Lisez! icon: Search engine
Le lieu du crime
Hélène Amalric (traduit par)
Collection : Sang d'Encre
Date de parution : 19/10/2000
Éditeurs :
Presses de la cité
En savoir plus

Le lieu du crime

Hélène Amalric (traduit par)
Collection : Sang d'Encre
Date de parution : 19/10/2000

L'Ecosse… Son brouillard. Ses cornemuses. Son whisky. Ses meurtres…

 

Perdu sur la lande écossaise, se dresse le manoir de Westerbrae. C'est là qu'ont choisi de se réunir les membres d'une troupe de théâtre londonienne pour y répéter la pièce...

Perdu sur la lande écossaise, se dresse le manoir de Westerbrae. C'est là qu'ont choisi de se réunir les membres d'une troupe de théâtre londonienne pour y répéter la pièce qu'ils envisagent de monter. Mais, dès la première nuit, l'auteur, jeune, belle et talentueuse, est sauvagement assassinée dans son lit....

Perdu sur la lande écossaise, se dresse le manoir de Westerbrae. C'est là qu'ont choisi de se réunir les membres d'une troupe de théâtre londonienne pour y répéter la pièce qu'ils envisagent de monter. Mais, dès la première nuit, l'auteur, jeune, belle et talentueuse, est sauvagement assassinée dans son lit. Aussitôt alerté, Scotland Yard dépêche sur les lieux l'inspecteur Lynley, l'aristocrate du Yard, et son adjointe Barbara Havers. L'affaire est délicate car au nombre des suspects figurent un puissant producteur, lord de surcroît, deux des stars les plus populaires du royaume et… une amie très chère de Lynley. Des scandales familiaux, des rivalités théâtrales se font jour, et les révélations fracassantes se succèdent. Lynley ne sait ce qui l'emportera : le détachement de l'enquêteur professionnel ou les tourments d'un amour non payé de retour.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258054837
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 360
Format : 140 x 225 mm
Presses de la cité
En savoir plus
EAN : 9782258054837
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 360
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • profileuse_criminal_lectrice 09/07/2022
    " le Lieu du crime " J'aime souvent sortir de temps à autre de ma pile à lire, un roman d'Elizabeth George, un bon petit polar à l'anglaise. Ici, c'est une troupe de théâtre londonien qui ont choisi de répéter une nouvelle pièce, dans un manoir perdu sur la lande écossaise. Hélas, dès le premier soir, l'auteur Joy Sinclair est violemment assassiné dans son lit, Scotland Yard dépêche sur les lieux du crime l'inspecteur Thomas Lynley et sa collègue le sergent Barbara Havers. L'affaire est épineuse, car il y a beaucoup de suspects, à cette liste de suspects il y a deux stars les plus populaires de Grande-Bretagne et la femme dont Lynley est passionnément épris. Beaucoup de vengeance de jalousie, de haine se distille entre les pages de ce roman et bien sûr, chaque suspect accuse l'autre, ils sont tous prêts à cacher leurs secrets, mentir pour se dédouaner, et à inventer de faux alibis, afin de ne pas se voir accuser d'être le meurtrier. C'est dans ce casse-tête que l'inspecteur et sa collègue doivent démêler ce grand sac de noeuds et la tâche reste compliquer, puisque chacun de ses suspects, sont arrogants, égocentrique, égoïste, et totalement dénouer de compassion. Pour eux, c'est... " le Lieu du crime " J'aime souvent sortir de temps à autre de ma pile à lire, un roman d'Elizabeth George, un bon petit polar à l'anglaise. Ici, c'est une troupe de théâtre londonien qui ont choisi de répéter une nouvelle pièce, dans un manoir perdu sur la lande écossaise. Hélas, dès le premier soir, l'auteur Joy Sinclair est violemment assassiné dans son lit, Scotland Yard dépêche sur les lieux du crime l'inspecteur Thomas Lynley et sa collègue le sergent Barbara