Lisez! icon: Search engine
10/18
EAN : 9782264062208
Code sériel : 4829
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 504
Format : 108 x 177 mm

Wild

Anne Guitton (Traducteur)
Date de parution : 18/09/2014
Lorsque sur un coup de tête, Cheryl Strayed enfile son sac à dos, elle n'a aucune idée de ce qui l'attend. Tout ce qu'elle sait, c'est que sa vie est un désastre. Entre une mère trop aimée, brutalement disparue, un divorce douloureux et un lourd passé de junky, Cheryl vacille.... Lorsque sur un coup de tête, Cheryl Strayed enfile son sac à dos, elle n'a aucune idée de ce qui l'attend. Tout ce qu'elle sait, c'est que sa vie est un désastre. Entre une mère trop aimée, brutalement disparue, un divorce douloureux et un lourd passé de junky, Cheryl vacille. Pour tenir debout et affronter les fantômes de son passé, la jeune Cheryl n’a aucune réponse, mais un point de fuite : tout quitter pour une randonnée sur le « Chemin des crêtes du Pacifique ». Lancée au cœur d’une nature immense et sauvage, seule sous un sac à dos trop lourd, elle doit avancer pour survivre, sur 1700 kilomètres d’épuisement et d’effort, et réussir à atteindre le bout d’elle-même. Une histoire poignante et humaine, où la marche se fait rédemption.
 
« Dix-sept ans plus tard, devenue une journaliste célèbre, Cheryl Strayed révèle enfin dans un livre revigorant son expérience, cette part d’ombre. Et de lumière. »
Marie-Claire
 
