Lisez! icon: Search engine
La punition qu'elle mérite
Isabelle Chapman (traduit par)
Collection : Sang d'Encre
Date de parution : 07/03/2019
Éditeurs :
Presses de la cité
En savoir plus

La punition qu'elle mérite

Isabelle Chapman (traduit par)
Collection : Sang d'Encre
Date de parution : 07/03/2019
Elizabeth George revient avec le vingtième Lynley... God save the queen du crime !
Ludlow, bucolique bourgade du Shropshire, tombe dans l’effroi lorsque le très apprécié diacre
Ian Druitt est accusé de pédophilie. Placé en garde à vue, le suspect est retrouvé mort, pendu.
La commissaire...
Ludlow, bucolique bourgade du Shropshire, tombe dans l’effroi lorsque le très apprécié diacre
Ian Druitt est accusé de pédophilie. Placé en garde à vue, le suspect est retrouvé mort, pendu.
La commissaire Isabelle Ardery, qui a été dépêchée sur les lieux depuis Londres et qui se débat
avec ses problèmes d’alcool, a bien...
Ludlow, bucolique bourgade du Shropshire, tombe dans l’effroi lorsque le très apprécié diacre
Ian Druitt est accusé de pédophilie. Placé en garde à vue, le suspect est retrouvé mort, pendu.
La commissaire Isabelle Ardery, qui a été dépêchée sur les lieux depuis Londres et qui se débat
avec ses problèmes d’alcool, a bien envie de classer l’affaire en suicide. Mais c’est sans compter
la sagacité du sergent Barbara Havers. Coachée à distance par l’inspecteur Thomas Lynley, la Londonienne gaffeuse et accro à la nicotine flaire le pot aux roses : et s’il ne s’agissait pas d’un suicide ? N’en déplaise à Isabelle Ardery, Lynley et Havers vont reformer leur duo de choc pour observer de plus près la vie de cette petite ville qui semblait si paisible. Car, derrière leurs allures de gentils retraités ou d’étudiants fêtards, les habitants de Ludlow ont tous quelque chose à cacher…

La plus british des romancières américaines revient en force avec ce vingtième opus des enquêtes de Thomas Lynley, encore plus complexe, addictif et incisif que les précédents. Un bijou de suspense à placer entre les mains des fidèles comme des néophytes !
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258117761
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 672
Format : 140 x 225 mm
Presses de la cité
En savoir plus
EAN : 9782258117761
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 672
Format : 140 x 225 mm

Ils en parlent

« Un polar digne de ce nom dans la plus grande des traditions. Un régal ! »
 
