Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221242643
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 414
Format : 130 x 200 mm

Son Espionne royale et les douze crimes de Noël - Tome 6

Blandine LONGRE (Traducteur)
Collection : La Bête noire
Date de parution : 12/11/2020
Sa mission : empêcher que noël ne tourne au cauchemar.

Écosse, 1933.
Tandis que son cher Darcy se la coule douce en Amérique du Sud pour les fêtes de fin d’année, et que sa mère s’est réfugiée dans le hameau perdu de Tiddleton-under-Lovey en compagnie du drolatique dramaturge Noel Coward, Georgie, elle, se retrouve coincée au château de Rannoch suite à...

Écosse, 1933.
Tandis que son cher Darcy se la coule douce en Amérique du Sud pour les fêtes de fin d’année, et que sa mère s’est réfugiée dans le hameau perdu de Tiddleton-under-Lovey en compagnie du drolatique dramaturge Noel Coward, Georgie, elle, se retrouve coincée au château de Rannoch suite à une tempête de neige.
C’est donc pour elle un miracle de Noël lorsqu’on fait appel à ses services pour animer une sauterie entre aristocrates à Tiddleton. Ce paisible village tout droit sorti des pages du Chant de Noël de Dickens connaît hélas une succession de tragiques événements : après qu’un enquiquineur du coin s’est cassé le cou en tombant d’un arbre, deux autres soi-disant accidents font deux nouvelles victimes…
Se pourrait-il qu’un vent mauvais souffle au pays des merveilles ?
Entre Downton Abbey et Miss Marple, une série d’enquêtes royales so British !

