Lisez! icon: Search engine
Belfond
EAN : 9782714449825
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 312
Format : 154 x 240 mm

Bleu comme la peur

Claire BRETON (Traducteur)
Collection : Belfond Noir
Date de parution : 03/05/2012

Sur la majestueuse Fair Isle, dans l’archipel écossais des Shetland, un refuge ornithologique isolé est le théâtre de meurtres de sang froid… Après Noire Solitude, Blanc comme la nuit et L’Heure écarlate, voici le quatrième et dernier volet des enquêtes de l’inspecteur Jimmy Perez.

Sur l’île la plus isolée d’Écosse, battue par les violentes tempêtes d’automne, un vieux phare est le théâtre de meurtres étranges. Un final électrique pour ce quatrième et dernier volet des enquêtes de l’inspecteur Jimmy Perez. 

Par une nuit d’orage à Fair Isle, la directrice du centre d’ornithologie est retrouvée poignardée,...

Sur l’île la plus isolée d’Écosse, battue par les violentes tempêtes d’automne, un vieux phare est le théâtre de meurtres étranges. Un final électrique pour ce quatrième et dernier volet des enquêtes de l’inspecteur Jimmy Perez. 

Par une nuit d’orage à Fair Isle, la directrice du centre d’ornithologie est retrouvée poignardée, des plumes blanches répandues en couronne dans ses cheveux. 
Qui a pu commettre un tel crime sur cette île minuscule, uniquement peuplée de quelques chasseurs d’oiseaux rares et de résidants qui se côtoient depuis toujours ? 
De retour sur les lieux de son enfance avec sa fiancée, Jimmy Perez va devoir mener l’enquête au sein d’une communauté qu’il connaît intimement. Privé de renforts à cause du mauvais temps, l’inspecteur ne pourra compter que sur lui-même pour délier les langues au plus vite. 
Car Fair Isle se referme comme un piège sur les insulaires affolés. Et, dissimulé parmi eux, l’assassin attend l’heure de frapper à nouveau.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714449825
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 312
Format : 154 x 240 mm

Ils en parlent

À propos de Bleu comme la peur :
« Le talent d’Ann Cleeves pour allier une intrigue classique et bien ficelée à une psychologie fine fait d’elle aussi un oiseau rare."
Jake Kerridge, Telegraph

« Ann Cleeves n’excelle pas seulement à créer du mystère, mais aussi à dessiner l’atmosphère de Fair Isle, et son étrange effet sur la population. »
Jane Jakeman, The Independent

"Ann Cleeves excelle à tisser une atmosphère très particulière dans ses énigmes criminelles très classiques."

Jean-Paul Guéry / Le Courrier de l'Est

"Un huis clos étouffant dans une charmante petite île. Ann Cleeves a le chic pour raconter des histoires fortes qui sonnent justes."

