Lisez! icon: Search engine
San-Antonio renvoie la balle
Date de parution : 27/10/2022
Éditeurs :
Pocket

San-Antonio renvoie la balle

Date de parution : 27/10/2022
L’arbitre est-allemand d’un match de foot international (France-Eczéma) est abattu de deux balles en plein cœur en pleine rencontre. 25 000 suspects potentiels. San-A et Bérurier, présents dans les tribunes, mènent l’enquête.
Il y a des jours où c'est pas votre jour ! C'est pas Bérurier qui me contredira ! Pourtant, il était plutôt batouze avec son élégant costume aubergine et ses... Il y a des jours où c'est pas votre jour ! C'est pas Bérurier qui me contredira ! Pourtant, il était plutôt batouze avec son élégant costume aubergine et ses bottes de pêche... Paré qu'il était pour assister à la grande rencontre de football France-Eczéma ! Il est balèze, le... Il y a des jours où c'est pas votre jour ! C'est pas Bérurier qui me contredira ! Pourtant, il était plutôt batouze avec son élégant costume aubergine et ses bottes de pêche... Paré qu'il était pour assister à la grande rencontre de football France-Eczéma ! Il est balèze, le Béru, seulement de là à affronter les onze joueurs de l'équipe de France... Dimanche mémorable qui a marqué le début de la plus fantastique enquête de ma carrière. Et si les balles ont plu sur le terrain, c'était pas toujours en direction des buts !
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266329873
Code sériel : 00041
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 256
Format : 108 x 177 mm
EAN : 9782266329873
Code sériel : 00041
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 256
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • LectureChronique 21/01/2024
    Bonjour, Voici un roman policier que je viens vous chroniquer rapidement en retour de lecture : " San-Antonio renvoie la balle " du célèbre Frédéric DARD aux éditions Fleuve noir. Lu et chroniqué dans le cadre du challenge San-Antonio que je relève sur babélio. San Antonio et Béru vont assister à la rencontre du match de football opposant la France à l'Eczéma. L'équipe des Eczémateux mènent un but à zéro lorsque l'arbitre s'écroule en plein match. Il a été tué de deux balles dans la poitrine. Mais qui peut bien en vouloir à l'arbitre d'un match de cette portée ? Qui parmi les spectateurs est le coupable ? Un bien bel ouvrage typique des San Antonio de cette époque avec la référence (encore !) aux nazis, une belle souris, rouquine de surcroît, qui titille le fin limier. Quand à Béru, il s'exhibe ici et produit son plus bel effet d'âneries et de quiproquos en tout genre. Des comme lui, on n'en fait plus, exemplaire unique délivré seulement sur l'ordonnance spéciale du commissaire. Pas une seule apparition de Pinaud dans cet opus. J'ai bien aimé celui-là, ça se lit très vite, pour une fois on reste plus ou moins au même endroit, très court sur la durée, l'auteur ne s'éparpille pas tant que ça en disgrâces et autres langages discourtois. Y'a comme une vraie enquête qui se met en place, un peu de sérieux sur le suivi des indices et miraculeusement, San-A adopte un comportement des plus chastes. Il manque aussi les quelques pointes d'humour habituelles. C'est même assez rare que ce soit à ce point sans saveurs particulières ! Comme d'habitude, l'effet burlesque est accentué avec les noms caricaturés tout trouvés des protagonistes. De là à commencer sur un match de foot avec les pantins pour finir au cirque avec les clowns, fallait aller la chercher celle-là ! Bonne lecture amis lecteursBonjour, Voici un roman policier que je viens vous chroniquer rapidement en retour de lecture : " San-Antonio renvoie la balle " du célèbre Frédéric DARD aux éditions Fleuve noir. Lu et chroniqué dans le cadre du challenge San-Antonio que je relève sur babélio. San Antonio et Béru vont assister à la rencontre du match de football opposant la France à l'Eczéma. L'équipe des Eczémateux mènent un but à zéro lorsque l'arbitre s'écroule en plein match. Il a été tué de deux balles dans la poitrine. Mais qui peut bien en vouloir à l'arbitre d'un match de cette portée ? Qui parmi les spectateurs est le coupable ? Un bien bel ouvrage typique des San Antonio de cette époque avec la référence (encore !) aux nazis, une belle souris, rouquine de surcroît, qui titille le fin limier. Quand à Béru, il s'exhibe ici et produit son plus bel effet d'âneries et de quiproquos en tout genre. Des comme lui, on n'en fait plus, exemplaire unique délivré seulement sur l'ordonnance spéciale du commissaire. Pas une seule apparition de Pinaud dans cet opus. J'ai bien aimé celui-là, ça se lit très vite, pour une fois on reste plus ou moins au même endroit, très court...
