Lisez! icon: Search engine
10/18
EAN : 9782264030580
Code sériel : 3152
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 96
Format : 108 x 177 mm

Mon grain de sable

Monique BACCELLI (Traducteur)
Date de parution : 03/02/2000

Héros de guerre inoubliable, Luciano Bolis dirige la Résistance italienne jusqu’à son arrestation, en février 1945. Suivent les supplices insoutenables que lui infligent les fascistes, la lutte pour la mort contre l’instance de survie, l’inhumain. Poignant, lucide et impartial, son témoignage appelle au réveil de nos consciences assoupies.

« C'est...

Héros de guerre inoubliable, Luciano Bolis dirige la Résistance italienne jusqu’à son arrestation, en février 1945. Suivent les supplices insoutenables que lui infligent les fascistes, la lutte pour la mort contre l’instance de survie, l’inhumain. Poignant, lucide et impartial, son témoignage appelle au réveil de nos consciences assoupies.

« C'est un texte extraordinaire, un peu comme si Jean Moulin avait échappé à Barbie et nous avait laissé le témoignage de ses tortures et de sa tentative de suicide. »
Michel Polac, Charlie Hebdo

Traduit de l'italien
par Monique Baccelli

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264030580
Code sériel : 3152
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 96
Format : 108 x 177 mm
10/18

Ils en parlent

« Il avait un corps et une vie, un courage et un esprit, et sa jeunesse en lui qu'il portait comme un fusil : Luciano Bolis, qui commandait les partisans dans la région de Gênes, l'aura fait de toutes ses forces, y compris sous la torture que lui infligèrent les fascistes en 1945, à quelques jours de la Libération. Il raconte, dans ce livre terrible paru en Italie l'année suivante, ces jours de souffrance qui précédèrent la victoire finale, lorsqu'il embrassa en pleurant la une du journal et ce mot immense qui s'affichait devant lui - liberté. »
Didier Jacob, Le Nouvel Observateur

« La Shoah est absente de ce récit, mais Luciano Bolis semble bien demander à son lecteur, comme Primo Levi, de considérer - voyant la créature qui affronte ici l'extrême, simple grain de sable dans une multitude mais grain qui contribue aussi à stopper l'engrenage du mal - se questo è un uomo... »
Bernard Simeone, La Quinzaine Littéraire

PRESSE

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Medulla Posté le 15 Avril 2020
    J'ai lu ce témoignage aux éditions "La fosse aux ours". Cette lecture m'a glacé. Luciano Bolis revient avec une distance froide et une grande honnêteté sur son emprisonnement et les tortures qu'il a subi durant les derniers moments du régime mussolinien. Résistant militant, il est arrêté et longuement tourmenté (passages à tabac, tortures morales, privations, étouffements...) jusqu'à sa décision de mettre fin à ses jours. Les détails cliniques de cette exécution sont à la limite du soutenable. Un témoignage nécessaire pour nous rappeler la barbarie et la chute de toute humanité, la rigueur morale et le courage.
  • JosselinP Posté le 21 Mars 2020
    Que se passerait-il dans votre tête si vous étiez torturés afin de vous soutirer des informations capitales ? Ici, votre sort n'est pas en jeu, ni même celui de votre groupe de résistants. C'est celui du cours de la Seconde Guerre Mondiale. Mon grain de sable vous fait pénétrer au plus profond des sensations de Luciano Bolis, résistant italien, homologue de Jean Moulin, pendant les longues séances de tortures que ses ennemis lui infligèrent. Au cours de ce témoigne, vous ne faites plus qu'un, vous souffrez en silence, vous tordant de douleur ; ce récit est à vif, terrible, angoissant. Découvrez les ressorts mentales incroyables d'un héro de la résistance italienne.
  • py314159 Posté le 19 Juillet 2019
    Court récit de Luciano Bolis, partisan qui dirigeait la résistance à Gênes, qui revient sur son arrestation par les Brigades noires. Il évoque la torture subie et la tentation du suicide pour éviter de parler. Un témoignage édifiant.
  • GabrielNadalet Posté le 25 Novembre 2017
    Mourir pour ne pas trahir ; telle est la résolution du personnage-narrateur qui s’exprime ici dans un style d’écriture sobre et dépouillé, loin de toute fanfaronnade lyrique déplacée. Mais il survient dans cette histoire un curieux paradoxe : le corps de Luciano résiste ; et s’engage alors un étrange combat entre une âme désirant ardemment la mort comme la libération dernière, et un corps qui dit non. Un récit hors norme, une lecture insoutenable, un témoignage percutant. A lire, si nécessaire par à-coup, pour desserrer les dents et souffler un peu hors de ces pages qui marquent l’esprit au fer rouge. Pour public averti.
  • alexandrebertin Posté le 24 Février 2016
    Mon livre coup de poing ! Si La Geôle de Selby Jr est insupportable à lire pour certains, il s'agit d'un roman. Ici, Bolis nous conte une histoire vraie, son histoire et comment il a survécu dans une geôle fasciste à ce que l'homme peut avoir de plus abject en lui. Un livre à lire, à relire, à partager et à garder bien précieusement sur soi.
Lisez inspiré avec 10/18 !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…