Lisez! icon: Search engine

La Tête sous l'eau

Robert Laffont
EAN : 9782221215173
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 224
Format : 135 x 215 mm
La Tête sous l'eau

Collection : Collection R
Date de parution : 23/08/2018
Par l'auteur de Je vais bien, ne t'en fais pas.

Quand mon père est ressorti du commissariat, il avait l’air perdu. Il m’a pris dans ses bras et s’est mis à pleurer. Un court instant j’ai pensé : ça y est, on y est. Léa est morte.
Puis il s’est écarté et j’ai vu un putain de sourire se former sur...

Quand mon père est ressorti du commissariat, il avait l’air perdu. Il m’a pris dans ses bras et s’est mis à pleurer. Un court instant j’ai pensé : ça y est, on y est. Léa est morte.
Puis il s’est écarté et j’ai vu un putain de sourire se former sur son visage. Les mots avaient du mal à sortir. Il a fini par balbutier : « On l’a retrouvée. Merde alors. On l’a retrouvée. C’en est fini de ce cauchemar. »
Il se trompait. Ma soeur serait bientôt de retour mais nous n’en avions pas terminé.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221215173
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 224
Format : 135 x 215 mm
Robert Laffont

Ils en parlent

Qu’importe [...] que le lecteur soit adulte ou adolescent. Il est touché.
Michel Abescat / Télérama

