Lisez! icon: Search engine
Cherche midi
EAN : 9782749158273
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 550
Format : 140 x 220 mm

L'Arbre-Monde

Serge CHAUVIN (Traducteur)
Collection : Ailleurs
Date de parution : 06/09/2018
Richard Powers embrasse un sujet aussi vaste que l’univers : celui de la nature et de nos liens avec elle.
Après des années passées seule dans la forêt à étudier les arbres, la botaniste Pat Westerford en revient avec une découverte sur ce qui est peut-être le premier et le dernier mystère du monde : la communication entre les arbres. Autour de Pat s’entrelacent les destins de neuf personnes qui... Après des années passées seule dans la forêt à étudier les arbres, la botaniste Pat Westerford en revient avec une découverte sur ce qui est peut-être le premier et le dernier mystère du monde : la communication entre les arbres. Autour de Pat s’entrelacent les destins de neuf personnes qui peu à peu vont converger vers la Californie, où un séquoia est menacé de destruction.

Au fil d’un récit aux dimensions symphoniques, Richard Powers explore ici le drame écologique et notre égarement dans le monde virtuel. Son écriture généreuse nous rappelle que, hors la nature, notre culture n’est que « ruine de l’âme ».

« Si Powers était un auteur américain du 19e siècle, qui serait-il ? Il serait probablement Herman Melville, et il écrirait Moby Dick. » Margaret Atwood
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782749158273
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 550
Format : 140 x 220 mm
Cherche midi

Ils en parlent

« Ce livre est à la fois une fresque historique, un roman d’anticipation, une méditation philosophique, c’est un grand roman signé par l’un des écrivains que j’admire le plus aujourd’hui. L’Arbre-Monde est un roman absolument merveilleux, c’est certainement le romancier le plus inventif de ce début de siècle ! »
François Busnel / La Grande Librairie

