Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221114001
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 880
Format : 153 x 240 mm

Drood

Odile DEMANGE (Traducteur)
Collection : Best-sellers
Date de parution : 25/08/2011

Les dernières années de la vie de Charles Dickens revisitées par son ami, l’écrivain opiomane Wilkie Collins, ou le récit étourdissant d’une vertigineuse descente aux enfers.
9 juin 1865. Charles Dickens, alors au faîte de sa gloire, regagne secrètement Londres en train, accompagné de sa maîtresse. Soudain, à Staplehurst, sur...

Les dernières années de la vie de Charles Dickens revisitées par son ami, l’écrivain opiomane Wilkie Collins, ou le récit étourdissant d’une vertigineuse descente aux enfers.
9 juin 1865. Charles Dickens, alors au faîte de sa gloire, regagne secrètement Londres en train, accompagné de sa maîtresse. Soudain, à Staplehurst, sur un pont, l’express déraille. Seul le wagon où a pris place « l’écrivain le plus célèbre du monde » échappe par miracle à la catastrophe. Au fond du gouffre, alors que Dickens tente de porter secours aux survivants, sa route croise celle d’un personnage à l’allure spectrale qui va désormais l’obséder : Drood.
De retour à Londres, Dickens confie le secret de son étrange rencontre à Wilkie Collins, écrivain lui aussi. Quels liens unissent désormais l’inquiétant Drood et l’Inimitable, comme le surnomme avec admiration et ironie Collins ? C’est ce que ce dernier cherche à découvrir en se lançant à la poursuite de Dickens. Mais peut-on raisonnablement accorder crédit au récit de Collins, opiomane en proie à la paranoïa et aux hallucinations ?
Inspiré par Le Mystère d’Edwin Drood, oeuvre mythique que Dickens laissa inachevée à sa mort – cinq ans jour pour jour après son accident de chemin de fer –, Drood nous entraîne, de cryptes en catacombes, dans le Londres interlope de Jack l’Éventreur et des sciences occultes. Roman biographique, historique, victorien, roman populaire, policier, psychologique, gothique, fantastique… Dan Simmons se joue des genres et des codes pour nous offrir ce livre envoûtant, qui est également une formidable réflexion sur le processus de création littéraire.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221114001
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 880
Format : 153 x 240 mm

Ils en parlent


PRESSE

« Avec Drood, Dan Simmons place la barre au plus haut, au plus insolite aussi. »

Christine ferniot / Télérama

"Les 880 pages de son nouveau roman sont parfaitement réussies."