Havers. L'affaire est épineuse, car il y a beaucoup de suspects, à cette liste de suspects il y a deux stars les plus populaires de Grande-Bretagne et la femme dont Lynley est passionnément épris. Beaucoup de vengeance de jalousie, de haine se distille entre les pages de ce roman et bien sûr, chaque suspect accuse l'autre, ils sont tous prêts à cacher leurs secrets, mentir pour se dédouaner, et à inventer de faux alibis, afin de ne pas se voir accuser d'être le meurtrier. C'est dans ce casse-tête que l'inspecteur et sa collègue doivent démêler ce grand sac de noeuds et la tâche reste compliquer, puisque chacun de ses suspects, sont arrogants, égocentrique, égoïste, et totalement dénouer de compassion. Pour eux, c'est certain, la Joy Sinclair l'avait bien cherché ... Face à cela, on a Thomas Lynley l'inspecteur tellement épris et amoureux que par moment, il n'arrive plus à discerner la vérité et s'empresse de trouver un coupable tout désigné, heureusement sa collègue arrive à lui ouvrir les yeux que d'agir ainsi ce n'ai pas bon. C'était une bonne petite lecture, même si le roman date un peu, j'ai passé un agréable moment de lecture, j'ai adoré retrouver le duo qui n'hésite toujours pas à se lancer des piques de temps à autre. Du suspense jusqu'au bout du bout, de l'espionnage, et des rebondissements de situation en veux tu en voilà. Un bon petit polar et les autres que je lis dans l'ordre m'attende dans ma pile à lire trésors, j'ai définitivement beaucoup plus de temps qu'avant pour lire, alors autant en profiter au maximum. À mon grand étonnement, je pensais qu'elle n'écrirait plus de roman, mais il y en a un qui sort en octobre, alors je me le procurerais. Chouette petit moment de lecture sans prise de tête.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Sallyrose 03/07/2022
    Voilà un opus très inspiré des romans d’Agatha Christie : campagne anglaise, huis clos, secret de famille, des ingrédients qui fonctionnent ici sans détective privé mais avec le couple improbable d’enquêteurs que forme Linley et Barbara Harver. Cependant, je me suis bien ennuyée. J’ai eu du mal à visualiser les personnages dont les noms à la typographie un peu similaire ont semé la confusion dans mon esprit. Qui est qui ? Il m’aurait fallu un papier et un crayon, non prévus pour une lecture polar que j’attendais plus fluide, à l’instar des autres épisodes de la série. Seuls les deux protagonistes récurrents ont su capter mon attention car leur portrait est impeccablement brossé par l’autrice. Bref, un peu déçue, mais je continuerai à découvrir les aventures de ces deux-là.
  • ecceom 16/01/2022
    Au thé hard ce soir ! Elisabeth George a l'habitude de nous faire visiter l'Angleterre avec tout son enthousiasme...d'américaine. Cette fois pourtant, elle déroule la 1ère partie de son roman, en Ecosse, au sein du lugubre manoir de Westerbrae. C'est dans ce décor austère qu'une écrivain célèbre, Joy Sinclair réunit autour d'elle le temps d'un week-end, l'ensemble d'une troupe pressentie pour jouer la pièce qu'elle vient d'écrire. Elle n'entendra jamais les 3 coups, car le premier qui lui est porté est fatal : elle est assassinée, dans sa chambre pourtant fermée à clef... Le coupable est donc un des convives, mais qui et pourquoi ? C'est cette énigme que l'inspecteur Lynley et le sergent Barbara Havers, vont tenter de résoudre en mettant à jour des secrets d'alcove, des secrets de famille ou des secrets d'Etat. Difficulté supplémentaire : Lady Helen, tendre penchant de Tommy Linley, fait partie de la petite tribu recluse en Ecosse. La moitié de l'histoire s'apparente donc à un Cluedo. Il faut d'ailleurs s'accrocher (j'ai même envisagé de faire des fiches à un moment), pour savoir