Blaise de Chabalier / Le Figaro Littéraire

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • JML38 Posté le 7 Février 2020
    Fair Isle est une minuscule île écossaise de l'archipel des Shetland où s'est installé un centre d'ornithologie dirigé par Maurice et Angela, et habitée par quelques familles dont les parents de Jimmy Perez, policier de son état, venu en visite avec sa future épouse. Cet îlot, régulièrement battu par des vents violents, est un paradis pour les oiseaux et pour les passionnés de l'observation de volatiles. Angela est la scientifique du couple, son mari tenant la fonction de régisseur, et ne fait pas vraiment l'unanimité auprès de collaborateurs qu'elle aime diriger à sa guise, préférant les employés dociles à ceux comme Jane, la cuisinière à la plus forte personnalité. Jimmy qui pensait pouvoir profiter tranquillement de cette parenthèse familiale est malheureusement rattrapé par ses fonctions lorsque Angela est retrouvée morte, assassinée... Fair Isle est une minuscule île écossaise de l'archipel des Shetland où s'est installé un centre d'ornithologie dirigé par Maurice et Angela, et habitée par quelques familles dont les parents de Jimmy Perez, policier de son état, venu en visite avec sa future épouse. Cet îlot, régulièrement battu par des vents violents, est un paradis pour les oiseaux et pour les passionnés de l'observation de volatiles. Angela est la scientifique du couple, son mari tenant la fonction de régisseur, et ne fait pas vraiment l'unanimité auprès de collaborateurs qu'elle aime diriger à sa guise, préférant les employés dociles à ceux comme Jane, la cuisinière à la plus forte personnalité. Jimmy qui pensait pouvoir profiter tranquillement de cette parenthèse familiale est malheureusement rattrapé par ses fonctions lorsque Angela est retrouvée morte, assassinée avec son propre couteau. L'île étant provisoirement isolée en raison de vents violents, il doit se charger seul du début de l'enquête, dans une ambiance de huis-clos assez plombée par le drame, surtout pour Maurice et dans une moindre mesure pour sa fille Poppy, qui n'appréciait pas vraiment sa belle-mère avec qui elle s'était d'ailleurs assez violemment accrochée la veille. Dans une première partie, on retrouve une atmosphère de polar classique, avec un lieu de crime et des conditions météorologiques permettant de penser que le meurtrier est toujours sur place et que le policier va devoir faire preuve de perspicacité pour le démasquer. L'arrivée d'un trompette, sans erreur de ma part s'agissant d'un cygne trompette, sert de dérivatif pour le groupe des ornithos, dont l'esprit obsessionnel ne peut être mis de côté très longtemps, surtout lorsqu'une espèce d'oiseau jamais observée auparavant au Royaume Uni est repérée sur l'île. Au fil des interrogatoires, Jimmy découvre une Angela inspirant crainte et fascination, loin d'être un modèle de vertu, et dont la réputation quelque peu sulfureuse avait même atteint les insulaires. Les événements s'accélèrent à la moitié du roman, l'île devenant alors une sorte de scène de théâtre avec l'intervention de la police scientifique, à la grande joie des journaliste et même de certains habitants ravis de cette effervescence inhabituelle sur leur coin de terre. Bercé par un faux rythme, le lecteur, subjugué par la beauté sauvage des lieux, peut parfois oublier qu'il s'agit d'un polar, ce que l'auteure saura lui rappeler dans un final assez pathétique.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Melcleon Posté le 7 Octobre 2018
    Ce quatrième volet des enquêtes shetlandaises de l'inspecteur Jimmy Perez se clôt par un coup de théâtre qui s'apparente à un coup de tonnerre. Les Shetland, ce sont ces îles formant un archipel au nord de l'Écosse, si loin de l'Angleterre que les insulaires reconnaissent un "Anglais" au premier coup d'œil ou en tout cas aux premiers mots qu'il prononce. Des îles aussi qui peuvent être balayées par des tempêtes pendant lesquelles aucun moyen de transport, aérien ou maritime, ne les relie au monde. C'est au début d'un tel déchaînement des vents que Perez arrive sur sa petite île natale, accompagné de sa compagne qu'il veut présenter à ses parents. En dehors des autochtones, sont présents – et bloqués – sur l'île à ce moment-là un groupe d'ornithologistes amateurs qui logent au centre d'études installé sur place. Peu après l'arrivée de Perez, la jeune et médiatique directrice du centre est retrouvée morte, manifestement assassinée, et la mise en scène de son meurtre semble désigner un "ornitho". Les conditions météorologiques ne permettant pas la venue de renforts de police, Perez est contraint de commencer à enquêter par ses propres moyens. Cette auteure nous a habitués à des récits extrêmement bien documentés... Ce quatrième volet des enquêtes shetlandaises de l'inspecteur Jimmy Perez se clôt par un coup de théâtre qui s'apparente à un coup de tonnerre. Les Shetland, ce sont ces îles formant un archipel au nord de l'Écosse, si loin de l'Angleterre que les insulaires reconnaissent un "Anglais" au premier coup d'œil ou en tout cas aux premiers mots qu'il prononce. Des îles aussi qui peuvent être balayées par des tempêtes pendant lesquelles aucun moyen de transport, aérien ou maritime, ne les relie au monde. C'est au début d'un tel déchaînement des vents que Perez arrive sur sa petite île natale, accompagné de sa compagne qu'il veut présenter à ses parents. En dehors des autochtones, sont présents – et bloqués – sur l'île à ce moment-là un groupe d'ornithologistes amateurs qui logent au centre d'études installé sur place. Peu après l'arrivée de Perez, la jeune et médiatique directrice du centre est retrouvée morte, manifestement assassinée, et la mise en scène de son meurtre semble désigner un "ornitho". Les conditions météorologiques ne permettant pas la venue de renforts de police, Perez est contraint de commencer à enquêter par ses propres moyens. Cette auteure nous a habitués à des récits extrêmement bien documentés qui nous immergent dans des environnements, des atmosphères, des milieux sociologiques particuliers comme celui de ces ornithologues amateurs qui, à l'instar de n'importe quelle population de passionnés, renferme des individus que leur marotte égare au point de prendre des libertés avec la morale voire avec la loi. Et là on touche à la psychologie des personnages qui est, elle aussi, finement analysée et rend l'histoire tout à fait crédible. La série "Shetland" d'Ann Cleeves comporte quatre titres postérieurs à celui-ci qui n'ont hélas pas été traduits à ce jour.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Pris Posté le 20 Avril 2015
    Cette quatrième aventure nous emmène sur Fair Isle, île natale de Jimmy Perez au sud des Shetland, où celui-ci rend visite à ses parents pour leur présenter sa fiancée. Evidemment, pendant son séjour, un meurtre est commis à l'observatoire ornithologique voisin. Il s'agit d'un meurtre en huis-clos, lequel sera suivi par deux autres assassinats. Cette fois, notre cher inspecteur va devoir s'intéresser de près à la communauté ornithologue. L'intrigue reste bien menée, même si le coup de théâtre final, très spectaculaire, me déçoit un peu par son côté grand-guignol d'une part, et par l'aspect "pas de happy end" :j'aime bien les happy end, pas systématiquement, mais j'ai l'impression que Jimmy Perez risque de se muer en un autre Adam Dalgliesh, torturé par la perte de l'enfant mort-né et de la femme aimé, alors que l'inspecteur shetlandais a plutôt, à mon sens, un côté Adamsberg. J'ai hâte que le prochain soit traduit pour suivre l'évolution du personnage!
  • zeroproject Posté le 14 Mars 2014
    A part un petit manque de suspense, Ann Cleeves a réussi à m'emmener dans ce huit clos sur une île écossaise. A nouveau, l'auteur nous dépeint avec brio des personnages sombres et complexes, chacun taisant un secret. Tout le monde se soupçonne, une tempête les empêche de fuir, un climat propice à une belle enquête policière.
Toute l'actualité des éditions Belfond Noir
Succombez à vos instincts de serial lecteur.