Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221246788
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 450
Format : 1 x 215 mm

Wilder Girls - édition française

Frédérique Le Boucher (traduit par)
Collection : Collection R
Date de parution : 13/02/2020
Une île sauvage, trois amies inséparables, une descente aux enfers.

Voilà bientôt dix-huit mois qu’un mal inconnu, la Tox, a frappé l’île Raxter. Dix-huit mois que le pensionnat pour jeunes filles qui en occupe la pointe a été mis sous quarantaine.
D’abord, la Tox a tué les enseignantes, une à une, puis elle a infecté les élèves, dont les survivantes portent...

Voilà bientôt dix-huit mois qu’un mal inconnu, la Tox, a frappé l’île Raxter. Dix-huit mois que le pensionnat pour jeunes filles qui en occupe la pointe a été mis sous quarantaine.
D’abord, la Tox a tué les enseignantes, une à une, puis elle a infecté les élèves, dont les survivantes portent désormais ses monstrueux stigmates dans leur chair.
Coupées du reste du monde, cernées par les bêtes mutantes qui rôdent dans les bois alentour et livrées à elles-mêmes, celles qui restent n’osent plus sortir de l’enceinte de l’école. Jour après jour, elles attendent le vaccin que le gouvernement leur a promis.
Hetty et ses deux meilleures amies, Byatt et Reese, se serrent les coudes malgré les privations, bien déterminées à lutter ensemble jusqu’au bout…
Plus glaçant encore que Sa Majesté des mouches, un huis clos féminin et féministe qui a fait frissonner l’Amérique de plaisir !

