RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Un gros poisson

            Presses de la cité
            EAN : 9782258114005
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 432
            Format : 140 x 225 mm
            Un gros poisson

            Nathalie SERVAL (Traducteur)
            Collection : Sang d'Encre
            Date de parution : 22/01/2015
            " Ainsi va tout poisson… "
             
            Candy et Karl ne sont pas des tueurs à gages ordinaires : ils ont des scrupules et ne tuent que les personnes qui, selon eux, le méritent. Leur nouvelle mission : éliminer un agent littéraire véreux, L. Basse Hess, qui cherche à extorquer des commissions exorbitantes à ses clients pour des titres qu’il n’a même pas vendus ! Mais Hess va leur donner du fil à retordre…
             
            EAN : 9782258114005
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 432
            Format : 140 x 225 mm
            Presses de la cité
            21.00 €
            Acheter

            Ils en parlent

            "Grande fan d'Agatha Christie, Martha Grimes construit dans ses livres, un univers british dans lequel elle exprime sa finesse psychologique, avec toujours, une pointe d'humour !"
            Bold Magazine
            "l'Américaine Martha Grimes nous propose un thriller délirant et désopilant avec "Un gros poisson"."
            L'Essor Sarladais
            " "Un gros poisson" est un vrai délice décalé. Une suite méchamment drôle de "Un monde impitoyable". Une satire sur la vénalité, pour ne pas dire les pratiques meurtrières de l'édition."
            Le Tarn Libre

