Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782258054653
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 322
Format : 132 x 201 mm
Léviathan
Une aventure d'Eraste Fandorine
Date de parution : 06/09/2001
Éditeurs :
Presses de la cité

Léviathan

Une aventure d'Eraste Fandorine

Date de parution : 06/09/2001

Après Azazel et Le Gambit turc, on retrouve ici une intrigue enlevée et l'humour omniprésent de Boris Akounine. Un divertissement de première qualité !

Paris, le 15 mars 1878. La police découvre rue de Grenelle, dans l'hôtel particulier de lord Littleby, les corps sans vie du propriétaire des lieux, dont la tête a été...

Paris, le 15 mars 1878. La police découvre rue de Grenelle, dans l'hôtel particulier de lord Littleby, les corps sans vie du propriétaire des lieux, dont la tête a été fracassée par un objet contondant, et de ses neuf domestiques, tués, semble-t-il, par injection d'une dose mortelle de morphine. Le...

Paris, le 15 mars 1878. La police découvre rue de Grenelle, dans l'hôtel particulier de lord Littleby, les corps sans vie du propriétaire des lieux, dont la tête a été fracassée par un objet contondant, et de ses neuf domestiques, tués, semble-t-il, par injection d'une dose mortelle de morphine. Le commissaire Gauche, vieux limier de la police parisienne, ne dispose que d'un indice. On a trouvé dans la main de lord Littleby un insigne en or représentant une baleine : l'emblème du Léviathan, un paquebot géant qui doit quitter Southampton le 19 mars pour son voyage inaugural, à destination de Calcutta. L'insigne en or n'ayant été distribué qu'aux passagers de première classe et aux officiers supérieurs, le policier décide d'embarquer : celui des passagers qui n'aura pas son insigne sera à coup sûr l'assassin. L'affaire se complique lorsqu'il découvre qu'ils sont plusieurs à ne pas porter le fameux insigne. En particulier, un curieux diplomate russe, un certain Eraste Fandorine...

