RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Tout ce qu'on ne s'est jamais dit

            Pocket
            EAN : 9782266267304
            Code sériel : 16646
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 288
            Format : 108 x 177 mm
            Tout ce qu'on ne s'est jamais dit

            Fabrice POINTEAU (Traducteur)
            Date de parution : 02/03/2017
            1977, Ohio. Lydia Lee, seize ans, est une élève et une fille modèle. Elle est le grand espoir de son père, d’origine chinoise, qui projette sur elle ses rêves d’intégration, et de sa mère qui espère à travers elle accomplir ses ambitions professionnelles déçues. Mais à quoi rêve Lydia en... 1977, Ohio. Lydia Lee, seize ans, est une élève et une fille modèle. Elle est le grand espoir de son père, d’origine chinoise, qui projette sur elle ses rêves d’intégration, et de sa mère qui espère à travers elle accomplir ses ambitions professionnelles déçues. Mais à quoi rêve Lydia en secret ? Lorsque la police découvre son corps au fond d'un lac, la famille Lee, en apparence si soudée, va affronter ses secrets les mieux gardés, car plus rien ne sera pareil. La disparition de Lydia vire soudainement à l'autopsie familiale. Connaît-on jamais vraiment ses proches ?

            Lauréat du Prix Relay 2016
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782266267304
            Code sériel : 16646
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 288
            Format : 108 x 177 mm
            Pocket
            6.95 €
            Acheter

            Ils en parlent

            « Adolescence à la dérive, secrets et regrets... un suspense aussi glaçant qu’efficace. » Olivia de Lamberterie, Elle

             « Un coup d’essai et un coup de maître. » Olivier Mony, Le Figaro Magazine

            « Subtile et sombre, cette fiction originale distille un malaise qui fait réfléchir. » L’Express

            « Brillant ! » Le Point

              « Une tension omniprésente. Un suspense haletant. Sur une rythmique diablement envoûtante. » Philippe Manche, Le Soir

            « Un premier roman d’une maîtrise remarquable, subtile dans sa narration aussi bien que dans son style, d’une envoûtante délicatesse. » Le Journal du Dimanche

            « On aime encore le style fluide, l’envie de tourner les pages jusqu’aux dernières lignes, lesquelles laissent un sentiment de gâchis… mais également d’espoir. » flair.be
             

