Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782221145098
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 414
Format : 1 x 215 mm
Perdue et retrouvée
Alexandra Maillard (traduit par)
Collection : Collection R
Date de parution : 23/04/2015
Éditeurs :
Robert Laffont

Perdue et retrouvée

Alexandra Maillard (traduit par)
Collection : Collection R
Date de parution : 23/04/2015

 

Essayez d'imaginer:
Une enfant kidnappée. Une famille déchirée.
Lentement, au fil des ans, cette famille va recoller les morceaux.
Elle reste un peu fragile, bien sûr, mais toujours unie.
Et voilà que l’enfant,...

Essayez d'imaginer:
Une enfant kidnappée. Une famille déchirée.
Lentement, au fil des ans, cette famille va recoller les morceaux.
Elle reste un peu fragile, bien sûr, mais toujours unie.
Et voilà que l’enfant, devenue adulte, revient à la maison...
C'est là que l'histoire commence. Et si la fin du cauchemar n"était que le début...

Essayez d'imaginer:
Une enfant kidnappée. Une famille déchirée.
Lentement, au fil des ans, cette famille va recoller les morceaux.
Elle reste un peu fragile, bien sûr, mais toujours unie.
Et voilà que l’enfant, devenue adulte, revient à la maison...
C'est là que l'histoire commence. Et si la fin du cauchemar n"était que le début d'un autre ?
Le nouveau roman bouleversant de Cat Clarke

