En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Dans la cave

            Robert Laffont
            EAN : 9782221191958
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 252
            Format : 1 x 215 mm
            Dans la cave

            Odile DEMANGE (Traducteur)
            Date de parution : 01/03/2018
            Méfiez-vous du monstre que vous avez créé.

            En apparence, une famille bourgeoise sans histoire, émigrée en Angleterre depuis un pays africain : la mère, le père et les deux fils. Mais les Songoli cachent un secret : Muna, quatorze ans, orpheline. Elle dort à la cave, vit recluse, sans que personne de l’extérieur ne soupçonne son existence,...

            En apparence, une famille bourgeoise sans histoire, émigrée en Angleterre depuis un pays africain : la mère, le père et les deux fils. Mais les Songoli cachent un secret : Muna, quatorze ans, orpheline. Elle dort à la cave, vit recluse, sans que personne de l’extérieur ne soupçonne son existence, et sert d’esclave à toute la famille.
            Puis un jour, le plus jeune des deux fils ne revient pas de l’école. Scotland Yard investit la maison afin d’enquêter sur sa disparition. Face à la police, le couple Songoli est obligé de donner le change et de traiter Muna comme sa fille. Mais ce que ses tortionnaires n’ont pas deviné, c’est que Muna est extrêmement intelligente… Manipulatrice de génie, elle organise méticuleusement sa vengeance.
            Une plongée oppressante dans la psyché d’une adolescente criminelle. Si vraisemblable, si proche de ce qu’on peut lire à la page des faits-divers, qu’on ne peut s’en détacher, fasciné.

