Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782221241646
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 384
Format : 130 x 200 mm
Son Espionne royale et le mystère bavarois - Tome 2
Blandine Longre (traduit par)
Collection : La Bête noire
Date de parution : 06/06/2019
Éditeurs :
Robert Laffont

Son Espionne royale et le mystère bavarois - Tome 2

Blandine Longre (traduit par)
Collection : La Bête noire
Date de parution : 06/06/2019
Sa deuxième mission royale : baby-sitter une princesse bavaroise.

Londres, 1932.
La reine a confié à Georgie une nouvelle mission délicate : elle doit héberger la princesse Hanneflore de Bavière et jouer les entremetteuses entre elle et le prince de...

Londres, 1932.
La reine a confié à Georgie une nouvelle mission délicate : elle doit héberger la princesse Hanneflore de Bavière et jouer les entremetteuses entre elle et le prince de Galles dans l’espoir que ce dernier se détourne enfin de son amante américaine.
Mais entre la propension d’Hanni à séduire tout...

Londres, 1932.
La reine a confié à Georgie une nouvelle mission délicate : elle doit héberger la princesse Hanneflore de Bavière et jouer les entremetteuses entre elle et le prince de Galles dans l’espoir que ce dernier se détourne enfin de son amante américaine.
Mais entre la propension d’Hanni à séduire tout ce qui porte une moustache, son langage de charretier et sa fâcheuse tendance au vol à l’étalage, Georgie a déjà fort à faire. Et comme si tout cela ne suffisait pas, la princesse bavaroise se retrouve mêlée à un meurtre… Pour éviter un scandale diplomatique, Georgie va devoir remettre sa casquette de détective amateur et se résoudre à démasquer le véritable coupable.
Entre Downton Abbey et The Crown, une série d’enquêtes royales so British !
« Bien plus qu’un simple roman policier, Son Espionne royale mêle avec brio amour, histoire, humour et mystère. Captivant ! » Louise Penny, auteure de Nature morte.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221241646
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 384
Format : 130 x 200 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • James_Hunt Posté le 13 Avril 2022
    - Pas de spoilers - Ce fut un plaisir de retrouver Georgie, la jeune lady aussi charmante qu'elle est piètre enquêtrice. Il n'y pas d'évolutions formidables par rapport au premier tome. L'enquête est toujours en arrière-plan et n'est une priorité ni pour l'auteur ni pour Georgie. Ce qui est fort dommage ! Le roman est heureusement sauvé par des personnages divertissants ou attachants : la princesse Hanni, le grand-père de Georgie et son amie, Belinda a aussi ses moments de gloire. Si vous recherchez de solides enquêtes bien ficelées, je crains bien que vous deviez faire l'impasse sur la série "Son espionne royale".
  • Dallasmckena Posté le 2 Avril 2022
    Sur les ordres de la reine, Georgie doit jouer les baby-sitters pour une princesse allemande. La princesse Hannelore donne beaucoup de fils à retordre à Georgie et quand elles se retrouvent toutes les deux au coeur d’une affaire de meurtre, Georgie, sur les ordres de la reine, enquête pour découvrir le meurtrier 🧐 J’ai adoré retrouver Georgie dans ce second tome, elle est toujours aussi pétillante, pleine d’humour et maladroite. La princesse Hannelore m’a fait beaucoup rire avec ses expressions et ses délires de gangsters. Elle est loin de la princesse coincée dans les bonnes convenances 😉 J’ai parfois été un peu perdue avec les personnages secondaires car ils ont des noms un peu compliqués et leurs surnoms se ressemblent beaucoup, parfois je ne savais plus qui était qui 🤔 L’enquête était sympa mais met beaucoup de temps à démarrer et est moins passionnante que le tome précédent, elle est vraiment trop légère pour moi. La fin est beaucoup trop rapide, au final il reste des questions en suspens et le mobile des meurtres n’est pas très clair non plus. Même si je suis mitigée sur ce tome, je vais lire la suite car j’adore vraiment Georgie et j’ai hâte de savoir ce que lui cache... Sur les ordres de la reine, Georgie doit jouer les baby-sitters pour une princesse allemande. La princesse Hannelore donne beaucoup