Lisez! icon: Search engine
Presses de la cité
EAN : 9782258117761
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 672
Format : 140 x 225 mm

La punition qu'elle mérite

Isabelle CHAPMAN (Traducteur)
Collection : Sang d'Encre
Date de parution : 07/03/2019
Elizabeth George revient avec le vingtième Lynley... God save the queen du crime !
Ludlow, bucolique bourgade du Shropshire, tombe dans l’effroi lorsque le très apprécié diacre
Ian Druitt est accusé de pédophilie. Placé en garde à vue, le suspect est retrouvé mort, pendu.
La commissaire Isabelle Ardery, qui a été dépêchée sur les lieux depuis Londres et qui se débat
avec ses problèmes d’alcool, a bien...
Ludlow, bucolique bourgade du Shropshire, tombe dans l’effroi lorsque le très apprécié diacre
Ian Druitt est accusé de pédophilie. Placé en garde à vue, le suspect est retrouvé mort, pendu.
La commissaire Isabelle Ardery, qui a été dépêchée sur les lieux depuis Londres et qui se débat
avec ses problèmes d’alcool, a bien envie de classer l’affaire en suicide. Mais c’est sans compter
la sagacité du sergent Barbara Havers. Coachée à distance par l’inspecteur Thomas Lynley, la Londonienne gaffeuse et accro à la nicotine flaire le pot aux roses : et s’il ne s’agissait pas d’un suicide ? N’en déplaise à Isabelle Ardery, Lynley et Havers vont reformer leur duo de choc pour observer de plus près la vie de cette petite ville qui semblait si paisible. Car, derrière leurs allures de gentils retraités ou d’étudiants fêtards, les habitants de Ludlow ont tous quelque chose à cacher…

La plus british des romancières américaines revient en force avec ce vingtième opus des enquêtes de Thomas Lynley, encore plus complexe, addictif et incisif que les précédents. Un bijou de suspense à placer entre les mains des fidèles comme des néophytes !
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258117761
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 672
Format : 140 x 225 mm

Ils en parlent

« Un polar digne de ce nom dans la plus grande des traditions. Un régal ! »
 