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782221191958
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 252
            Format : 1 x 215 mm
            Robert Laffont
            18.00 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Aubazaardeslivr Posté le 29 Août 2018
              J'ai sélectionné ce titre sur Netgalley pour son résumé qui m'intriguait. Dans la cave, c'est l'histoire de Muna, jeune fille de 14 ans qui a été volée à un orphelinat par Madame Songoli. Elle l'a ramenée à Londres avec elle et Muna est devenu l'esclave de toute la famille. Elle dort à la cave, ne sort jamais et si elle ose désobéir elle est tout simplement battue. Le quotidien de Muna n'est que ménage, violence et isolement. Mais un jour, le cadet de la famille disparaît. La police intervient alors. Monsieur et Madame Songoli n'ont pas d'autres choix que de faire croire que Muna est leur fille. Oui mais voilà ce qu'ils n'avaient pas prévu c'est que Muna est d'une intelligence extraordinaire. Elle va dès lors orchestrer sa vengeance... Bien voilà les bases de l'histoire posée. Que dire sur ce livre ? Je l'ai tout simplement lu en une soirée et une partie de la nuit. Alors je peux déjà dire que c'est un excellent page-turner. Au début de l'histoire on est tout de suite pris de compassion envers cette petite Muna qui subit un véritable enfer. En plus des tâches ménagères et des brimades de la part de toute... J'ai sélectionné ce titre sur Netgalley pour son résumé qui m'intriguait. Dans la cave, c'est l'histoire de Muna, jeune fille de 14 ans qui a été volée à un orphelinat par Madame Songoli. Elle l'a ramenée à Londres avec elle et Muna est devenu l'esclave de toute la famille. Elle dort à la cave, ne sort jamais et si elle ose désobéir elle est tout simplement battue. Le quotidien de Muna n'est que ménage, violence et isolement. Mais un jour, le cadet de la famille disparaît. La police intervient alors. Monsieur et Madame Songoli n'ont pas d'autres choix que de faire croire que Muna est leur fille. Oui mais voilà ce qu'ils n'avaient pas prévu c'est que Muna est d'une intelligence extraordinaire. Elle va dès lors orchestrer sa vengeance... Bien voilà les bases de l'histoire posée. Que dire sur ce livre ? Je l'ai tout simplement lu en une soirée et une partie de la nuit. Alors je peux déjà dire que c'est un excellent page-turner. Au début de l'histoire on est tout de suite pris de compassion envers cette petite Muna qui subit un véritable enfer. En plus des tâches ménagères et des brimades de la part de toute la famille, elle est également victime d'abus sexuels de la part de Monsieur SONGOLI. On est presque heureux finalement que le fils cadet ait disparu pour que tout çà s'arrête, au moins le temps de l'enquête. Et puis tout doucement le doute s'insinue en nous. Plus on tourne les pages, plus on s'aperçoit que la petite Muna n'est pas si bête que ce qu'elle veut laisser croire. Minette Walters nous livre des personnages qu'il est difficile d'apprécier, elle les rend tellement détestables qu'on ne peut simplement pas les apprécier. Mais je pense que c'est volontaire de sa part afin qu'on s'attache plus facilement à Muna. Dans la cave est un thriller palpitant qui ne vous laissera pas indifférent. Toutefois il ne sera pas un coup de coeur. En effet, la fin m'a laissée perplexe, elle est floue et même si l'éditeur nous propose une fin alternative, cela ne m'aura pas convaincu. C'est dommage car j'ai horreur d'être déçue par la fin d'un livre que j'ai apprécié. En tout cas ce thriller vaut quand même le détour, et je ne peux que vous conseiller de le lire.
              Lire la suite
              En lire moins
            • marina53 Posté le 19 Juillet 2018
              Une famille émigrée bien intégrée en Angleterre. Une famille d'apparence sympathique... Ebuka et Yetunde Songoli sont les heureux parents de deux garçons, Olubayo et Abiola. Mais derrière ce voile se cache Muna, une jeune fille âgée de 14 ans. Personne dans leur entourage ou voisinage ne connaît l'existence de cette gamine puisque Muna, que le couple a soi-disant adoptée, est en fait leur esclave. Enfermée dans l'obscurité de la cave, mal-nourrie et abonnée aux tâches les plus ingrates. Son existence va soudainement basculer lorsque Abiola disparaît. Lorsque la police, chargée de l'enquête, notamment l'inspectrice Jordan, arrive sur les lieux du drame, la famille n'a d'autre choix que de faire passer Muna pour leur fille, pensant ne rien craindre de cette jeune adolescente qui, à leurs yeux, ne parle ni ne comprend l'anglais. Cette dernière va alors profiter de cette situation pour se venger... C'est dans la cave que vit Muna. Une esclave moderne qui, faute d'aller à l'école comme tout enfant de son âge et de s'amuser avec ses copines, s'occupe du ménage, fait la cuisine... Enlevée par le couple Songoli dans sa prime enfance, elle n'a aucun souvenir de son passé. Mais, derrière cette apparence d'enfant docile et déficiente mentalement... Une famille émigrée bien intégrée en Angleterre. Une famille d'apparence sympathique... Ebuka et Yetunde Songoli sont les heureux parents de deux garçons, Olubayo et Abiola. Mais derrière ce voile se cache Muna, une jeune fille âgée de 14 ans. Personne dans leur entourage ou voisinage ne connaît l'existence de cette gamine puisque Muna, que le couple a soi-disant adoptée, est en fait leur esclave. Enfermée dans l'obscurité de la cave, mal-nourrie et abonnée aux tâches les plus ingrates. Son existence va soudainement basculer lorsque Abiola disparaît. Lorsque la police, chargée de l'enquête, notamment l'inspectrice Jordan, arrive sur les lieux du drame, la famille n'a d'autre choix que de faire passer Muna pour leur fille, pensant ne rien craindre de cette jeune adolescente qui, à leurs yeux, ne parle ni ne comprend l'anglais. Cette dernière va alors profiter de cette situation pour se venger... C'est dans la cave que vit Muna. Une esclave moderne qui, faute d'aller à l'école comme tout