Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221190319
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 288
Format : 135 x 210 mm

La Vérité vraie

Fabien LE ROY (Traducteur)
Date de parution : 10/11/2016

Mark est un enfant comme les autres. Il a un chien nommé Beau et un rêve : escalader un jour le mont Rainier.
Mais ce jour arrive plus tôt que prévu. Car Mark a une maladie. Du genre à rater une année entière de classe. Du genre dont on ne réchappe...

Mark est un enfant comme les autres. Il a un chien nommé Beau et un rêve : escalader un jour le mont Rainier.
Mais ce jour arrive plus tôt que prévu. Car Mark a une maladie. Du genre à rater une année entière de classe. Du genre dont on ne réchappe pas toujours.
Alors, Mark fugue : rien ne les empêchera, lui et son chien Beau, de gravir cette montagne. Et peu importe si c’est la dernière chose qu’il fait de sa vie.
Le voyage d’un petit garçon en quête de vérité, le premier roman magistral d’un professeur des écoles, qui touchera au coeur petits et grands.
Les enfants ont enfin leur John Green !

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221190319
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 288
Format : 135 x 210 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Vinie1984 Posté le 20 Juin 2018
    Mark est un jeune garçon de 11 ans atteint d'un cancer. Celui-ci lui fiche la paix quelques temps pour mieux revenir ensuite... Mark s'est promis de faire une chose avant de mourir : monter au sommet du Mont Rainier, seul ou presque puisque accompagné de son chien Beau. C'est une histoire triste qui nous est contée ici, sans toutefois tomber dans le mélodramatique. C'est raconté avec justesse et on suit assidûment le parcours semé d'embûches de Mark, ce jeune garçon bien courageux et téméraire. Durant son périple, il n'est pas épargné par la vie, de nouveau et on souffre pour lui, qui a déjà subit assez de malheur comme ça... On ressent vraiment beaucoup de compassion et d'empathie pour ce personnage qui est un battant. Ce livre traite d'un périple, d'une douloureuse ascension mais aussi d'une très belle amitié entre un enfant et son chien. Car où qu'aille Mark, Beau le suit aveuglément, prenant soin de lui et ne le lâchant pas d'une semelle. Un livre riche en émotions pour ados et adultes.
  • PlusieursVies Posté le 13 Avril 2018
    Lorsque j'ai lu la phrase d'accroche : "Les enfants ont enfin leur John Green !" je dois dire que j'ai été très vite intriguée, mais c'est surtout ma fille qui me le réclamait depuis que je lui avais montré toutes les parutions R Jeunesse. Je remercie donc beaucoup les éditions R Jeunesse pour leur envoie et je suis plus que ravie d'avoir découvert ce livre. Qu'en dire. En effet, on ne nous ment pas avec cette phrase d'accroche. Dan Gemeinhart nous a concocté une histoire vraiment forte et intense. Je n'aurais pas misé gros sur mon implication et mon attachement concernant les personnages et leur histoire, car même si j'aime les animaux, savoir que l'aventure se déroulait principalement avec un jeune garçon et un chien ne m'emballait pas plus que ça à priori. J'attendais donc vraiment de voir ce que ma fille pouvait en retirer. Puis ... Puis finalement, vous savez ce que livre m'a fait?! Il m'a ouvert les yeux. Ce que va vivre Mark avec son chien, m'a fait me rendre compte à quel point l'attachement d'un chien peut être exceptionnel! Dans ma famille on ne veut pas de chien. On en a beaucoup parlé avec mon... Lorsque j'ai lu la phrase d'accroche : "Les enfants ont enfin leur John Green !" je dois dire que j'ai été très vite intriguée, mais c'est surtout ma fille qui me le réclamait depuis que je lui avais montré toutes les parutions R Jeunesse. Je remercie