RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Les reflets d'argent

            Plon
            EAN : 9782259211420
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 462
            Format : 140 x 225 mm
            Les reflets d'argent

            Collection : Feux croisés
            Date de parution : 25/04/2013

            La plume si délicate et pure de Susan Fletcher s'ancre ici dans les légendes marines, celle d'un homme-poisson, d'un amour perdu, que la force et la beauté des éléments font rejaillir comme un miracle.

            Une légende raconte qu’il y a très longtemps un homme, pleurant son amour perdu, entendit sur une plage de l’île de Parla, une voix portée par le vent, ce mot soufflé par la mer : Espère. Il se tourna alors vers le large et vit une silhouette flotter dans la...

            Une légende raconte qu’il y a très longtemps un homme, pleurant son amour perdu, entendit sur une plage de l’île de Parla, une voix portée par le vent, ce mot soufflé par la mer : Espère. Il se tourna alors vers le large et vit une silhouette flotter dans la mer déchaînée. Puis disparaître sous l’eau. Le corps, celui d’un homme, se terminait par une queue de poisson.
            Ce jour-là, sur cette même rive, le jeune Sam Lovegrove découvre le corps d’un inconnu, il s’approche terrorisé, croyant faire face à un cadavre. Puis recule en criant, car l’homme n’est pas mort. Sur l’île, cette apparition bouleverse chacun, tout comme les cheveux noirs et la barbe de cet inconnu, qui réveillent les souvenirs d’un disparu.
            Tout à coup, les légendes semblent réelles, les hommes semblent réécrire l’histoire de l’île, ramasser ses mythes sur le rivage, leurs espoirs bouillonnant dans les flots comme autant de reflets d’argent sous le vent.

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782259211420
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 462
            Format : 140 x 225 mm
            Plon
            22.00 €
            Acheter

            Ils en parlent

            Vous connaissez Susan Fletcher ? Vous avez lu peut-être Un bûcher sous la Neige, ou bien Avis de Tempêtes ? non . Mais vous avez certainement entendu parler de la Fille de l’Irlandais, son troisième roman vendu chez nous à cinquante mille exemplaires, oui ? Bon. Quoiqu’il en soit, son dernier roman Les Reflets d’Argents publié par Plon, a tout simplement emballé, captivé, subjugué Marie Madeleine Rigopoulos.