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Letmehearbothsides Posté le 27 Avril 2019
              Roman psychologique plein de finesse, où le non dit se transmet de génération en génération. Des personnages sensibles et une intrigue toute en tension maitrisée rendent la lecture passionnante.
            • MuseaUranie Posté le 3 Mars 2019
              Lydia à seize ans quand elle est retrouvé noyée au fond du lac après plusieurs jours de disparition. L'annonce est brutale et la famille ne comprend pas. Suicide ? Mais Lydia semblait promise à un avenir radieux. Soutenue par ses parents, cette dernière allait embrasser une carrière scientifique, le rêve de sa mère. Qu'il y a t'il derrière la façade de cette famille unie ? Une chose est sûre, Céleste NG avec ce premier roman va très vite entrer dans la catégorie des grands auteurs du drame familial. En quelques lignes, l'autrice arrive à installer le décor et l'ambiance. Secret, illusion puis masque qui tombe, Tout ce qu'on ne s'est jamais dit est une petite pépite littéraire que je croyais surcoter au départ tant les avis sont unanimes, principalement par la véracité de son histoire et son écriture intrusive. Le roman tient la route et est crédible ! Critique d'une société américaine des années 70 qui n'aimait pas la différence, cette dernière se venge et brise une famille à travers des illusions perdues et un bonheur instable. J'ai aimé cette mère de famille qui rêve de ne pas être le portrait de sa propre mère quitte à empoisonner l'existence de ces... Lydia à seize ans quand elle est retrouvé noyée au fond du lac après plusieurs jours de disparition. L'annonce est brutale et la famille ne comprend pas. Suicide ? Mais Lydia semblait promise à un avenir radieux. Soutenue par ses parents, cette dernière allait embrasser une carrière scientifique, le rêve de sa mère. Qu'il y a t'il derrière la façade de cette famille unie ? Une chose est sûre, Céleste NG avec ce premier roman va très vite entrer dans la catégorie des grands auteurs du drame familial. En quelques lignes, l'autrice arrive à installer le décor et l'ambiance. Secret, illusion puis masque qui tombe, Tout ce qu'on ne s'est jamais dit est une petite pépite littéraire que je croyais surcoter au départ tant les avis sont unanimes, principalement par la véracité de son histoire et son écriture intrusive. Le roman tient la route et est crédible ! Critique d'une société américaine des années 70 qui n'aimait pas la différence, cette dernière se venge et brise une famille à travers des illusions perdues et un bonheur instable. J'ai aimé cette mère de famille qui rêve de ne pas être le portrait de sa propre mère quitte à empoisonner l'existence de ces enfants en vivant à travers eux ou encore de ce père pour qui le racisme est un enfer quotidien. Savoir réellement ce qui est arrivé à Lydia est un prétexte qui permet à l'autrice de dévoiler une autopsie précise presque chirurgicale de la famille. Le passé à une grande place dans ce roman, façon effet papillon puisque même les événements les plus minimes auront un impact sur le drame à venir. Le roman flirt également avec le thriller et fini par y prendre une grande place en douceur pour arriver à une fin réussie avec brio qui laisse son lecteur un peu sonné. C'est en refermant le roman qu'on se dit que whao, on avait vraiment quelque chose de dingue entre les mains. Je compte bien suivre l'autrice de très près. Tout ce qu'on ne s'est jamais dit était un roman fou, analyse d'une société dépassé par le changement et d'une famille qui rêvait d'un idéal impossible à atteindre et qui n'aura vécu que le drame et la mort.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Asmostark Posté le 31 Décembre 2018
              🚣#8205;#9792;️ Tout ce qu'on ne s'est jamais dit - Céleste Ng 🚣#8205;#9792;️ Traduction : Fabrice Pointe au @sonatineeditions Lydia Lee, seize ans, est morte. Mais sa famille l'ignore encore... Élève modèle, ses parents ont placé en elle tous leurs espoirs. Sa mère, Marylin, femme au foyer, rêve que sa fille fasse les études de médecine qu'elle n'a pas pu accomplir. Son père, James, professeur d'université d'origine chinoise, a tant souffert de sa différence qu'il a hâte de la retrouver parfaitement intégrée sur le campus. Mais le corps de Lydia gît au fond d'un lac. Accident, meurtre ou suicide ? Lorsque l'adolescente est retrouvée, la famille Lee, en apparence si soudée, va devoir affronter ses secrets les mieux gardés. Des secrets si longtemps enfouis qu'au fil du temps ils ont imperceptiblement éloigné ses membres, creusant des failles qui ne pourront sans doute jamais être comblées. Partant de la mort soudaine de Lydia, Céleste Ng nous parle du poids que peut avoir la société et la famille sur la vie et l'éducation des enfants. Remontant au mariage mixte de James (d'origine asiatique) et de Marilyn (américaine) dans les années 50, se déroule lentement le fil qui mènera à la mort de Lydia. Les rêves déçus des parents... 🚣#8205;#9792;️ Tout ce qu'on ne s'est jamais dit - Céleste Ng 🚣#8205;#9792;️ Traduction : Fabrice Pointe au @sonatineeditions Lydia Lee, seize ans, est morte. Mais sa famille l'ignore encore... Élève modèle, ses parents ont placé en elle tous leurs espoirs. Sa mère, Marylin, femme au foyer, rêve que sa fille fasse les études de médecine qu'elle n'a pas pu accomplir. Son père, James, professeur d'université d'origine chinoise, a tant souffert de sa différence qu'il a hâte de la retrouver parfaitement intégrée sur le campus. Mais le corps de Lydia gît au fond d'un lac. Accident, meurtre ou suicide ? Lorsque l'adolescente est retrouvée, la famille Lee, en apparence si soudée, va devoir affronter ses secrets les mieux gardés. Des secrets si longtemps enfouis qu'au fil du temps ils ont imperceptiblement éloigné ses membres, creusant des failles qui ne pourront sans doute jamais être comblées. Partant de la mort soudaine de Lydia, Céleste Ng nous parle du poids que peut avoir la société et la famille sur la vie et l'éducation des enfants. Remontant au mariage mixte de James (d'origine asiatique) et de Marilyn (américaine) dans les années 50, se déroule lentement le fil qui mènera à la mort de Lydia. Les rêves déçus des parents reportés sur leurs enfants, quitte à étouffer leurs personnalités et leurs ambitions. Un roman tout en finesse, avec des personnages complexes et touchants (notamment la petite Hannah) même si j'ai par moment trouvé quelques longueurs, j'ai apprécié cette lecture.
              Lire la suite
              En lire moins
            • toto Posté le 17 Décembre 2018
              Roman subtile traitant avec justesse de la vie en général et de la famille en particulier. A lire et surtout à méditer
            • Allantvers Posté le 3 Décembre 2018
              Premier roman d'une déjà spécialiste de l'arrière-cour des familles américaines modèles, dont les façades immaculées suintent le non-dit par tous les pores de leurs poses factices. Dans cette famille-là, les non-dits ne manquent pas : ceux d'un couple mixte, quasi contre nature dans l'Amérique des années 50; ceux de ce couple relatifs à leurs histoires et aspirations respectives, ceux des parents vis à vis de leurs enfants sur lesquels ils se projettent en miroir, et qui étouffent sans le dire; et surtout ceux liés aux raisons profondes qui ont conduit à la mort de Lydia, l'enfant qui cristallise tous les fantasmes familiaux. D'une construction impeccable, d'une belle profondeur d'analyse et porté par une plume fluide mais un peu trop lisse et glacée, ce premier roman m'a donné un peu plus de mal que le suivant, "La saison des feux" et je ne suis pas parvenue à m'y glisser réellement. Je continuerai néanmoins à suivre cette auteur talentueuse dont je ne doute pas que la plume se densifiera au cours des années.
            Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
            Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.

            Lisez maintenant, tout de suite !