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221145098
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 414
Format : 1 x 215 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Millina Posté le 24 Mars 2022
    Je ressors mitigé de cette lecture. Le décor se plante rapidement. Et j’ai été happé par le récit. Faith ressent un certain mal être, à l’idée de retrouver sa sœur, Laurel, après 13 ans de vie sans elle. Elle a vécu avec son fantôme pendant 13 ans, mais l’avoir en vraie auprès d’elle, ce n’est pas la même chose. Ce mal-être est plus que justifié, mais c’est la seule à avoir une réaction raisonnable quant au retour de Laurel. L’auteure a bien réussi à nous transmettre ce mal être, il nous prend à la gorge. La séquestration et les épreuves que Laurel a subies sont abordées d’un point de vue intéressant. Ce n’est pas un tabou. Ce sujet est vite mis sur le tapis peut-être un peu trop… un peu comme une épine qu’on voudrait retiré rapidement de préférence. Dans l’ensemble, je trouve le début plutôt réussi. Cependant, le rythme se tasse sur 200 pages. Elles ne sont pas inintéressantes, mais auraient gagné à être réduites, car il n’y a pas beaucoup d’éléments importants qui viennent nourrir le récit. Pourquoi parce qu’elles sont remplies de Faith et Laurel : tout est rose, puis ça répare pour un tour, Laurel est le centre... Je ressors mitigé de cette lecture. Le décor se plante rapidement. Et j’ai été happé par le récit. Faith ressent un certain mal être, à l’idée de retrouver sa sœur, Laurel, après 13 ans de vie sans elle. Elle a vécu avec son fantôme pendant 13 ans, mais l’avoir en vraie auprès d’elle, ce n’est pas la même chose. Ce mal-être est plus que justifié, mais c’est la seule à avoir une réaction raisonnable quant au retour de Laurel. L’auteure a bien réussi à nous transmettre ce mal être, il nous prend à la gorge. La séquestration et les épreuves que Laurel a subies sont abordées d’un point de vue intéressant. Ce n’est pas un tabou. Ce sujet est vite mis sur le tapis peut-être un peu trop… un peu comme une épine qu’on voudrait retiré rapidement de préférence. Dans l’ensemble, je trouve le début plutôt réussi. Cependant, le rythme se tasse sur 200 pages. Elles ne sont pas inintéressantes, mais auraient gagné à être réduites, car il n’y a pas beaucoup d’éléments importants qui viennent nourrir le récit. Pourquoi parce qu’elles sont remplies de Faith et Laurel : tout est rose, puis ça répare pour un tour, Laurel est le centre du monde et moi alors, on m’oublie. Puis, ça dure… Je caricature un peu, mais c’est comme ça que je l’ai vécu. Autant dire que l’histoire marche à reculons. À chaque page, je m’attendais à des rebondissements qui ne venais pas : /. Quant au suspense#8201;! Bah il n’y en avait pas. J’avais tout deviné, donc ça veut tout dire#8201;!!! Malheureusement#8201;! Pour les personnages, la mère de Faith qui mériterait des coups de pied dans le derrière pour la manière dont elle traite Faith (toujours dans l’ombre de Laurel) et Laurel (la fille à qui elle laisse tout passer). En matière d’éducation, elle a beaucoup à apprendre. Ce n’est pas en se morfondant sur son sort sans penser une minute à Faith qu’elle joue son rôle de mère. Ni en laissant tout passer à Laurel que le problème est réglé. C’est vrai, Laurel a eu une vie d’enfer, mais les limites, ça a du bon. Bon, vous aurez compris, elle m’a énervée. Puis le père, bah, c’est comme s’il n’existait pas, ou qu’il avait été placé là par l’auteure pour faire intervenir Michel, son compagnon. Par contre, J’ADORE Michel, c’est le personnage qui apporte de l’humour à cette histoire et un véritable soutien à Faith. Je l’ai trouvé plus travaillé que les autres. Pour les deux sœurs, elles ont toutes deux un comportement qui colle à leur histoire au début, puis ça déraille. Faith est perturbée par le retour de Laurel, sceptique même, puis elle la voit et c’est le monde des bisounours. Je n’ai pas compris. Laurel est d’abord un personnage marqué par son enlèvement, ensuite ça part en cacahuète, je n’ai pas compris son évolution à elle, non plus. En fait, j’ai eu l’impression que Faith et Laurel du milieu du livre n’étaient pas celles du début. Je ne saurais pas l’expliquer autrement. Pourtant, le style d’écriture de l’auteure simple m’a plu. Puis elle sait se mettre dans la peau des adolescents. De plus, elle aborde des thèmes intéressants comme la bisexualité et le divorce vécu positivement par l’enfant (un thème un peu moins nouveau). Il y a quand même une chose qui m’a plu, c’est les piques que l’auteure envoie sur la presse et son travail. Je les ai trouvées très justes. En résumé : un livre pour lequel je suis mitigée et dont l’histoire gagnerait à être écourtée.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Linelo Posté le 16 Août 2021
    Laurel a été kidnappée et réapparaît 13 ans plus tard... Un miracle pour sa famille qui n'a jamais cessé d'y croire ! Et pour sa soeur, Faith, une inconnue à découvrir, autour de qui sa vie n'a pourtant cessé de tourner. J'ai beaucoup aimé la complexité des rapports et des sentiments que l'héroïne éprouve envers cette soeur qui lui a toujours fait de l'ombre mais qu'elle est heureuse de retrouver et essaie de comprendre. Faith fait ainsi preuve de beaucoup d'empathie pour tenter de se mettre à la place de sa soeur, bien qu'elle / on ne sache pas vraiment ce qu'elle a pu endurer. Une soeur qui prend un peu trop de place, dans la famille comme dans l'opinion publique, mais qui semble aussi un peu trop lisse pour ne pas cacher quelquechose... On se demande bien de quoi il peut s'agir et quand cette soeur, qui semble parfaite, fera le faux pas qui fera basculer le récit. Si les révélations arrivent tardivement, ce roman reste un bon thriller jeunesse, qui tient en haleine et dont je n'avais pas vu venir la chute ! Une fois terminé, je me dis quand même que l'auteure aurait pu jouer encore davantage avec le lecteur... Laurel a été kidnappée et réapparaît 13 ans plus tard... Un miracle pour sa famille qui n'a jamais cessé d'y croire ! Et pour sa soeur, Faith, une inconnue à découvrir, autour de qui sa vie n'a pourtant cessé de tourner. J'ai beaucoup aimé la complexité des rapports et des sentiments que l'héroïne éprouve envers cette soeur qui lui a toujours fait de l'ombre mais qu'elle est heureuse de retrouver et essaie de comprendre. Faith fait ainsi preuve de beaucoup d'empathie pour tenter de se mettre à la place de sa soeur, bien qu'elle / on ne sache pas vraiment ce qu'elle a pu endurer. Une soeur qui prend un peu trop de place, dans la famille comme dans l'opinion publique, mais qui semble aussi un peu trop lisse pour ne pas cacher quelquechose... On se demande bien de quoi il peut s'agir et quand cette soeur, qui semble parfaite, fera le faux pas qui fera basculer le récit. Si les révélations arrivent tardivement, ce roman reste un bon thriller jeunesse, qui tient en haleine et dont je n'avais pas vu venir la chute ! Une fois terminé, je me dis quand même que l'auteure aurait pu jouer encore davantage avec le lecteur en développant encore plus la personnalité et la présence de Laurel, personnage central dont on ne sait finalement pas grand chose.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Lalivrophile Posté le 28 Mars 2021
    Ce roman m'a plu. Il m'en a rappelé un autre, «L'autre soeur», de Cylin Busby. Si l'intrigue de départ est la même, d'autres choses m'ont paru un peu trop similaires. Il semblerait que «Perdue et retrouvée» ait été édité avant «L'autre soeur» (en VO), donc Cat Clarke n'aurait pas copié sur Cylin Busby. Je pense que j'ai trouvé «L'autre soeur» un peu plus crédible parce que je l'ai lu avant. Néanmoins, après avoir fini «Perdue et retrouvée», j'ai relu des morceaux de «L'autre soeur», et une chose m'a paru un peu grosse, même si elle est expliquée. [...] Lire la suite sur:
  • lebazarlitteraire Posté le 15 Mars 2021
    Une enfant kidnappée. Une famille déchirée. Lentement, au fil des ans, cette famille va recoller les morceaux. Elle reste un peu fragile, bien sûr, mais toujours unie. Et voilà que l’enfant, devenue adulte, revient à la maison… C’est là que l’histoire commence. Et si la fin du cauchemar n’était que le début d’un autre ? Celui-là a déjà cinq ans, mais c’est mon coup de cœur, donc je ne pouvais m’empêcher de vous le mettre. Il est aussi un peu différent des autres, car le récit ne montre pas le déroulé d’une enquête, mais se passe plusieurs années après un kidnapping, quand l’enfant enlevée revient à la maison par miracle. Il est tout de même à classer dans la catégorie des thrillers pour moi, car on suit la réintégration de cette jeune fille dans sa famille, tout en voyant qu’il y a quelque chose de louche dans son comportement. Un bon thriller psychologique donc, à l’écriture fine. Avec les trois dernières pages qui laissent le lecteur pantois. Pour découvrir d'autres thrillers jeunesse chroniqués, rendez-vous sur notre site !
  • Mai_lit Posté le 15 Février 2021
    C'est l'histoire d'une famille brisée, suite à la disparition de l'aînée de la famille, Laurel, il y a 13 ans. Après des années de recherches intensives, des dépressions et des renouveaux, Laurel réapparaît comme miraculeusement, un beau jour. Mais malgré ces airs de retrouvailles émouvantes se cachent une famille qui tentent de se reconstruire à nouveau après des années de désarroi. J'ai tenté "Perdu et retrouvée", car j'avais entendu beaucoup de bien à propos de Cat Clarke, mais j'avais été vraiment déçue par "Cruelles", j'ai donc voulu laisser une deuxième chance à cette auteur en lisant l'histoire de Laurel. Alors, au tout début j'avoue être un peu déçue au même titre que "Cruelles". En fait tout comme ma précédente lecture, le résumé était beaucoup plus attrayant....que l'histoire en elle-même malheureusement. Mais petit à petit, on sentait le petit truc en plus approcher. Comparé à "Cruelles" où j'étais resté sur ma fin, "Perdue et retrouvée" a su me tenir en haleine jusqu'à la fin. Au niveau de l'écriture, c'est un livre assez bien écrit et j'avoue m'être un peu reconnue dans le personnage de Faith, même si ses réactions peuvent parfois paraître étonnantes. Enfin, je pense... C'est l'histoire d'une famille brisée, suite à la disparition de l'aînée de la famille, Laurel, il y a 13 ans. Après des années de recherches intensives, des dépressions et des renouveaux, Laurel réapparaît comme miraculeusement, un beau jour. Mais malgré ces airs de retrouvailles émouvantes se cachent une famille qui tentent de se reconstruire à nouveau après des années de désarroi. J'ai tenté "Perdu et retrouvée", car j'avais entendu beaucoup de bien à propos de Cat Clarke, mais j'avais été vraiment déçue par "Cruelles", j'ai donc voulu laisser une deuxième chance à cette auteur en lisant l'histoire de Laurel. Alors, au tout début j'avoue être un peu déçue au même titre que "Cruelles". En fait tout comme ma précédente lecture, le résumé était beaucoup plus attrayant....que l'histoire en elle-même malheureusement. Mais petit à petit, on sentait le petit truc en plus approcher. Comparé à "Cruelles" où j'étais resté sur ma fin, "Perdue et retrouvée" a su me tenir en haleine jusqu'à la fin. Au niveau de l'écriture, c'est un livre assez bien écrit et j'avoue m'être un peu reconnue dans le personnage de Faith, même si ses réactions peuvent parfois paraître étonnantes. Enfin, je pense que l'histoire de Laurel et sa famille est très semblable à celle d'autres familles ayant vécu ce genre de tragédies, et j'ai trouvé ça touchant d'apprendre à connaître par toutes les étapes par lesquelles cette famille est passée. Bref, ce livre m'a donné une nouvelle image beaucoup plus positive des livres de Cat Clarke, c'est une histoire où l'on ne s'ennuie pas, et il y a quelques rebondissements pour maintenir le lecteur en haleine.
    Lire la suite
    En lire moins
INSCRIVEZ-VOUS À LA #NEWSR !
Lire est votre passion ? Vous êtes fan de Young Adult ? Vous voulez découvrir les coulisses de la Collection R ? Alors N'hésitez plus ! Inscrivez-vous à notre #NewsR ! On vous réserve plein de surprises :-)