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Littelivres91 Posté le 29 Novembre 2019
    C'est l'histoire d'un garçon nommé Antoine dont la soeur ,Léa disparaît lors d'un concert en pleine nuit .La vie de la famille se retrouve bouleversée par sa disparition.Un jour son père reçoit un coup de fil du commissariat...Léa fut retrouvée un an après sa disparition .Elle va passer toutes ses nuits a pleurer ,elle est effrayée pensant que quelqu'un l'espionne. J'ai beaucoup aimé ce roman que je qualifierais à la fois de dramatique et de romantique . Ce roman est surprenant car au fil des pages on apprend des choses dont on ne se serait jamais douté .L'histoire est aussi émouvante,bouleversante et inquiétante .J'ai beaucoup aimé la personnalité de Chloé qui est toujours présente pour Léa et qui montre les valeurs de l'amitié.J'ai aussi beaucoup aimé la personnalité d'Antoine qui est protecteur avec sa soeur ce qui montre l'amour fraternel . Ce livre n'est pas vraiment facile à lire émotionnellement pour les personnes qui ont peur du monde extérieur ,mais en revanche je l'ai trouvé facile à lire car on rentre vraiment dans la peau des personnages ,on arrive à s'identifier à eux et le langage est très facile a comprendre . Enfin je conseille vraiment ce livre à ceux qui aiment les histoires... C'est l'histoire d'un garçon nommé Antoine dont la soeur ,Léa disparaît lors d'un concert en pleine nuit .La vie de la famille se retrouve bouleversée par sa disparition.Un jour son père reçoit un coup de fil du commissariat...Léa fut retrouvée un an après sa disparition .Elle va passer toutes ses nuits a pleurer ,elle est effrayée pensant que quelqu'un l'espionne. J'ai beaucoup aimé ce roman que je qualifierais à la fois de dramatique et de romantique . Ce roman est surprenant car au fil des pages on apprend des choses dont on ne se serait jamais douté .L'histoire est aussi émouvante,bouleversante et inquiétante .J'ai beaucoup aimé la personnalité de Chloé qui est toujours présente pour Léa et qui montre les valeurs de l'amitié.J'ai aussi beaucoup aimé la personnalité d'Antoine qui est protecteur avec sa soeur ce qui montre l'amour fraternel . Ce livre n'est pas vraiment facile à lire émotionnellement pour les personnes qui ont peur du monde extérieur ,mais en revanche je l'ai trouvé facile à lire car on rentre vraiment dans la peau des personnages ,on arrive à s'identifier à eux et le langage est très facile a comprendre . Enfin je conseille vraiment ce livre à ceux qui aiment les histoires d'amour sur fond de drame et de suspense. Lou-ann
    Lire la suite
    En lire moins
  • callysse Posté le 27 Novembre 2019
    Il y a des romans qui te foutent la tête en vrac, qui te happent dès les premières pages, les premiers mots, qui te bouleversent tellement que tu es très rapidement en empathie vis-à-vis du personnage principal. La tête sous l'eau d'Olivier Adam est de ceux-là. Je ne m'attendais pas au déferlement d'émotions qu'il m'a fait ressentir et encore moins au coup de coeur que j'ai eu pour lui! J'ai commencé ce roman sans rien attendre, je n'étais même pas sûre de le terminer en réalité. Car vois-tu, si je le connaissais et qu'il m'intriguait depuis sa sortie, je l'ai emprunté à ma bibliothèque sans réelle intention de le lire à ce moment-là. Je voulais simplement le faire dédicacer par l'auteur, avec l'accord de la bibliothécaire, à l'occasion d'un salon littéraire auquel je me suis rendue. Et par curiosité, je me suis mise à lire les premières lignes. Sauf que je me suis retrouvée à les enchaîner les unes derrière les autres. J'étais complètement subjuguée, tellement que ce n'est qu'à mi-roman que je me suis rendue compte que je ne connaissais pas le prénom du narrateur! Et quel narrateur! J'ai adoré Antoine, sa manière très crue de s'exprimer, ses réflexions, sa vision... Il y a des romans qui te foutent la tête en vrac, qui te happent dès les premières pages, les premiers mots, qui te bouleversent tellement que tu es très rapidement en empathie vis-à-vis du personnage principal. La tête sous l'eau d'Olivier Adam est de ceux-là. Je ne m'attendais pas au déferlement d'émotions qu'il m'a fait ressentir et encore moins au coup de coeur que j'ai eu pour lui! J'ai commencé ce roman sans rien attendre, je n'étais même pas sûre de le terminer en réalité. Car vois-tu, si je le connaissais et qu'il m'intriguait depuis sa sortie, je l'ai emprunté à ma bibliothèque sans réelle intention de le lire à ce moment-là. Je voulais simplement le faire dédicacer par l'auteur, avec l'accord de la