Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782258195929
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 432
Format : 140 x 225 mm
Un jardin de mensonges
Isabelle Chapman (traduit par)
Date de parution : 04/11/2021
Éditeurs :
Presses de la cité

Un jardin de mensonges

Isabelle Chapman (traduit par)
Date de parution : 04/11/2021
Certains fantômes hantent les demeures, d’autres les cœurs…
 
Londres, 1914. Atteinte de la maladie des os de verre, Clara vit recluse depuis toujours, choyée par une mère qui lui raconte le monde. À sa mort, la jeune femme prend son... Londres, 1914. Atteinte de la maladie des os de verre, Clara vit recluse depuis toujours, choyée par une mère qui lui raconte le monde. À sa mort, la jeune femme prend son destin en main et s’initie clandestinement à la botanique.
Elle est bientôt engagée par Mr Fox pour créer sur son domaine une serre...
Londres, 1914. Atteinte de la maladie des os de verre, Clara vit recluse depuis toujours, choyée par une mère qui lui raconte le monde. À sa mort, la jeune femme prend son destin en main et s’initie clandestinement à la botanique.
Elle est bientôt engagée par Mr Fox pour créer sur son domaine une serre de plantes exotiques. Mais, à peine arrivée à Shadowbrook, elle ressent un étrange malaise. Le mystérieux maître des lieux brille par son absence, la gouvernante est terrifi ée, et une présence semble hanter les couloirs de la demeure, où les fl eurs fanent en quelques heures…

Avec son étrange héroïne à la peau diaphane, Un jardin de mensonges est un brillant hommage aux grands romans gothiques. C’est aussi le récit de l’émancipation d’une femme qui tente de reprendre possession de sa vie et de son corps, servi par une plume aussi vénéneuse que sensuelle…
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258195929
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 432
Format : 140 x 225 mm

Ils en parlent

« Campagne anglaise, villageois taiseux, secrets de famille, héroïne attachante: ce roman réunit tous les ingrédients parfaits pour une lecture délicieusement mystérieuse. Le livre automnal idéal, à déguster avec une tasse de thé fumant. »
ELLE Belgique
Un « roman éminemment gothique, dont le mystère n’a d’égale que le lyrisme. Le charmant jardin anglais est ici "Un jardin de mensonges" dont le vénéneux parfum nous hantera longtemps »
Madame Figaro