qui est Madame Rose, Colonel Moutarde ou le Révérend Olive...Cette mise en place assez classique proche des romans d'Agatha Christie, va pourtant basculer dans sa 2ème partie vers... Au thé hard ce soir ! Elisabeth George a l'habitude de nous faire visiter l'Angleterre avec tout son enthousiasme...d'américaine. Cette fois pourtant, elle déroule la 1ère partie de son roman, en Ecosse, au sein du lugubre manoir de Westerbrae. C'est dans ce décor austère qu'une écrivain célèbre, Joy Sinclair réunit autour d'elle le temps d'un week-end, l'ensemble d'une troupe pressentie pour jouer la pièce qu'elle vient d'écrire. Elle n'entendra jamais les 3 coups, car le premier qui lui est porté est fatal : elle est assassinée, dans sa chambre pourtant fermée à clef... Le coupable est donc un des convives, mais qui et pourquoi ? C'est cette énigme que l'inspecteur Lynley et le sergent Barbara Havers, vont tenter de résoudre en mettant à jour des secrets d'alcove, des secrets de famille ou des secrets d'Etat. Difficulté supplémentaire : Lady Helen, tendre penchant de Tommy Linley, fait partie de la petite tribu recluse en Ecosse. La moitié de l'histoire s'apparente donc à un Cluedo. Il faut d'ailleurs s'accrocher (j'ai même envisagé de faire des fiches à un moment), pour savoir qui est Madame Rose, Colonel Moutarde ou le Révérend Olive...Cette mise en place assez classique proche des romans d'Agatha Christie, va pourtant basculer dans sa 2ème partie vers un schéma d'enquête plus moderne. Mais comme d'habitude avec Elisabeth George, c'est la psychologie et l'humanité des personnages qui sont le principal attrait du roman. Le tandem Linley/Havers revient après sa 1ère apparition ("Enquête dans le brouillard") mais cette enquête les verra déchirés entre jalousie, loyauté et devoir. Un E. George qui s'installe lentement, qui déroute parfois (mais alors qui est la soeur du cousin du mari déjà ?), mais qui se situe néanmoins parmi les meilleurs.
    Lire la suite
    En lire moins
  • angelita.manchado 17/07/2021
    Le lieu du crime d’Elizabeth George, présentation Gowan a 16 ans. Il travaille dans un manoir. Il a trop de travail car le manoir se transforme en hôtel. Il est amoureux de Mary Agnes. Le lendemain, Mary Agnes découvre une femme morte dans une des chambres. Avis Le lieu du crime d’Elizabeth George Puisque je lis la série dans l’ordre maintenant, voici ma deuxième enquête de Linley et Havers. Cela fait maintenant 15 mois qu’ils travaillent ensemble et ils ont appris à se connaître. Pourtant, sur cette enquête, Linley ne souhaitait pas que Barbara le suive. C’est sans compter sur son chef. Ils sont appelés sur les lieux d’un meurtre, en Ecosse, pour prendre la suite de la police en place. Police qui a dû accepter le fait que Scotland Yard vienne piétiner sur ses bandes. Dans ce château, réhabilité en chambres d’hôtes, la maîtresse de maison reçoit son frère, Lord, la femme et la fille de celui-ci, des acteurs qui doivent jouer dans la dernière pièce, l’auteur de la pièce et Helen Clyde. L’autrice a été assassinée. Le manuscrit n’est plus disponible. Linley, vu sa positon et son titre, doit questionner son pair, après avoir interrogé sa meilleure amie, Helen. Mais que fait Helen dans... Le lieu du crime d’Elizabeth George, présentation Gowan a 16 ans. Il travaille dans un manoir. Il a trop de travail car le manoir se transforme en hôtel. Il est amoureux de Mary Agnes. Le lendemain, Mary Agnes découvre une femme morte dans une des chambres. Avis Le lieu du crime d’Elizabeth George Puisque je lis la série dans l’ordre maintenant, voici ma deuxième enquête de Linley et Havers. Cela fait maintenant 15 mois qu’ils travaillent ensemble et ils ont appris à se connaître. Pourtant, sur