enfant de son âge et de s'amuser avec ses copines, s'occupe du ménage, fait la cuisine... Enlevée par le couple Songoli dans sa prime enfance, elle n'a aucun souvenir de son passé. Mais, derrière cette apparence d'enfant docile et déficiente mentalement se cache une manipulatrice, une calculatrice qui va profiter de la disparition du cadet de la famille pour fomenter sa vengeance. Qui pourrait la blâmer ? Malgré une quatrième de couverture prometteuse, Minette Walters traite, avec plus ou moins de facilité, ce sujet pourtant intéressant. Les personnages de la famille sont, évidemment, détestables, avides d'argent et de pouvoir. Muna, quant à elle, n'est pas non plus attachante. Manipulatrice, son comportement est pour le moins étrange. Des personnages qu'il aurait été intéressant d'approfondir. De plus, ce huis-clos, intensément sombre, manque parfois de rebondissements. Minette Walters nous plonge toutefois dans une ambiance oppressante. Petit bémol : cette édition nous propose l'autre fin écrite par l'auteure pour une première édition. Quel intérêt ?
              Lire la suite
              En lire moins
            • khanel3 Posté le 14 Juin 2018
              une superbe intrigue ! j'ai beaucoup aimé ce livre ! du jamais vu dans mes lectures précédentes ! un genre inclassable
            • Arale Posté le 26 Avril 2018
              Voilà un roman noir commencé ce matin, et terminé dans l'après-midi... C'est dire s'il m'a plu! Déroutant, angoissant, et hyper réaliste, Dans la cave est du genre qu'on ne lâche pas. C'est à travers les yeux de la jeune Mina, esclave moderne au sein d'une famille émigrée, que l'on percevra le quotidien de cette famille bouleversée par la disparition de l'un des enfants.... Ce sera le point de départ d'un chaos subtilement orchestré par la jeune fille. Machiavélique, très intelligente, Mina est LE personnage clé de ce roman noir. Cette manipulatrice hors pair nous pousse à l'admiration comme à l'effroi. Comment une adolescente de 14 ans peut-elle organiser sa vengeance de cette manière? C'est dingue, hyper réaliste à la façon d'un de ces faits divers dont on entend parler régulièrement aux informations. J'ai particulièrement aimé l'écriture, minimaliste, froide, tranchante, comme l'est l'esprit de Mina. En résumé, Dans la cave est un roman noir addictif. Proche du thriller psychologique et domestique, il fascine autant qu'il dérange, rend accro autant qu'il déstabilise. J'ai beaucoup aimé!
            • FabienS Posté le 7 Avril 2018
              J’ai choisi ce livre en masse critique de Babelio parce qu’il me plaisait bien entendu, mais le temps qu’il arrive dans ma boite aux lettres, j’en avais oublié le synopsis. Je me suis alors abstenu de relire le résumer pour que ça soit une lecture surprise. Je ne sais pas si c’est du à cela, mais j’ai eu du mal à rentrer dans le roman. Tout d’abord, je ne me suis pas du tout identifié au moindre personnage, je ne suis ni esclave ni une personne cruelle. Je ne sais pas si on est censé avoir de la pitié pour Muna, l’esclave, mais elle m’a laissé de marbre. J’ai l’impression que le fait qu’elle soit inexpressive et froide m’a empêché de ressentir la moindre émotion pour elle. Il y avait comme une distance entre nous, je n’étais que spectateur lointain. Ensuite, vient le let motiv de Muna, enfermée et portée en esclavage depuis plus de 6 ans, maltraitée, mal nourrie et même violée. A sa place j’aurais fui à la moindre occasion, mais elle non. J’ai mis du temps à me rendre compte qu’elle ne voulait pas fuir sa maison, mais se venger de ses occupants. Élémentaire vous allez me dire, c’est... J’ai choisi ce livre en masse critique de Babelio parce qu’il me plaisait bien entendu, mais le temps qu’il arrive dans ma boite aux lettres, j’en avais oublié le synopsis. Je me suis alors abstenu de relire le résumer pour que ça soit une lecture surprise. Je ne sais pas si c’est du à cela, mais j’ai eu du mal à rentrer dans le roman. Tout d’abord, je ne me suis pas du tout identifié au moindre personnage, je ne suis ni esclave ni une personne cruelle. Je ne sais pas si on est censé avoir de la pitié pour Muna, l’esclave, mais elle m’a laissé de marbre. J’ai l’impression que le fait qu’elle soit inexpressive et froide m’a empêché de ressentir la moindre émotion pour elle. Il y avait comme une distance entre nous, je n’étais que spectateur lointain. Ensuite, vient le let motiv de Muna, enfermée et portée en esclavage depuis plus de 6 ans, maltraitée, mal nourrie et même violée. A sa place j’aurais fui à la moindre occasion, mais elle non. J’ai mis du temps à me rendre compte qu’elle ne voulait pas fuir sa maison, mais se venger de ses occupants. Élémentaire vous allez me dire, c’est écrit dans le résumé ! J’aurais peut être dû le relire tout compte fait. Une fois que j’ai compris le but de Muna, j’ai pu apprécier chaque passage du livre, comprendre chacune de ses décisions. Elle ne m’a tout de même pas attendri une seule seconde puisqu’elle agit exactement comme ses tortionnaires si on on réfléchit bien. Subir les pires souffrances ne justifie pas qu’on fasse souffrir en retour. Je ne suis pas adepte de la vengeance. Je n’ai donc aimé aucun personnage et pourtant j’ai apprécié ma lecture. Dans la cave se lit très rapidement, le langage est simple et je dirai même naïf concernant Muna qui n’est jamais allée à l’école. Une lecture simple mais efficace. Un thriller qui ne réinvente rien mais qui reste sympathique. Je ne me suis pas ennuyé c’est tout ce qui compte.
              Lire la suite
              En lire moins

            Ils en parlent

            « Minette Walters orchestre un huis clos oppressant. Un très bon millésime »
            Delphine Peras / L'Express
            ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
            Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
            Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.
            Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com