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221242643
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 414
Format : 130 x 200 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • iliona83 Posté le 2 Octobre 2021
    Toujours un plaisir de retrouver cette série cosy mystery ! Dans ce 6ème tome, nous retrouvons avec plaisir notre célèbre Georgie, son cher Darcy, sa mère et son grand père 🥰 De nouveaux personnages (et ca fait du bien) apparaissent dans cette enquête que j'ai tout simplement adorée 😍 Un déroulé et surtout une explication finale qui tient la route dans cette ambiance de campagne anglaise pendant les fêtes de fin d'année. On découvre (ou re-découvre) les traditions so British. Un régal ! L'action ne manque pas et les décès et accidents sont au rendez-vous. Ils leur faudra de l'ingéniosité pour rassembler les indices et résoudre l'enquête... PS : l'histoire d'amour continue d'évoluer ❤
  • Felina Posté le 21 Septembre 2021
    C'était assez étrange de lire ce roman en plein été. Les descriptions de décorations de Noël, des paysages enneigés, des raps, du feu dans la cheminée. Mais je dois bien avoué que même dans ces conditions cette nouvelle aventure de Georgie est ma préférée. Après « Son espionne royale mène l'enquête » , « Son espionne royale et le mystère bavarois » , « Son espionne royale et la partie de chasse » , « Son espionne royale et la fiancée de Transylvanie » et enfin « Son espionne royale et le collier de la reine » , il faut bien avouer que Rhys Bowen se bonifie au fur et à mesure des tomes. Georgie est enfermée en Écosse, dans le château familial, où elle ne semble plus la bienvenue. D'autant plus que sa belle-soeur Fig a invité la famille de sa sœur à venir fêter Noël avec eux. Trop c'est trop ! Par chance, Georgie découvre une annonce pour seconder une maîtresse de maison lors des fêtes de Noël. Coincidence, cet emploi se trouve dans le petit village où loge la mère de Georgie. Tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes, lorsque des accidents un... C'était assez étrange de lire ce roman en plein été. Les descriptions de décorations de Noël, des paysages enneigés, des raps, du feu dans la cheminée. Mais je dois bien avoué que même dans ces conditions cette nouvelle aventure de Georgie est ma préférée. Après « Son espionne royale mène l'enquête » , « Son espionne royale et le mystère bavarois » , « Son espionne royale et la partie de chasse » , « Son espionne royale et la fiancée de Transylvanie » et enfin « Son espionne royale et le collier de la reine » , il faut bien avouer que Rhys Bowen se bonifie au fur et à mesure des tomes. Georgie est enfermée en Écosse, dans le château familial, où elle ne semble plus la bienvenue. D'autant plus que sa belle-soeur Fig a invité la famille de sa sœur à venir fêter Noël avec eux. Trop c'est trop ! Par chance, Georgie découvre une annonce pour seconder une maîtresse de maison lors des fêtes de Noël. Coincidence, cet emploi se trouve dans le petit village où loge la mère de Georgie. Tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes, lorsque des accidents un peu trop accidentels commencent à se produire, qui mettent la puce à l'oreille de la jeune-femme. Rhys Bowen déroule le fil de son intrigue lentement mais sûrement. Comme à tous les débuts de ses aventures, Georgie commence par vouloir fuir l'endroit ou les gens avec lesquels elle se trouve ; mais surtout à gagner de l'argent d'une manière ou d'une autre. C'est avec plaisir que le lecteur retrouve au fil des pages les personnages secondaires qui entourent la jeune femme. À commencer par le très séduisant Darcy. Les meurtres font invariablement penser à certains des romans d'Agatha Christie, mais la raison en restera cachée afin d'éviter de vous spoiler. En tout cas, les victimes tombent comme des mouches. Il n'y a jamais de témoins, comme si le crime était parfait puisque d'apparence accidentelle. L'ensemble est bien ficelé même si certains choix de l'autrice rendent quelques coincidences un peu trop énormes. Le lecteur se laisse porter par cette ambiance de Noël, dans la campagne anglaise enneigée, sur fond de cosy mystery. Que demander de plus ?
    Lire la suite
    En lire moins
  • Stelda Posté le 28 Juillet 2021
    Certainement la meilleure intrigue de la série, avec des morts qui tombent comme des mouches à chaque chapitre. Malgré mon expérience de dévoreuse de polar, je n'ai entrevu la solution de ces meurtres qu'à la fin du roman. Côté ambiance, c'est très réussi : on plonge avec délice dans les traditions anglaises. A lire en été comme en hiver.
  • ramettes Posté le 4 Juillet 2021
    Je vous conseille de lire la série dans l’ordre de parution car notre héroïne change, grandit et prend confiance en elle. De la petite demoiselle qui a quitté le pensionnat suisse où elle était elle fait tout pour devenir autonome. De plus il y a déjà eu un Noël bien différent… A chaque nouvel épisode le plaisir est renouvelé et il n’y a pas de lassitude car il y a une certaine évolution. Rhys Bowen explore de nouvelles pistes. Les interactions avec les personnages récurrents s’enrichissent, je pense notamment à la relation mère-fille. Cette fois-ci on n’est pas dans une mission diplomatique ou de l’espionnage, on est dans le « armchair détective ». Tout est dans l’observation et la réflexion/déduction. Cet épisode m’a fait l’effet de clins d’œil à l’œuvre d’Agatha Christie et à Conan Doyle. Les évadés de la prison de Dartmoor, la lande, les tourbières etc, « le chien des Baskerville » est même cité. On a les Noëls de Poirot qui viennent titiller la mémoire et la comptine avec Miss Marple et la vie d’une petite communauté. Ce ne sont que quelques exemples de