Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221145098
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 414
Format : 1 x 215 mm

Perdue et retrouvée

Alexandra MAILLARD (Traducteur)
Collection : Collection R
Date de parution : 23/04/2015

 

Essayez d'imaginer:
Une enfant kidnappée. Une famille déchirée.
Lentement, au fil des ans, cette famille va recoller les morceaux.
Elle reste un peu fragile, bien sûr, mais toujours unie.
Et voilà que l’enfant, devenue adulte, revient à la maison...
C'est là que l'histoire commence. Et si la fin du cauchemar n"était que le début...

Essayez d'imaginer:
Une enfant kidnappée. Une famille déchirée.
Lentement, au fil des ans, cette famille va recoller les morceaux.
Elle reste un peu fragile, bien sûr, mais toujours unie.
Et voilà que l’enfant, devenue adulte, revient à la maison...
C'est là que l'histoire commence. Et si la fin du cauchemar n"était que le début d'un autre ?
Le nouveau roman bouleversant de Cat Clarke

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221145098
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 414
Format : 1 x 215 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Prilla Posté le 18 Octobre 2020
    Cela faisait longtemps que je n'avais pas lu de livre de Cat Clarke alors qu'en général je les adore. Perdue et retrouvée ne déroge pas à la règle ! J'ai passé un très bon moment en lisant ce roman. Le côté psychologique est, ici encore, très bien développé. Je trouve que les personnages sont toujours bien pensés chez Cat Clarke. Ils ont plusieurs couches, que l'on découvre petit à petit. Je me suis tout de suite attachée à Faith, qui a toujours vécu dans l'ombre de sa sœur disparue, et dont l'univers se retrouve chamboulée lorsque cette dernière est retrouvée. Elle se retrouve totalement perdue, ne sait plus trop qui elle est, quelle est sa place... Ce qui est totalement compréhensible. Sa tête tourne toujours à 100 à l'heure, elle doit gérer beaucoup de choses et manque de soutient. Laurel m'a moins attendrie malgré le fait qu'elle ai vécu des choses horribles. A mes yeux elle abusait trop de ce côté, mais en approchant de la fin on comprend pourquoi... Mais je ne vais pas m'attarder de trop sur elle pour ne pas spoiler. Dans tous les cas, sa personnalité est bien tournée également. L'intrigue peut paraitre un peu plate, sans grand... Cela faisait longtemps que je n'avais pas lu de livre de Cat Clarke alors qu'en général je les adore. Perdue et retrouvée ne déroge pas à la règle ! J'ai passé un très bon moment en lisant ce roman. Le côté psychologique est, ici encore, très bien développé. Je trouve que les personnages sont toujours bien pensés chez Cat Clarke. Ils ont plusieurs couches, que l'on découvre petit à petit. Je me suis tout de suite attachée à Faith, qui a toujours vécu dans l'ombre de sa sœur disparue, et dont l'univers se retrouve chamboulée lorsque cette dernière est retrouvée. Elle se retrouve totalement perdue, ne sait plus trop qui elle est, quelle est sa place... Ce qui est totalement compréhensible. Sa tête tourne toujours à 100 à l'heure, elle doit gérer beaucoup de choses et manque de soutient. Laurel m'a moins attendrie malgré le fait qu'elle ai vécu des choses horribles. A mes yeux elle abusait trop de ce côté, mais en approchant de la fin on comprend pourquoi... Mais je ne vais pas m'attarder de trop sur elle pour ne pas spoiler. Dans tous les cas, sa personnalité est bien tournée également. L'intrigue peut paraitre un peu plate, sans grand intérêt au premier abord. On rentre directement dans le vif du sujet, ce qui m'a un peu gênée, j'aurais aimé voir un peu plus de contraste entre l'avant et l'après. Mais au final, bien que l'on se contente de suivre Faith et sa famille alors qu'ils cherchent leur nouvelle