Lisez! icon: Search engine
Syros
EAN : 9782748526448
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 432
Format : 154 x 225 mm

Lou, après tout, tome 2 : La Communauté

Collection : Hors collection
Date de parution : 03/10/2019
Une odyssée pré- et post-apocalyptique d'un réalisme extrême.
Épuisée, Lou revient vers la mer afin de se laisser mourir sur la plage où Guillaume lui a appris à nager. Marchands d’esclaves, pillards, Entre-Deux… avec son lot d’horreurs, la vie d’après le Grand Effondrement mérite-t-elle que l’on se batte encore pour elle ?
Plusieurs rencontres inattendues amènent Lou à continuer, malgré...
Épuisée, Lou revient vers la mer afin de se laisser mourir sur la plage où Guillaume lui a appris à nager. Marchands d’esclaves, pillards, Entre-Deux… avec son lot d’horreurs, la vie d’après le Grand Effondrement mérite-t-elle que l’on se batte encore pour elle ?
Plusieurs rencontres inattendues amènent Lou à continuer, malgré tout. Chez les Wims, elle découvre une communauté harmonieusement organisée sous l’autorité d’un Délégué. Et puis, il y a Amir… Une promesse d’apaisement, enfin.
Lou le savait pourtant bien : c’est au moment précis où l’on baisse la garde que surviennent les pires dangers.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782748526448
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 432
Format : 154 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Jemlireojardin Posté le 4 Mai 2021
    Encore un coup de coeur pour cette suite. Comme dans le 1er tome, le deuxième est construit avec des flash back. Lou, après une petite déprime, retrouve sa combativité et tombe même amoureuse. De nouveaux personnages apparaissent et le récit prend de l'ampleur.
  • DeusSum Posté le 15 Avril 2021
    J'ai préféré le tome 1 qui se déroule du point de vue de Guillaume, mais c'est surtout dû au fait que j'arrivais mieux à m'identifier au personnage. L'histoire est à nouveau facile à lire, il y a beaucoup d'action, de nombreuses situations intéressantes à suivre. J'ai moins aimé le côté manichéen de la communauté qu'on découvre à Wim. Même s'il y a quelques explications qui tendraient à montrer que le délégué Sanders a de bonnes raisons de faire ce qu'il fait, qu'il a une vision du "plus grand nombre", au sacrifice de certains. Il n'empêche qu'il est constamment décrit comme le méchant. Le gars qui a de beaux discours mais qui fait toujours l'opposé, le gars qui privilégie son confort et son prestige, et qui a monté des expéditions pour récupérer des tableaux de peintres pour sa collection personnelle. Sérieux, qui d'autre que le grand méchant s'occupe de sa collection d'art quand le monde est en train de crever ? Le gars est toujours en costard-cravate. C'est une vraie caricature et ça m'a semblé peu crédible...
  • Cancie Posté le 27 Septembre 2020
    Le Grand Effondrement, livre 1 de la trilogie "Lou après tout" terminé, une seule idée : lire la suite et plonger dans le livre 2 intitulé La communauté. À la fin du premier tome, nous avions assisté à l'attaque de Guillaume et de Lou par des chiens et, s'ils avaient réussi à en réchapper, malgré de graves morsures, Guillaume n'avait pu échapper à la contamination et pour que Lou survive, avait dû se donner la mort. Lou ne pouvant continuer à vivre après la disparition de celui qui était sa seule raison de se battre, décide de partir, sans oublier la Pléiade d'Apollinaire, souvenir heureux de sa vie avec Guillaume, et de se diriger vers la mer pour en terminer elle aussi. Mais plusieurs rencontres vont l'inciter à continuer. Dans la première partie de celui-ci, située en avril 2053, Lou raconte son errance après la mort de Guillaume et les dangers qu'elle a rencontrés et affrontés. de plus, comme tous ceux qui sont nés après ou juste avant le Grand Effondrement, elle doit faire face à chaque réveil au "SYRES" : "Le syndrome du Réveil des survivants. On ne se réveille plus jamais calmement parce qu'on a peur, en s'étant endormi, d'avoir... Le Grand Effondrement, livre 1 de la trilogie "Lou après tout" terminé, une seule idée : lire la suite et plonger dans le livre 2 intitulé La communauté. À la fin du premier tome, nous avions assisté à l'attaque de Guillaume et de Lou par des chiens et, s'ils avaient réussi à en réchapper, malgré de graves morsures, Guillaume n'avait pu échapper à la contamination et pour que Lou survive, avait dû se donner la mort. Lou ne pouvant continuer à vivre après la disparition de celui qui était sa seule raison de se battre, décide de partir, sans oublier la Pléiade d'Apollinaire, souvenir heureux de sa vie avec Guillaume, et de se diriger vers la mer pour en terminer elle aussi. Mais plusieurs rencontres vont l'inciter à continuer. Dans la première partie de celui-ci, située en avril 2053, Lou raconte son errance après la mort de Guillaume et les dangers qu'elle a rencontrés et affrontés. de plus, comme tous ceux qui sont nés après ou juste avant le