Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782258153349
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 608
Format : 140 x 225 mm
Les Enfants de Val Fleuri
Collection : Terres de France
Date de parution : 20/08/2020
Éditeurs :
Presses de la cité

Les Enfants de Val Fleuri

Collection : Terres de France
Date de parution : 20/08/2020
Une généreuse saga familiale sur plusieurs décennies autour d’un savoir-faire et d’une transmission, la poterie d’Anduze.
Entre descendance, lignée indirecte, secrets de famille : qui pour perpétuer les grandes poteries de Val Fleuri ?
A Anduze, entre vignes et garrigue, Damien et Marion ont fait du domaine de Val Fleuri
leur terrain de jeu, puis le décor de leur amour naissant. Loin du regard réprobateur...
A Anduze, entre vignes et garrigue, Damien et Marion ont fait du domaine de Val Fleuri
leur terrain de jeu, puis le décor de leur amour naissant. Loin du regard réprobateur de leurs
parents… En effet, lui est l’héritier désigné des Ferrière, issu d’une longue lignée de fabricants
de céramique d’Uzès ; elle,...
A Anduze, entre vignes et garrigue, Damien et Marion ont fait du domaine de Val Fleuri
leur terrain de jeu, puis le décor de leur amour naissant. Loin du regard réprobateur de leurs
parents… En effet, lui est l’héritier désigné des Ferrière, issu d’une longue lignée de fabricants
de céramique d’Uzès ; elle, la fille des métayers Chassagne. Des découvertes vont sceller l’avenir du domaine et de ses habitants, dont celle, en 1933, d’une terre argileuse rouge, que le père de Damien a l’idée d’utiliser pour créer des vases horticoles. Ainsi naît la poterie de Val Fleuri.
Des années 1930 aux années 1960, les destins des familles Chassagne et Ferrière vont se déployer, s’entrecroiser, noués par les liens du sang et de l’amour. Mais aussi frappés d’un lourd secret…
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258153349
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 608
Format : 140 x 225 mm

Ils en parlent

"Une généreuse saga familiale sur plusieurs décennies autour d’un savoir-faire et d’une transmission, la poterie d’Anduze."
Centre Presse