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • bouquindom Posté le 19 Mars 2022
    Quelle belle histoire ! Je ne connaissais pas Susan Fletcher hormis les nombreuses critiques positives à propos d'un bûcher sous la neige, un de ses précédents romans. Je suis donc allée à la découverte de Clara, atteinte de la maladie des os de verre. Là aussi, j'avais entendu parler de cette maladie mais là j'ai pris les souffrances en pleine face... Quelle est forte notre héroïne, volontaire et tenace. L' action se situe à Londres puis dans le Gloucestershire juste avant la première guerre mondiale. Par crainte de se blesser et fracturer son corps trop fragile, Clara ne sort pas protégée par sa mère. Quand celle-ci décède, la douleur est autre et Clara n'ayant pour ainsi dire pas quitter la maison veut fuir. Une rencontre fera en sorte qu'elle se retrouve à Shadowbrook, propriété de l'énigmatique Mr. Fox, pour lequel Clara va aménager et orner de plantes une serre somptueuse. Cette demeure laissée un peu à l'abandon est aussi déroutante que son propriétaire très souvent absent. Et arrive Véronique, Véronique qu'on ne voit pas mais qu'on entend la nuit sur le parquet grinçant. Qui gratte aux portes, qui fait faner les bouquets du jour rien qu'en les frôlant, qui découvre le dormeur en tirant doucement sur... Quelle belle histoire ! Je ne connaissais pas Susan Fletcher hormis les nombreuses critiques positives à propos d'un bûcher sous la neige, un de ses précédents romans. Je suis donc allée à la découverte de Clara, atteinte de la maladie des os de verre. Là aussi, j'avais entendu parler de cette maladie mais là j'ai pris les souffrances en pleine face... Quelle est forte notre héroïne, volontaire et tenace. L' action se situe à Londres puis dans le Gloucestershire juste avant la première guerre mondiale. Par crainte de se blesser et fracturer son corps trop fragile, Clara ne sort pas protégée par sa mère. Quand celle-ci décède, la douleur est autre et Clara n'ayant pour ainsi dire pas quitter la maison veut fuir. Une rencontre fera en sorte qu'elle se retrouve à Shadowbrook, propriété de l'énigmatique Mr. Fox, pour lequel Clara va aménager et orner de plantes une serre somptueuse. Cette demeure laissée un peu à l'abandon est aussi déroutante que son propriétaire très souvent absent. Et arrive Véronique, Véronique qu'on ne voit pas mais qu'on entend la nuit sur le parquet grinçant. Qui gratte aux portes, qui fait faner les bouquets du jour rien qu'en les frôlant, qui découvre le dormeur en tirant doucement sur le drap.. Shadowbrook serait-elle hantée ? Clara va donc rechercher une explication rationnelle à ces visites nocturnes. J'ai frissonné et j'ai adoré. Avons-nous une âme ? Nos disparus le sont-ils vraiment ou nous protègent-ils encore ? Moi qui ne suis pas rassurée quand on commence à parler de faire tourner les tables, maison hantée etc... j'ai regardé un peu dans les coins sombres de ma chambre lors de ma lecture d'insomniaque mais suis consciente que pour d'autres lecteurs, aucune frayeur à avoir. Je n'ai pas dévoilé grand chose. Encore beaucoup d' évènements à découvrir dans ce roman. Je vous conseille vivement de vous plonger dans cette histoire avec une héroïne très attachante. Merci Mme Fletcher, vous m'avez bien entraînée dans votre tourbillon.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Clodegrans Posté le 19 Mars 2022
    J'avais beaucoup entendu parler de Susan Fletcher sans jamais avoir ouvert un de ces romans. C'est chose faite et je n'ai pas été déçue. Une belle découverte. C'est un récit d'inspiration "gothique". Nous suivons Clara, atteinte de la maladie des os de verre et qui vient de perdre sa mère adorée. Pour essayer de faire son deuil et s'affirmer enfin en tant qu'adulte, elle se fait engager dans une vaste propriété de la campagne anglaise afin d'y créer une immense serre. Voilà le point de départ. Elle se retrouve dépaysée dans une vielle maison à l'allure de château, habitée par des personnages relativement étranges, la gouvernante, le jardinier, les filles de cuisine et mettra longtemps avant de rencontrer le maître des lieux. Cette propriété est- elle hantée ? Clara très pragmatique et aimant les sciences et notamment l'anatomie du corps humain n'y croit pas une seule seconde. L'âme a-t-elle une existence après notre mort ? Susan Fletcher nous entraîne dans récit original baigné dans une ambiance poétique, mystérieuse, pleine de secrets enfouis et la route sera longue et semée d'embûches pour que la petite Clara voit enfin se dessiner la vérité. Elle deviendra une femme libre et indépendante.... J'avais beaucoup entendu parler de Susan Fletcher sans jamais avoir ouvert un de ces romans. C'est chose faite et je n'ai pas été déçue. Une belle découverte. C'est un récit d'inspiration "gothique". Nous suivons Clara, atteinte de la maladie des os de verre et qui vient de perdre sa mère adorée. Pour essayer de faire son deuil et s'affirmer enfin en tant qu'adulte, elle se fait engager dans une vaste propriété de la campagne anglaise afin d'y créer une immense serre. Voilà le point de départ. Elle se retrouve dépaysée dans une vielle maison à l'allure de château, habitée par des personnages relativement étranges, la gouvernante, le jardinier, les filles de cuisine et mettra longtemps avant de rencontrer le maître des lieux. Cette propriété est- elle hantée ? Clara très pragmatique et aimant les sciences et notamment l'anatomie du corps humain n'y croit pas une seule seconde. L'âme a-t-elle une existence après notre mort ? Susan Fletcher nous entraîne dans récit original baigné dans une ambiance poétique, mystérieuse, pleine de secrets enfouis et la route sera longue et semée d'embûches pour que la petite Clara voit enfin se dessiner la vérité. Elle deviendra une femme libre et indépendante. Malgré quelques longueurs, mon premier roman de Susan Fletcher reste une bonne surprise, et si vous êtes adeptes de ce genre d'ambiance, vous devriez y trouver votre compte.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Marylit Posté le 18 Mars 2022
    J'ai aimé mais je mets cette note car je trouve qu'il y a quand même des longueurs. J'ai trouvé l'histoire et l'ambiance très prenantes. J'ai deviné certains éléments de l'intrigue et j'ai été totalement surprise par d'autres. Le personnage de Clara est très atypique chose que j'ai beaucou apprécié mais par contre je n'ai pas réussi à m'attacher à elle et ça m'a manqué. L'écriture (et la traduction) est très agréable. Je pense donc regarder si l'autrice a écrit d'autres ouvrages. Il ne manquait pas grand chose pour que j'adore cette lecture.
  • lenoute Posté le 14 Mars 2022
    Tout commence a Londres en 1914. On va suivre Clara, une jeune femme atteinte de la maladie des os de verre qui vit recluse depuis toujours. Elle ne connait le monde extérieur que par le regard de sa mère. À la mort de celle-ci , Clara décide de prendre son destin en main et découvrir l'extérieur ainsi que s'initier à la botanique. Elle se fait engager par Mr Fox pour créer sur son domaine une serre de plantes exotiques. Mais, tout semble étrange dans de ce grand domaine anglais. Ce qui donne un certain malaise et du mystère à cette lecture. J'ai aimé cette immersion dans ce domaine anglais et découvrir ses extérieurs. Les parties botaniques de ce roman sont très intéressantes et très bien écrites. Clara nous promène dans les serres de Kew Garden et les jardins de Shadowbrook, où on imagine aisément les senteurs des fleurs qui embaument ces lieux. J’ai apprécié la fluidité de l’écriture et l'atmosphère qui s’y dégage. Les personnages ont tous leur part de mystère, mais j’ai eu du mal avec le personnage de Clara dont le comportement m’a exaspéré par moments.
  • Elfequilit Posté le 13 Mars 2022
    Ce livre m'a fait découvrir et adoré l'écriture de Susan Fletcher, que je trouve extrêmement délicate et poétique (bien qu'il s'agisse d'une traduction). Le tournant que prend l'intrigue sous forme d'une enquête policière paranormale, nous questionnant sur l'existence de l'âme, m'a énormément plu. Cela dit, je n'ai encore jamais lu de classiques gothiques, ce qui ne me permet pas de comparer correctement, et rend donc l'oeuvre très originale à mes yeux. Mais en tout cas je n'ai désormais qu'une envie : découvrir d'autres romans de cette ambiance qui nous imprègne et nous fait frissonner aussi bien qu'Un jardin de mensonges.
Inscrivez-vous et recevez toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Presses de la Cité

    Mars au féminin

    En mars, les Presses de la Cité mettent les femmes à l'honneur et vous font découvrir, à travers cette sélection non-exhaustive, des histoires de femmes fortes et hors du commun !

    Lire l'article