Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221193464
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 360
Format : 1 x 215 mm

We Are Young

Fabienne VIDALLET (Traducteur)
Collection : Collection R
Date de parution : 17/01/2019

Trois personnes sont mortes et personne ne se demande pourquoi.
Mais j’ai besoin de réponses.
Je dois découvrir ce qui s’est réellement passé cette nuit-là.
“ Percutant, déchirant et plein d’espoir, We Are Young est une lecture incontournable. ” Sarah Crossan.
Entrez dans l’univers de Cat Clarke, la reine du thriller émotionnel !

EAN : 9782221193464
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 360
Format : 1 x 215 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • lunaael Posté le 10 Septembre 2020
    C’est après la lecture de Cruelles de Cat Clarke, que je me suis lancée dans la bibliographie de l’autrice. J’ai eu un véritable coup de coeur pour sa plume et pour ses histoires. We are young est un roman poignant, on s’engouffre dans un début de récit mystérieux, au coeur d’une enquête autour d’un accident de voiture. Jusqu’ici simplement intriguant, on se pose des questions, on découvre des personnages uniques et attachants à leurs façons. Mais le sujet du roman est plus profond qu’un accident de voiture, et l’autrice nous surprend de chapitres en chapitres. Je ne m’attendais pas à cela, j’ai retrouvé le sentiment que j’ai eu en lisant Cruelles et c’est ce que je cherchais, je voulais que Cat Clarke me surprenne. Je pense que c’est clair, mais j’ai adoré ma lecture, elle était intense, les thèmes qui y sont abordés sont complexes mais l’autrice a su en parler d’une manière plutôt simple, avec des messages de préventions, ce que j’ai particulièrement apprécié.
  • Lilly21 Posté le 27 Avril 2020
    Je suis ressortie de cette lecture assez mitigée, parce que je me suis ennuyée pendant une bonne partie de ma lecture. L’histoire avance d’une manière assez irrégulière. Les 150 premières pages sont assez longues, en revanche, à la fin, tout va beaucoup trop vite. J’ai en revanche beaucoup aimé les personnages du roman, notamment Evan, qui a parfois des réflexions surprenantes assez surprenantes pour une adolescente, et se comporte (et nous agace) parfois comme on l’attend d’une adolescente. J’ai plus particulièrement aimé sa relation avec son petit frère Billy, qui était vraiment touchante. De manière générale, j’ai trouvé que le traitement des relations entre les différents personnages était très juste. Que ce soit des liens familiaux, amicaux ou amoureux, tout était écrit avec beaucoup de justesse. Enfin, pour finir, j’ai trouvé le thème du roman plutôt intéressant. L’auteure aborde à plusieurs reprises le statut des adolescents, comment ils sont perçus par la société en générale, et j’ai trouvé la réflexion intéressante. Encore une fois, Cat Clarke signe un roman qui traite avec beaucoup de justesse des difficultés que l’on peut rencontrer à l’adolescence, et sans les petits soucis de rythme de l’histoire, le roman aurait été une belle réussite.
  • BOOKSANDRAP Posté le 11 Janvier 2020
    Encore un Cat Clarke qui s’ajoute à ma collection. J’adore cette auteure, sa plume, sa manière de tourner les intrigues et de nous emmener sur des thrillers young-adult aux sujets tous plus variés les uns que les autres mais qui chacun à leur manière sont très actuels et percutants. Je l’adore et je ne rate jamais une de ses nouvelles parutions. Là encore, cela n’a pas fait exception. Un mariage. Un accident de voiture. Et nous voilà partis dans une enquête aux révélations plus que bouleversantes. J’ai adoré. J’ai adoré la manière dont on débarque dans le roman, de manière très simple, dans cette famille recomposée, avec un personnage principal féminin qui à ses cicatrices et ses blessures. Qui n’a pas sa langue dans sa poche et qui est bien décidée à creuser plus loin que ce que l’enquête de l’accident de voiture ne révèle. Je ne m’attendais pas à ça. Je ne m’attendais à ce que ce soit ce thème bien précisément qui soit abordé, qu’on comprenne petit à petit tous les vilains petits secrets des passagers de cette voiture. Pourquoi sont-ils morts ? Que s’est-il passé ? C’est une lecture que l’on fait à 100 à l’heure, le coeur bien... Encore un Cat Clarke qui s’ajoute à ma collection. J’adore cette auteure, sa plume, sa manière de tourner les intrigues et de nous emmener sur des thrillers young-adult aux sujets tous plus variés les uns que les autres mais qui chacun à leur manière sont très actuels et percutants. Je l’adore