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • AUDRIT Posté le 22 Mars 2021
    Ah que j'étais contente de retrouver l'écriture de Christian Laborie ! Il nous offre avec cet ouvrage, une magnifique saga familiale dans la lignée de celle des Rochefort. D'ailleurs, l'auteur, judicieusement, nous fait retrouver avec plaisir, certains de ses membres, en reliant les deux branches généalogiques, ce qui amène les cousins à se côtoyer. Nous sommes en 1930, j'ai adoré entrer dans le monde de la faïence et de la poterie qui nous livre non pas ses secrets mais du moins ses techniques et nous explique toutes les phases de fabrication en nous démontrant l'importance de chaque poste, de chaque métier qui constituent une chaîne pour arriver à ces œuvres d'art qui vont trôner sur les plus grandes tables ou dans les plus grands parcs et jardins des grosses propriétés. Nous serons même invités, avec Damien le fils aîné, à pénétrer dans le monde de la porcelaine à Limoges, puis lors de la 3ème génération, à survoler, par un rapide tour de compagnonnage, les faïenceries les plus renommées de France. Une belle évocation de la richesse, du savoir-faire et du patrimoine français. Ambition, transmission, succession, sont les maîtres mots de Philippe Ferrière. Des femmes qui n'ont pas la parole face... Ah que j'étais contente de retrouver l'écriture de Christian Laborie ! Il nous offre avec cet ouvrage, une magnifique saga familiale dans la lignée de celle des Rochefort. D'ailleurs, l'auteur, judicieusement, nous fait retrouver avec plaisir, certains de ses membres, en reliant les deux branches généalogiques, ce qui amène les cousins à se côtoyer. Nous sommes en 1930, j'ai adoré entrer dans le monde de la faïence et de la poterie qui nous livre non pas ses secrets mais du moins ses techniques et nous explique toutes les phases de fabrication en nous démontrant l'importance de chaque poste, de chaque métier qui constituent une chaîne pour arriver à ces œuvres d'art qui vont trôner sur les plus grandes tables ou dans les plus grands parcs et jardins des grosses propriétés. Nous serons même invités, avec Damien le fils aîné, à pénétrer dans le monde de la porcelaine à Limoges, puis lors de la 3ème génération, à survoler, par un rapide tour de compagnonnage, les faïenceries les plus renommées de France. Une belle évocation de la richesse, du savoir-faire et du patrimoine français. Ambition, transmission, succession, sont les maîtres mots de Philippe Ferrière. Des femmes qui n'ont pas la parole face aux décisions patriarcales ou maritales, des amours avortés pour cause de différences sociales, des plans contrecarrés par deux guerres à 20 ans d'intervalle, celle de 39-45 avec tout ce que ça implique (Zone libre - Gouvernement de Vichy - Résistance etc...) et la guerre d'Algérie ; mais c'est aussi la monté du socialisme, les revendications ouvrières, les congés payés, puis viendront la mécanisation, l'industrialisation, l'ouverture des marchés hors frontières et enfin l'arrivée des nouvelles technologies et les prémices de l'émancipation des femmes, nous sommes en 1960. C'est tout cela qui nous est conté avec brio autour de la passion d'un métier, de l'art et de la création. J'ai adoré, un pur Terroir dans la grande Histoire ! Merci à l'auteur Christian Laborie, aux Éditions Presses de la Cité - Collection Terre de France et à Marie-Jeanne en particulier pour m'avoir adressé ce livre en SP.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Annette55 Posté le 22 Janvier 2021
    J'aime lire de temps en temps des romans du terroir qui nous apprennent beaucoup à propos des régions de France , leur savoir faire et leur histoire .. «  Collection Terres de France » : c'est le cas de ce récit qui se déroule des années 30 jusqu'aux années 70. À Uzés , dans les Cévennes , entre vignes et garrigue vit la famille Ferrière, le père Philippe , chef d'entreprise , conservateur, plutôt paternaliste est l'héritier d'une longue lignée de fabricants de faïences , céramiques et porcelaines . En parallèle la famille Chassagne : le père se trouve être le métayer , tout dévoué aux Ferrière. Des découvertes Importantes dont , celle en1933 , d'une terre argileuse rouge vont permettre au fils Ferrière , Damien de créer des vases horticoles . Ainsi naît la poterie du Val Fleuri ... L'auteur nous fait découvrir les enjeux des méthodes de fabrication, la transmission d'un savoir faire , les heures passées à imaginer ,,dessiner , concevoir toutes sortes de pièces de faïence : de véritables petits chefs d'oeuvre , aussi bien des pièces de vaisselle ordinaires que des pièces prestigieuses destinées à l'ornementation, à travers toute l'Europe. Cette dynastie de faïenciers avait pris naissance dès 1802... J'aime lire de temps en temps des romans du terroir qui nous apprennent beaucoup à propos des régions de France , leur savoir faire et leur histoire .. «  Collection Terres de France » : c'est le cas de ce récit qui se déroule des années 30 jusqu'aux années 70. À Uzés , dans les Cévennes , entre vignes et garrigue vit la famille Ferrière, le père Philippe , chef d'entreprise , conservateur, plutôt paternaliste est l'héritier d'une longue lignée de fabricants de faïences , céramiques et porcelaines . En parallèle la famille Chassagne : le père se trouve être le métayer , tout dévoué aux Ferrière. Des découvertes Importantes dont , celle en1933 , d'une terre argileuse rouge vont permettre au fils Ferrière , Damien de créer des vases horticoles . Ainsi naît la poterie du Val Fleuri ... L'auteur nous fait découvrir les enjeux des méthodes de fabrication, la transmission d'un savoir faire , les heures passées à imaginer ,,dessiner , concevoir toutes sortes de pièces de faïence : de véritables petits chefs d'oeuvre , aussi bien des pièces de vaisselle ordinaires que des pièces prestigieuses destinées à l'ornementation, à travers toute l'Europe. Cette dynastie de faïenciers avait pris naissance dès 1802 , époque bénie où le luxe de la table avait pris son essor . L'auteur maîtrise son sujet , à l'aide d'une écriture fluide , des chapitres bien construits , un arbre généalogique au début de l'ouvrage : Il nous donne une idée précise du savoir faire du siècle passé et tout au long de ces 600 pages , entrecroise les destins des familles Chassagne - Ferrière , destins éprouvés par des passions amoureuses contrariées, , des obstacles ,des malentendus, les liens du sang et de l'amour, mais aussi un lourd secret familial ,,dévoilé à la toute fin . Les ravages des guerres y auront une large part , le contexte social tient de même une grande place dans cette saga familiale, y compris les traditions séculaires et les évolutions de la société . Les personnages sont attachants , touchants , avec en filigrane, l'enjeu d'une transmission et d'un savoir faire . Qui dans la dynastie Ferrière saura pérenniser la célébrité et la réussite des poteries ? Un moment de lecture qui fait du bien ! Très intéressant ! Je lirai sûrement d'autres oeuvres de cet écrivain du terroir ,découvert en nouveauté à la médiathèque.