normalité, c'est très addictif. Comment retourner à la normalité après de telles expériences ? Comment les autres peuvent-ils comprendre, et aider ? Et l'enquête policière ? Beaucoup de questions au final, et j'étais très intriguée de voir cette famille évoluer, les relations changer, les sentiments de chacun également, la place que chacun trouve dans la famille, les inquiétudes... Ce n'est pas un roman que l'on lit pour l'action, mais pour tout le côté psychologique. Et sur cep oint, il réussit. Bien que je n'ai pas ressenti trop de choses, j'étais tout de même happée par ma lecture. Toute l'intrigue amoureuse et les relations d'amitiés ne m'ont pas semblée des plus intéressantes, surtout toutes les réflexions que Faith se pose sur ses sentiments pour son petit-ami et sur le sexe. Cela a diminuer mon niveau d'appréciation du roman. Mais heureusement qu'il y avait d'autres mystères à côté et plus importants. La fin m'a coupée le souffle bien que petit à petit je la voyais venir. Elle remet aussi tout en perspective, et mène une réflexion sur ce que l'on est prêt à faire, et ce que l'on sent comme étant nécessaire, pour les gens qu'on aime et leur sécurité. En bref, encore une fois Cat Clarke ne m'a pas déçue, bien que ce ne soit pas un coup de coeur comme d'autres de ces ouvrage. Une intrigue principale qui pose plusieurs questions, et une psychologie bien pensée et développée qui donne envie de continuer à lire malgré des intrigues secondaires un peu lourdes.
    Lire la suite
    En lire moins
  • MathildeLitteraire Posté le 25 Septembre 2020
    Ce livre me tentait depuis plusieurs semaines lorsque je l’ai reçu à Noël. J’ai mis quatre mois avant de le commencer car je ne trouvais pas le temps de le lire. Mais j’ai fini par m’y mettre. Alors, ce livre, c’est l’histoire de Faith dont la sœur ainée a été kidnappée 13 ans auparavant. La jeune fille a 17 ans et sa sœur aurait 19 ans. Elle nous raconte comment sa sœur a disparu et comment sa famille et elles ont vécu depuis. Puis Laurel, cette grande sœur, reviens à la maison. La vie de toute la famille va rebasculer une nouvelle fois. J’ai été happé par l’histoire dès les premières pages car l’autrice a une plume assez touchante et juste, ce que j’ai aimé. Nous rentrons vraiment dans la vie des personnages, qui sont blessés par un événement horrible qui est la perte d’un membre de la famille. Ceux-ci sont d’une justesse remarquable, avec leurs qualités et leurs défauts ! L'autrice nous montre comment certaines personnes s’y prennent avec le kidnapping de son enfant, les répercussions sur l’entourage, la gestion des médias (télé, radio, journaux et livres)… Et ce qui se passe lorsque cette personne revient ! Elle nous livre vraiment une... Ce livre me tentait depuis plusieurs semaines lorsque je l’ai reçu à Noël. J’ai mis quatre mois avant de le commencer car je ne trouvais pas le temps de le lire. Mais j’ai fini par m’y mettre. Alors, ce livre, c’est l’histoire de Faith dont la sœur ainée a été kidnappée 13 ans auparavant. La jeune fille a 17 ans et sa sœur aurait 19 ans. Elle nous raconte comment sa sœur a disparu et comment sa famille et elles ont vécu depuis. Puis Laurel, cette grande sœur, reviens à la maison. La vie de toute la famille va rebasculer une nouvelle fois. J’ai été happé par l’histoire dès les premières pages car l’autrice a une plume assez touchante et juste, ce que j’ai aimé. Nous rentrons vraiment dans la vie des personnages, qui sont blessés par un événement horrible qui est la perte d’un membre de la famille. Ceux-ci sont d’une justesse remarquable, avec leurs qualités et leurs défauts ! L'autrice nous montre comment certaines personnes s’y prennent avec le kidnapping de son enfant, les répercussions sur l’entourage, la gestion des médias (télé, radio, journaux