et je ne rate jamais une de ses nouvelles parutions. Là encore, cela n’a pas fait exception. Un mariage. Un accident de voiture. Et nous voilà partis dans une enquête aux révélations plus que bouleversantes. J’ai adoré. J’ai adoré la manière dont on débarque dans le roman, de manière très simple, dans cette famille recomposée, avec un personnage principal féminin qui à ses cicatrices et ses blessures. Qui n’a pas sa langue dans sa poche et qui est bien décidée à creuser plus loin que ce que l’enquête de l’accident de voiture ne révèle. Je ne m’attendais pas à ça. Je ne m’attendais à ce que ce soit ce thème bien précisément qui soit abordé, qu’on comprenne petit à petit tous les vilains petits secrets des passagers de cette voiture. Pourquoi sont-ils morts ? Que s’est-il passé ? C’est une lecture que l’on fait à 100 à l’heure, le coeur bien accroché, avide de connaître les réponses à toutes nos questions. Encore une fois l’auteure m’a eu. Tout le roman se base sur l’enquête et sur le mystère présent autour de Lewis. Mais ce qui dynamise l’histoire et qui rend le tout plus toxique et intriguant ce sont les relations au sein même de cette famille recomposée. Les liens entre Evan et les autres personnages sont parfois extrêmement complexes, et l’auteure retranscrit à merveille cela. Entre le beau-père si parfait qu’il en devient vicieux, la mère aveuglée et le père qui tente de renouer avec notre héroïne, on ne manque pas de matière. C’est une lecture que je qualifierais d’intense. On apprends et aborde tellement de thèmes complexes qu’il faut prendre le temps de lire cette histoire sans se précipiter. Je ne peux que vous recommander cette histoire et plus généralement les livres de Cat Clarke, qui, quand ils ne sont pas des coups de coeurs, sont d’excellentes lectures ! Foncez sur ce thriller young-adult aux multiples facettes, aussi surprenant qu’excellent.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Bellapatra Posté le 14 Décembre 2019
    Comme la plupart des romans de Clarke, il s’agit d’un récit de suspense, sombre, transgresseur qui surprend par la vitesse et changement des situations. J’apprécie particulièrement la manière de décrire le ressenti des personnages au-delà de ce qu’eux peuvent dire. Dernier chapitre [masquer] avec un happy end inattendu mais tellement sucré de perfection, [/masquer] qui m’a fait me sentir très déçue de cet ouvrage.
  • Roman_eBVB Posté le 2 Décembre 2019
    We Are Young, roman de Cat Clarke paru le 17 janvier de cette année 2019, prend place au cours de la soirée qui succède au mariage de la mère d’Evan Page avec le présentateur de la radio locale, "Breakfast" Tim. Le nouveau demi-frère d’Evan, Lewis, est retrouvé inconscient et grièvement blessé, seul survivant d’un terrible accident de voiture. Tout le monde pense que l’accident est lié à l’addiction à la drogue de Lewis, mais la jeune fille n’en est pas convaincue. Avec l’aide de son père journaliste, elle décide de découvrir ce qui est vraiment arrivé cette nuit-là... Pour avoir déjà lu le roman Revanche de cette même auteure, je connaissais déjà son modus operandi et sa façon de traiter les sujets qu’elle choisit de défendre. Une chose est certaine, son écriture est tranchante et sans concession, déliée du soin de l’image et du grandiose pour se mettre au service d’une réalité plus nette et acérée, moins jolie qu’on ne veut bien nous la dépeindre dans certains romans traitant de l’adolescence. C’est une chose très appréciable dans les personnages que nous dépeint Cat Clarke que cette manière de les livrer avec leurs défauts et leurs erreurs, sans tenter de maquiller tout... We Are Young, roman de Cat Clarke paru le 17 janvier de cette année 2019, prend place au cours de la soirée qui succède au mariage de la mère d’Evan Page avec le présentateur de la radio locale, "Breakfast" Tim. Le nouveau demi-frère d’Evan, Lewis, est retrouvé inconscient et grièvement blessé, seul survivant d’un terrible accident de voiture. Tout le monde pense que l’accident est lié à l’addiction à la drogue de Lewis, mais la jeune fille n’en est pas convaincue. Avec l’aide de son père journaliste, elle décide de découvrir ce qui est vraiment arrivé cette nuit-là... Pour avoir déjà lu le roman Revanche de cette même auteure, je connaissais déjà son modus operandi et sa façon de traiter les sujets qu’elle choisit de défendre. Une chose est certaine, son écriture est tranchante et sans concession, déliée du soin de l’image et du grandiose pour se mettre au service d’une réalité plus nette