Version Femina

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • LePamplemousse Posté le 5 Juin 2021
    Ca faisait quelques années que je n’avais rien lu de cet auteur, que j’ai pourtant dévoré à une époque… J’ai donc été ravie de retrouver l’inspecteur Lynley, toujours aussi distingué et tiré à quatre épingles, sa comparse Barbara Havers qui elle au contraire, est toujours habillée comme un sac et ne mâche pas ses mots et leur chef, Isabelle Ardery, qui a un sérieux problème de boisson. Ils vont devoir enquêter sur le suicide d’un suspect, décédé pendant sa garde à vue, cet homme étant diacre et soupçonné de pédophilie, l’affaire est épineuse. Mais alors que la commissaire Ardery a juste envie de boucler l’affaire le plus vite possible pour pouvoir passer du temps avec ses bouteilles de vodka, Barbara comprend que cette histoire cache autre chose et que tous les protagonistes ont davantage à raconter que les apparences ne le laissent envisager. Alors qu’Isabelle Ardery s’enfonce de plus en plus dans l’alcool, Lynley et Barbara vont effectuer un véritable travail d’investigation et découvrir la vérité. Barbara s’est de plus découvert une passion toute récente pour les claquettes et cela m’a bien amusé. Une plongée passionnante et haletante dans une petite ville universitaire anglaise.
  • Pat0212 Posté le 15 Avril 2021
    Dans la petite ville de Ludlow, Jan Druit, un diacre accusé de pédophilie s’est suicidé lors de sa garde à vue, alors qu’il a été laissé seul dans un bureau. Son père, un riche industriel, ne peut croire ni au suicide ni à ce qu’on lui reproche, il s’adresse à son député, lequel demande à la police de Londres de s’assurer que toutes les procédures ont été respectées. La commissaire principale Ardery et le sergent Barbara Havers sont dépêchées sur place. La commissaire n’apprécie guère son sergent, sous la menace d’une mutation dans la nord du pays pour avoir désobéi à des ordres lors d’une précédente enquête. Isabelle est très claire sur le fait que c’est une dernière chance à saisir et que Barbara a intérêt à filer droit. La commissaire n’est pas contente de ce déplacement car elle se débat dans des problèmes d’alcool et de famille, elle est pressée de rentrer et bâcle un peu l’enquête. Pour elle il s’agit juste de vérifier que tout s’est passé comme prévu et non d’enquêter sur le fond alors que Barbara pressent des irrégularités et soupçonne un meurtre. La commissaire lui demande d’expurger son rapport pour aller dans son sens, Barbara... Dans la petite ville de Ludlow, Jan Druit, un diacre accusé de pédophilie s’est suicidé lors de sa garde à vue, alors qu’il a été laissé seul dans un bureau. Son père, un riche industriel, ne peut croire ni au suicide ni à ce qu’on lui reproche, il s’adresse à son député, lequel demande à la police de Londres de s’assurer que toutes les procédures ont été respectées. La commissaire principale Ardery et le sergent Barbara Havers sont dépêchées sur place. La commissaire n’apprécie guère son sergent, sous la menace d’une mutation dans la nord du pays pour avoir désobéi à des ordres lors d’une précédente enquête. Isabelle est très claire sur le fait que c’est une dernière chance à saisir et que Barbara a intérêt à filer droit. La commissaire n’est pas contente de ce déplacement car elle se débat dans des problèmes d’alcool et de famille, elle est pressée de rentrer et bâcle un peu l’enquête. Pour elle il s’agit juste de vérifier que tout s’est passé comme prévu et non d’enquêter sur le fond alors que Barbara pressent des irrégularités et soupçonne un meurtre. La commissaire lui demande d’expurger son rapport pour aller dans son sens, Barbara en parle à l’inspecteur Lynley avant de s’exécuter. L’homme avertit le père de la victime, ce qui permet de relancer l’enquête, cette fois menée efficacement, quoique lentement par Barbara et Lynley. On plonge dans les dessous de cette petite ville, avec ses étudiants qui font la fête, un diacre au dessus de tout soupçon et des policiers ripous victime de coupes budgétaires, ce qui leur permet d’en prendre à leur aise. De cette auteure très connue, je n’avais lu que sa série pour adolescents, The edge of nowhere que j’ai apprécié malgré des longueurs également. Ce roman est très long, près de huit cent pages, il gagnerait à être plus concis, il y a beaucoup de personnages, on s’y perd un peu car les histoires de chacun d’eux sont très très détaillées. Le suspense est bien construit, mais la première partie aurait pu être nettement plus courte…. tout le livre d’ailleurs également. Cet aspect a terni mon plaisir, j’ai vraiment eu l’impression que l’histoire progresse peu et va dans tous les sens. Les thématiques principales sont les addictions diverses dont souffrent la plupart des personnages (alcool, drogue, sexe), les dysfonctionnements familiaux et les ravages provoqués par les coupes budgétaires sur les effectifs et la qualité de la police locale. J’ai beaucoup aimé les personnages de Barbara et de Lynley, ainsi que leur humour. Toutefois c’est pour moi une lecture en demi teinte vu les longueurs et la lenteur de l’intrigue. Peut-être que le fait de prendre la série en cours ne m’a pas aidée, j’essayerai un autre épisode. Un grand merci à Netgaley et aux presses de la cité pour cette découverte. #LaPunitionQuelleMérite #NetGalleyFrance