cette enquête, Linley ne souhaitait pas que Barbara le suive. C’est sans compter sur son chef. Ils sont appelés sur les lieux d’un meurtre, en Ecosse, pour prendre la suite de la police en place. Police qui a dû accepter le fait que Scotland Yard vienne piétiner sur ses bandes. Dans ce château, réhabilité en chambres d’hôtes, la maîtresse de maison reçoit son frère, Lord, la femme et la fille de celui-ci, des acteurs qui doivent jouer dans la dernière pièce, l’auteur de la pièce et Helen Clyde. L’autrice a été assassinée. Le manuscrit n’est plus disponible. Linley, vu sa positon et son titre, doit questionner son pair, après avoir interrogé sa meilleure amie, Helen. Mais que fait Helen dans ce château. Barbara a très vite compris qu’en questionnant le lord, Linley sera obligé de ne rien révéler sur ce qui s’est dit. Mais comme il a demandé à ce que Saint-James l’accompagne, il devra se confier à lui. Les relations ne sont toujours pas faciles entre Linley et Barbara. Ils ont certes appris à se connaître, ils arrivent à bien travailler ensemble, mais quand cela concerne la haute société, Barbara Havers voit rouge et elle n’arrive pas à faire entendre raison à Linley. Il est magnifiquement décrit. Il passe par tous les affres possibles et inimaginables dans cette enquête. Car très vite, il a trouvé son coupable et il n’en démord pas. La romancière qui sait bien décrire des paysages s’attache également à l’humain de façon admirable. Barbara a quand même trouvé des amis avec Saint James, sa femme et Helen. Elle est écoutée, elle peut échanger sans que cela porte à conséquence. Elle sera, elle aussi, confrontée à choisir. Elle apprend auprès de Linley et en plus, même si elle a ses principes, ses idées, elle sait faire face en trouvant des éléments dans son enquête. A un moment donné, j’avais cru avoir trouvé le coupable sauf que ce n’était pas le cas. Après un mort de plus, une enquête sur un supposé suicide, les deux enquêteurs ont eu fort à faire car rien n’est laissé pour leur permettre de bien avancer. Entre sombres secrets de famille qui risquent d’être révélés, des mensonges pour tenter de faire passer la vérité, des comédiens qui jouent admirablement ensemble mais qui ne se supportent pas, des liaisons qui pourraient être jugées scandaleuses, Elizabeth George s’attache, comme toujours, à l’étude de la société britannique, des êtres humains avec leurs travers et leurs qualités. Ce qui va m’intéresser est la relation qui va évoluer entre Linley et Helen. J’en connais quelques bribes mais cela va me plaire, également, de réellement tout connaître. Dans ce tome, le lecteur rencontre Nkata qui va travailler de plus en plus avec Barbara Havers et Thomas Linley. Tout est maîtrisé que ce soit au niveau des descriptions, des personnages, de l’enquête. Coup de coeur pour cette deuxième enquête.
    Lire la suite
    En lire moins
  • pollylit 02/07/2021
    Nous retrouvons pour la 2ème fois notre duo (trio? Quatuor? #x1f923;) de choc pour une enquête en Ecosse #x1f3f4; Une romancière et dramaturge a été poignardé pendant son sommeil dans un manoir perdu en pleine tempête de neige. Le/la coupable est forcément un des clients ou membre du personnel. Toute la première partie du roman se passe donc en huit clos dans ce manoir, où nous découvrons les vies, les alibis et les mobiles de chacun... une partie très longue et assez compliquée à comprendre. La seconde a été bcp plus fluide et intéressante, tous les fils sont démêlés les uns après les autres jusqu'à la révélation finale !!! Gros +: les 5 personnages principaux sont vraiment très attachants ! Vivement le tome 3 #x1f61c;
Inscrivez-vous et recevez toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.