Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221239889
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 450
Format : 1 x 215 mm

La Cité du ciel, Tome 1

Cécile ARDILLY (Traducteur)
Collection : Collection R
Date de parution : 14/02/2019
Par l'auteure de la série best-seller Le Joyau.

« Dans trois jours, Sera Lighthaven procédera au plus grand acte de foi qu’une Céruléenne puisse accomplir, annonça la grande prêtresse. Elle plongera du promontoire situé dans les jardins Nocturnes et répandra son sang pour rompre le cordon. Elle sera honorée et chérie par nous toutes tandis que nous voyagerons...

« Dans trois jours, Sera Lighthaven procédera au plus grand acte de foi qu’une Céruléenne puisse accomplir, annonça la grande prêtresse. Elle plongera du promontoire situé dans les jardins Nocturnes et répandra son sang pour rompre le cordon. Elle sera honorée et chérie par nous toutes tandis que nous voyagerons vers notre nouvelle destination. »
Sera se sentait comme engourdie. Son cerveau refusait de faire le lien avec ce qu’elle venait d’entendre, comme si la grande prêtresse parlait de quelqu’un d’autre.
Nous sommes les Céruléennes, notre sang est magique.
Ces mots prirent un sens nouveau et absolument terrifiant à ses oreilles. Son sang allait causer sa mort…
Avec ce premier volet d’un diptyque, Amy Ewing nous offre un univers fabuleux peuplé de créatures enchanteresses.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221239889
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 450
Format : 1 x 215 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Raven27 Posté le 11 Novembre 2020
    Petite déception pour ce livre : alors que Le Joyau, de la même auteure, m’avait complètement happée, je reste sur ma faim avec ce diptyque. L’histoire commence dans un monde merveilleux, la cité du ciel, où tout est beau, tout le monde est gentil, et où on tisse des vêtements avec des filaments de nuages (oui carrément !). Bien sûr, tout le monde a des pouvoirs magiques, sinon ça ne serait pas drôle ! Sinon point positif quand même : les familles sont composées de triades de femmes, ce qui sort de l’ordinaire. Cependant, tout commence à se détériorer dans la cité quand Sera, au lieu d’être sacrifiée, se retrouve sur la planète des humains. Pour moi, le scénario a déjà été vu et revu dans la littérature young adult, ce qui fait que tout était prévisible. J’ai aussi été déçue par la longueur du récit : on a l’impression que l’auteure a étiré son histoire pour écrire un livre plus long, ce qui est frustrant car on est toujours dans l’attente d’action. Il y a quand même beaucoup de suspens ce qui m’a fait lire le tome 2 sans hésitation. Un assez bon livre, que je conseille aux plus jeunes d’entre... Petite déception pour ce livre : alors que Le Joyau, de la même auteure, m’avait complètement happée, je reste sur ma faim avec ce diptyque. L’histoire commence dans un monde merveilleux, la cité du ciel, où tout est beau, tout le monde est gentil, et où on tisse des vêtements avec des filaments de nuages (oui carrément !). Bien sûr, tout le monde a des pouvoirs magiques, sinon ça ne serait pas drôle ! Sinon point positif quand même : les familles sont composées de triades de femmes, ce qui sort de l’ordinaire. Cependant, tout commence à se détériorer dans la cité quand Sera, au lieu d’être sacrifiée, se retrouve sur la planète des humains. Pour moi, le scénario a déjà été vu et revu dans la littérature young adult, ce qui fait que tout était prévisible. J’ai aussi été déçue par la longueur du récit : on a l’impression que l’auteure a étiré son histoire pour écrire un livre plus long, ce qui est frustrant car on est toujours dans l’attente d’action. Il y a quand même beaucoup de suspens ce qui m’a fait lire le tome 2 sans hésitation. Un assez bon livre, que je conseille aux plus jeunes d’entre nous.
    Lire la suite
    En lire moins
  • MathildeLitteraire Posté le 22 Septembre 2020
    Quand j'ai vu ce livre sur la table des nouveautés de ma librairie, je me le suis tout de suite procurée car j'avais adoré sa série le Joyau. Et je n'avais pas vraiment lu le résumé, je l'avais survolé. J'ai eu beaucoup de mal à entrer dans ma lecture et à la continuer. Je n'arrivais pas à comprendre le monde créé par Amy Ewing alors que ce livre a tout pour plaire aux jeunes, il rentre tout à fait dans les codes du Young Adult. Mais voilà, je me suis ennuyée pendant toute ma lecture, je ne me suis pas attachée aux personnages. L'histoire est prenante, heureusement. Et la couverture est assez belle, comme beaucoup de livres de la Collection R ^^ Je verrais bien si je lirais la suite, qui est dans ma PAL depuis sa sortie
  • Aurelia7801 Posté le 10 Juin 2020