et livres)… Et ce qui se passe lorsque cette personne revient ! Elle nous livre vraiment une histoire touchante avec un début et une fin terrible, cette fin m’a vraiment surprise et laissé perplexe. Je ne m’en remets pas, je crois… J’y pense encore alors que j’ai fini le livre depuis une semaine, à l’heure où j’écris cette critique. Faith raconte cela avec ses mots, elle nous partage ses émotions paradoxales, puisqu’elle se réjouit du retour de sa sœur mais a terriblement peur des retrouvailles et de la vie après son retour ! Le reste de la famille essaie quant à elle de trouver les marques pour vivre au mieux cette réapparition, ce qui n’est pas facile vu la notoriété de Laurel, les parents qui sont séparé et les médias qui ont du mal à lâcher l’affaire… Pour finir, j’ai vraiment aimé l’histoire et ce livre mérite vraiment d’être lu. Par contre, une petite remarque à propos de l’écriture, qui n’est pas de la faute de l’auteure : il y a des fautes d’orthographes qui m’ont un peu gâché ma lecture ! Je ne fais pas attention à cela d’habitude mais dans ce livre, certaines me sautaient aux yeux et sur deux ou trois phrases, je ne comprenais pas le sens à cause de ça.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Wyndon Posté le 6 Juin 2020
    Il ne s’agit pas ici de découvrir ce qu’il s’est passé durant les années d’absence de Laurel mais bien de suivre l’évolution de cette famille après son retour. Tout au long du livre, à travers les diverses actions des personnages, Faith nous confie ses sentiments et son ressenti en ce qui concerne le retour de sa sœur, et on arrive facilement à se mettre dans sa peau et à s’imaginer ce qu’elle pourrait ressentir, malgré la situation assez difficile à imaginer. Même si la majorité du livre n’est pas pleine d’actions et de renondissements, la fin a été, pour moi, vraiment innatendue. Les quelques dernières pages décrivent un retournement de situation que je n’avais pas vu venir, malgré les nombreuses théories que j’avais imaginées. Du suspense jusqu’à la dernière page pour ma part... Bref, une lecture que je vous conseille !
  • Clem_YCR Posté le 2 Juin 2020
    Le résumé de Perdue et retrouvée m'avait complétement séduite à sa sortie. Lorsque j'ai eu l'occasion de rencontre Cat Clarke à Livre Paris, j'ai craqué. Pourtant, ce n'est que plusieurs années plus tard que je m'y plonge. Est-ce le résumé qui est trompeur ? Le temps qui passe qui fait évoluer mes goûts ? Toujours est-il que, si Perdue et retrouvée a un côté addictif, j'ai été un peu déçue par ma lecture. La dernière phrase du résumé laisse entrevoir un côté thriller psychologique, et j'ai été assez déroutée par le tour pris par le récit. En effet, durant la majeure partie du roman, même si un sombre pressentiment nous saisit, il n'y a pas réellement d'angoisse profonde. Certes, il ne faut pas oublier que nous sommes dans une œuvre jeunesse; mais au final, tout est plutôt prévisible. J'ai beaucoup le point de vue de la sœur de la disparue. J'ai éprouvé une grande empathie à son encontre, mais j'ai également été dérangée par son comportement. Le fait de ne pas dire ce qui la dérange, de mentir, parfois, pour préserver les autres. La plupart du temps elle joue un rôle, au détriment de son propre bien être, dans l'espoir de combler... Le résumé de Perdue et retrouvée m'avait complétement séduite à sa sortie. Lorsque j'ai eu l'occasion de rencontre Cat Clarke à Livre Paris, j'ai craqué. Pourtant, ce n'est que plusieurs années plus tard que je m'y plonge. Est-ce le résumé qui est trompeur ? Le temps qui passe qui fait évoluer mes goûts ? Toujours est-il que, si Perdue et retrouvée a un côté addictif, j'ai été un peu déçue par ma lecture. La dernière phrase du résumé laisse entrevoir un côté thriller psychologique, et