Version Femina

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Aupaysdetoty 07/03/2023
    J'ai entamée cette pavasse de près de 900 pages (en poche) pour enfin découvrir cette autrice sont la renommé dans le monde du polar n'est plus à prouver emplie de curiosité. #x27a1 Commençons par préciser que même s'il s'agit d'un tome 20, je n'ai pas eut de difficultés à comprendre les personnages récurents. Ils ont certes un passé ensemble mais on ne se sent pas pour autant mis à l'écart dans ce roman. - Si en effet le roman est long, et peux donner l'impression de lenteur voir de longueur parfois, il n'en ai pas moins intéressant grâce à tout les détails et informations qu'il nous apporte sur l'histoire. - Cette longueur peut aussi s'expliquer par la densité des personnages et leur psychologie approfondie. - Des thèmes comme l'adiction, les relations mère/enfant, le contrôle, la peur vont être abordés et développés tout au long du roman. La façon dont ces sujets pas toujours faciles sont amenés et traités par l'autrice nous amènent à comprendre les personnages, que ce soit leur personnalité ou leur choix. - La tension et le suspense sont peu présent selon moi car en effet, l'enjeu n'est pas si pressé que ça, personne ne va mourir si l'affaire... J'ai entamée cette pavasse de près de 900 pages (en poche) pour enfin découvrir cette autrice sont la renommé dans le monde du polar n'est plus à prouver emplie de curiosité. #x27a1 Commençons par préciser que même s'il s'agit d'un tome 20, je n'ai pas eut de difficultés à comprendre les personnages récurents. Ils ont certes un passé ensemble mais on ne se sent pas pour autant mis à l'écart dans ce roman. - Si en effet le roman est long, et peux donner l'impression de lenteur voir de longueur parfois, il n'en ai pas moins intéressant grâce à tout les détails et informations qu'il nous apporte sur l'histoire. - Cette longueur peut aussi s'expliquer par la densité des personnages et leur psychologie approfondie. - Des thèmes comme l'adiction, les relations mère/enfant, le contrôle, la peur vont être abordés et développés tout au long du roman. La façon dont ces sujets pas toujours faciles sont amenés et traités par l'autrice nous amènent à comprendre les personnages, que ce soit leur personnalité ou leur choix. - La tension et le suspense sont peu présent selon moi car en effet, l'enjeu n'est pas si pressé que ça, personne ne va mourir si l'affaire n'est pas vite résolu. En revanche, le mystère et les secrets nous incitent à continuer la lecture afin de répondre à ces milles questions en suspend ce qui rend ce roman assez addictif. - La seule chose qu'on pourrait honnêtement reprocher à ce roman c'est la redondance : les enquêteurs interrogent un tel, puis vont voir un autres, puis reviennent voir un tel,... Mais cela rend l'enquête très réaliste car oui, dans la vrai vie, les enquêtes sont bien loin du palpitant des fictions. Ce étant dit c'est au lecteur de voir ce qu'il recherche dans ses lecture et de faire son choix en fonction. J'ai personnellement passée un excellent moment de lecture avec ce roman que je recommande fortement à ceux qui aiment les enquêtes mystérieuses, les secrets bien enfouis et le réalisme dans les polars.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Les_livres_d_Anne 28/02/2023
    J'ai cru que je n'allais jamais terminer cette 20ième enquête de Linley et Havers. Je suis très attachée à ces deux personnages. J'avais été très déçue par l'enquête précédente (Une avalanche de conséquences). Dans cet opus, j'ai retrouvé la plume d'Elizabeth George, mêlant enquête et portrait précis des protagonistes. Les enquêteurs de New Scotland Yard sont envoyés à Ludlow pour faire la lumière sur la mort suspecte d'un diacre. Mais, j'ai trouvé l'intrigue trop longue. J'ai quand même réussi à finir le livre !
  • AnnePerrault 06/12/2022
    J'ai cru que je n'allais jamais terminer cette 20ième enquête de Linley et Havers. Je suis très attachée à ces deux personnages. J'avais été très déçue par l'enquête précédente (Une avalanche de conséquences). Dans cet opus, j'ai retrouvé la plume d'Elizabeth George, mêlant enquête et portrait précis des protagonistes. Les enquêteurs de New Scotland Yard sont envoyés à Ludlow pour faire la lumière sur la mort suspecte d'un diacre. Mais, j'ai trouvé l'intrigue trop longue. J'ai quand même réussi à finir le livre !
  • Herve39 21/08/2022
    Découverte d'Elizabeth George avec ce roman grâce au challenge solidaire, je ne suis pas sûr que je m'y serais aventuré sans cela. Et j'aurais eu bien tort puisque j'ai pris beaucoup de plaisir à découvrir ces enquêteurs. Personnages récurrents, quelques notes renvoient à des romans précédents mais sans que cela nuise à la compréhension du fonctionnement de cette équipe de New Scotland Yard. Pratiquement 900 pages, tout de même, pour l'édition de poche, pourtant elles passent toutes seules. Et même si l'auteur aurait pu en élaguer 200 à 300 en ne divergeant pas sur les à-côtés de ses personnages, c'eût été dommage tellement cela nous aide à mieux les cerner. Une enquête pas évidente nous emmène dans le comté du Shropshire. Les intérêts divergent et il faudra bien du mérite aux inspecteurs pour tirer cette affaire au clair. C'est dynamique, très varié, la psychologie des personnages est assez poussée, j'ai beaucoup apprécié cette lecture et retournerai du côté de cette auteure si l'occasion se présente.
  • rotko 12/08/2022
    L'épine dorsale de ce récit est le meurtre ou le suicide d'un homme d'église, la conduite appropriée ou non d'un policier suite au décès du prêtre survenu dans une cellule. Mais George ratisse large dans ce livre de 600 pages et plus, avec des intrigues secondaires, des jeunes alcoolisés et/ou en rupture de famille, des adultes portés sur la bouteille ou la sexualité compulsive, des relations difficiles, des situations conflictuelles. On suit l'enquête de Barbara Havers et Linley, dans tous les méandres, avec des menteurs, des indices vestimentaires allant des étoles aux petites culottes : c'est à la fois minutieux et laborieux, mais j'en suis venu à bout car je l'ai lu en anglais, avec profit, en amateur des tournures familières, voire vulgaires, d'une faune cosmopolite de province . La ville de Ludlow est très présente, les scènes sont riches en émotions et en dialogues tendus. Certes c'est long mais on suit les personnages dans leurs bizarreries, leurs drames ou leurs hobbies . Barbara Havers fait des claquettes (rire).
Inscrivez-vous et recevez toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.

Lisez maintenant, tout de suite !