bibliothécaire, à l'occasion d'un salon littéraire auquel je me suis rendue. Et par curiosité, je me suis mise à lire les premières lignes. Sauf que je me suis retrouvée à les enchaîner les unes derrière les autres. J'étais complètement subjuguée, tellement que ce n'est qu'à mi-roman que je me suis rendue compte que je ne connaissais pas le prénom du narrateur! Et quel narrateur! J'ai adoré Antoine, sa manière très crue de s'exprimer, ses réflexions, sa vision très lucide sur sa famille et l'attention qu'il porte à sa soeur. C'est un gamin qui observe énormément et qui échange rarement avec les autres. Un peu solitaire et renfermé mais très sensible. Je l'ai adoré et je me suis énormément attachée à lui. Avec une narration à la première personne et peu de dialogues, j'ai eu l'impression de lire son journal intime, un peu comme s'il me parlait personnellement. Pourtant, j'ai eu peur au début de ma lecture car je suis en général peu friande des textes denses contenant de rares dialogues, je préfère les récits plus aérés. Mais ici, cela ne m'a absolument pas dérangée. Au contraire, je pense que cela m'a encore plus aidée à m'immerger dans le récit. le fait que j'ai lu certains passages à voix haute (pour apaiser mon petit loulou à qui cela faisait du bien d'entendre ma voix en même temps qu'il jouait) n'y ait peut-être pas étranger car c'était un peu comme si Antoine était avec moi et me racontait sa vie, avant et après le retour de sa soeur. Il ne nous cache rien et nous fait découvrir l'enchaînement d'événements ayant mené à la disparition de sa soeur en même temps que l'impact de son retour sur sa famille et ses relations. Mais avec l'effet que les pages lues à voix haute ont eu sur moi, je me demande si ce n'est pas davantage un roman qu'il faudrait écouter que lire. J'ai donc complètement été embarquée par l'intrigue de ce récit auquel je ne trouve aucun défaut. Que cela soit les personnages, l'histoire dramatique et très poignante de cette famille ou même la plume de l'auteur, tout m'a plu. Je te recommande vivement ce petit livre qui je l'espère te remuera autant que moi. Pour conclure : J'aime quand un roman me surprend ! J'ai adoré La tête sous l'eau pour qui j'ai eu un coup de coeur surprise totalement inattendu. J'ai enchaîné les pages et j'ai été emportée par la déferlante que le retour de la soeur d'Antoine provoque dans sa vie et celle de sa famille. J'ai été submergée par ses émotions et j'étais en totale empathie envers ce personnage qui m'a énormément touché. Une lecture puissante que je ne suis pas prête d'oublier.
    Lire la suite
    En lire moins
  • 2eole Posté le 21 Novembre 2019
    La tête sous l'eau, Olivier Adam (Camille O. 2éole) De la tristesse et de la joie : un roman touchant ! Après leur départ de Paris vers Saint-Lunaire, un petit village de Bretagne, Léa, son petit frère Antoine et leurs parents mènent une petite vie assez tranquille. Pendant un concert de musique où Léa était allée avec Jeff, son oncle, elle fut kidnappée et tenue captive pendant des mois avec une autre jeune fille. Sa famille et son amie du lycée, Chloé, se sont inquiétées, jusqu'à ce que Léa soit retrouvée... Ce roman m'a touchée car l'histoire tragique qu'à vécue cette famille m'a émue. Le roman parle de sujets qui sont encore d'actualité comme l'enlèvement de jeunes personnes, et c'est ce qui arrive à Léa dans ce livre. Le roman nous plonge dans le drame qu'a vécu cette famille. Le livre est plein de rebondissements. C'est un roman très accrocheur, la lecture est facile et agréable. Vous n'en ferez qu'une bouchée !
  • mylene76 Posté le 6 Novembre 2019
    Addictif / rythmé / remuant “Léa a disparu depuis des semaines quand elle est miraculeusement retrouvée par le plus grand des hasards. L’angoisse, la peur et le déchirement cèdent la place à la joie et au soulagement pour sa famille. Mais le cauchemar n’est pas terminé, bien au contraire, il ne fait que continuer sous une autre forme.” A découvrir fouetté-e par l’eau et le vent sur une plage déserte en pleine tempête.
  • Lou_16 Posté le 6 Novembre 2019