de fils à retordre à Georgie et quand elles se retrouvent toutes les deux au coeur d’une affaire de meurtre, Georgie, sur les ordres de la reine, enquête pour découvrir le meurtrier 🧐 J’ai adoré retrouver Georgie dans ce second tome, elle est toujours aussi pétillante, pleine d’humour et maladroite. La princesse Hannelore m’a fait beaucoup rire avec ses expressions et ses délires de gangsters. Elle est loin de la princesse coincée dans les bonnes convenances 😉 J’ai parfois été un peu perdue avec les personnages secondaires car ils ont des noms un peu compliqués et leurs surnoms se ressemblent beaucoup, parfois je ne savais plus qui était qui 🤔 L’enquête était sympa mais met beaucoup de temps à démarrer et est moins passionnante que le tome précédent, elle est vraiment trop légère pour moi. La fin est beaucoup trop rapide, au final il reste des questions en suspens et le mobile des meurtres n’est pas très clair non plus. Même si je suis mitigée sur ce tome, je vais lire la suite car j’adore vraiment Georgie et j’ai hâte de savoir ce que lui cache le mystérieux Darcy, même si j’ai déjà ma petite idée 😉
    Lire la suite
    En lire moins
  • Lilylivre Posté le 26 Mars 2022
    À Londres, en1932, la reine n'a qu'une idée en tête que son fils le prince de Galles se détourne de son amante américaine. Elle confit alors une nouvelle mission à Georgie : jouer l'entremetteuse entre son fils et la princesse Hanneflore de Bavière en l'hébergeant chez elle. Entre son langage trop familier et son envie de séduire tout ce qui bouge, cette jeune princesse va lui donner du fil à retordre. Lorsqu'elles se retrouvent mêlées à une série de meurtres, Georgie sera obligée encore une fois de jouer les apprenties détectives afin d'éviter un scandale diplomatique... Quel plaisir de retrouver Georgie dans cette enquête haute en couleur ! Toujours aussi complice de la reine, elle va devoir prendre sous son aile cette jeune princesse allemande qui n'a pas la langue dans sa poche. Elle est bien embêtée, elle qui vit désormais seule sans domestique et fait le ménage pour survenir à ses besoins ! Aidée par son grand-père grimé en majordome, elle fera de son mieux pour sauver les apparences. Pour découvrir qui se cache derrière ces meurtres, Georgie doit infiltrer les soirées mondaines et groupes politiques. Certes il y a quelques facilités et notre espionne royale bénéficie d'une bonne... À Londres, en1932, la reine n'a qu'une idée en tête que son fils le prince de Galles se détourne de son amante américaine. Elle confit alors une nouvelle mission à Georgie : jouer l'entremetteuse entre son fils et la princesse Hanneflore de Bavière en l'hébergeant chez elle. Entre son langage trop familier et son envie de séduire tout ce qui bouge, cette jeune princesse va lui donner du fil à retordre. Lorsqu'elles se retrouvent mêlées à une série de meurtres, Georgie sera obligée encore une fois de jouer les apprenties détectives afin d'éviter un scandale diplomatique... Quel plaisir de retrouver Georgie dans cette enquête haute en couleur ! Toujours aussi complice de la reine, elle va devoir prendre sous son aile cette jeune princesse allemande qui n'a pas la langue dans sa poche. Elle est bien embêtée, elle qui vit désormais seule sans domestique et fait le ménage pour survenir à ses besoins ! Aidée par son grand-père grimé en majordome, elle fera de son mieux pour sauver les apparences. Pour découvrir qui se cache derrière ces meurtres, Georgie doit infiltrer les soirées mondaines et groupes politiques. Certes il y a quelques facilités et notre espionne royale bénéficie d'une bonne aura mais j'ai vraiment dévoré cet opus et je l'ai même préféré au premier tome. C'est pour moi une lecture doudou, je suis fan des pointes d'humour et de l'ambiance so british qui s'en dégagent. Comme dans le tome précédent, le premier meurtre arrive un peu tard dans la lecture mais ça ne m'a pas dérangée plus que ça. Nous voyageons entre le Londres des années 30 et la campagne anglaise sous fond de complot politique,  un régal! Dans ce deuxième tome, sa relation ambiguë avec Darcy est un petit fil rouge dont il me tarde de connaître la suite. Rendez-vous au prochain tome !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Sharon Posté le 9 Décembre 2021
