Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221251683
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 396
Format : 130 x 200 mm
Nouveauté

Son Espionne royale et la reine des coeurs - Tome 8

Blandine Longre (traduit par)
Collection : La Bête noire
Date de parution : 04/11/2021

Une nouvelle mission pour Lady Georgie : démasquer un voleur de bijoux ! 
Entre Downton Abbey et Miss Marple, une série d’enquêtes royales so British.

Hollywood, Los Angeles, 1934.
La mère de Lady Georgie, Claire, actrice glamour et très mariée, veut se débarrasser de son époux et convoler avec un riche homme d’affaires. Direction le Nevada, pour un divorce rapide et discret. Georgie l’accompagne lors de sa traversée de l’Atlantique.
Mais la croisière ne va pas s’amuser...

Hollywood, Los Angeles, 1934.
La mère de Lady Georgie, Claire, actrice glamour et très mariée, veut se débarrasser de son époux et convoler avec un riche homme d’affaires. Direction le Nevada, pour un divorce rapide et discret. Georgie l’accompagne lors de sa traversée de l’Atlantique.
Mais la croisière ne va pas s’amuser bien longtemps… Témoin d’un accident mortel à bord du paquebot, Georgie est suspectée par la police.
Pour couronner le tout, un voleur de bijoux sévit sur le navire, dévalisant aristocrates anglais et starlettes de cinéma. Georgie est déterminée à le démasquer au plus vite, au risque de passer par-dessus bord.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221251683
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 396
Format : 130 x 200 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • VirginieCM Posté le 10 Janvier 2022
    Claire, la mère de Lady Georgiana, veut divorcer de son mari américain, pour épouser Max, son compagnon de longue date. Face au refus de celui-là, elle n’a qu’une solution : se rendre à Reno et y séjourner quelques semaines. Mais pas seule, évidemment. Voilà donc Georgie embarquée sur une croisière Transatlantique, dans laquelle il est question de vols de bijoux et de carrière cinématographique, avant de rejoindre Reno, puis Hollywood, où un meurtre est commis… J’ai déjà dit mon manque d’objectivité quant au personnage de lady Georgiana et à ses aventures. J’aime beaucoup ce cosy mystery. Et même si cette fois, le début est plutôt poussif, que certains personnages (notamment Belinda) deviennent agaçants. Fort heureusement, la seconde partie, à Hollywood, est plus dynamique, on y fait la connaissance de nouveaux personnages, un certain Charles Chaplin, par exemple ; la relation entre Georgie et Darcy contribue également à maintenir l’intérêt, ainsi que l’humour, toujours présent.
  • Overbooks Posté le 9 Janvier 2022
    Pour ce huitième tome, Georgina va mener l'enquête sur un autre continent ! Nous la retrouvons à bord d'un paquebot en direction des Etats Unies où sa mère va demander le divorce de son époux américain pour épouser son baron allemand... Mais la traversée de l'Atlantique ne va pas être de tout repos pour notre enquêtrice royale. Comme d'habitude avec Georgie, rien ne va se passer comme prévu : un mystérieux paquet balancé dans la mer, des bijoux qui disparaissent, un cadavre. Georgie va mener l'enquête ! La recette "Mystère Humour" de Rhys Bowen est encore une réussite. Les tomes s'enchainent sans que la lassitude ne pointe le bout de son nez et s'est toujours un plaisir de suivre Georgie dans ses enquêtes. Vivement le tome 9 et une nouvelle enquête.
  • Cassy Posté le 2 Janvier 2022
    Notre Lady Georgiana revient pour notre plus grand bonheur dans une huitième enquête. Dans cet opus, elle embarque avec sa mère dans un prestigieux paquebot digne du Titanic direction, les États-Unis ! Mais il semblerait qu’un voleur de bijoux sévisse et celui-ci a tout d’un professionnel. Arrivées sur les terres américaines, mère et fille vont intégrer le palpitant monde du cinéma. Ce tome est différent des précédents pour son enquête. Il est plus axé sur les vols de bijoux que sur un crime. De ce fait, il y a moins de péripéties et l’enquête est moins centrale. On s’intéresse davantage à l’histoire personnelle de Georgie et Darcy et au monde du cinéma que j’ai adoré. Ce qui n’est pas pour me déplaire ! Ce tome est drôle, on sent un contraste entre les coutumes de la royauté anglaise et la jeunesse américaine, parfaitement décoincée ! J’ai encore une fois passé un excellent moment, cette série a vraiment tout pour plaire !