et acérée, moins jolie qu’on ne veut bien nous la dépeindre dans certains romans traitant de l’adolescence. C’est une chose très appréciable dans les personnages que nous dépeint Cat Clarke que cette manière de les livrer avec leurs défauts et leurs erreurs, sans tenter de maquiller tout ça avec des artifices pour les rendre plus lisses. Toutefois, si j’avais à souligner ce qui me déplaît un peu dans tout ça, c’est la manière dont ils paraissent tous brisés au-delà du réparable, dans des circonstances qui ne s’y prêtent pas toujours 😬 Si l’adolescence est une grande période de remise en question, mais aussi une phase critique pour la santé mentale dans sa définition la plus inclusive, j’ai trouvé un peu dommage d’appliquer ce désespoir comme un vernis sur à peu près tout ce qui entourait les personnages de cette histoire. La vie est certes loin d’être un conte de fées – plusieurs des thématiques abordées dans ce roman me touchent et me parlent, et je suis heureuse qu’elles soient traitées avec une telle franchise – mais j’ai eu un goût de trop, dans tout ça, à divers moments. En dépit de ça, et j’espère là encore ne pas me montrer insensible, les « twists » qui ponctuent le récit ne m’ont pas fait la forte impression qu’induisait le fil conducteur de l’intrigue. Hormis le changement d’attitude de Tim qui révèle sa vraie nature de manière subtile et assez surprenante, les autres révélations m’ont semblé de plus en plus évidentes dans une investigation qui traîne en longueur. L’histoire se monte tellement en épingle, avec la tension qui s’installe et la promesse que plus l’on creuse, plus les secrets déterrés seront sombres, que j’étais convaincue que quelque chose de vraiment énorme se préparait, quelque chose d’extrêmement bien ficelé qui lierait tout ça de manière plus percutante. Car c’est bien le problème, tout m’a paru… délié. Et cela a considérablement réduit l’impact de la chute 😥 Qu’on s’entende bien, je ne me minimise pas la profondeur et la difficulté qui se dégagent des secrets en question, ils ont toute leur importance mais je crains qu’ils ne se suffisent pas à eux-mêmes. En effet, au vu des thématiques, j’en attendais une analyse psychologique bien plus poussée et l’accent mis sur les sentiments et émotions des personnages, mais le tout est plutôt resté en surface, finalement 🤷#8205;#9792;️ Peut-être tout cela a-t-il été mal introduit, à trop vouloir nous persuader de l’extraordinaire de la chute finale. Car on nous fait également la promesse de creuser, mais j’ai bien peur que les trous ne soient pas assez profonds, et nous sommes loin d'avoir atteint le monde à l’envers et ses secrets (les fans de Stranger Things comprendront 😉). Entre les longueurs du récit et cette petite déception concernant les marqueurs centraux, mon expérience de lecture s’en est donc retrouvée mitigée. Néanmoins, je salue l’auteure pour s’être attaquée sans crainte aux sujets abordés – et que je ne peux pas dévoiler pour ne rien spoiler – car ce n’est clairement pas l’aspect le plus évident de l’adolescence à traiter, et Cat Clarke le fait pourtant sans fioriture et sans chercher à préserver les apparences. Cela reste un livre très intéressant à découvrir, et qui se donne la mission d’ouvrir les yeux sur une réalité pas encore assez ancrée dans le regard d’ensemble porté sur cette génération. ----- 💪📻 ----- Le petit mot de la fin 🖋 Ce retour sur le roman « We Are Young » n’est que le fruit d’une appréciation générale de la lectrice perdue au milieu d’une foule de tant d’autres que je suis. Les remarques, positives comme négatives, qui y sont établies ne sont que le reflet de mon avis personnel sur la question et ne sauraient s’autoproclamer références en la matière #9757; N’hésitez donc jamais à ouvrir vous-mêmes ce livre pour vous en faire votre propre avis et si je ne pouvais vous donner qu’un conseil, terminez-le quoi qu’il en soit, afin d’avoir toutes les cartes en mains pour vous prononcer sur la qualité de celui-ci dans son intégralité 😉 N’oublions jamais qu’un roman dont la lecture ne nous prend que quelques heures représente en réalité des mois de travail acharné de la part de l’auteur, qui a mis une importante part de lui dedans et qui a pris le risque d’exposer son bébé au reste du monde 💚
    Lire la suite
    En lire moins
INSCRIVEZ-VOUS À LA #NEWSR !
Lire est votre passion ? Vous êtes fan de Young Adult ? Vous voulez découvrir les coulisses de la Collection R ? Alors N'hésitez plus ! Inscrivez-vous à notre #NewsR ! On vous réserve plein de surprises :-)