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258054653
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 322
Format : 132 x 201 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • cvd64 14/02/2022
    Léviathan, troisième titre de Boris Akounine avec encore et toujours son personnage favori en la personne d'Eraste Fandorine. L'assassinat d'un Lord anglais et de sa maisonnée fait la une des journaux et le commissaire mis sur l'affaire pense tenir un début de piste avec les passagers d'un paquebot du nom de Léviathan. Le voyage de France jusqu'en Asie et les crimes se poursuivent à bord dans une ambiance houleuse. Un condensé de personnages hauts en couleurs donne une note plus légère au récit mais aussi dépeint les différents milieux et les moeurs des pays représentés par leurs ressortissants . Une description des paysages traversés et des mentalités sur un mode "sans filtre", gare aux accusations raciales.
  • Papyriri 12/12/2021
    Un ami , après bien des recherches a retrouvé trois 10/18 des aventures d 'Eraste Pétrovitch Fandorine dont celui ci que je me suis empressé de lire . Je ne vais pas vous raconter que c est le plus formidable polar historique que j ai jamais lu et toussah , toussah .Non mais j ai renoué avec un grand plaisir avec ce personnage distingué , heu allez disons snob , élégant , charmeur , bégayant , fils de la fortune car il gagne au jeu à tout coup , et surtout intelligent aux capacités de déductions considérables .Les autres acteurs du drame , embarqués avec lui dans cette nef des fous sont bien dessinés ( parfois un peu exagérés ) mais originaux et attachants le style de l auteur est toujours agréable et la traduction coule sans heurt . Je rêve d une agence Internationale de détectives avec Sherlock et Hercules à Londres Rouletabille et Arséne en France .Guillaume de Baskerville en Italie, le juge Ti en Chine et ce brave Eraste à Moscou LA classe ! Un dernier truc le tueur utilise pour commettre un forfait une campagne de vaccination contre l épidémie de choléra à Paris en 1878.... Un ami , après bien des recherches a retrouvé trois 10/18 des aventures d 'Eraste Pétrovitch Fandorine dont celui ci que je me suis empressé de lire . Je ne vais pas vous raconter que c est le plus formidable polar historique que j ai jamais lu et toussah , toussah .Non mais j ai renoué avec un grand plaisir avec ce personnage distingué , heu allez disons snob , élégant , charmeur , bégayant , fils de la fortune car il gagne au jeu à tout coup , et surtout intelligent aux capacités de déductions considérables .Les autres acteurs du drame , embarqués avec lui dans cette nef des fous sont bien dessinés ( parfois un peu exagérés ) mais originaux et attachants le style de l auteur est toujours agréable et la traduction coule sans heurt . Je rêve d une agence Internationale de détectives avec Sherlock et Hercules à Londres Rouletabille et Arséne en France .Guillaume de Baskerville en Italie, le juge Ti en Chine et ce brave Eraste à Moscou LA classe ! Un dernier truc le tueur utilise pour commettre un forfait une campagne de vaccination contre l épidémie de choléra à Paris en 1878. le bouquin est sorti en France il y a 20 ans . le clin d'oeil du destin est amusant pandémie,,,,, vaccin curieux si ?
    Lire la suite
    En lire moins
  • Shabanou 08/12/2020
    "Léviathan" de Boris Akounine (320p) Ed. 10/18 Bonjour les fous de lectures.... Cette lecture m'a permis de valider un auteur géorgien. Paris, 1878. La police découvre un vrai massacre rue de Grenelle. Le propriétaire du lieu et ses domestiques ont été froidement assassinés, une statuette dérobée. Seul indice à la disposition du commissaire Gauche: un petit insigne en or représentant un léviathan. Emblème d'un paquebot qui doit lever l'ancre en direction de Calcutta. Ces insignes ont été offerts aux passager de 1°classe. Pour Gauche, l'affaire est dans le sac, il lui suffira de dénicher le passager n'arborant pas son fameux insigne pour découvrir l'assassin. Mais rien n'est aussi simple. Plusieurs passager n'ont pas le fameux badge dont le fameux diplomate russe Eraste Fandorine déjà présent lors de précédentes aventures Polar en forme de huis-clos dans la veine des romans d'Agatha Christie, voici un livre qui se lit de façon plaisante. On se prend au jeu et on joue à ,notre tour les Hercule Poirot à côté du commissaire Gauche. Fausses pistes, coups de théâtre, rebondissement jaillissent au gré des pages. Tout le monde semble coupable mais en même temps personne ne l'est. Voici une intrigue policière plaisante au charme désuet et finement menée. Parviendrez-vous a découvrir le coupable avant la fin du roman ?... "Léviathan" de Boris Akounine (320p) Ed. 10/18 Bonjour les fous de lectures.... Cette lecture m'a permis de valider un auteur géorgien. Paris, 1878. La police découvre un vrai massacre rue de Grenelle. Le propriétaire du lieu et ses domestiques ont été froidement assassinés, une statuette dérobée. Seul indice à la disposition du commissaire Gauche: un petit insigne en or représentant un léviathan. Emblème d'un paquebot qui doit lever l'ancre en direction de Calcutta. Ces insignes ont été offerts aux passager de 1°classe. Pour Gauche, l'affaire est dans le sac, il lui suffira de dénicher le passager n'arborant pas son fameux insigne pour découvrir l'assassin. Mais rien n'est aussi simple. Plusieurs passager n'ont pas le fameux badge dont le fameux diplomate russe Eraste Fandorine déjà présent lors de précédentes aventures Polar en forme de huis-clos dans la veine des romans d'Agatha Christie, voici un livre qui se lit de façon plaisante. On se prend au jeu et on joue à ,notre tour les Hercule Poirot à côté du commissaire Gauche. Fausses pistes, coups de théâtre, rebondissement jaillissent au gré des pages. Tout le monde semble coupable mais en même temps personne ne l'est. Voici une intrigue policière plaisante au charme désuet et finement menée. Parviendrez-vous a découvrir le coupable avant la fin du roman ? Amateur de polars à l'ancienne loin des pages remplies d'hémoglobine laissez-vous tenter.
    Lire la suite
    En lire moins
  • TCHITAT92 09/10/2015
    Troisième opus de Boris Akounine que je termine, après Azazel et Le Gambit Turc, et je dois dire que celui-ci restera sur la troisième marche du podium. J'ai moins aimé, une histoire, trop rocambolesque, plus ou moins prévisible, une fin pas assez achevée à mon goût. Le fait de découvrir l'histoire à travers les yeux des différents protagonistes était par contre très sympa. Bref, même si ce n Ce n'est pas un coup de cœur, cela reste une lecture agréable, on ne peut s'ennuyer en compagnie de Monsieur Akounine !
  • Bilonico 21/04/2014
    Boris Akounine nous livre la troisième aventure d'Eraste Fandorine en forme de clin d'œil à Agatha Christie : des meurtres sophistiqués et énigmatiques, des suspects à la pelle, un commissaire un peu dépassé par les évènements, un bateau en pleine mer favorisant le huis clos. La logique narrative change encore par rapport aux deux premiers tomes et montre, si nous avions besoin encore de nous en convaincre, que Boris Akounine est un maître dans la construction des récits et la finesse des analyses psychologiques. Beau moment de lecture !
Inscrivez-vous et recevez toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.