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Anne Guitton
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264062208
Code sériel : 4829
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 504
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Sophie_Bazar Posté le 15 Décembre 2019
    La prochaine fois que je me ferai une petite ampoule au pied, je repenserai au roman de Cheryl Strayed et j’arrêterai de chouiner, je le promets ! Car en lisant le récit de sa randonnée sur le Pacific Crest Trail (1700 kilomètres !), on ne peut que souffrir avec elle, pas seulement des pieds, mais aussi le corps qui porte le bien nommé Monstre (le sac à dos), les courbatures, la chaleur, la faim, la soif, le risque de se perdre, de se blesser ou de faire de mauvaises rencontres… pourtant c’est plutôt sa tête que Cheryl cherchait à guérir en se lançant dans cette aventure, quasiment sans entraînement : hantée par la disparition prématurée de sa mère, chagrinée par son divorce, sans boulot et à la limite de devenir junkie, elle est littéralement paumée dans sa vie. L’épopée va lui permettre d’apprendre à connaître ses limites et sa force, à se libérer, enfin. Un désormais classique (déjà adapté au cinéma) à lire absolument.
  • celf79 Posté le 10 Décembre 2019
    J'ai adoré ce livre, il m'as fais voyager avec de belles rencontres sur cette très longue randonnée!! un livre que je conseille pour tous ceux qui ont besoin d'évasion!!!
  • Cacha Posté le 1 Octobre 2019
    C'est l'histoire d'une renaissance, celle d'une jeune femme déboussolée après la perte de sa mère (partie bien trop tôt, à 45 ans). Cheryl Strayed (nom qu'elle s'est choisi après son divorce, je ne pensais pas cela possible, soit écrit en passant) décide de parcourir, seule et à pied une grande partie du Pacific Crest Trail, lestée d'un sac à dos beaucoup trop encombrant et de chaussures une pointure au-dessous de celle qui lui serait nécessaire. Petits par grands pas elle arrivera au bout de la limite qu'elle s'était fixée pour se retrouver. Les souffrances physiques du début s'apaisent peu à peu et font s'estomper les souffrances morales de la narratrice. Elle fait en route de belles rencontres et très peu de mauvaises. Les paysages (bien décrits) sont en complet accord avec son mental. Parallèlement, elle s'épanche et nous raconte sa vie assez douloureuse, mais ensoleillée par l'amour de sa mère. Un seul gros défaut : le manque patent de carte pour suivre son périple.
  • lealeh Posté le 1 Septembre 2019
    Ce livre ma beaucoup plu. Un peu de mal à démarrer mais ensuite j'ai adoré suivre Cheryl dans son périple et la voir évoluer. Ceux qui ne s'en doute pas comprendront mieux pourquoi tant de gens chez nous "font" la route Compostelle. Cela va au delà de la religion. Un merveilleux retour sur soi sans TV, téléphone, seulement avec soi... magnifique livre
  • RazKiss Posté le 30 Août 2019
    J'ai terminé "Wild", ça faisait longtemps que je n'avais pas lu de témoignage. A 26 ans, Cheryl Strayed décide de randonner sur le Pacific Crest Trail pendant trois mois. Pour elle, c'est la seule issue possible, la dernière chance pour reprendre le contrôle de sa vie. Sa mère est décédée prématurément il y a quelques années et son mariage n'a pas résisté au choc. De plus, elle assiste au démantèlement de sa famille et un problème d'addiction s'est ajouté à la longue liste de ses soucis. Cheryl n'a jamais fait de longue randonnée, mais qu'importe. Elle a lu un guide spécialisé et acheté tout le matériel nécessaire en prenant en compte les conseils des vendeurs de REI. Ce n'est qu'en se retrouvant sur la route, en pleine nature, qu'elle réalisera à quel point elle manquait de préparation. Entre le sac qui fait la moitié de son poids, ses chaussures trop petites et sa maîtrise toute relative de la boussole, ses nerfs seront mis à rude épreuve. Mais le Pacific Crest Trail c'est aussi de belles rencontres sur le chemin, des paysages majestueux et une solitude idéale pour se "retrouver". Cheminer sur cette longue portion du PCT avec Cheryl était très agréable. C'est... J'ai terminé "Wild", ça faisait longtemps que je n'avais pas lu de témoignage. A 26 ans, Cheryl Strayed décide de randonner sur le Pacific Crest Trail pendant trois mois. Pour elle, c'est la seule issue possible, la dernière chance pour reprendre le contrôle de sa vie. Sa mère est décédée prématurément il y a quelques années et son mariage n'a pas résisté au choc. De plus, elle assiste au démantèlement de sa famille et un problème d'addiction s'est ajouté à la longue liste de ses soucis. Cheryl n'a jamais fait de longue randonnée, mais qu'importe. Elle a lu un guide spécialisé et acheté tout le matériel nécessaire en prenant en compte les conseils des vendeurs de REI. Ce n'est qu'en se retrouvant sur la route, en pleine nature, qu'elle réalisera à quel point elle manquait de préparation. Entre le sac qui fait la moitié de son poids, ses chaussures trop petites et sa maîtrise toute relative de la boussole, ses nerfs seront mis à rude épreuve. Mais le Pacific Crest Trail c'est aussi de belles rencontres sur le chemin, des paysages majestueux et une solitude idéale pour se "retrouver". Cheminer sur cette longue portion du PCT avec Cheryl était très agréable. C'est une femme exceptionnelle, beaucoup d'obstacles auraient pu la faire renoncer à aller jusqu'au bout mais elle a continué tel un bulldozer. On comprend son obstination, les petits tracas logistiques pendant la randonnée sont finalement moins graves que les épreuves qu'elle a traversées les années précédentes. De temps en temps, elle nous livre ses souvenirs et ces passages peuvent être vraiment poignants. Quand on suit Cherry sur le PCT, on sent qu'on est en Amérique, il n'y a qu'à lire les descriptions de repas ! C'est fou de voir que les chips font quasiment office de féculents dans les assiettes. J'ai également pensé aux différences qui apparaîtraient si on transposait ce témoignage à l'époque actuelle. En 1995, il n'y avait ni smartphones ni GPS, et ça change beaucoup de choses quand on voyage en solo ! Quelle audace de randonner toute seule dans ces conditions ! Je ne sais si "Wild" m'aura donné l'envie de marcher à mon tour sur des chemins escarpés, mais ce témoignage m'a au moins permis de m'évader par procuration.
    Lire la suite
    En lire moins
Lisez inspiré avec 10/18 !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…