  • ramettes Posté le 17 Décembre 2021
    Ce 8 e tome se déroule entre juillet- août 1934 entre l’Angleterre et les États-Unis. J’ai dévoré cette histoire. On retrouve le petit paragraphe journal intime en titre de chapitre, ce qui nous permet de nous situer géographiquement et temporellement. C’est toujours Georgie qui raconte à la première personne, elle est donc au cœur de l’intrigue. On débute quelques semaines après le précédent drame. Georgie a eu un petit répit, mais elle ne sait pas ce qu’elle va devenir. Cet aspect de l’existence de cette Lady sans le sou est la base de cette série. À chaque épisode, elle vit de nouvelles aventures car elle n’a pas vraiment de point d’attache. Ce qui permet aussi à l’autrice de créer un nouveau décor. Cette fois-ci, ce sera un voyage sur un paquebot de luxe en partance pour New-York . Imaginer Claire, la mère de Georgie traverser tout le pays pour aller vers la côte Ouest c’est tout un programme. On va rencontrer des personnages « réels » et des personnages fictifs qui font nous transporter dans une cette époque où le cinéma parlant prend de l’ampleur. Il est souvent question dans cette série de changement d’époque. La dépression n’est pas loin... Ce 8 e tome se déroule entre juillet- août 1934 entre l’Angleterre et les États-Unis. J’ai dévoré cette histoire. On retrouve le petit paragraphe journal intime en titre de chapitre, ce qui nous permet de nous situer géographiquement et temporellement. C’est toujours Georgie qui raconte à la première personne, elle est donc au cœur de l’intrigue. On débute quelques semaines après le précédent drame. Georgie a eu un petit répit, mais elle ne sait pas ce qu’elle va devenir. Cet aspect de l’existence de cette Lady sans le sou est la base de cette série. À chaque épisode, elle vit de nouvelles aventures car elle n’a pas vraiment de point d’attache. Ce qui permet aussi à l’autrice de créer un nouveau décor. Cette fois-ci, ce sera un voyage sur un paquebot de luxe en partance pour New-York . Imaginer Claire, la mère de Georgie traverser tout le pays pour aller vers la côte Ouest c’est tout un programme. On va rencontrer des personnages « réels » et des personnages fictifs qui font nous transporter dans une cette époque où le cinéma parlant prend de l’ampleur. Il est souvent question dans cette série de changement d’époque. La dépression n’est pas loin et les personnages voient ce qui se passe à Berlin avec un regard extérieur. Ici le changement c’est aussi sortir du vieux continent vers le nouveau continent avec d’autres valeurs sociales. Nous allons avoir une série de gags notamment avec Quennie la femme de chambre de Lady Georgina de Ranoch qui n’en rate pas une, mais chut ! Je vous laisse découvrir. Quand aux catastrophes et autres meurtres c’est Georgie qui les attire. De plus dans cet épisode Georgie va être sans le vouloir la rivale de sa mère, elle attire plusieurs hommes… Va-t-elle succomber aux avances des ces mâles ? Et qu’en est-il de Darcy ? [blog]
    Lire la suite
    En lire moins
  • Rennath Posté le 27 Novembre 2021
    Lady Georgie part aux USA avec sa mère en croisière mais elle se retrouve face à des vols et des meurtres ... J'aime beaucoup cette série, mais là son passage aux Etats-Unis est pour moi plutôt raté, l'histoire n'est pas très emballante, on devine vite le, la, les coupables(s) et l'héroïne semble complètement perdue dans ce pays "égalitaire". Un épisode décevant.
Oserez-vous répondre à l'appel de La Bête ?
Que ce soient des enquêtes âpres, des thrillers abrasifs, des suspenses éreintants, ou encore des true-crimes glaçants, la Bête chasse sur tous les territoires. Rejoignez la meute pour recevoir toutes les actualités de la collection.