Lisez! icon: Search engine
Presses de la cité
EAN : 9782258163706
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 306
Format : 140 x 225 mm

L'orpheline des soeurs de la Charité

Collection : Terres de France
Date de parution : 01/10/2020
Une jeune orpheline tente de comprendre l’acte fou qui a conduit sa mère au meurtre en 1893, drame qui a marqué au fer rouge son existence et condamne ses amours avec Armand.
Orpheline, Mathilde a grandi dans le pensionnat des Sœurs de la Charité au Puy-en-Velay. En 1913, lors d’une promenade, elle croise Armand, l’unique fils de la prospère famille Josserand. C’est le coup de foudre. Mais les parents du jeune homme font tout pour éloigner la jeune fille : Armand est... Orpheline, Mathilde a grandi dans le pensionnat des Sœurs de la Charité au Puy-en-Velay. En 1913, lors d’une promenade, elle croise Armand, l’unique fils de la prospère famille Josserand. C’est le coup de foudre. Mais les parents du jeune homme font tout pour éloigner la jeune fille : Armand est déjà promis. En outre, Mathilde n’est qu’une simple lingère, et surtout elle serait la fille d’une criminelle, Lise Leclerc, condamnée au bagne pour le meurtre de quatre personnes. Mathilde, pour espérer goûter au bonheur, doit faire la lumière sur son passé. Elle se lance dans une quête effrénée pour comprendre l’acte fou commis par sa mère vingt ans auparavant et démêler l’écheveau que fut la vie de Lise Leclerc.
Entre mystère et vengeance.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258163706
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 306
Format : 140 x 225 mm

Ils en parlent

« Un roman plein de rebondissements à cheval sur les XIXe et XXe siècles. »
Le Populaire du Centre
« Florence Roche offre encore du plaisir à son lecteur. »
Le Progrès
« Inspirée de faits historiques dans ce terroir vellave, l'auteure maintient le suspense jusqu'à la fin, sans temps mort. »
L'Eveil de la Haute-Loire