donc beaucoup les éditions R Jeunesse pour leur envoie et je suis plus que ravie d'avoir découvert ce livre. Qu'en dire. En effet, on ne nous ment pas avec cette phrase d'accroche. Dan Gemeinhart nous a concocté une histoire vraiment forte et intense. Je n'aurais pas misé gros sur mon implication et mon attachement concernant les personnages et leur histoire, car même si j'aime les animaux, savoir que l'aventure se déroulait principalement avec un jeune garçon et un chien ne m'emballait pas plus que ça à priori. J'attendais donc vraiment de voir ce que ma fille pouvait en retirer. Puis ... Puis finalement, vous savez ce que livre m'a fait?! Il m'a ouvert les yeux. Ce que va vivre Mark avec son chien, m'a fait me rendre compte à quel point l'attachement d'un chien peut être exceptionnel! Dans ma famille on ne veut pas de chien. On en a beaucoup parlé avec mon mari car en réalité, on rêverait d'avoir un chien. Nos enfants aussi. Mais on sait la responsabilité que c'est, l'engagement que c'est, et on ne sait pas si on est prêt. Du coup pour le moment, on ne s'engage pas. Le jour où on le fera, si on le fait, ce sera parce qu'on sera prêt a accepter un autre membre dans notre famille. Il ne suffit pas de le vouloir, il faut lui donner une vraie place. Cette histoire n'a fait qu'appuyer mon sentiment concernant les chiens. Un chien c'est loyale, fidèle et plein d'amour. Si vous saviez ce que j'ai ressenti pour Beau! Il est extraordinaire. Avec ma fille on a parcouru avidement les pages jusqu'à ce qu'à quelques chapitres de la fin, elle me demande si elle pouvait stopper la lecture. Inquiète, elle ne voulait pas savoir la fin. Elle voulait que je la lise et que je lui raconte si ça allait. Trop sensible elle est et finalement, elle n'était pas prête pour ce livre. (du moins c'est ce qu'elle a cru, car en aucun cas je suis entrain de donner des infos sur la fin. Elle ne savait pas comment ça allait finir mais elle avait peur. Elle a préféré arrêter avant de savoir plutôt que de continuer et de risquer d'être triste) Il est vrai que traiter du sujet de la maladie à 9 ans ce n'est pas vraiment simple. La maladie, la solitude. Pourquoi Mark décide t-il de partir seul? Ma fille, ça l'a beaucoup interrogée. Elle s'est beaucoup inquiétée, elle m'a serré dans les bras, elle m'a déclarée qu'elle m'aimait et que jamais elle ne me laisserai. Elle m'a demandé pourquoi? Pourquoi il faisait cela et nous avons nos réponses à nos questions, mais étrangement, je pense qu'un enfant, sans maladie, sans "problème" ne peut pas réellement comprendre. On peut compatir et accepter que la maladie (dans ce cas là) fait mûrir les esprits. *** Cela prouve une chose, c'est que cette histoire nous a touché très fort! *** L'écriture est fluide et si belle. J'ai été conquise. Le phrasé est vraiment parfait et donne un rythme à l'histoire tout à fait particulier. Doux et poignant en même temps. Simple, clair et intense. Je précise que c'est une lecture qui convient parfaitement au jeune public à partir de 8 ans côté lecture et aventure. Des questions existentielles sont abordées simplement et ainsi, des discussions et des réflexions pourront être traitées en famille. Je conseille ce livre aux jeunes lecteurs qui aiment les histoires touchantes mais qui pourront être accompagnés si besoin pour pouvoir en parler. Je conclurai en créant un petit Haïku, le petit plaisir de Mark ( Petit poème japonais de 3 vers de 5, 7, 5 syllabes évoquant des scènes vivantes) La vérité vraie Plume douce et délicate Pour vous en parler
    Lire la suite
    En lire moins
  • Corinne31 Posté le 13 Février 2018
