Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221241639
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 360
Format : 130 x 200 mm

Son Espionne royale mène l'enquête - Tome 1

Blandine LONGRE (Traducteur)
Collection : La Bête noire
Date de parution : 06/06/2019
Sa première mission royale : espionner le prince de Galles.

Londres, 1932.
Lady Victoria Georgiana Charlotte Eugenie, fille du duc de Glen Garry et Rannoch, trente-quatrième héritière du trône britannique, est complètement fauchée depuis que son demi-frère lui a coupé les vivres. Et voilà qu’en plus ce dernier veut la marier à un prince roumain !
Georgie, qui refuse qu’on lui dicte...

Londres, 1932.
Lady Victoria Georgiana Charlotte Eugenie, fille du duc de Glen Garry et Rannoch, trente-quatrième héritière du trône britannique, est complètement fauchée depuis que son demi-frère lui a coupé les vivres. Et voilà qu’en plus ce dernier veut la marier à un prince roumain !
Georgie, qui refuse qu’on lui dicte sa vie, s’enfuit à Londres pour échapper à cette funeste promesse de mariage : elle va devoir apprendre à se débrouiller par elle-même.
Mais le lendemain de son arrivée dans la capitale, la reine la convoque à Buckingham pour la charger d’une mission pour le moins insolite : espionner son fils, le prince de Galles, qui fricote avec une certaine Américaine…
Entre Downton Abbey et The Crown, une série d’enquêtes royales so British !
« Bien plus qu’un simple roman policier, Son Espionne royale mêle avec brio amour, histoire, humour et mystère. Captivant ! » Louise Penny, auteure de Nature morte.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221241639
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 360
Format : 130 x 200 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • acchamp2001 Posté le 6 Avril 2020
    Un petit cosy mystery qui fait passer le temps tranquillement. Rien de transcendant mais c'est agréable, léger, avec de l'humour à l'anglaise. Tout ce qu'on attend d'un cosy mystery ! On suit Lady Georgiana, 34ème dans l'ordre de succession au trône, assez moderne pour l'époque (car nous sommes dans les années 30), et qui va essayer de prendre sa vie en main. Mais voilà, un meurtre et c'est le bazar, surtout que son demi-frère est le principal suspect. Un ton sympathique. à lire au bord de la piscine, dans son jardin, sur son balcon...
  • Colibrille Posté le 4 Avril 2020
    Soyons clairs, le résumé de la quatrième de couverture a bien peu de choses à voir avec la véritable intrigue du roman ! D'ailleurs, cette dernière est très inégale. Dans la première moitié du roman, il ne se passe pour ainsi dire rien, si ce n'est les tergiversations de Géorgie, à tel point que j'ai failli arrêter ma lecture. C'est seulement lorsque la jeune femme trouve le fameux cadavre dans sa baignoire que l'intrigue se met véritablement en route. Mais quel dommage d'avoir à attendre plus de 150 pages pour que l'histoire gagne en consistance et suspense ! Si les personnages sont plutôt sympathiques et trucculents, ils manquent toutefois de profondeur, de relief. Si je lis la suite de cette première aventure, ce sera seulement par curiosité concernant la relation entre Géorgie et Darcy que pour un relle intérêt pour l'histoire ou l'écriture.
  • Overbooks Posté le 31 Mars 2020
    Fan de cosy mystery, je ne pouvais pas passer à côté de la dernière publication de La Bête Noire. En effet, après Les détectives du Yorkshire, les éditions Robert Laffont nous proposent une nouvelle série : Son Espionne royale de Rhys Bowen. Avec Son Espionne royale, on s’éloigne des vallons du Yorkshire et nous faisons un saut dans le temps. L’intrigue prend place dans le Londres des années 1930, peu de temps après la grande dépression. C’est là que nous faisons la connaissance de la pétillante Lady Georgina, 34e dans l’ordre de succession au trône britannique. Héritière, peut-être, mais sans-le-sou depuis que son frère a décidé de lui couper les vivres… Pour échapper à un mariage arrangé, elle décide de se prendre en main, de