Lisez! icon: Search engine
Le Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates
Aline Azoulay-Pacvoñ (traduit par)
Date de parution : 02/04/2009
Éditeurs :
Nil

Le Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates

,

Aline Azoulay-Pacvoñ (traduit par)
Date de parution : 02/04/2009

 Aussi fantasque que son titre, et drôle, tendre, incroyablement attachant : voici un premier roman comme on n'en a pas lu depuis longtemps, qu'on a hâte de se passer de main en main.


« Absolument délicieux ! » Anna Gavalda

 

 

Je me demande comment cet ouvrage est arrivé à Guernesey ? Peut-être les livres possèdent-ils un instinct de préservation secret qui les guide jusqu'à leur lecteur idéal...
Janvier 1946. Londres...

Je me demande comment cet ouvrage est arrivé à Guernesey ? Peut-être les livres possèdent-ils un instinct de préservation secret qui les guide jusqu'à leur lecteur idéal...
Janvier 1946. Londres se relève douloureusement des drames de la Seconde Guerre mondiale et Juliet, jeune écrivaine anglaise, est à la recherche du...

Je me demande comment cet ouvrage est arrivé à Guernesey ? Peut-être les livres possèdent-ils un instinct de préservation secret qui les guide jusqu'à leur lecteur idéal...
Janvier 1946. Londres se relève douloureusement des drames de la Seconde Guerre mondiale et Juliet, jeune écrivaine anglaise, est à la recherche du sujet de son prochain roman. Comment pourrait-elle imaginer que la lettre d'un inconnu, un natif de l'île de Guernesey, va le lui fournir ? Au fil de ses échanges avec son nouveau correspondant, Juliet pénètre son monde et celui de ses amis - un monde insoupçonné, délicieusement excentrique. Celui d'un club de lecture créé pendant la guerre pour échapper aux foudres d'une patrouille allemande un soir où, bravant le couvre-feu, ses membres venaient de déguster un cochon grillé (et une tourte aux épluchures de patates...) – délices bien évidemment strictement prohibés par l'occupant. Jamais à court d'imagination, le Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates déborde de charme, de drôlerie, de tendresse, d'humanité – Juliet est conquise. Peu à peu, elle élargit sa correspondance avec plusieurs membres du Cercle – et même d'autres habitants de Guernesey –, découvrant l'histoire de l'île, les goûts (littéraires et autres) de chacun, l'impact de l'Occupation allemande sur leurs vies... Jusqu'au jour où elle comprend qu'elle tient avec le Cercle le sujet de son prochain roman. Alors elle répond à l'invitation chaleureuse de ses nouveaux amis et se rend à Guernesey. Ce qu'elle va trouver là-bas changera sa vie à jamais.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782841113712
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 396
Format : 130 x 205 mm
EAN : 9782841113712
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 396
Format : 130 x 205 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • CamilleRabelle 28/01/2024
    Voilà bien longtemps que je n'avais pas mis le nez dans un roman épistolaire et soudain je me souviens à quel point je raffole de cette forme si particulière. A travers les lettres, les personnages semblent se découvrir beaucoup plus vite qu'à travers une description sentencieuse et rapidement, ils deviennent nos meilleurs amis. Me voilà donc embarquée pour l'île de Guernsey, attirée par une ambiance insulaire, un héritage historique profond (l'Occupation sous WWII), des piles de livres à toutes les pages et un humour britannique décapant. J'ai évidemment adoré ! Les rebondissements sont multiples, les personnages hauts en couleurs et les autrices parviennent avec brio à rendre toute son humanité à une période bien sombre de notre Histoire. Bien entendu la fin glorieusement dédiée à Pride and Prejudice est une belle cerise sur un gâteau déjà magnifique. Je relirai avec un immense plaisir et j'ai grande hâte de voir le film !
  • Elby 24/01/2024
    Nous sommes en 1946 en Angleterre. Le monde se relève doucement et douloureusement de la guerre. Juliet, une jeune écrivaine, cherche un nouveau sujet pour son livre. Elle qui a tenté de faire rire Londres pendant ces jours sombres se retrouve en panne d'inspiration. Elle a besoin d'autre chose pour s'épanouir. Un jour, elle reçoit un petit mot d'un de ses fans, habitant Guernesey, île anglo-normande qui a été occupée par les allemands. S'en suit une longue correspondance entre cette londonienne à la langue bien pendue et une petite communauté d'amateurs d'épluchures de patates vivant à Guernesey. Une communauté qui a créé, je te le donne en mille : un cercle littéraire ! Mais nous apprenons au fil des pages qu'à la base, ils ne sont absolument pas littéraires, ces gens, ils tirent plus du côté paysan, et pour certains, n'ont lu qu'un seul livre