Arnaud Bordas / LIRE

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Okenwillow Posté le 1 Octobre 2020
    Dan Simmons a bâti sur un solide terrain documenté une intrigue machiavélique, un thriller nourri à la sauce victorienne, dans un style plus authentique que nature, qui pousserait le lecteur à croire qu'il s'agit effectivement d'un témoignage de Wilkie Collins. L'idée de départ est pour le moins osée, et l'auteur a dû se payer une bonne tranche de recherches et de documentation pour aboutir à un résultat si envoûtant, qui frise la biographie sans jamais tomber dans l'ennui ou la facilité. La fiction imaginée par Simmons s'imbrique parfaitement dans la vie des deux écrivains, qui étaient à la fois amis, rivaux, collaborateurs, et presque « frères ». Les deux hommes sont dépeints sous un jour inédit, et si Dickens sous apparaît avec certains défauts, son ami Wilkie ne brille pas non plus de tous ses feux.On sent nettement le souci d'authenticité et de réalisme dans le récit, on plonge dans l'esprit de Collins durant plus de 800 pages. Son point de vue est celui d'un homme connu et reconnu, un auteur à succès, mais qui se débat dans l'ombre de « l'Inimitable ». Il nous livre ses mémoires sans cacher ses sentiments vis à vis de Dickens, parmi lesquels... Dan Simmons a bâti sur un solide terrain documenté une intrigue machiavélique, un thriller nourri à la sauce victorienne, dans un style plus authentique que nature, qui pousserait le lecteur à croire qu'il s'agit effectivement d'un témoignage de Wilkie Collins. L'idée de départ est pour le moins osée, et l'auteur a dû se payer une bonne tranche de recherches et de documentation pour aboutir à un résultat si envoûtant, qui frise la biographie sans jamais tomber dans l'ennui ou la facilité. La fiction imaginée par Simmons s'imbrique parfaitement dans la vie des deux écrivains, qui étaient à la fois amis, rivaux, collaborateurs, et presque « frères ». Les deux hommes sont dépeints sous un jour inédit, et si Dickens sous apparaît avec certains défauts, son ami Wilkie ne brille pas non plus de tous ses feux.On sent nettement le souci d'authenticité et de réalisme dans le récit, on plonge dans l'esprit de Collins durant plus de 800 pages. Son point de vue est celui d'un homme connu et reconnu, un auteur à succès, mais qui se débat dans l'ombre de « l'Inimitable ». Il nous livre ses mémoires sans cacher ses sentiments vis à vis de Dickens, parmi lesquels se mêlent de l'affection, du ressentiment, de l'amour, de la jalousie, de l'admiration. L'atmosphère de l'ère victorienne est à mon sens remarquablement bien évoquée, et le langage raffiné mais clair contribue à nous immerger totalement dans l'époque. L'intrigue elle-même est très alambiquée, les événements se déroulent sur les cinq dernières années de la vie de Dickens, et ce rythme inhabituel qui pourra en dérouter plus d'un entretient un suspens efficace et un mystère de plus en plus épais. Les personnages sont également très approfondis, leurs agissements ne sont jamais tout à fait clairs, leurs motivations non plus, et il devient difficile de faire la part des choses entre le réel et les fantasmes des protagonistes, la frontière entre les deux est loin d'être évidente et une telle histoire demande une lecture particulièrement attentive, car tout tient à des détails et des subtilités.L'auteur mélange avec une habilité confondante la réalité, la fiction, et l'oeuvre littéraire de deux immenses auteurs. Une prouesse qui ravira les amateurs de Dickens et Collins, ou qui donnera envie de les découvrir à qui ne les connaît pas encore.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Little_stranger Posté le 2 Septembre 2020
    Je ne suis pas forcément fan de D. SIMMONS, mais j'adore l'époque victorienne et Wilkie Collins, ami et rival de Dickens (perso je préfère Collins, auteurs méconnu en France et précuseur du roman policier avec "la femme en blanc". Je me suis donc pensé dans Drood, titre qui fait référence au dernier roman inachevé de Dickens "le mystère Edwin Drood" et je ne l'ai pas regretté. Ce livre est une magnifique dystopie sur la fin de vie de ses deux grands auteurs britanniques, à la fois basée sur des faits historiques réels et le fantastique, voir l'horreur, l'angoisse. Un livre à lire le soir avec une lumière tamisée pour frissonner de plaisir et le dévorer d'une traite.
  • leslecturesdemy Posté le 27 Juin 2020
    Voilà une lecture qui ne m’a pas laissée de marbre. Dans celui-ci, Wilkie Collins, ami de Charles Dickens, revisite les dernières années de l’illustre écrivain. Il décrit la descente aux Enfers de Dickens, qui a commencé après son accident de train. L’écrivain ne se remettra jamais de cet accident. Commence pour lui les années les plus sombres de sa vie. Ce récit est inspiré du livre Les Mystères d’Edwin Drood de Dickens lui-même, qui restera inachevé à sa mort. J’ai bien aimé ce livre. L’auteur nous plonge dans le Londres obscur des années 1800. Mais je trouve dommage d’avoir fait un livre aussi long. Avec presque 900 pages, l’auteur tire un peu en longueur l’histoire. Mais ça ne m’a pas empêché de savourer chaque page de ce livre, même si, encore une fois, certains passages étaient trop long. Si vous aimez Charles Dickens, son histoire, ses romans, où si vous voulez en apprendre plus sur lui, n’hésitez pas à lire ce livre.
  • CelineTH7854 Posté le 6 Décembre 2019
    Je remercie morganex de m'avoir incitée à poursuivre ma découverte de Dan Simmons avec Drood, après ma déception concernant L’Échiquier du Mal. Malgré certaines longueurs, j'ai apprécié la mise en scène de cette relation entre les deux écrivains Charles Dickens et Wilkie Collins, relation d'amitié qui va se modifier suite à l'accident ferroviaire de Staplehurst dont sera victime Charles Dickens en 1865. Le roman s'appuie sur la biographie et les œuvres de Charles Dickens et de Wilkie Collins pour nous plonger peu à peu dans un récit fantastique.
  • VassagoTL Posté le 30 Juin 2019
    Ce livre m'a tout simplement donné envie de lire du Dickens. On aurait tout de même apprécier que le propos soit un peu plus condensé. Par moment on se perd dans les détails.
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.