    Lire la suite
    En lire moins
  • MademoiselleMaeve Posté le 11 Mars 2021
    J’ai cru que jamais je ne viendrais à bout de La punition qu’elle mérite d’Elizabeth George. J’étais tellement crevée que je lisais à peine quelques pages le soir avant de rendre les armes et m’écrouler la tête dans mon oreiller. Je n’avais jusqu’alors jamais lu un roman d’Elizabeth George – incroyable quand on sait que La punition qu’elle mérite est la vingtième enquête de son personnage Thomas Lynley – moi qui supporte mal de ne pas commencer une série par le premier tome, je me suis laissée séduire par un tome vingt sur NetGalley. J’avais pourtant bien conscience que j’allais probablement être larguée devant les personnages et leurs intrigues personnelles et professionnelles. Dans cette vingtième aventure de l’inspecteur Lynley, que je ne connaissais pas du tout alors qu’apparemment il y a même une série télé dont je n’avais pas non plus entendu parler, la commissaire Isabelle Ardery se rend à Ludlow pour enquêter sur le probable suicide d’un suspect durant sa garde à vue. Si Ardery veut boucler vite l’affaire pour continuer à se noyer tranquillement dans l’alcool, Barbara Havers qui l’accompagne pense à un meurtre et veut reprendre l’affaire. Je suppose que l’on appréciera encore plus ce roman en connaissant déjà... J’ai cru que jamais je ne viendrais à bout de La punition qu’elle mérite d’Elizabeth George. J’étais tellement crevée que je lisais à peine quelques pages le soir avant de rendre les armes et m’écrouler la tête dans mon oreiller. Je n’avais jusqu’alors jamais lu un roman d’Elizabeth George – incroyable quand on sait que La punition qu’elle mérite est la vingtième enquête de son personnage Thomas Lynley – moi qui supporte mal de ne pas commencer une série par le premier tome, je me suis laissée séduire par un tome vingt sur NetGalley. J’avais pourtant bien conscience que j’allais probablement être larguée devant les personnages et leurs intrigues personnelles et professionnelles. Dans cette vingtième aventure de l’inspecteur Lynley, que je ne connaissais pas du tout alors qu’apparemment il y a même une série télé dont je n’avais pas non plus entendu parler, la commissaire Isabelle Ardery se rend à Ludlow pour enquêter sur le probable suicide d’un suspect durant sa garde à vue. Si Ardery veut boucler vite l’affaire pour continuer à se noyer tranquillement dans l’alcool, Barbara Havers qui l’accompagne pense à un meurtre et veut reprendre l’affaire. Je suppose que l’on appréciera encore plus ce roman en connaissant déjà le passé des protagonistes et les tensions qui existent entre certains, car il est tout de même fait pas mal mention des déboires de chacune. Les problèmes d’alcool d’Ardery, l’anticonformisme de Havers et les liens unissant les uns avec les autres que j’ai eu parfois un peu de mal à saisir. Néanmoins, j’ai beaucoup aimé cette enquête, à la fois classique dans son style et moderne. Cela m’a donné envie de rattraper mon retard et de lire les dix-neuf précédentes aventures de Lynley. Mais ma PAL n’est pas du tout d’accord. Pour le moment. Je tenterai de régler ce souci discrètement un peu plus tard. Parce que les personnages sont vraiment intéressants. Et l’enquête l’était tout autant !
    Lire la suite
    En lire moins
  • bonheur93 Posté le 28 Décembre 2020
    C’est mon premier Elizabeth Georges, mon premier Thriller, mon premier polar. Malgré les quelques longueurs du début, l’écriture fluide de l’auteure , l’ambiance so british m’ont vite plongée dans le roman, au début on est bousculé par la multitude de personnages mais après plusieurs chapitres on fait vite le lien entre chacun d’eux. En résumé un bon roman facile à lire et facile à comprendre !
  • Bouton Posté le 15 Novembre 2020
    Vingtième tome des enquêtes du duo Barbara Havers et Thomas Linley. J'ai dévoré ce roman de presque 900 pages. J'adore le "couple" que forme ces deux-là liés par une solide amitié malgré leurs différences de milieu. Autant avec le précédent roman j'ai été un peu déçue, autant dans celui-ci j'ai retrouvé la complicité du duo et une enquête toute emberlificotée propice à une délocalisation des deux héros, qui nous emmène à Ludlow dans le Shropshire. J'espère qu'il y aura une suite car j'ai hâte de savoir ce qu'est devenu l'ancien voisin de Barbara ainsi que la fille de celui-ci.
Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.

Lisez maintenant, tout de suite !