    Une histoire forte. Le thème est terrible, difficile à accepter. L'auteur ne ménage pas vraiment le lecteur mais arrive à ne pas sombrer dans le mélo, dans la lourdeur. C'est réaliste, intense, attachant. Les récits alternés sont très bien vus et appréciables. Les personnages sont très réalistes, bien trouvés. La réflexion sur la douleur de l'entourage et les décisions qu'ils doivent prendre est très juste. La relation avec le chien est forte mais les décisions prises sont parfois un peu poussées à l'extrême et ajoutent un peu plus de malaise quand celui-ci est en danger.... La dureté du sujet peut affecter les âmes les plus sensibles.
  • Theabisseuillol Posté le 17 Mai 2017
    Bonjour, j'ai une petite question pour vous: Marc a t'il vraiment gravit la montagne ou alors c'est son amie qui imagine cette histoire pendant que son ami meurt...( si j'ai bien compris c'est elle qui a écrit l'histoire dans le livre tout du moins...) ou alors 3eme hypothèse: c'est Marc lui même qui imagine qu'il gravit la montagne suivant son rêve mais qu'il est en fait en train de rêver/mourir Sil vous plait répondez moi!! P-S: La montagne est à mon avis une métaphore sur la mort... Donnez moi votre avis!
  • Cassy Posté le 10 Mars 2017
    Mark est un garçon de 12 ans, atteint d’un cancer. Las de se battre, de lutter et de n’avoir aucun choix dans la vie avec tous ces médecins qui décident pour lui, Mark prend la décision de partir, accompagné par son fidèle chien, nommé Beau. Et le jeune garçon a un objectif, tenir la promesse faite à son grand-père en gravissant une célèbre montagne. La vérité vraie est un roman court mais intense. On suit à la fois Mark dans sa fugue mais aussi sa famille et sa meilleure amie Jess qui s’inquiètent pour lui. Notre protagoniste nous livre peu à peu son histoire mais aussi les raisons de ses actions insensées. En parlant d’action, il va s’en passer des choses dans ce petit roman, Mark va traverser des épreuves douloureuses qui feront frissonner son lectorat. Il est humain, il lui arrive de flancher, de douter, de se remettre en question mais sa ténacité et son compagnon à 4 pattes vont le pousser à poursuivre sa quête. J’ai été ravie de trouver un roman qui parle de la maladie dans la nouvelle collection R Jeunesse. Il m’a rappelé le très touchant Quand vous lirez ce livre… de Sally Nichols. Un roman à... Mark est un garçon de 12 ans, atteint d’un cancer. Las de se battre, de lutter et de n’avoir aucun choix dans la vie avec tous ces médecins qui décident pour lui, Mark prend la décision de partir, accompagné par son fidèle chien, nommé Beau. Et le jeune garçon a un objectif, tenir la promesse faite à son grand-père en gravissant une célèbre montagne. La vérité vraie est un roman court mais intense. On suit à la fois Mark dans sa fugue mais aussi sa famille et sa meilleure amie Jess qui s’inquiètent pour lui. Notre protagoniste nous livre peu à peu son histoire mais aussi les raisons de ses actions insensées. En parlant d’action, il va s’en passer des choses dans ce petit roman, Mark va traverser des épreuves douloureuses qui feront frissonner son lectorat. Il est humain, il lui arrive de flancher, de douter, de se remettre en question mais sa ténacité et son compagnon à 4 pattes vont le pousser à poursuivre sa quête. J’ai été ravie de trouver un roman qui parle de la maladie dans la nouvelle collection R Jeunesse. Il m’a rappelé le très touchant Quand vous lirez ce livre… de Sally Nichols. Un roman à lire dès 10 ans, muni d’une boîte de mouchoirs car le final, bien qu’ouvert, est très touchant !
    Lire la suite
    En lire moins
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWS R JEUNESSE !
On vous promet : 1. Des romans pour tous les goûts ! 2. Des lectures bonbon à déguster à partir de 8 ans ! 3. De grands auteurs… au service des petits lecteurs !