Grand Effondrement, elle doit faire face à chaque réveil au "SYRES" : "Le syndrome du Réveil des survivants. On ne se réveille plus jamais calmement parce qu'on a peur, en s'étant endormi, d'avoir laissé des Cybs ou des Bougeurs s'approcher ou à cause de n'importe quel autre danger dont ce monde d'après le Grand Effondrement n'est pas avare." Guillaume n'est plus là pour la calmer et la rassurer par sa présence et ses mots tendres... Dans une deuxième partie, l'héroïne rencontre des jeunes garçons sur la dune qui la sauvent des Bougeurs. Ils vont la conduire dans leur communauté dirigée par un délégué, communauté où la vie semble harmonieuse et où Lou espère pouvoir souffler un peu. Mais tout ne sera pas si simple et Lou n'entend pas se faire dicter son mode de vie si celui-ci déroge aux valeurs auxquelles elle est attachée. La petite Cesaria, Maria et Amir l'aideront, chacun à leur manière et l'amour qu'elle leur portera lui permettra d'aller à nouveau de l'avant. J'ai beaucoup aimé tout au long de ce roman, dans lequel l'intensité ne fait que croître, l'action permanente et le suspense incroyable maintenu du début à la fin, cette résurrection de Lou grâce à l'amour. L'évocation et des citations, à maintes reprises de vers de la Pléiade d'Apollinaire ainsi que des références à l'Odyssée d'Homère en émaillant ce deuxième livre tout comme le premier, apportent une poésie et des répits bien nécessaires à ce monde de fous. Dans les deux livres, j'ai également bien apprécié les mots de vocabulaire qu'utilisaient les gens "du dehors", c'est à dire les exclus, avant le Grand Effondrement et dont s'étaient réappropriés Guillaume et Lou pour certains. Par exemple : ces femmes qui "étaient reléguées à la préparation de la graillave " ou encore "Parce que si le temps se met au redoux d'un seul coup, ce qui peut toujours arriver dans ce climat madnassboule "... "La communauté" n'a pas été sans me rappeler parfois la série BD "The Walking dead". En conclusion, une saga à l'écriture fluide, aux multiples rebondissements qui laisse espérer un troisième tome plus apaisé, mais qui sait ?, en tout cas une série très addictive !
    Lire la suite
    En lire moins
  • ReveursEtMangeursDePapier Posté le 15 Mai 2020
    Lou poursuit sa route seule, sans son Guillaume. On retrouve une héroïne fatiguée, qui a presque baissé les bras. On se demande aussitôt si elle aura la force de se relever, de continuer à se battre. Lou a perdu tout ce qu'elle avait de plus cher et son monde en est tout retourné. Elle partage avec le lecteur ses regrets, sa douleur, sa fatigue. Ce deuxième tome est très touchant et c'est difficile de lâcher Lou comme ça. On la laisse nous raconter cette drôle d'aventure dans un monde peu rassurant. On la laisse nous parler des différentes communautés dans lesquelles elle a pu mettre les pieds. On la laisse parler de ses rencontres. On la laisse faire remonter ses souvenirs. Encore une fois, j'ai été très agréablement surprise par les choix de l'auteur quand à la manière de conter cette histoire. Il joue avec la chronologie des événements, nous offre des petits retours en arrière, nous balance une bombe et nous raconte ensuite comment tout cela a bien pu arriver. Je ne sais pas si ça plaira à tous les lecteurs, mais c'est quelque chose qui rend inévitablement la lecture forte en émotions. On anticipe le pire... Lou poursuit sa route seule, sans son Guillaume. On retrouve une héroïne fatiguée, qui a presque baissé les bras. On se demande aussitôt si elle aura la force de se relever, de continuer à se battre. Lou a perdu tout ce qu'elle avait de plus cher et son monde en est tout retourné. Elle partage avec le lecteur ses regrets, sa douleur, sa fatigue. Ce deuxième tome est très touchant et c'est difficile de lâcher Lou comme ça. On la laisse nous raconter cette drôle d'aventure dans un monde peu rassurant. On la laisse nous parler des différentes communautés dans lesquelles elle a pu mettre les pieds. On la laisse parler de ses rencontres. On la laisse faire remonter ses souvenirs. Encore une fois, j'ai été très agréablement surprise par les choix de l'auteur quand à la manière de conter cette histoire. Il joue avec la chronologie des événements, nous offre des petits retours en arrière, nous balance une bombe et nous raconte ensuite comment tout cela a bien pu arriver. Je ne sais pas si ça plaira à tous les lecteurs, mais c'est quelque chose qui rend inévitablement la lecture forte en émotions. On anticipe le pire des scénarios, on s'interroge, on s'inquiète pour Lou et les pages filent. Je trouve cette héroïne incroyablement forte et l'auteur dépeint à merveille son adolescence dans un monde où il est difficile de se sentir en sécurité, et où la mort hante les survivants. Lou n'a connu que ce monde. Ce monde a forgé sa personne, sa personnalité, et j'aime toujours autant découvrir de quoi est fait ce personnage. A suivre dans le troisième et dernier tome...