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • sm63 Posté le 9 Février 2017
              Un roman qui n'est pas dépourvu d'humour....Mais trop de longueur et pour les personnages il faut vraiment suivre....entre deux tueurs à gages qui ne tuent personnes...des agents littéraires verreux...des avocats qui défendent on ne sait qui...des écrivains qui ont plus tendance à monter des plans diaboliques qu'écrire des livres....sans oublié les poissons clowns qui comblent.....et je pense en avoir oublié... A lire sans s'attarder....
            • lilyrose87 Posté le 18 Mars 2016
              Petite alerte : Ce livre est la suite directe d'un Monde impitoyable. Si vous ne l'avez pas lu, vous risquez de vous faire méchamment spoiler ici, et ce serait vraiment dommage, car Un monde impitoyable vaut vraiment la peine qu'on prenne le temps le lire. Pour les autres, voici ma critique, avec tout d'abord un bref petit résumé des évènements. Souvenez-vous : Paul Giverney, auteur à succès, voulait se débarrasser de Ned Isaly, pour signer un contrat avec Mackensie-Haack, une prestigieuse maison d'édition. Il n'avait rien à reprocher à Ned, personnellement, bien au contraire. C'est à la suite d'un immense quiproquo qu'on a fait connaissance avec toute une série de personnages haut en couleurs, à commencer par nos deux tueurs à gages préférés, Candy et Karl. Ces derniers ont une manie, qui peuvent gêner certains employeurs : ils ne tuent que s'ils estiment que leur cible l'a méritée. En l'occurrence, après enquête, Ned n'avait pas mérité son sort. A la fin d'Un Monde impitoyable, nous avions laissé Bobby Mackensie exilé en Australie (à la demande de Candy et Karl), et un Paul Giverney déboussolé par la tournure prise par les évènements. Un gros poisson prend place six mois plus tard. Candy et Karl... Petite alerte : Ce livre est la suite directe d'un Monde impitoyable. Si vous ne l'avez pas lu, vous risquez de vous faire méchamment spoiler ici, et ce serait vraiment dommage, car Un monde impitoyable vaut vraiment la peine qu'on prenne le temps le lire. Pour les autres, voici ma critique, avec tout d'abord un bref petit résumé des évènements. Souvenez-vous : Paul Giverney, auteur à succès, voulait se débarrasser de Ned Isaly, pour signer un contrat avec Mackensie-Haack, une prestigieuse maison d'édition. Il n'avait rien à reprocher à Ned, personnellement, bien au contraire. C'est à la suite d'un immense quiproquo qu'on a fait connaissance avec toute une série de personnages haut en couleurs, à commencer par nos deux tueurs à gages préférés, Candy et Karl. Ces derniers ont une manie, qui peuvent gêner certains employeurs : ils ne tuent que s'ils estiment que leur cible l'a méritée. En l'occurrence, après enquête, Ned n'avait pas mérité son sort. A la fin d'Un Monde impitoyable, nous avions laissé Bobby Mackensie exilé en Australie (à la demande de Candy et Karl), et un Paul Giverney déboussolé par la tournure prise par les évènements. Un gros poisson prend place six mois plus tard. Candy et Karl ont une nouvelle cible, L. Bass Hess, un agent littéraire qui s'est attiré les foudres d'un mafieux. Le début du livre ressemble à un de ces films noirs, où deux hommes pénètrent dans un restaurant pour canarder leurs occupants avec leurs mitraillettes. Sauf qu'ici, les seules victimes à déplorer sont des poissons...Enfin, ils auraient eu une mort atroce si l'une des clientes du restaurant n'avait pas eu la bonne idée de sauver un des poissons, suivie immédiatement par le reste des clients, Candy et Karl compris. Suite à leur enquête, Candy et Karl apprennent l'identité de cette mystérieuse cliente, salvatrice des poissons : Cindy Sella, un écrivain qui, hasard des coïncidences, est en litige avec Hess, qui n'a qu'un seul but : ruiner la carrière de notre pauvre écrivain. Ni une, ni deux, nos deux tueurs à gages préférés décident de venir en aide à Cindy. Mais comme, selon leurs critères, Hess n'a pas mérité de mourir (bien qu'il soit une immonde ordure), ils décident de recourir à un plan pour lui pourrir la vie. Ils seront aidés en cela par des personnages familiers, à commencer par Paul Giverney, devenu, sinon ami au moins une bonne connaissance du duo de tueurs. Un gros poisson s'inscrit dans la veine d'Un monde impitoyable : un enchaînement de situations rocambolesques, l'intervention d'une troupe de personnages hors du commun, certains déjà rencontrés dans Un Monde impitoyable (Danny Zito, Arthur, Bobby Mackensie ou encore la flamboyante Blaze), et des petits nouveaux qui ont su trouver leur place dans le groupe (Bunny, la petite secrétaire de chez Mackensie-Haack, intelligente et efficace, Lena bint Musah, une malaisienne aussi belle que retors, Simone, richissime transsexuelle...) Martha Grimes réussit l'exploit de rédiger une suite absolument géniale, et qui surpasse son prédécesseur. j'ai trouvé ce deuxième volet vraiment drôle, à tel point que j'ai dû