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Papyrusdunil Posté le 10 Novembre 2020
    1913. Mathilde, orpheline recueillie tout bébé au couvent des sœurs de la Charité va bientôt être émancipée. A dix-huit ans, elle va devoir choisir un emploi, quitter ses amies et ce cocon sécurisant qu'est l'orphelinat, pour voler de ses propres ailes. C'est à ce moment qu'elle croise le regard d'un jeune homme et que son destin bascule. Comprendre d'où elle vient et quel est le mystère de ses origines va devenir une nécessité pour la jolie Mathilde qui veut vivre cet amour au grand jour et réaliser ses rêves. L'auteure narre cette enquête en alternant les recherches de Mathilde sur son enfance et l'histoire de Lise, sa mère, une jeune femme au destin tragique et une meurtrière. Pour son premier roman, Florence Roche sait tenir son lecteur en haleine en jouant sur les deux périodes, la jeunesse de Lise et la jeunesse de Mathilde, en imprimant un certain rythme au récit qui de ce fait n'est jamais ennuyeux. L'héroïne, une jeune femme aimant sa liberté, déterminée à faire toute la lumière sur ses origines mène ses recherches avec conviction et courage, dans une société pleine de préjugés et d'hypocrisie, une société où les femmes du peuple sont généralement plutôt soumises... 1913. Mathilde, orpheline recueillie tout bébé au couvent des sœurs de la Charité va bientôt être émancipée. A dix-huit ans, elle va devoir choisir un emploi, quitter ses amies et ce cocon sécurisant qu'est l'orphelinat, pour voler de ses propres ailes. C'est à ce moment qu'elle croise le regard d'un jeune homme et que son destin bascule. Comprendre d'où elle vient et quel est le mystère de ses origines va devenir une nécessité pour la jolie Mathilde qui veut vivre cet amour au grand jour et réaliser ses rêves. L'auteure narre cette enquête en alternant les recherches de Mathilde sur son enfance et l'histoire de Lise, sa mère, une jeune femme au destin tragique et une meurtrière. Pour son premier roman, Florence Roche sait tenir son lecteur en haleine en jouant sur les deux périodes, la jeunesse de Lise et la jeunesse de Mathilde, en imprimant un certain rythme au récit qui de ce fait n'est jamais ennuyeux. L'héroïne, une jeune femme aimant sa liberté, déterminée à faire toute la lumière sur ses origines mène ses recherches avec conviction et courage, dans une société pleine de préjugés et d'hypocrisie, une société où les femmes du peuple sont généralement plutôt soumises et contraintes. Cependant, j'avoue avoir un peu souffert de la similitude des deux destinées et reprenant ma lecture après quelques heures de pause, je reconnais avoir eu du mal à m'y retrouver, devant faire un gros effort pour avoir toujours bien à l'esprit les circonstances de la vie de l'une et de l'autre… Lorsque à la fin, les personnages ne sont pas ceux que l'on croit, que les morts sont vivants, et que les enfants des uns sont en fait les enfants des autres, ça devient quelque peu confus. Certains éléments scénaristiques, comme l'évasion de la condamnée avant le départ pour la Guyane ou encore la protection de Mathilde par cette drôle de passagère ayant connu sa mère, ou encore la rencontre fortuite avec Luc manquent de vraisemblance à mon humble avis et font de cette histoire un récit manquant un peu de réalisme. Quant au style, rien de très remarquable… Il est assez fluide, avec un recours au présent de narration qui dans ce type de récit historique, ne m'enthousiasme jamais vraiment… Un bon moment d'évasion malgré tout pour ce livre que j'ai lu d'une traite sans m'ennuyer.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Zephyrine Posté le 4 Novembre 2020
    Mathilde est une très belle jeune fille, orpheline, élevée à l'orphelinat des soeurs de la Charité, au Puy en Velay. Alors qu'elle a l'âge de quitter l'établissement, elle tombe éperdument amoureuse d'un jeune homme d'une famille argentée. Les sentiments sont réciproques, mais les parents du jeune homme ne veulent rien entendre d'un amour avec cette jeune fille sans argent, surtout que celle-ci porte une lourde histoire...Sa mère, Lise Leclerc, était une meurtrière.... J'ai trouvé ce roman très bien mené. Les personnages de Mathilde et Armand sont très attachants, l'intrigue est crédible (même si les sentiments sont parfois trop entiers). On se laisse totalement porter par cette histoire. La fin est très réussie, surprenant le lecteur et le réjouissant. Je lirai avec plaisir d'autres livres de cet auteur ! Merci à Netgalley et Presses de la cité pour cette lecture.
  • sofy4 Posté le 30 Octobre 2020
    Le jour de ses 18 ans, Mathilde doit quitter l'orphelinat où elle a toujours vécu. C'est une jeune fille équilibrée, douce et très jolie. Elle sait aussi quelle sera son destin : elle veut retrouver et épouser le beau jeune homme entrevu dans un parc, Armand, fils d'une riche famille bourgeoise. Mais tout ne se passe pas comme prévu : d'abord parce que ce jeune homme est déjà promis mais aussi parce que Mathilde découvre qu'elle est la fille d'une meurtrière, Lise Leclerc. Dès lors commence, en parallèle, la narration de cette femme dévouée aux autres. Plus on avance dans son histoire, plus on se dit qu'elle n'est pas pu tuer ces hommes sans avoir une "bonne" raison. Mathilde, envers et contre tous, mène son enquête et elle est loin d'être facile. Florence Roche sait créer le suspens, elle sait alterner les histoires pour nous faire tenir en haleine. Parfois, les histoires se mêlent tellement elles se ressemblent. Il y a aussi quelques facilités d'écriture mais globalement cela fonctionne. On retrouve un peu d'Edmond Dantès dans les personnages. C'est sans doute cela que j'ai le plus aimé. La fin est également un peu tirée par les cheveux, un peu facile. Merci Netgalley et... Le jour de ses 18 ans, Mathilde doit quitter l'orphelinat où elle a toujours vécu. C'est une jeune fille équilibrée, douce et très jolie. Elle sait aussi quelle sera son destin : elle veut retrouver et épouser le beau jeune homme entrevu dans un parc, Armand, fils d'une riche famille bourgeoise. Mais tout ne se passe pas comme prévu : d'abord parce que ce jeune homme est déjà promis mais aussi parce que Mathilde découvre qu'elle est la fille d'une meurtrière, Lise Leclerc. Dès lors commence, en parallèle, la narration de cette femme dévouée aux autres. Plus on avance dans son histoire, plus on se dit qu'elle n'est pas pu tuer ces hommes sans avoir une "bonne" raison. Mathilde, envers et contre tous, mène son enquête et elle est loin d'être facile. Florence Roche sait créer le suspens, elle sait alterner les histoires pour nous faire tenir en haleine. Parfois, les histoires se mêlent tellement elles se ressemblent. Il y a aussi quelques facilités d'écriture mais globalement cela fonctionne. On retrouve un peu d'Edmond Dantès dans les personnages. C'est sans doute cela que j'ai le plus aimé. La fin est également un peu tirée par les cheveux, un peu facile. Merci Netgalley et les éditions Les Presses de la Cité pour cette lecture
    Lire la suite
    En lire moins
  • Odreylivre Posté le 7 Octobre 2020
    Magnifique, comme la plupart des romans de Florence Roche. Une histoire de femme, de trahison, d'amour, de secrets. Un pur régal.
  • Dominique84 Posté le 6 Octobre 2020
    Entre mystère et vengeance, ce roman que l'on peut également classer dans la catégorie polar, nous dépeint avec une grande subtilité des portraits de femmes auxquelles on ne peut que s'attacher. Mathilde se lance dans une véritable quête d'identité et nous entraîne dans un tourbillon d'événements. ...
Toute l'actualité de la collection Terres de France
Découvrez des histoires riches des couleurs de nos régions et des saveurs d'antan pour de magnifiques moments de lecture.