    Trouver des cadavres n’est pas un hobby comme les autres. Je ne suis même pas sûre que Georgiana voit cela comme un hobby. Il se trouve simplement qu’elle en trouve malencontreusement deux, au cours d’une mission qui n’aurait jamais dû la confronter à cela. Retour en arrière : Georgiana gagne sa vie comme elle peut, son frère s’est acquitté de son mieux des droits de succession (énorme) et n’a pas totalement tenu les promesses faites à sa soeur. Quand je dis « comme elle peut », c’est qu’elle prépare les maisons avant l’arrivée des propriétaires, qui ne vont quand même pas débarquer dans une maison où tous les meubles sont encore recouverts d’une housse ! Ils ne vont pas non plus envoyer leurs domestiques en éclaireur. Comment vivre sans domestique plus d’une journée ? Comment se lever, s’habiller… ? La vie d’aristocrates, qui devaient veiller à toujours porter les bons vêtements, les bons bijoux selon les circonstances, était bien compliquée. Georgie, elle, a appris à faire sans, et se retrouve bien embarrassée face à la nouvelle mission que la reine Mary lui confie. La reine est en effet une mère et une grand-mère comblée. Ses fils lui donnent entièrement satisfaction. Tous ses... Trouver des cadavres n’est pas un hobby comme les autres. Je ne suis même pas sûre que Georgiana voit cela comme un hobby. Il se trouve simplement qu’elle en trouve malencontreusement deux, au cours d’une mission qui n’aurait jamais dû la confronter à cela. Retour en arrière : Georgiana gagne sa vie comme elle peut, son frère s’est acquitté de son mieux des droits de succession (énorme) et n’a pas totalement tenu les promesses faites à sa soeur. Quand je dis « comme elle peut », c’est qu’elle prépare les maisons avant l’arrivée des propriétaires, qui ne vont quand même pas débarquer dans une maison où tous les meubles sont encore recouverts d’une housse ! Ils ne vont pas non plus envoyer leurs domestiques en éclaireur. Comment vivre sans domestique plus d’une journée ? Comment se lever, s’habiller… ? La vie d’aristocrates, qui devaient veiller à toujours porter les bons vêtements, les bons bijoux selon les circonstances, était bien compliquée. Georgie, elle, a appris à faire sans, et se retrouve bien embarrassée face à la nouvelle mission que la reine Mary lui confie. La reine est en effet une mère et une grand-mère comblée. Ses fils lui donnent entièrement satisfaction. Tous ses fils, sauf un : David, l’aîné. Pour ceux dont la grand-mère n’est pas née en 1910 et n’a pas raconté l’un des grands événements de l’entre-deux-guerre, à savoir l’abdication d’Edward VIII, je vous fais un rapide point historique : le prince de Galles n’était toujours pas marié, papillonnant de droite à gauche, avec une préférence pour les femmes plus âgées que lui. Epris d’une américaine (pas une lady donc), qui divorça une deuxième fois après avoir rencontré le prince de Galles, il abdiqua pour l’épouser. L’action se passe en 1932, et même si David fréquente Mrs Simpson, la reine ne désespère pas de le voir éprouver un coup de foudre pour une jeune et jolie princesse. Et pourquoi pas Maria Theresa Hannelore de Bavière ? Voici donc Georgiana qui se coltine la blondinette aux nattes impeccables et aux yeux bleus innocents. Elle est tout de même étrange, cette princesse, tout juste sortie du couvent, qui adorait les films de gangsters, et maitrise relativement bien de nombreux termes d’argots. Elle est bien sûr flanquée d’une duègne, une comtesse chargée de veiller sur elle et de s’assurer qu’elle retrouve en Angleterre tout le confort auquel une princesse allemande et sa duègne ont droit – surtout sa duègne, devrai-je dire, même si c’est un terme espagnol. Malheureusement, tout ne se passe pas comme prévu. Que le prince de Galles ne s’intéresse pas à elle, c’est logique. Qu’elle et Georgiana aient le don de trouver des cadavres, c’est non seulement étonnant, mais aussi étrange. La police, en tout cas, mène l’enquête – Georgiana aussi. Ce que nous allons découvrir était-il prévisible ? Cela dépend de la volonté de chaque lecteur d’essayer ou non de percer le mystère en même temps que les enquêteurs. Je me dis que, tout de même, certains personnages sont bien naïfs, alors que d’autres n’hésitent pas à s’engager dans la lutte, avec plus ou moins de bonheur, de réussite. Ce ne fut pas un roman désagréable à lire, loin de là, mais il est resté pour moi un divertissement, une lecture reposante, une lecture, enfin, qui manque d’originalité. Pour moi, son intrigue ressemble à d’autres, que j’ai déjà lu, ces personnages ne sont pas aussi originaux, aussi fortement caractérisés et reconnaissables que d’autres personnages peuvent l’être.