    Quand on commence ce roman, on s'attend à une déferlante d'émotions. J'avoue que j'ai été un tout tout petit peu déçue car même si les émotions étaient fortes, elles ne m'ont pas complètement emportée. J'aurai voulu sortir lessivée, vidée de ma lecture mais ça n'a pas été le cas. Je pense que je n'ai pas forcément lu ce livre pile au bon moment. Passé ce petit disclaimer, passons à mon avis qui n'en reste pas moins très bon ! J'ai été d'abord très surprise par le cadre du roman : Saint-Lunaire, une petite ville Bretonne où je suis déjà allée. Alors forcément, je visualisait très bien le cadre, l'ambiance, les rues... J'étais complètement immergée dans cette histoire rien qu'avec ça. Le temps gris breton, le froid, la pluie... Tout était très bien décrit et réaliste ce qui aide indéniablement le lecteur à s'imaginer dans ce décor. J'ai trouvé l'ensemble bien construit et parfaitement réaliste. Parlant de réalisme, les personnages sont tout à fait palpables. À certains moment, j'en suis venue à me demander s'il ne s'agissait pas plutôt d'un témoignage ! Olivier Adam a su se mettre dans la peau de ses personnages et notamment de son narrateur. Antoine... Quand on commence ce roman, on s'attend à une déferlante d'émotions. J'avoue que j'ai été un tout tout petit peu déçue car même si les émotions étaient fortes, elles ne m'ont pas complètement emportée. J'aurai voulu sortir lessivée, vidée de ma lecture mais ça n'a pas été le cas. Je pense que je n'ai pas forcément lu ce livre pile au bon moment. Passé ce petit disclaimer, passons à mon avis qui n'en reste pas moins très bon ! J'ai été d'abord très surprise par le cadre du roman : Saint-Lunaire, une petite ville Bretonne où je suis déjà allée. Alors forcément, je visualisait très bien le cadre, l'ambiance, les rues... J'étais complètement immergée dans cette histoire rien qu'avec ça. Le temps gris breton, le froid, la pluie... Tout était très bien décrit et réaliste ce qui aide indéniablement le lecteur à s'imaginer dans ce décor. J'ai trouvé l'ensemble bien construit et parfaitement réaliste. Parlant de réalisme, les personnages sont tout à fait palpables. À certains moment, j'en suis venue à me demander s'il ne s'agissait pas plutôt d'un témoignage ! Olivier Adam a su se mettre dans la peau de ses personnages et notamment de son narrateur. Antoine a des réactions parfaitement humaines et, par bien des aspects, me ressemblait beaucoup. Je me suis beaucoup retrouvée en lui et in fine, je me suis beaucoup attachée à lui. C'est un garçon un peu renfermé qui ne comprend pas ce qui s'est passé. Il est humain, gentil, j'aurai pu en tomber amoureuse dans une autre vie, si j'avais pu passer à travers les pages. Les parents et Léa sont également parfaitement bien décris. Ils ont chacun leur caractères, leurs problèmes aussi. Personne n'est binaire, rien n'est noir ou blanc. Cela renforce le réalisme et du coup, les émotions. Car tous ces personnages sont des boules d'émotions fortes : colère, tristesse, incompréhension, amour... Chaque chapitre nous fait passer par un nouvel état. On ressent cette ambiance électrique comme si elle faisait partie de notre journée. L'écriture de l'auteur est bluffante : elle nous fait ressentir, avec une grande simplicité, des émotions explosives. C'est d'ailleurs comme si l'écriture s'effaçait au profit du ressenti. Je terminerai en disant que l'histoire est troublante et mystérieuse. L'auteur aborde deux sujets très importants que sont les violences et l'homosexualité. C'est fait en finesse, sans artifice. Je retiens cette écriture délicate de l'auteur qui nous fait passer par le ressenti pour nous livrer son histoire. On se pose de nombreuses questions et on réfléchit : c'est réussi ! Une excellente lecture que je vous conseille, mais soyez accrochez, il ne s'agit pas d'une histoire facile !
    Lire la suite
    En lire moins

les contenus multimédias

Chargement en cours...
INSCRIVEZ-VOUS À LA #NEWSR !
Lire est votre passion ? Vous êtes fan de Young Adult ? Vous voulez découvrir les coulisses de la Collection R ? Alors N'hésitez plus ! Inscrivez-vous à notre #NewsR ! On vous réserve plein de surprises :-)

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Par Lisez

    Prix littéraires 2018 : nos auteurs à l'honneur dans les sélections

    Si la fin du mois de septembre marque l’épilogue de la rentrée littéraire, elle inaugure aussi une série d’événements très importants pour le monde de l’édition : les premières sélections des grands prix littéraires. Du prix de Flore au prix Femina, on fait le point sur nos auteurs en lice.

    Lire l'article
  • Par Robert Laffont

    5 questions à Olivier Adam

    Olivier Adam est l’auteur de nombreux livres parmi lesquels Je vais bien, ne t’en fais pas, Passer l’hiver, Falaises ou encore Des vents contraires. Vingt ans après le succès de Je vais bien, ne t’en fais pas, il publie le 23 août 2018 un nouveau roman dans la Collection R : La Tête sous l’eau. Nous lui avons posé cinq questions.

    Lire l'article