ce qui m’a fait penser à ces deux auteurs. C’est la première fois que je vois... Je vous conseille de lire la série dans l’ordre de parution car notre héroïne change, grandit et prend confiance en elle. De la petite demoiselle qui a quitté le pensionnat suisse où elle était elle fait tout pour devenir autonome. De plus il y a déjà eu un Noël bien différent… A chaque nouvel épisode le plaisir est renouvelé et il n’y a pas de lassitude car il y a une certaine évolution. Rhys Bowen explore de nouvelles pistes. Les interactions avec les personnages récurrents s’enrichissent, je pense notamment à la relation mère-fille. Cette fois-ci on n’est pas dans une mission diplomatique ou de l’espionnage, on est dans le « armchair détective ». Tout est dans l’observation et la réflexion/déduction. Cet épisode m’a fait l’effet de clins d’œil à l’œuvre d’Agatha Christie et à Conan Doyle. Les évadés de la prison de Dartmoor, la lande, les tourbières etc, « le chien des Baskerville » est même cité. On a les Noëls de Poirot qui viennent titiller la mémoire et la comptine avec Miss Marple et la vie d’une petite communauté. Ce ne sont que quelques exemples de ce qui m’a fait penser à ces deux auteurs. C’est la première fois que je vois autant de nourriture dans cette série, et c’est la première fois que l’on voit Lady Georgina se sentir comme un coq en pâte ! Même si ce séjour n’est pas de tout repos. Bien entendu on retrouve l’humour même si on a des crimes horribles, grotesques… sans parler de Queeny qui n’en rate pas une. On est dans un cosy mystery pas de doute. On a la touche sensuelle avec Darcy et Georgie. La fin laisse présager de nouvelles aventures… mais je ne vous en dirai pas plus !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Lire-une-passion Posté le 20 Juin 2021
    Mais quel plaisir de retrouver Georgie ! Je crois bien d'ailleurs que ce tome-ci est mon préféré de toute la saga. Je l'ai dévoré en très peu de temps et j'ai adoré l'intrigue. Bon, c'est vrai qu'au début, nous avons une certaine surenchère de meurtres, mais en même temps, au vu du titre, il fallait bien que ces 12 meurtres aient lieu, non ? Et puis, comme toujours et malgré ces drames, Georgie et sa bonne sont là pour dédramatiser le tout. Surtout sa bonne. J'avais oublié à quel point elle était hyper maladroite (je ne pense pas qu'il puisse y avoir pire qu'elle, d'ailleurs !) et surtout sans filtre. Mais au-delà de ça, c'est l'ambiance du récit en lui-même qui m'a plu (et bon, s'éloigner de sa famille désagréable ne fait absolument pas de mal non plus !). Je ne saurais pas vous m'expliquer autrement, mais je ne sais pas... Sand doute l'ambiance des fête de fin d'année le fait aussi qu'elle se retrouve dans une famille charmante, qui l'apprécie et le lui montre. Parce que mine de rien, on s'attache énormément à Georgie, et de voir qu'elle est "martyrisée" par sa propre famille fait mal au cœur, d'autant... Mais quel plaisir de retrouver Georgie ! Je crois bien d'ailleurs que ce tome-ci est mon préféré de toute la saga. Je l'ai dévoré en très peu de temps et j'ai adoré l'intrigue. Bon, c'est vrai qu'au début, nous avons une certaine surenchère de meurtres, mais en même temps, au vu du titre, il fallait bien que ces 12 meurtres aient lieu, non ? Et puis, comme toujours et malgré ces drames, Georgie et sa bonne sont là pour dédramatiser le tout. Surtout sa bonne. J'avais oublié à quel point elle était hyper maladroite (je ne pense pas qu'il puisse y avoir pire qu'elle, d'ailleurs !) et surtout sans filtre. Mais au-delà de ça, c'est l'ambiance du récit en lui-même qui m'a plu (et bon, s'éloigner de sa famille désagréable ne fait absolument pas de mal non plus !). Je ne saurais pas vous m'expliquer autrement, mais je ne sais pas... Sand doute l'ambiance des fête de fin d'année le fait aussi qu'elle se retrouve dans une famille charmante, qui l'apprécie et le lui montre. Parce que mine de rien, on s'attache énormément à Georgie, et de voir qu'elle est "martyrisée" par sa propre famille fait mal au cœur, d'autant plus qu'elle ne peut rien dire. En tous les cas, j'ai adoré ce tome qui se place en première position de tous les tomes lus de cette série. Geogie est plus affirmée et on sent qu'elle a trouvé sa place, loin de sa famille et entourée de gens qui l'apprécient. Quant à l'enquête en elle-même, j'ai aussi adoré suivre tous les petits indices qui sont disséminés ici et là avec la résolution finale assez inattendue. #8203;En résumé, je crois bien que ce tome 6 est, pour le moment, mon préféré de la série. J'ai adoré retrouver Georgie dans un lieu où elle se sent bien, où elle peut être elle-même sans les jugements derrière. Et cette enquête m'a aussi beaucoup plu. Bref, pour moi, que du positif avec ce tome 6 !
    Lire la suite
    En lire moins
Oserez-vous répondre à l'appel de La Bête ?
Que ce soient des enquêtes âpres, des thrillers abrasifs, des suspenses éreintants, ou encore des true-crimes glaçants, la Bête chasse sur tous les territoires. Rejoignez la meute pour recevoir toutes les actualités de la collection.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Lisez

    Noël dans tous ses états : nos romans pour se mettre dans l'ambiance

    Au coeur de nombreux films, célébré en musique, Noël fait aussi parler la littérature. Il faut dire que cette période a tout pour inspirer les auteurs. La neige qui tombe, le papier cadeau que l'on déchire, les guirlandes qui scintillent aux fenêtres, les retrouvailles familiales... Noël, c'est une atmosphère particulière, un décor capable d'accueillir mille et unes histoires. Découvrez vite notre sélection de romans et recueils de nouvelles qui racontent les fêtes de fin d'année.

    Lire l'article