    Lire la suite
    En lire moins
  • MrVladdy 12/08/2023
    Je ne savais pas trop à quoi m’attendre avant d’attaquer ma lecture de « San Antonio renvoie la balle ». Sur l’édition que je possède, la quatrième de couverture n’indique rien et je n’avais que la couverture (que je trouve sympa) pour me faire une petite idée vague du type d’enquête que va avoir notre cher commissaire. Le résultat est plutôt surprenant. Se lisant très vite (encore plus que d’habitude), j’ai eu l’impression que ce récit qui commence par San Antonio et Béru allant au stade, n’allait pas me raconter grand-chose vu le rythme imposé. J’ai eu tort. Si les premières pages ne servent qu’à poser l’ambiance, pour le reste, l’action y est non-stop. Nos héros n’ont pas le temps de souffler et on ne nous laisse pas le temps de faire des suppositions que l’enquête avance vers différentes pistes. Bon après ça reste très léger et très facile mais cette 41ème enquête m’a vraiment amusé et fait parti de celle que j’ai le plus apprécié à ce jour. La recette San Antonio ne bouge pas en tout cas. Elle a fait ses preuves et elle fonctionne toujours si on adhère au délire et que l’on ne prends pas l’ensemble au premier degré. Difficile de faire autrement de toute façon, il n’y a qu’à voir les noms des différents personnages qui jouent sur la caricature et accentue l’aspect burlesque de ce récit. Pour ma part, c’est toujours un grand oui en tout cas. Ça m’amuse toujours autant de voir Frédéric Dard jouer avec la langue de Molière et c’est même devenu un exercice sympathique que de retrouver les différents clins d’œils et autres références même si je sais que je suis certainement passé à côté de quelques uns notamment lié à son époque. « San Antonio renvoie la balle » est un très bon opus de la série et comme à chaque fois, je suis curieux de découvrir sa prochaine enquête.Je ne savais pas trop à quoi m’attendre avant d’attaquer ma lecture de « San Antonio renvoie la balle ». Sur l’édition que je possède, la quatrième de couverture n’indique rien et je n’avais que la couverture (que je trouve sympa) pour me faire une petite idée vague du type d’enquête que va avoir notre cher commissaire. Le résultat est plutôt surprenant. Se lisant très vite (encore plus que d’habitude), j’ai eu l’impression que ce récit qui commence par San Antonio et Béru allant au stade, n’allait pas me raconter grand-chose vu le rythme imposé. J’ai eu tort. Si les premières pages ne servent qu’à poser l’ambiance, pour le reste, l’action y est non-stop. Nos héros n’ont pas le temps de souffler et on ne nous laisse pas le temps de faire des suppositions que l’enquête avance vers différentes pistes. Bon après ça reste très léger et très facile mais cette 41ème enquête m’a vraiment amusé et fait parti de celle que j’ai le plus apprécié à ce jour. La recette San Antonio ne bouge pas en tout cas. Elle a fait ses preuves et elle fonctionne toujours si on adhère au délire et que l’on ne prends pas l’ensemble au premier degré. Difficile de...
    Lire la suite
    En lire moins
  • AlexandreAllamanche 01/08/2023
    Alors que San-A assiste à un match de foot suite à la proposition de Bérurier, l'arbitre s'écroule toit à coup sur la pelouse... Malaise ? Peut-être, sauf que quand notre commissaire déboule sur l'herbe, les 2 trous rouges dans la poitrine du gusse ne laissent pas de place au doute. Étrange assassinat s'il en est, et San-Antonio devra se farcir une soirée au cirque pour démêler tour ça... Pas le meilleur de la série, mais une histoire honnête malgré tout.
  • mikaelunvoas 02/07/2023
    Une aventure en douze heure entre Colombes et Paris ( et un autre village), un opus vite lu car assez amusant. Tout débute par la description d'une scène de ménage entre Bérurier et B.B.. Pas de cadeaux et tout l'immeuble profite de l'engueulade, même le commissaire qui patiente derrière la porte. Deux billets pour un match de foot et comme souvent pendant leurs moments de détente, il va se passer quelque chose d'inhabituel. Où il est question de crimes dans le milieu du sport, d'ambiance d'après guerre et de problèmes de chaussures pour Béru. Un petit passage dans un cirque va nous rappeler que San Antonio a horreur des clowns.
  • DrOdR 14/08/2021
    La description du match de foot, la scène de ménage d'anthologie chez les Berurier, l'intrigue complexe mais captivante... Tout est bon dans ce San Antonio. L'enquête très rythmée, est résolue en moins de 24h, on n'a pas le temps de souffler. Roman bien équilibré : juste ce qu'il faut de digressions, d'incohérences, ici c'est l'histoire qui reste au premier plan . Et bien sûr une très belle écriture, et beaucoup beaucoup d'humour. Un très bon Sana !
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.