            France Inter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • falachan Posté le 13 Mars 2019
              Une merveille, ce livre. Impossible d’en sortir, j’y ai pensé tous les jours. Il y a des légendes, des personnages inoubliables, un décor terrifiant et fabuleux, des mystères et des mensonges. Sublime!
            • ladyfio Posté le 7 Juillet 2018
              J'adore Susan Fletcher , elle trône dans le top 10 de mes auteurs favoris mais malheureusement Les reflets d'argent n'a pas réussi à me captiver. Oui l'écriture est magnifique , oui ses personnages sont plus vrais que nature, oui l'intrigue est intéressante mais quelle longueur , quelle lenteur ! Pratiquement 500 pages dont 300 qui s'étendent , s'étendent jusqu'à me perdre ... Lisez son roman Un bûcher sous la neige et passez votre chemin pour celui ci.
            • Guillaume72 Posté le 2 Avril 2018
              J'ai été un peu moins impressionné par ce roman de Susan Fletcher que par les précédents. Il faut pouvoir entrer dans cette histoire où les personnages sont nombreux et ont tissé entre eux des liens complexes. Tout le monde se connaît sur l'île de Parla et les histoires familiales à découvrir sont faites d'amours intenses et flamboyants, mais aussi de violences psychologiquement lourdes à porter ... Le lecteur n'est pas épargné par ces actes posés contre les femmes et les enfants. Susan Fletcher nous avait habitués à des univers faits de paysages ouverts qui laissaient pulser l'énergie du monde. Son écriture ciselait la description des grands espaces et elle choisit dans ce nouveau roman un monde clôt marqué au coin de l'insularité. Certes, la mer est toujours présente, les embruns nous fouettent le visage et tracent des rides salées sur les visages. Fletcher sait comme nulle autre décrire l'univers de l'insularité et elle le fait avec talent, mais je pense que ce changement d'univers n'est pas sans rapport avec la moindre appréciation que je porte sur ce roman. Ne soyons cependant pas négatifs. Les personnages, tout comme dans les autres romans de cette auteure sonts dotés d'une véritable profondeur psychologique sans pareille. Son... J'ai été un peu moins impressionné par ce roman de Susan Fletcher que par les précédents. Il faut pouvoir entrer dans cette histoire où les personnages sont nombreux et ont tissé entre eux des liens complexes. Tout le monde se connaît sur l'île de Parla et les histoires familiales à découvrir sont faites d'amours intenses et flamboyants, mais aussi de violences psychologiquement lourdes à porter ... Le lecteur n'est pas épargné par ces actes posés contre les femmes et les enfants. Susan Fletcher nous avait habitués à des univers faits de paysages ouverts qui laissaient pulser l'énergie du monde. Son écriture ciselait la description des grands espaces et elle choisit dans ce nouveau roman un monde clôt marqué au coin de l'insularité. Certes, la mer est toujours présente, les embruns nous fouettent le visage et tracent des rides salées sur les visages. Fletcher sait comme nulle autre décrire l'univers de l'insularité et elle le fait avec talent, mais je pense que ce changement d'univers n'est pas sans rapport avec la moindre appréciation que je porte sur ce roman. Ne soyons cependant pas négatifs. Les personnages, tout comme dans les autres romans de cette auteure sonts dotés d'une véritable profondeur psychologique sans pareille. Son écriture reste très subtile et trace les grandes lignes de ces personnages qui s'expriment parfois sans mot, qui sont marqués par une pudeur des sentiments dans un univers où personne ne peut cacher sa vie à ses voisins, ce qui n'empêche pas les petits ou les grands secrets de naître ici ou là. Il faudra l'intervention ou l'invention de l'homme poisson pour que chacun puisse se révéler à soi même. Cette créature représente à la fois la confrontation de l'homme à la mer, mais également une confrontation à sa propre histoire, à ses propres choix. Ce roman est aussi une histoire de deuil à surmonter et d'amour immortel. Alors ne nous y trompons pas. Susan Fletcher reste un écrivain majeur et ce roman est à lire impérativement.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Biblioroz Posté le 24 Janvier 2018
              L'île de Parla est habitée par la mer. Normal, me direz-vous, puisque c'est une île. Mais ici, l'auteure nous en délivre une telle image intense que l'on respire les marées, que l'on entend le ressac, que l'on sent son goût de sel. Et il y a son phare, qui, dans l'obscurité, balaie et illumine par intermittence les terres, la mer et certaines habitations de l'île. Le faisceau de sa lanterne nous éblouit tout au long de cette histoire. Ils ne sont pas très heureux les îliens de Parla. Chacun souffre de chagrins et de regrets. Et par-dessus ces petits malheurs, il y a ce sentiment de perte et de manque plus puissant que tous les autres : la disparition en mer de Tom, enfant, mari, frère, oncle, neveu ou bien simplement ami des habitants de ce morceau de terre. Mais un jour, au beau milieu des cadeaux laissés par les marées, un homme, aux yeux et aux cheveux noirs, s'est échoué sur une plage de galets. Ne s'est-t-il pas retrouvé là afin de donner espoir, changement et enchantement aux habitants ? La vieille Abigail a un vieux livre relié en cuir dans lequel contes et légendes ont bercé toutes leurs vies, alors si... L'île de Parla est habitée