dans leur vie. Alors pourquoi cercle littéraire ? Tout simplement pour tromper l'ennemi. C'est alors un récit sur l'Occupation qui se met en place. Les correspondants de Juliet lui narrant leur vécu, leur ressenti pendant ces années de privation et de couvre-feu. . Sans jamais perdre leur bonne humeur et leur joie de vivre, nous apprenons à connaitre ces gens au même rythme que Juliet, qui se découvre une passion pour les habitants de cette île... Jusqu'au jour où forcément, elle décide de se rendre elle-même là-bas. . Je n'en dis pas plus... Si tu veux savoir, tu sais ce qu'il te reste à faire. On oscille entre le rire et les larmes, mais ce qui en ressort, enfin pour moi en tout cas, c'est une grande tendresse. Non, je n'ai pas éclaté de rire en me bidonnant comme jamais, non je n'ai pas versé toutes les larmes de mon corps, mais je me suis attachée à ces personnages atypiques et débordants de vie. Et ça m'a donné envie de découvrir Guernesey tiens, tellement l'atmosphère décrite y est bien décrite. . Ce qui donne non pas le meilleur roman de l'année, mais une lecture fort plaisante et dépaysante, quelquefois assez dure, mais cette dureté se retrouve mêlée à un charme fou, je ne sais pas si tu arrives à me suivre. . Certains ont déploré le final prévisible de cette histoire. Moa je dis que ce n'est pas un roman à suspense et qu'il devait se terminer ainsi. Que j'aurais largement boudé pendant des heures s'il avait tourné autrement. Nous sommes en 1946 en Angleterre. Le monde se relève doucement et douloureusement de la guerre. Juliet, une jeune écrivaine, cherche un nouveau sujet pour son livre. Elle qui a tenté de faire rire Londres pendant ces jours sombres se retrouve en panne d'inspiration. Elle a besoin d'autre chose pour s'épanouir. Un jour, elle reçoit un petit mot d'un de ses fans, habitant Guernesey, île anglo-normande qui a été occupée par les allemands. S'en suit une longue correspondance entre cette londonienne à la langue bien pendue et une petite communauté d'amateurs d'épluchures de patates vivant à Guernesey. Une communauté qui a créé, je te le donne en mille : un cercle littéraire ! Mais nous apprenons au fil des pages qu'à la base, ils ne sont absolument pas littéraires, ces gens, ils tirent plus du côté paysan, et pour certains, n'ont lu qu'un seul livre dans leur vie. Alors pourquoi cercle littéraire ? Tout simplement pour tromper l'ennemi. C'est alors un récit sur l'Occupation qui se met en place. Les correspondants de Juliet lui narrant leur vécu, leur ressenti pendant ces années de privation et de couvre-feu. . Sans jamais perdre leur bonne humeur et leur joie de vivre, nous apprenons à connaitre ces...
    Lire la suite
    En lire moins
  • TriceMarch 06/01/2024
    Ce roman est classé en "épistolaire" En effet c'est une suite de missives échangées entre les différents protagonistes pendant l'après-guerre. On y découvre Juliet, Sidney, Dawnsey, Isola, Mark, Kit...bref, des personnages haut en couleur, attachants, affligeants mais qui ont tous une valeur dans ce roman. Nous comprenons comment le cercle a été créé pendant la guerre et a permis à certains de se retrouver ....bref, je ne peux en dire trop dans dévoiler l'histoire mais j'avoue avoir été agréablement surprise par le style du livre, style que je n'avais jamais essayé et ensuite par l'histoire tout à fait charmante.
  • Bullz 26/12/2023
    A dévorer sans modération. On suit la correspondance de Juliet dans l Angleterre d après guerre avec des habitants de Guernesey tout juste libérée de l occupation allemande. Une page méconnue de l histoire britannique. Un seul regret : on ne connaît toujours pas la recette de la tourte aux épluchures de patates!
  • Tamm 12/12/2023
    J'ai bien aimé. Finalement la forme épistolaire ne m'a pas gêné, cela m'a même plu de me plonger dans cette manière de correspondre d'un temps où l'absence d'immédiateté obligeait à plus de profondeur à plus de nuance . J'ai particulièrement apprécié de voir des êtres qui venaient de vivre des temps difficiles (occupation) s'émerveiller de la beauté de leur île, du quotidien avec un enfant, de toutes les petites choses qui font le sel de la vie. Ce n'est pas un chef d'œuvre ni un énorme coup de cœur mais une lecture agréable d'où se dégage tendresse et fraîcheur, une ode à l'entraide et à l'amitié. De plus j'ai apprécié de retourner à Guernesey que j'avais découvert sous la plume de Hugo dans les travailleurs de la mer.
Inscrivez-vous à la newsletter NiL pour partir à l'aventure
Petite maison généraliste à forte personnalité, NiL a toujours défendu avec passion les regards d'auteurs originaux sans se poser la question des genres. Embarquez dès à présent pour recevoir toutes les actualités de NiL !

Lisez maintenant, tout de suite !