    Lire la suite
    En lire moins
  • viou03 Posté le 6 Novembre 2020
    Une belle saga familiale sur deux générations. J'ai adoré retrouvé la plume et l'univers de Christian Laborie à travers son nouveau roman "Les Enfants du Val Fleuri". Un roman sous fond de fabrique de poterie, faïencerie, de guerre mondiale, de secrets de famille, de statut social. J'ai énormément apprécié ce roman qui dans ses deux parties nous fait vivre l'amour naissant entre deux jeunes ado puis adultes venant d'une couche sociale différente. Il y a ici un côté amour simple sans limite et aussi beaucoup de non-dits. Le roman n'est pas un roman d'aventure, c'est tout simplement la vie de nos personnages et cela suffit à nous emporter . Le tout est agrémenté des événements de l'époque, des changements qui ont eu lieu tout au long de cette première partie du XXè siècle : évolution de la condition ouvrière, de la guerre, avec l'évolution aussi des marchés commerciaux. Tous ces points rendent le roman addictif . Un roman aussi avec des personnages qui ont leurs ombres et leurs lumières. J'ai passé un excellent moment livresque avec Damien et Marion puis Tristan et Juline (même si j'aurai aimé un peu plus de développement du côté de Juline).
  • Valmyvoyou_lit Posté le 2 Novembre 2020
    1932, Uzès, dans les Cévennes. Depuis plus d’un siècle, la famille Ferrière est réputée pour sa céramique. A dix-huit ans, Philippe a hérité de la fabrique et à trente-sept ans, il pense déjà à sa succession. Il a deux fils : Damien et Florian. Le premier, âgé de douze ans, montre un intérêt pour la faïencerie familiale, mais son père estime qu’il n’aura pas la force de caractère nécessaire pour diriger une entreprise et le deuxième se destine à la médecine. Irène, l’épouse de Philippe, possède le domaine du Val Fleuri, à Anduze. En 1933, Philippe y fait la découverte d’une terre argileuse rouge. Il décide de l’utiliser pour créer des vases horticoles et ainsi, assurer la prospérité de sa société. Marion Chassagne, la fille des métayers du domaine de Val Fleuri, est l’amie d’enfance de Damien. Mais lorsque les jeux innocents se transforment en sentiments amoureux, Philippe refuse cette union. Afin d’éteindre les sentiments naissants, il éloigne Damien et le place en apprentissage chez un porcelainier, à Limoges. Une formation d’une durée de quatre ans, puis la guerre, signent la fin de l’idylle. L’histoire semble se répéter, lorsque Tristan, le fils de Marion, devient très proche de Juline, la sœur... 1932, Uzès, dans les Cévennes. Depuis plus d’un siècle, la famille Ferrière est réputée pour sa céramique. A dix-huit ans, Philippe a hérité de la fabrique et à trente-sept ans, il pense déjà à sa succession. Il a deux fils : Damien et Florian. Le premier, âgé de douze ans, montre un intérêt pour la faïencerie familiale, mais son père estime qu’il n’aura pas la force de caractère nécessaire pour diriger une entreprise et le deuxième se destine à la médecine. Irène, l’épouse de Philippe, possède le domaine du Val Fleuri, à Anduze. En 1933, Philippe y fait la découverte d’une terre argileuse rouge. Il décide de l’utiliser pour créer des vases horticoles et ainsi, assurer la prospérité de sa société. Marion Chassagne, la fille des métayers du domaine de Val Fleuri, est l’amie d’enfance de Damien. Mais lorsque les jeux innocents se transforment en sentiments amoureux, Philippe refuse cette union. Afin d’éteindre les sentiments naissants, il éloigne Damien et le place en apprentissage chez un porcelainier, à Limoges. Une formation d’une durée de quatre ans, puis la guerre, signent la fin de l’idylle. L’histoire semble se répéter, lorsque Tristan, le fils de Marion, devient très proche de Juline, la sœur de Damien, née en 1941. Ce jeune garçon est passionné par le monde de la faïencerie, qui est décrit de façon passionnante. Cette saga familiale s’étend du début des années 1930 à la fin des années 60 et s’insère dans le contexte historique : le Krach boursier, puis la guerre, et enfin la guerre d’Algérie. Nous observons l’impact de ces événements sur la vie des deux familles. C’est essentiellement la Deuxième Guerre mondiale qui va bouleverser leurs destins. L’auteur décrit la bataille de Dunkerque, les réquisitions des Allemands, la volonté de ne pas collaborer, la Résistance, etc. Certains passages sont très douloureux. J’ai été très émue par Eduardo, un Espagnol qui a fui le régime franquiste. Le contexte social tient, également, une grande place dans ce roman […] La suite sur mon blog...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Jodyane Posté le 8 Octobre 2020
    Merci à la Masse Critique Babelio et les éditions Presse de la Cité pour l'envoi de ce livre en sp. De 1932 à 1970, nous allons suivre une famille de faienciers. C'est à Uzes et Anduze que vont naître les poteries de Val Fleuri. C'est un roman de terroir et d'artisanat. On y découvre la technique de fabrication de la porcelaine et de la faïence. Philippe Ferrere est à la tête de ces deux usines et souhaite qu'un de ses fils lui succède. Mais le destin en décidera autrement. Ce livre est passionnant, l'auteur décrit avec merveilles les paysages du Gard. Il nous explique avec détails les astuces du métier et on apprend beaucoup. Il aborde aussi des sujets comme, la succession, le niveau social, les secrets de famille avec des histoires d'amour compliqués qui rythme le récit. Les personnages sont très attachants, on a l'impression qu'ils ont excités. Je regrette qu'une chose, c'est l'arbre généalogie en début de roman qui m'a gâché un peu ma lecture, je n'avais plus l'effet de surprise sur le destin des personnages. Je recommande à tous les amateurs de terroir et de savoir faire ou les passionnés d' histoire.
Inscrivez-vous et recevez toute l'actualité de la collection Terres de France
Découvrez des histoires riches des couleurs de nos régions et des saveurs d'antan pour de magnifiques moments de lecture.

Lisez maintenant, tout de suite !