j'ai été assez déroutée par le tour pris par le récit. En effet, durant la majeure partie du roman, même si un sombre pressentiment nous saisit, il n'y a pas réellement d'angoisse profonde. Certes, il ne faut pas oublier que nous sommes dans une œuvre jeunesse; mais au final, tout est plutôt prévisible. J'ai beaucoup le point de vue de la sœur de la disparue. J'ai éprouvé une grande empathie à son encontre, mais j'ai également été dérangée par son comportement. Le fait de ne pas dire ce qui la dérange, de mentir, parfois, pour préserver les autres. La plupart du temps elle joue un rôle, au détriment de son propre bien être, dans l'espoir de combler les attentes de ceux auxquels elle tient. C'est une charge très lourde pour une adolescente, qui a dû se construire avec le fantôme de sa sœur. Et c'est bien cela qui est le plus compliqué : Laurel a disparu et son corps n'a pas été retrouvé; il subsiste donc toujours l'espoir qu'elle ne soit pas morte, qu'elle réapparaisse, et cela est plutôt destructeur. Pas de deuil possible, juste l'incertitude. Là où le résumé est encore une fois "trompeur", c'est sur la famille unie. Certes, Faith et ses parents sont "proches", mais son père est tout de même en couple avec un autre homme (aucun spoil ici, on l'apprend dès les premières pages) depuis un certain temps. A travers Perdue et retrouvée, Cat Clarke montre les ravages occasionnés par la presse, avec qui la famille Logan doit composer depuis la disparition. Parce que oui, Laurel a disparu depuis 13 ans, mais elle n'a cessé de faire les choux gras de la presse, qui s'intéresse à la vie privée de sa famille. C'est aussi la tragédie de l'enfant "restant" : celui qui souffre de la perte de sa sœur, mais aussi, d'une certaine façon, de ses parents (en particulier sa mère), qui souffre psychologiquement et ne parvient pas à concilier son rôle de mère avec l'espoir. Le plus dur étant, qu'avec le retour de Laurel, Faith se sent d'autant plus délaissée. La seule personne qui semble penser au bien-être de Faith est son beau-père, Michel. Un personnage épatant, avec une bienveillance étonnante. Mais même à lui, Faith ne saura pas se confier, alors qu'il semble avoir un don pour préssentir les choses. Faith emmagasine une grande souffrance en elle; elle a toujours été vue comme la sœur de la petite Laurel Logan, celle que l'on approchait non pas pour elle, mais parce qu'elle était "connue". Retrouver sa sœur est à la fois une grande joie et une épreuve. Encore une fois, elle se fait passer après les autres et sa vie tourne après de sa sœur. Elle agit à l'encontre de ses désirs car elle considère que sa sœur mérite "plus" qu'elle avec ce qu'elle a enduré. Et là, ça commence à faire cocote minute; on ressent de l'injustice, de la rancœur, on est envahi par tout le mal-être de Faith, sa culpabilité parfois. Le dernier point qui m'a dérangée, ce sont ses relations avec son petit ami et sa meilleure amie. Et surtout les sentiments qui l'agitent. Cela ne fait que renforcer son côté perdu, mais ça semble aussi relever une instabilité émotionnelle. Le retournement de situation finale était attendu, mais la réaction de Faith reste un peu surprenante. De plus, les derniers mots du roman, donnent une toute autre dimension au roman qui s'achève sur une note douce-amère.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Bellapatra Posté le 26 Mai 2019
    J'ai aimé la façon de l'auteur pour nous mettre dans la tête du personnage principal, avec la puissance de ses pensées positives ou pas du tout. Suspense jusqu'au bout.
INSCRIVEZ-VOUS À LA #NEWSR !
Lire est votre passion ? Vous êtes fan de Young Adult ? Vous voulez découvrir les coulisses de la Collection R ? Alors N'hésitez plus ! Inscrivez-vous à notre #NewsR ! On vous réserve plein de surprises :-)