    LA CITE DU CIEL - AMY EWING - COLLECTION R - " Dans trois jours, Sera Lighthaven procédera au plus grand acte de foi qu'une Céruléenne puisse accomplir, annonça la grande prêtresse. Elle plongera du promontoire situé dans les jardins Nocturnes et répandra son sang pour rompre le cordon. Elle sera honorée et chérie par nous toutes tandis que nous voyagerons vers notre nouvelle destination. " Sera se sentait comme engourdie. Son cerveau refusait de faire le lien avec ce qu'elle venait d'entendre, comme si la grande prêtresse parlait de quelqu'un d'autre. Nous sommes les Céruléennes, notre sang est magique. Ces mots prirent un sens nouveau et absolument terrifiant à ses oreilles. Son sang allait causer sa mort... - Dans ce premier tome, nous découvrons deux mondes aux antipodes l'un de l'autre. Celui de Sera et Leela qui vivent sur une planète entièrement composée de femmes. Et celui d'Agnès et Leo, deux adolescents dans un monde semblable au notre. Ils évoluent tous les quatres au cours de ce roman, chacun aspirant à une vérité, une reconnaissance et une liberté. - Un premier tome qui démarre doucement, le seconde partie du roman est plus dynamique. Je pense lire la suite, par curiosité, qui tournera sûrement à la chasse... LA CITE DU CIEL - AMY EWING - COLLECTION R - " Dans trois jours, Sera Lighthaven procédera au plus grand acte de foi qu'une Céruléenne puisse accomplir, annonça la grande prêtresse. Elle plongera du promontoire situé dans les jardins Nocturnes et répandra son sang pour rompre le cordon. Elle sera honorée et chérie par nous toutes tandis que nous voyagerons vers notre nouvelle destination. " Sera se sentait comme engourdie. Son cerveau refusait de faire le lien avec ce qu'elle venait d'entendre, comme si la grande prêtresse parlait de quelqu'un d'autre. Nous sommes les Céruléennes, notre sang est magique. Ces mots prirent un sens nouveau et absolument terrifiant à ses oreilles. Son sang allait causer sa mort... - Dans ce premier tome, nous découvrons deux mondes aux antipodes l'un de l'autre. Celui de Sera et Leela qui vivent sur une planète entièrement composée de femmes. Et celui d'Agnès et Leo, deux adolescents dans un monde semblable au notre. Ils évoluent tous les quatres au cours de ce roman, chacun aspirant à une vérité, une reconnaissance et une liberté. - Un premier tome qui démarre doucement, le seconde partie du roman est plus dynamique. Je pense lire la suite, par curiosité, qui tournera sûrement à la chasse au trésor. Mais on est loin du coup de coeur.
    Lire la suite
    En lire moins
  • CassandreBooks Posté le 30 Mai 2020
    Et encore une couverture magnifique ! Le résumé de ce roman m’a aussi totalement conquise. J’avais hâte de découvrir cette cité du ciel tant promise, et le destin tragique de Sera. Et pour la cité, je n’ai pas été déçue du tout ! L’univers créé par l’autrice est vraiment original. Cette société uniquement de femmes, formant des couples par trois, à la peau bleue et dont la cité qui vole de planète en planète... j’ai été conquise par cette cité, et c’est sûrement pour ça que j’ai été déçue quand je le suis rendu compte que l’intrigue se déroulait principalement à Kaolin, dans un pays à l’inspiration victorienne et aux mœurs sexistes. Bien sûr, on suit toujours Sera, une héroïne que j’ai trouvé très effacée dans ce premier tome, car elle subit énormément et donc n’évolue pas beaucoup. Mais de nouveaux personnages se rajoutent : des jumeaux, Léo et Agnès. Autant je n’ai pas du tout été réceptive à la personnalité de Léo, autant Agnès m’a beaucoup plu. C’est une jeune femme forte, déterminée et qui cherche son indépendance dans un monde où elle ne représente pas grand chose pour les autres. Le duo qu’elle forme avec Sera m’a beaucoup... Et encore une couverture magnifique ! Le résumé de ce roman m’a aussi totalement conquise. J’avais hâte de découvrir cette cité du ciel tant promise, et le destin tragique de Sera. Et pour la cité, je n’ai pas été déçue du tout ! L’univers créé par l’autrice est vraiment original. Cette société uniquement de femmes, formant des couples par trois, à la peau bleue et dont la cité qui vole de planète en planète... j’ai été conquise par cette cité, et c’est sûrement pour ça que j’ai été déçue quand je le suis rendu compte que l’intrigue se déroulait principalement à Kaolin, dans un pays à l’inspiration victorienne et aux mœurs sexistes. Bien sûr, on suit toujours Sera, une héroïne que j’ai trouvé très effacée dans ce premier tome, car elle subit énormément et donc n’évolue pas beaucoup. Mais de nouveaux personnages se rajoutent : des jumeaux, Léo et Agnès. Autant je n’ai pas du tout été réceptive à la personnalité de Léo, autant Agnès m’a beaucoup plu. C’est une jeune femme forte, déterminée et qui