s’installer seule à Londres et de travailler ! Chose impensable pour quelqu’un de sa condition. Contrairement à ce que laisse penser la quatrième de couverture, l’espionnage n’est pas au cœur de l’intrigue pour ce premier tome. En effet, Rhys Bowen prend bien le temps de présenter les différents protagonistes et de mettre en place le décor. L’histoire commence à réellement s’emballer dans le dernier tiers du roman et même là, il n’est pas encore question d’espionnage. Néanmoins,... Fan de cosy mystery, je ne pouvais pas passer à côté de la dernière publication de La Bête Noire. En effet, après Les détectives du Yorkshire, les éditions Robert Laffont nous proposent une nouvelle série : Son Espionne royale de Rhys Bowen. Avec Son Espionne royale, on s’éloigne des vallons du Yorkshire et nous faisons un saut dans le temps. L’intrigue prend place dans le Londres des années 1930, peu de temps après la grande dépression. C’est là que nous faisons la connaissance de la pétillante Lady Georgina, 34e dans l’ordre de succession au trône britannique. Héritière, peut-être, mais sans-le-sou depuis que son frère a décidé de lui couper les vivres… Pour échapper à un mariage arrangé, elle décide de se prendre en main, de s’installer seule à Londres et de travailler ! Chose impensable pour quelqu’un de sa condition. Contrairement à ce que laisse penser la quatrième de couverture, l’espionnage n’est pas au cœur de l’intrigue pour ce premier tome. En effet, Rhys Bowen prend bien le temps de présenter les différents protagonistes et de mettre en place le décor. L’histoire commence à réellement s’emballer dans le dernier tiers du roman et même là, il n’est pas encore question d’espionnage. Néanmoins, je n’ai pas trouvé cela très gênant, tant la compagnie de Lady Georgina est agréable ! C’est une jeune femme pleine de vie, avec une force de caractère à toute épreuve. Elle est drôle, a du bagout, fait peu cas de son statut de « Lady » et quand elle décide de quelque chose, il ne faut pas être dans les parages ! Les autres personnages sont tous aussi hauts en couleur dans leur genre ! Certains sont détestables, d’autres très attachants, mais tous ne laissent pas le lecteur indifférent. En conclusion, Son Espionne royale de Rhys Bowen est un tome introductif qui permet de présenter l’héroïne et l’univers dans laquelle elle évolue. Attrayant et agréable à lire, il donne envie de découvrir la suite, en espérant toutefois avoir une intrigue plus consistante à se mettre sous la dent.
    Lire la suite
    En lire moins
  • LMFML Posté le 24 Mars 2020
    Sympa, léger même si la vie de l'héroïne est loin de l'être. Humour à la britannique, intrigue façon Agatha Christie et en même temps, chronique assez juste à mon sens de ce que pouvait être la vie de ces aristocrates désargentés, ou des gens (surtout les femmes) après la 1ère guerre mondiale.
  • LuckySophie Posté le 18 Février 2020
    J'ai beaucoup aimé le cocktail détonnant de personnages de ce premier tome. On se laisse rapidement séduire par l'héroïne, Lady Georgiana, jeune noble de 21 ans, cousine de la Reine, vive, courageuse et déterminée à ne pas se marier sans amour avec n'importe quel prince, mais sans le sou, un peu maladroite et poissarde. A ses côtés, un demi-frère gentil mais pas très futé, une belle-soeur pingre et rigide à l'extrême, un grand-père adorable et un groupe de jeunes fêtards londoniens, pique-assiettes et un brin délurés. Ajoutez à cela un cadavre, des vols, une cascade d'accidents mystérieux et on obtient un roman rythmé et plaisant à lire ! Pas de réel frisson au rendez-vous dans ce roman policier où l'enquête est un peu cousue de fil blanc, mais un livre parfait pour se détendre !

les contenus multimédias

Oserez-vous répondre à l'appel de La Bête ?
Que ce soient des enquêtes âpres, des thrillers abrasifs, des suspenses éreintants, ou encore des true-crimes glaçants, la Bête chasse sur tous les territoires. Rejoignez la meute pour recevoir toutes les actualités de la collection.

Lisez maintenant, tout de suite !