par la mer. Normal, me direz-vous, puisque c'est une île. Mais ici, l'auteure nous en délivre une telle image intense que l'on respire les marées, que l'on entend le ressac, que l'on sent son goût de sel. Et il y a son phare, qui, dans l'obscurité, balaie et illumine par intermittence les terres, la mer et certaines habitations de l'île. Le faisceau de sa lanterne nous éblouit tout au long de cette histoire. Ils ne sont pas très heureux les îliens de Parla. Chacun souffre de chagrins et de regrets. Et par-dessus ces petits malheurs, il y a ce sentiment de perte et de manque plus puissant que tous les autres : la disparition en mer de Tom, enfant, mari, frère, oncle, neveu ou bien simplement ami des habitants de ce morceau de terre. Mais un jour, au beau milieu des cadeaux laissés par les marées, un homme, aux yeux et aux cheveux noirs, s'est échoué sur une plage de galets. Ne s'est-t-il pas retrouvé là afin de donner espoir, changement et enchantement aux habitants ? La vieille Abigail a un vieux livre relié en cuir dans lequel contes et légendes ont bercé toutes leurs vies, alors si c'était le mythe de l'Homme-poisson qui se réalisait ? C'est une histoire de perte et d'amour, une histoire de manque trop douloureux à supporter. La plume de l'auteure retranscrit doucement, mais avec conviction les différents stades du deuil, du manque jusqu'à la colère. Les personnages, simples et souvent taiseux, sont attachants, mais ils sont un peu trop nombreux et nous avons l'impression de valser d'un à l'autre sans vraiment avoir le temps de souffler. Dans ce tourbillon de personnages, l'amour que Nathan porte à son frère disparu est celui que j'ai ressenti le plus poignant. C'est beau, envoutant, prégnant, mais au vu de la fin, c'est resté un conte imbriqué dans un autre conte et c'est l'unique bémol, mais pas des moindres, qui m'a empêchée d'adorer ce roman d'une auteure que j'apprécie beaucoup.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Histoiresdenlire Posté le 3 Août 2017
              Découverte par hasard, en farfouillant dans ma chère librairie d'occasion, Susan Fletcher est un de ces auteurs dont j'ai envie, une fois lu, de courir m'acheter tous les titres. J'ai lu celui-ci, son quatrième roman, sous le soleil d'Italie, et je l'ai adoré, savouré, bref ce fut un joli coup de coeur ! La quatrième : "Les caprices de la mer ont toujours rythmé la vie des habitants de l'île de Parla. C'est ainsi depuis la nuit des temps et cela ne changera pas. Pour les familles Bundy et Lovegrove qui résident sur cette île depuis des générations, il n'y a rien d'autre à faire que d'accepter la routine et la perte des êtres chers qui s'en vont un à un. Un jour pourtant, un homme mystérieux s'échoue sur la plage de Sye, un homme qui ressemble étrangement à l'homme-poisson porteur d'espoir dont parle le livre qui rassemble les mythes de l'île. Cette découverte, que tous voient comme un signe de renouveau, va réveiller l'âme de cette communauté pour mieux la faire renaître." Ce roman est enchanteur à plus d'un titre : l'onirisme et la poésie de l'écriture, d'une part, le côté "légendes et mythes", de l'autre, mais c'est tout simplement une très bonne... Découverte par hasard, en farfouillant dans ma chère librairie d'occasion, Susan Fletcher est un de ces auteurs dont j'ai envie, une fois lu, de courir m'acheter tous les titres. J'ai lu celui-ci, son quatrième roman, sous le soleil d'Italie, et je l'ai adoré, savouré, bref ce fut un joli coup de coeur ! La quatrième : "Les caprices de la mer ont toujours rythmé la vie des habitants de l'île de Parla. C'est ainsi depuis la nuit des temps et cela ne changera pas. Pour les familles Bundy et Lovegrove qui résident sur cette île depuis des générations, il n'y a rien d'autre à faire que d'accepter la routine et la perte des êtres chers qui s'en vont un à un. Un jour pourtant, un homme mystérieux s'échoue sur la plage de Sye, un homme qui ressemble étrangement à l'homme-poisson porteur d'espoir dont parle le livre qui rassemble les mythes de l'île. Cette découverte, que tous voient comme un signe de renouveau, va réveiller l'âme de cette communauté pour mieux la faire renaître." Ce roman est enchanteur à plus d'un titre : l'onirisme et la poésie de l'écriture, d'une part, le côté "légendes et mythes", de l'autre, mais c'est tout simplement une très bonne histoire. Un bon gros pavé de plus de 500 pages qui vous emporte loin, sur l'île de Parla, avec ses marées, ses criques et ses grottes, et les reflet d'argents mystérieux des vagues ... Les personnages sont tous touchants, surtout Maggie, dont on entend la voix, qui nous parle de Tom, son mari disparu en mer, de son deuil difficile, de sa culpabilité face aux sentiments troubles qu'elle ressent, peu à peu, pour cet homme, ce mystérieux "homme-poisson". Et les insulaires qui les observent, qui cancanent ... Le roman parle de la magie des histoires qu'on se raconte au coin du feu, de l'envie qu'on a d'y croire juste un peu, mais aussi de la perte d'un être aimé, de la reconstruction de soi, en tant qu'épouse, mère, frère ou ami ... de la culpabilité du survivant, qui refait sa vie, peu à peu, dans la douleur. (suite en photos sur le blog)
              Lire la suite
              En lire moins
            INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PLON
            Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…