    Lire la suite
    En lire moins
  • mutinelle Posté le 25 Avril 2020
    J’avais adoré le premier tome des aventures de Lou. Et après une telle fin il me fallait absolument la suite. Je suis contente de ne pas avoir attendu trop longtemps. Pour une fois (encore) je vais éviter le résumé personnel, ou vous aurez toute la fin du premier tome de dévoilé. Mais je peux vous dire que la vie dans le monde après la grande panne, n’est toujours pas facile, loin de là ! Le personnage de Lou a continué son jeu de séduction avec moi. J’ai encore craqué. J’aime cette jeune femme forte, qui a grandi trop vite, mais qui garde une partie de sa fragilité. Elle est devenue adulte trop vite et la vie l’a bien souvent malmenée, mais elle garde quand même espoir. Enfin, le plus souvent. De toute façon, sans espoir, elle n’irait pas loin… Le monde dans lequel elle évolue est le plus difficile que j’ai jamais lu. Et ce qui fait froid dans le dos, c’est qu’on se dit que tout cela pourrait arriver, qu’on n’est vraiment pas loin d’arriver à cette situation et cela fait réfléchir. Vraiment parfois je n’ai pas envie de vivre vieille… L’histoire traine parfois en longueur mais dans l’ensemble j’ai passé un excellemment... J’avais adoré le premier tome des aventures de Lou. Et après une telle fin il me fallait absolument la suite. Je suis contente de ne pas avoir attendu trop longtemps. Pour une fois (encore) je vais éviter le résumé personnel, ou vous aurez toute la fin du premier tome de dévoilé. Mais je peux vous dire que la vie dans le monde après la grande panne, n’est toujours pas facile, loin de là ! Le personnage de Lou a continué son jeu de séduction avec moi. J’ai encore craqué. J’aime cette jeune femme forte, qui a grandi trop vite, mais qui garde une partie de sa fragilité. Elle est devenue adulte trop vite et la vie l’a bien souvent malmenée, mais elle garde quand même espoir. Enfin, le plus souvent. De toute façon, sans espoir, elle n’irait pas loin… Le monde dans lequel elle évolue est le plus difficile que j’ai jamais lu. Et ce qui fait froid dans le dos, c’est qu’on se dit que tout cela pourrait arriver, qu’on n’est vraiment pas loin d’arriver à cette situation et cela fait réfléchir. Vraiment parfois je n’ai pas envie de vivre vieille… L’histoire traine parfois en longueur mais dans l’ensemble j’ai passé un excellemment moment avec la narration de l’auteur. D’habiles flash-back nous font faire des allers-retours entre passé et présent et rapidement on sait que l’histoire de Lou ne s’arrêtera pas à ce tome. Je ne sais pas vous mais moi, pour la première fois, je ne suis pas sure que le 3ème livre nous donnera une fin heureuse. Je ne suis pas sure que le bonheur existe encore dans ce monde créé par Jérôme Leroy, et ça fait vraiment peur… Je ne sais pas quand sortira le 3ème tome, mais c’est sûr qu’il finira vite vite dans ma PAL et qu’il n’y restera pas longtemps.
    Lire la suite
    En lire moins
SYROS, LA NEWSLETTER ALTERNATIVE !
Créatives, engagées… Recevez chaque mois de nouvelles idées de lecture jeunesse, dans votre boîte mail !