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Justthewayyouread Posté le 29 Novembre 2021
    Je retrouve avec plaisir la pétillante et débrouillarde Lady Georgiana dans la suite de ses aventures. Toujours sans le sou, contrainte de travailler en cachette au vu de son rang et ses liens familiaux avec la Reine, voici que cette dernière lui confie une mission qui va lui donner du fil à retordre : chaperonner une princesse étrangère et jouer les entremetteuses, entre elle et le Prince de Galles, toujours plus amoureux de Wallis Simpson. Dès son arrivée, la Princesse Hanni va se révéler des plus surprenantes, pas vraiment raffinée et plutôt agaçante . Alors qu'elle sort normalement du couvent, celle-ci cherche à flirter avec tous les beaux partis et ne souhaite qu'échapper à sa dame de compagnie pour entrainer Georgie dans toutes les fêtes. Et quand lors d'une fête un accident se produit, revoici Georgie au cœur de l'enquête, bien malgré elle. Comme dans le premier tome, l'humour anglais est bien présent et la plume de l'auteure est entrainante. J'aime beaucoup ses descriptions de l'époque qui m'ont amenée à faire quelques recherches sur cette période de l'histoire, notamment sur le travail des femmes, la mode de l'époque et le contexte social. Georgie me plait beaucoup car malgré l'adversité, elle est toujours... Je retrouve avec plaisir la pétillante et débrouillarde Lady Georgiana dans la suite de ses aventures. Toujours sans le sou, contrainte de travailler en cachette au vu de son rang et ses liens familiaux avec la Reine, voici que cette dernière lui confie une mission qui va lui donner du fil à retordre : chaperonner une princesse étrangère et jouer les entremetteuses, entre elle et le Prince de Galles, toujours plus amoureux de Wallis Simpson. Dès son arrivée, la Princesse Hanni va se révéler des plus surprenantes, pas vraiment raffinée et plutôt agaçante . Alors qu'elle sort normalement du couvent, celle-ci cherche à flirter avec tous les beaux partis et ne souhaite qu'échapper à sa dame de compagnie pour entrainer Georgie dans toutes les fêtes. Et quand lors d'une fête un accident se produit, revoici Georgie au cœur de l'enquête, bien malgré elle. Comme dans le premier tome, l'humour anglais est bien présent et la plume de l'auteure est entrainante. J'aime beaucoup ses descriptions de l'époque qui m'ont amenée à faire quelques recherches sur cette période de l'histoire, notamment sur le travail des femmes, la mode de l'époque et le contexte social. Georgie me plait beaucoup car malgré l'adversité, elle est toujours pleine de ressources et sait toujours rebondir. Elle a une relation très touchante avec son grand-père, qui est un véritable allié pour elle. Le mystère à résoudre est intéressant et bien mené. Seul bémol pour moi, c'est que comme pour le tome 1, le premier meurtre arrive assez tard dans le roman. Ensuite, tout s'enchaîne plutôt bien, les indices se mettent en place et l'histoire est plus addictive. Côté personnel, Georgie va nous dévoiler un peu plus ses sentiments et Darcy, qui la trouble, se montre un peu plus mystérieux dans ses activités. Je lirais la suite de la série avec plaisir.
    Lire la suite
    En lire moins

les contenus multimédias

Oserez-vous répondre à l'appel de La Bête ? Abonnez-vous à sa newsletter pour ne rater aucune nouveauté !
Que ce soient des enquêtes âpres, des thrillers abrasifs, des suspenses éreintants, ou encore des true-crimes glaçants, la Bête chasse sur tous les territoires. Rejoignez la meute pour recevoir toutes les actualités de la collection.