cherche son indépendance dans un monde où elle ne représente pas grand chose pour les autres. Le duo qu’elle forme avec Sera m’a beaucoup touché. Les deux jumeaux évoluent pas mal au fil de l’histoire, et c’est tant mieux pour Léo, car il a fini par ne plus trop m’exaspérer. J’ai adoré l’aventure de Leela, en parallèle, dans la cité du ciel. Déjà, ça m’a permis d’en découvrir un peu plus sur cette cité (et en révéler les secrets enfuis, par la même occasion !) Mais je me suis aussi beaucoup attachée à Leela, que je trouve beaucoup plus intéressant que son amie Sera. J’attends donc le tome 2, et j’espère y retrouver une Sera plus active, un peu plus de cité du ciel et de révélation sur la destination de nos trois acolytes !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Bookmotion Posté le 21 Mai 2020
    Un univers fantastique enchanteur qui se confronte à une réalité violente et pragmatique Sera est une jeune céruléenne qui s'apprête à se sacrifier au nom de la cité, au nom de la déesse Soleil. Mais que se cache-t-il réellement derrière ce sacrifice ? Est-il vraiment volontaire ? Pourquoi est-il si soudain ? Alors que les jeunes céruléennes ne parlaient que de la prochaine saison des mariages – mariages entre trois femmes, car les hommes n'existent ps sur cette planète – la grande prêtresse annonce que Sera a été désignée pour décrocher le cordon de la planète qui les nourrit depuis des millénaires… Sur cette planète, vivent Agnès et Léo, deux enfants d'un très riches et craint entrepreneur, qui a pour projet secret de capturer des animaux enchantés pour en faire un ultime spectacle de son cru. Alors que tout oppose les jumeaux, un événement inattendu va bouleverser leur vie pour toujours et les rapprocher. Mais ils devront pour cela défier l'autorité paternelle… Un roman pas si enchanteur Quel contraste entre ce que vit Sera, avaec ses trois mères et cette atmosphère tout en douceur – forcée et en apparence – et cette candeur qui frôle la naïveté des premiers émois, avec cette violence faite... Un univers fantastique enchanteur qui se confronte à une réalité violente et pragmatique Sera est une jeune céruléenne qui s'apprête à se sacrifier au nom de la cité, au nom de la déesse Soleil. Mais que se cache-t-il réellement derrière ce sacrifice ? Est-il vraiment volontaire ? Pourquoi est-il si soudain ? Alors que les jeunes céruléennes ne parlaient que de la prochaine saison des mariages – mariages entre trois femmes, car les hommes n'existent ps sur cette planète – la grande prêtresse annonce que Sera a été désignée pour décrocher le cordon de la planète qui les nourrit depuis des millénaires… Sur cette planète, vivent Agnès et Léo, deux enfants d'un très riches et craint entrepreneur, qui a pour projet secret de capturer des animaux enchantés pour en faire un ultime spectacle de son cru. Alors que tout oppose les jumeaux, un événement inattendu va bouleverser leur vie pour toujours et les rapprocher. Mais ils devront pour cela défier l'autorité paternelle… Un roman pas si enchanteur Quel contraste entre ce que vit Sera, avaec ses trois mères et cette atmosphère tout en douceur – forcée et en apparence – et cette candeur qui frôle la naïveté des premiers émois, avec cette violence faite aux femmes, aux hommes, aux animaux dans ce monde terrestre qu'est Kaolin ! Difficile de s'y retrouver, au début du roman, quand on change de point de vue et de personnage. Sommes-nous dans un roman fantastique, un roman féministe, un roman policier ? Que cherche à nous montrer Amy Ewing ? Si l'on est dans un peu de tout cela en même temps, au fur et à mesure les événements s'accélèrent et les intentions se précisent. Miroir à multifacettes de notre société, La Cité du Ciel traite des travers d'une société patriarcale que nous avons pu connaître – et que nous connaissons encore sous certains aspects – et la met en opposition d'une société qui serait seulement composée de femmes, où les secrets et les non-dits n'en seraient pas moins destructeurs.
    Lire la suite
    En lire moins

les contenus multimédias

INSCRIVEZ-VOUS À LA #NEWSR !
Lire est votre passion ? Vous êtes fan de Young Adult ? Vous voulez découvrir les coulisses de la Collection R ? Alors N'hésitez plus ! Inscrivez-vous à notre #NewsR ! On vous réserve plein de surprises :-)

Lisez maintenant, tout de suite !

  • News
    Robert Laffont

    L'HoRoscope de l'été

    Ton avenir t'angoisse ? Tu ne sais pas encore ce que tu vas faire de tes vacances ? Est-ce que tu trouveras l'amour au camping des 3 crevettes ? Et la question la plus importante de toutes : quels livres vas-tu emporter en vacances ? 

    Pas de panique, la Team R a consulté les astres pour toi et te dit TOUT sur ton été littéR !

    Lire l'article