me fêler une cote ou deux à force de rire. Alors oui, on pourrait lui reprocher de ne pas se renouveler et de faire d'Un gros poisson une redite d'Un monde impitoyable. Pourtant, je n'ai pas trouvé cela redondant, au contraire. C'est comme si je retrouvais un groupe d'amis, que je n'avais pas vu depuis longtemps. Si vous avez aimé Un monde impitoyable, vous ne pourrez qu'adorer Un gros poisson. Mon seul regret est de l'avoir lu d'une traite, car maintenant je suis en manque. J'espère vraiment que Martha Grimes va nous pondre une suite. Elle a l'art et la manière de nous faire aimer ses personnages, que ce soit la bande de Richard Jury, ou celle de la petite Emma, dont je continue d'attendre la suite de leurs aventures avec grande impatience.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Cristy Posté le 25 Février 2015
              Je remercie Babelio pour l'organisation des masses critiques et les éditions Presse de la Cité pour l'envoie de ce livre. Un livre qui nous entraine dans l'univers impitoyable de l'édition. Ce qui fait le charme de ce roman, se sont ses personnages, qui ont du piquant. En commençant par Candy et Karl, qui sont loin de l’idée que je me fais de tueurs à gages. Deux personnages pas comme les autres, qui vont venir en aide à Cindy Sella, une écrivaine un peu perdue, qui bloque sur son roman, surement à cause des soucis que lui cause le procès que lui a attenté son ex-agent, L. Bass Hess. Candy et Karl ne peuvent tuer ce dernier, pas qu’il ne le mérite pas, c’est une vrai ordure, mais Cindy aurait beaucoup plus de problème si on la soupçonnait de meurtre. Ils vont donc faire appel à Paul Giverney, un auteur, et Bobby Machensie, un éditeur, pour mettre hors état de nuire l’agent véreux. Et Paul n’est pas un auteur pour rien, c’est avec son imagination débordante qu’il va mettre au point un plan, avec ce que Candy et Karl ont commencé. Un plan qui nécessite l’aide de nombreux autres personnages, tout aussi... Je remercie Babelio pour l'organisation des masses critiques et les éditions Presse de la Cité pour l'envoie de ce livre. Un livre qui nous entraine dans l'univers impitoyable de l'édition. Ce qui fait le charme de ce roman, se sont ses personnages, qui ont du piquant. En commençant par Candy et Karl, qui sont loin de l’idée que je me fais de tueurs à gages. Deux personnages pas comme les autres, qui vont venir en aide à Cindy Sella, une écrivaine un peu perdue, qui bloque sur son roman, surement à cause des soucis que lui cause le procès que lui a attenté son ex-agent, L. Bass Hess. Candy et Karl ne peuvent tuer ce dernier, pas qu’il ne le mérite pas, c’est une vrai ordure, mais Cindy aurait beaucoup plus de problème si on la soupçonnait de meurtre. Ils vont donc faire appel à Paul Giverney, un auteur, et Bobby Machensie, un éditeur, pour mettre hors état de nuire l’agent véreux. Et Paul n’est pas un auteur pour rien, c’est avec son imagination débordante qu’il va mettre au point un plan, avec ce que Candy et Karl ont commencé. Un plan qui nécessite l’aide de nombreux autres personnages, tout aussi déjantés les uns que les autres, donc Oscar, un poisson clown. Et je vous assure que ce poisson n’est pas là pour faire figuration ;) Martha Grimes monte une histoire assez délirante, je me suis demandée où elle voulait m’emmener. Elle fait ainsi découvrir les coulisses peu glorieuses du monde de l’édition, avec magouilles et compagnies. Dommage que le début soit un peu lent à démarrer, et que je me suis parfois perdue entre les nombreux personnages. Néanmoins, j’ai trouvé son roman intéressant, et il m’a fait sourire à de nombreuses reprises. Je ne suis pas tout à fait convaincu par la façon dont tout cela se termine… mais pourquoi pas :)
              Lire la suite
              En lire moins
            • LesPapotisdeSophie Posté le 11 Février 2015
              Martha Grimes délaisse ici son cher inspecteur Jury pour nous proposer un duo assez particulier : deux tueurs à gages, qui n'exécutent leur contrat qu'après enquête, s'ils jugent que la victime mérite son sort ! Ils décident ici d'aider un écrivain Cindy Stella à se défaire de la toile tissée par son ancien agent littéraire qui l'attaque en justice et reclame de l'argent pour un roman dont il ne s'est pas occupé. Avec malice, le duo aidé par d'autres écrivains et autres personnages assez trucculents vont tout faire pour arriver à leur fin. Quel univers : c'est assez loufoque et j'avoue par moments ne plus avoir compris qui était qui, qui faisait quoi et pourquoi ! Bravo à elle d'avoir ainsi revu totalement son univers habituel. un polar pas très polar, à l'humour so british. Un duo qu'on retrouvera peut-être dans d'autres aventures ? Merci à Babelio et à l'éditeur pour ce livre reçu dans le cadre de l'opération Masse critique.
            Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
            Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.