En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Mort en lisière

        Robert Laffont
        EAN : 9782221074039
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 264
        Format : 135 x 215 mm
        Mort en lisière

        Collection : Pavillons
        Date de parution : 18/04/1996

        Un jour, insidieusement, leur quotidien dérape. Sur un souvenir, un incident, une rupture, une prise de conscience. Ce jour-là, le constat qu'ils dressent de leur propre existence a un goût doux amer, lucide et ironique. Voilà le lien secret qui unit les protagonistes – hommes et femmes, femmes surtout –...

        Un jour, insidieusement, leur quotidien dérape. Sur un souvenir, un incident, une rupture, une prise de conscience. Ce jour-là, le constat qu'ils dressent de leur propre existence a un goût doux amer, lucide et ironique. Voilà le lien secret qui unit les protagonistes – hommes et femmes, femmes surtout – de chacune de ces dix nouvelles.Du Canada urbain à celui des grandes étendues sauvages, de fouilles archéologiques en Écosse aux bureaux d'un journal à la mode, d'une disparition en montagne au microcosme d'une colonie de vacances, d'une traîtrise amicale à une exquise vengeance amoureuse, de la fin des années 50 au début des années 90, Margaret Atwood nous offre dix récits tendres et incisifs qui confirment son intelligence aiguë de la société contemporaine.

        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782221074039
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 264
        Format : 135 x 215 mm
        Robert Laffont
        23.50 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • claraetlesmots Posté le 17 Avril 2010
          Un recueil de dix nouvelles ou plus exactement des tranches de vie. Principalement, des femmes de tout âge, de toute condition sociale. Avec de la nostalgie, du regret ou de l’amertume, elles évoquent des pans de leur vie : une amie disparue, leurs enfants devenus grands ou l’amour. Celui de leur jeunesse, celui qu’elles n’ont jamais eu alors l’amour qui perdure. Pas de chute spectaculaire mais des constats doux-amers qui font grincer des dents, des regards ironiques. Le tout donne une portée différente à leurs existences. Tous ces personnages se sont heurtés à des écueils, mais elles gardent un esprit très lucide, un regard implacable sur leur vie. Les premières pages m’ont fait penser à l’écriture Katherine Mansfield. Une écriture travaillée, très précise dans les descriptions. L’auteure interfère dans le présent et les souvenirs avec une facilité déconcertante. Margaret Atwood écrit dans différents registres : elle se monte ironique, incisive ou plus douce mais toujours dans un style limpide. Sur ces dix nouvelles, j’ai eu une préférence pour « un cadeau empoisonné » ou comment une femme se venge de son amant, « hommage... Un recueil de dix nouvelles ou plus exactement des tranches de vie. Principalement, des femmes de tout âge, de toute condition sociale. Avec de la nostalgie, du regret ou de l’amertume, elles évoquent des pans de leur vie : une amie disparue, leurs enfants devenus grands ou l’amour. Celui de leur jeunesse, celui qu’elles n’ont jamais eu alors l’amour qui perdure. Pas de chute spectaculaire mais des constats doux-amers qui font grincer des dents, des regards ironiques. Le tout donne une portée différente à leurs existences. Tous ces personnages se sont heurtés à des écueils, mais elles gardent un esprit très lucide, un regard implacable sur leur vie. Les premières pages m’ont fait penser à l’écriture Katherine Mansfield. Une écriture travaillée, très précise dans les descriptions. L’auteure interfère dans le présent et les souvenirs avec une facilité déconcertante. Margaret Atwood écrit dans différents registres : elle se monte ironique, incisive ou plus douce mais toujours dans un style limpide. Sur ces dix nouvelles, j’ai eu une préférence pour « un cadeau empoisonné » ou comment une femme se venge de son amant, « hommage à Molly » sur le thème des femmes battues et « dans la jungle des familles » où on se délecte des caractères et des travers d’une fratrie. Des tranches de vie comme dans « passer l’hiver » d’Oliver Adam ou « Un pas de plus » de Marie Desplechin. Même si j’ai fragmenté cette lecture en plusieurs temps, j’en suis sortie non pas triste mais nostalgique. Des nouvelles qui ne donnent pas un sourire béat jusqu’aux oreilles mais qui laissent un sillage de vague à l’âme. A ne pas lire en période morose !!!
          Lire la suite
          En lire moins
        • tulisquoi Posté le 11 Mars 2010
          Ici on parle d'histoire d'amour et de rupture. D'amitiés fortes et de trahison. Du désir d'enfants et de ceux qui disparaissent un jour sans laisser de traces. De réussite professionnelle et de lynchage sur la place publique. De la génération d'avant et de ce qu'on fera mieux qu'eux. Tous ces personnages se retrouvent à un moment en lisière de leur vie. Un dérapage, une prise de conscience, le passé qui revient frappé à leur porte, les obligent à se battre, se remettre en question, trouver un nouveau moyen d'avancer pour continuer à vivre. Les personnages sont souvent forts et attachants. Même s'ils n'existent que le temps de quelques pages. Car c'est bien là ce qui m'a gêné dans ce recueil. Le format des nouvelles me convient bien en général. J'aime avoir des petites parenthèses entre deux lectures. Avoir un morceau de vie à découvrir l'espace de quelques pages. La plupart des nouvelles ici auraient mérité un développement plus long, un roman pour chaque. Pour rentrer encore plus dans les cheminements personnels, dans la psychologie de ces êtres touchés par les évènements de la vie. Un autre Margaret Atwood ? Certainement ! Mais en roman cette fois. Pour me plonger plus longtemps dans... Ici on parle d'histoire d'amour et de rupture. D'amitiés fortes et de trahison. Du désir d'enfants et de ceux qui disparaissent un jour sans laisser de traces. De réussite professionnelle et de lynchage sur la place publique. De la génération d'avant et de ce qu'on fera mieux qu'eux. Tous ces personnages se retrouvent à un moment en lisière de leur vie. Un dérapage, une prise de conscience, le passé qui revient frappé à leur porte, les obligent à se battre, se remettre en question, trouver un nouveau moyen d'avancer pour continuer à vivre. Les personnages sont souvent forts et attachants. Même s'ils n'existent que le temps de quelques pages. Car c'est bien là ce qui m'a gêné dans ce recueil. Le format des nouvelles me convient bien en général. J'aime avoir des petites parenthèses entre deux lectures. Avoir un morceau de vie à découvrir l'espace de quelques pages. La plupart des nouvelles ici auraient mérité un développement plus long, un roman pour chaque. Pour rentrer encore plus dans les cheminements personnels, dans la psychologie de ces êtres touchés par les évènements de la vie. Un autre Margaret Atwood ? Certainement ! Mais en roman cette fois. Pour me plonger plus longtemps dans son univers.
          Lire la suite
          En lire moins
        Lisez! La newsletter qui vous inspire !
        Il ne s'agit pas d'une newsletter classique. Il s'agit d'une promesse. La promesse de prendre, reprendre ou cultiver le goût de la lecture. La promesse de ne rien manquer de l'actualité de Lisez.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.