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Foufoubella Posté le 1 Septembre 2020
    De Richard Powers j'avais déjà lu La chambre aux échos et je me rappelle d'une lecture qui n'avait pas été simple. L'arbre-monde me conforte dans cette idée que la plume de monsieur Powers n'est pas des plus faciles à suivre. Pour autant, globalement, j'ai trouvé cette lecture envoutante. Nous suivrons ici neuf personnages, très différents les uns des autres, liés entre eux de manière plus ou moins proches. Si nous rentrons dans le roman par la présentation presque exhaustive oserais-je écrire de chaque personnage, le roman prend sa véritable dimension dans les deuxième et troisième partie, j'ai d'ailleurs beaucoup aimé cette dernière qui m'a semblé être la substance-même du récit. Une ode à la nature, une ode aux autres, à l'Humain dans ce qu'il a de plus noble mais aussi de plus détestable. Je ne suis pas certaine d'avoir saisi toute la porté symbolique ou philosophique de ce livre mais j'en ai par contre apprécié la beauté. Je terminerai en disant que mon bijou préféré est un pendentif en forme d'arbre, un arbre tout simple, banal, marron et vert. Quand je l'ai vu dans la boutique, je n'ai pas pu l'oublier et suis retournée me l'offrir. A une époque, je ne... De Richard Powers j'avais déjà lu La chambre aux échos et je me rappelle d'une lecture qui n'avait pas été simple. L'arbre-monde me conforte dans cette idée que la plume de monsieur Powers n'est pas des plus faciles à suivre. Pour autant, globalement, j'ai trouvé cette lecture envoutante. Nous suivrons ici neuf personnages, très différents les uns des autres, liés entre eux de manière plus ou moins proches. Si nous rentrons dans le roman par la présentation presque exhaustive oserais-je écrire de chaque personnage, le roman prend sa véritable dimension dans les deuxième et troisième partie, j'ai d'ailleurs beaucoup aimé cette dernière qui m'a semblé être la substance-même du récit. Une ode à la nature, une ode aux autres, à l'Humain dans ce qu'il a de plus noble mais aussi de plus détestable. Je ne suis pas certaine d'avoir saisi toute la porté symbolique ou philosophique de ce livre mais j'en ai par contre apprécié la beauté. Je terminerai en disant que mon bijou préféré est un pendentif en forme d'arbre, un arbre tout simple, banal, marron et vert. Quand je l'ai vu dans la boutique, je n'ai pas pu l'oublier et suis retournée me l'offrir. A une époque, je ne portais que lui, le gardant nuit et jour. J'avais l'impression qu'il me protégeait. Ce fut un déchirement la première fois que je l'ai enlevé pour mettre un autre collier qu'on venait de m'offrir. Comme si je connaissais déjà la puissance bénéfique et énergétique de l'Arbre. En résumé, un livre dont la prise en main n'est pas des plus simples mais qui vaut le coup de s'y attarder même si la lecture peut être ralentie par la complexité de l'écriture et de l'univers de l'auteur.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Varez Posté le 18 Août 2020
    S'il était un adjectif qui pourrait définir ce livre, ce serait probablement dense, dense à l'image d'une jungle ou d'une forêt primaire... Dans ce livre, il n'est pas vraiment question d'une histoire, mais plutôt d'un fil conducteur, l'arbre dans tous ses états. Ainsi, les personnages et les destins se croisent et s'entrelacent comme autant de racines et de branches. Je ne vais pas vous mentir, j'ai parfois eu du mal à m'y retrouver. Entre bribes de vies et exposés scientifiques, "L'arbre-monde" demande un peu de concentration... Mais cela vaut le coup, certains passages livrent de grands moment de littérature par leur écriture et leur message. Un livre qui fait réfléchir, ça fait plaisir (et dans ce cas précis, un peu peur aussi, il faut bien l'avouer ! ) Après lecture de "L'arbre monde", impossible de ne pas se laisser aller à quelque métaphore arboricole, et impossible surtout de ne pas regarder autrement le sophora qui trône fièrement dans mon jardin. ;)
  • Nirmala Posté le 12 Août 2020
    C'est le livre que je cherchais afin de me noyer une peu dans les racines de notre monde actuel. Des arbres et des hommes, ce livre parle autant des deux et avec une compréhension une clairvoyance qui fait mal, mais mal comme j'aime. Un livre qui vous change quelquepart, on ne sait pas trop où, qui vous fait voir quelquechose que vous saviez mais que vous n’aviez pas compris.
  • Zexiop Posté le 9 Août 2020
    Comment parler de ce livre extraordinaire ? Je peux juste dire qu’il a touché mon cœur d’écolo, et que les histoires entrelacées des héros de l’histoire, après les arbres et les forêts bien sûr, m’ont murmuré à l’oreille comme des voix amies. Peut-être ce bouquin aidera à changer les pratiques de chacun, je l’espère, il y a urgence si l’humanité veut se sauver d’elle-même.
  • AenoraL Posté le 3 Août 2020
    L'Arbre-Monde est un plaidoyer pour les arbres et un roman qui ne peut que faire ouvrir les yeux ! J'ai tout d'abord beaucoup aimé sa construction : les arbres se déploient dans ce livre à travers chacune des parties. Les racines nous permettent de découvrir 8 histoires qui ont, chacune à leur manière, un lien avec les arbres différents. Ces arbres sont présentés dès le début du chapitre par la représentation d'une branche feuillue. Ces huit histoires et leurs personnages se réunissent pour former le tronc du roman, avant de s'ouvrir sur la cime et les graines. Vient ensuite le roman, l'histoire en elle-même. J'ai eu beaucoup d'attachements pour ces personnages que nous avons le temps de rencontrer dans toute la première partie. J'ai aimé apprendre des choses sur les arbres et les forêts, apprendre du vocabulaire de la dendrologie qui m'était inconnu jusqu'alors. J'ai été totalement emmenée dans ces différentes aventures pour sauver les arbres : de ce qui est qualifié d'écoterrorisme à des gestes plus quotidiens. J'ai été émerveillée, attristée, admirative et souvent chamboulée par cette lecture. J'étais déjà sensible aux arbres, m'étais déjà documentée sur les échanges entre les plantes mais ce roman m'a permis de découvrir d'autres... L'Arbre-Monde est un plaidoyer pour les arbres et un roman qui ne peut que faire ouvrir les yeux ! J'ai tout d'abord beaucoup aimé sa construction : les arbres se déploient dans ce livre à travers chacune des parties. Les racines nous permettent de découvrir 8 histoires qui ont, chacune à leur manière, un lien avec les arbres différents. Ces arbres sont présentés dès le début du chapitre par la représentation d'une branche feuillue. Ces huit histoires et leurs personnages se réunissent pour former le tronc du roman, avant de s'ouvrir sur la cime et les graines. Vient ensuite le roman, l'histoire en elle-même. J'ai eu beaucoup d'attachements pour ces personnages que nous avons le temps de rencontrer dans toute la première partie. J'ai aimé apprendre des choses sur les arbres et les forêts, apprendre du vocabulaire de la dendrologie qui m'était inconnu jusqu'alors. J'ai été totalement emmenée dans ces différentes aventures pour sauver les arbres : de ce qui est qualifié d'écoterrorisme à des gestes plus quotidiens. J'ai été émerveillée, attristée, admirative et souvent chamboulée par cette lecture. J'étais déjà sensible aux arbres, m'étais déjà documentée sur les échanges entre les plantes mais ce roman m'a permis de découvrir d'autres choses, de me sensibiliser encore plus. Attention toutefois : C'est selon moi un livre qui demande de l'attention et des temps de lecture assez longs car il est dense, avec de nombreuses histoires imbriquées et parfois du vocabulaire scientifique. Merci à Richard Powers pour cette œuvre forte. Et merci à Lecture Commune pour cette découverte !
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité du cherche midi éditeur
Découvrez, explorez, apprenez, riez, lisez !

Lisez maintenant, tout de suite !