paris enclavés sous un dôme, et sa tour Eiffel composée de matériaux lunaires. Dans ses rues, les cadavres s'amoncellent tandis la Rouille fleurit pour mieux répandre son venin. On côtoie la misère, la violence, mais aussi la bonté qui éclos là où nul ne l'attendait. Le personnage fort de Violente émeut. D'autres, moins scrupuleux, nous révoltent, toujours avec une subtilité propre à chacun, aux tourments qui ont fait de ces victimes, les bourreaux les plus implacables. En tournant la dernière page, je garde au creux du ventre un subtil mélange de beauté et de cruauté, où la poésie et le macabre se complètent à la perfection. En somme un joli petit bijou !
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.