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221246788
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 450
Format : 1 x 215 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • MinaSpirit Posté le 6 Octobre 2021
    On ne sait pas comment la Tox a débarqué. Simplement que petit à petit, elle a grignoté la faune, la flore et surtout, le pensionnat de jeune fille de Raxter. Transformant ici les membres, là un organe. Répandant infection et douleur partout où elle passe. Toute l'île est en quarantaine, et la survie des résidentes ne repose que sur les maigres livraisons orchestrées par l'armée. Livraisons qui les protègent certes de la faim, et encore, mais pas de ce qui rode dans la forêt... Survie, transformation, loyauté et amitiés sont les principales problématiques abordées et entremêlées dans cette histoire. Je suis agréablement surprise d'y avoir trouvé une ambiance relativement pesante et plutôt réussie. Je ne m'y attendais pas. Je n'irais pas jusqu'à dire comme d'autres qu'on est sur un récit horrifique, mais on a de beaux moments de tension et de glauque. Ne vous laissez pas tromper par la couverture, c'est assez lourd et vous n'aurez que peu d'espoir pour les personnages qui sont dans une situation inextricable. C'est d'ailleurs pour moi ce qui fait qu'il vaut le coup, mais ça pourrait aussi en opresser plus d'un, surtout si vous y êtes sensible. J'y ai retrouvé un petit peu du Roi... On ne sait pas comment la Tox a débarqué. Simplement que petit à petit, elle a grignoté la faune, la flore et surtout, le pensionnat de jeune fille de Raxter. Transformant ici les membres, là un organe. Répandant infection et douleur partout où elle passe. Toute l'île est en quarantaine, et la survie des résidentes ne repose que sur les maigres livraisons orchestrées par l'armée. Livraisons qui les protègent certes de la faim, et encore, mais pas de ce qui rode dans la forêt... Survie, transformation, loyauté et amitiés sont les principales problématiques abordées et entremêlées dans cette histoire. Je suis agréablement surprise d'y avoir trouvé une ambiance relativement pesante et plutôt réussie. Je ne m'y attendais pas. Je n'irais pas jusqu'à dire comme d'autres qu'on est sur un récit horrifique, mais on a de beaux moments de tension et de glauque. Ne vous laissez pas tromper par la couverture, c'est assez lourd et vous n'aurez que peu d'espoir pour les personnages qui sont dans une situation inextricable. C'est d'ailleurs pour moi ce qui fait qu'il vaut le coup, mais ça pourrait aussi en opresser plus d'un, surtout si vous y êtes sensible. J'y ai retrouvé un petit peu du Roi des Fauves de Wellenstein qui ne m'a pas déplu. De plus pour une fois, on a des ados qui se comportent comme des ados. On ne comprend pas toujours leur réaction, mais eh ça, ça a du sens ! La narration reste simple, quelques instants sont un peu longuets mais j'imagine qu'ils sont sensés servir la tension qui s'instaure. De toute façon on les passe vite puisqu'on veut savoir où tout ça va nous mener. Et c'est là où le bât blesse puisqu'on n'aura pas vraiment de réponse. Je ne sais d'ailleurs toujours pas si j'aime cette fin ou pas. Ouverte ou trop ouverte ? On en rediscute. En tout cas, voilà un premier roman à mon sens très prometteur pour la suite de l'œuvre de l'auteure !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Plume_de_laine Posté le 11 Août 2021
    "𝑀𝑎𝑖𝑠 𝑐𝑒𝑡𝑡𝑒 𝑓𝑖𝑙𝑙𝑒, 𝑐𝑒𝑡𝑡𝑒 𝑅𝑒𝑒𝑠𝑒 𝑒𝑛 𝑓𝑎𝑐𝑒 𝑑𝑒 𝑚𝑜𝑖, 𝑙𝑎#768;, 𝑒𝑙𝑙𝑒 𝑒𝑠𝑡 𝑐𝑜𝑚𝑝𝑙𝑒#768;𝑡𝑒𝑚𝑒𝑛𝑡 𝑓𝑟𝑎𝑐𝑎𝑠𝑠𝑒#769;𝑒, 𝑒𝑛 𝑚𝑖𝑒𝑡𝑡𝑒𝑠. 𝐿𝑎 𝑡𝑒#770;𝑡𝑒 𝑓𝑒#770;𝑙𝑒#769;𝑒, 𝑙𝑒 𝑐𝑜𝑒𝑢𝑟 𝑝𝑢𝑙𝑣𝑒#769;𝑟𝑖𝑠𝑒#769;." Je me suis laissée emmenée sur l'île Raxter avec beaucoup d'envie. On ne va pas se mentir, la couverture attire l'œil, elle nous intrigue et cette quatrième de couverture nous donne envie de nous plonger dedans et de découvrir cette histoire particulière. Mes pieds foulant l'île Raxter, me voilà donc à faire plus ample connaissance avec les environs, avec cette école et avec toutes ces jeunes filles et plus particulièrement trois d'entre elles : Hetty, Byatt et Reese. Lié par une amitié assez particulière, je me suis vite prise d'envie de faire partie d'une des leurs. La Tox, cette maladie qui vient d'on ne sait où, dont on ne connaît rien, qui s'en prend aux êtres humains avec avidité. Une maladie qui ne laisse pas indifférent, car on ne peut la rater visuellement sur les corps de ces jeunes filles. Mais qu'est-ce donc ? Les personnages sont relativement attachants, même si certaines sont difficiles à cerner. On a envie d'en savoir plus sur elles au fur et à mesure des pages qui se tournent. La plume de l'autrice est sombre, mais c'est... "𝑀𝑎𝑖𝑠 𝑐𝑒𝑡𝑡𝑒 𝑓𝑖𝑙𝑙𝑒, 𝑐𝑒𝑡𝑡𝑒 𝑅𝑒𝑒𝑠𝑒 𝑒𝑛 𝑓𝑎𝑐𝑒 𝑑𝑒 𝑚𝑜𝑖, 𝑙𝑎#768;, 𝑒𝑙𝑙𝑒 𝑒𝑠𝑡 𝑐𝑜𝑚𝑝𝑙𝑒#768;𝑡𝑒𝑚𝑒𝑛𝑡 𝑓𝑟𝑎𝑐𝑎𝑠𝑠𝑒#769;𝑒, 𝑒𝑛 𝑚𝑖𝑒𝑡𝑡𝑒𝑠. 𝐿𝑎 𝑡𝑒#770;𝑡𝑒 𝑓𝑒#770;𝑙𝑒#769;𝑒, 𝑙𝑒 𝑐𝑜𝑒𝑢𝑟 𝑝𝑢𝑙𝑣𝑒#769;𝑟𝑖𝑠𝑒#769;." Je me suis laissée emmenée sur l'île Raxter avec beaucoup d'envie. On ne va pas se mentir, la couverture attire l'œil, elle nous intrigue et cette quatrième de couverture nous donne envie de nous plonger dedans et de découvrir cette histoire particulière. Mes pieds foulant l'île Raxter, me voilà donc à faire plus ample connaissance avec les environs, avec cette école et avec toutes ces jeunes filles et plus particulièrement trois d'entre elles : Hetty, Byatt et Reese. Lié par une amitié assez particulière, je me suis vite prise d'envie de faire partie d'une des leurs. La Tox, cette maladie qui vient d'on ne sait où, dont on ne connaît rien, qui s'en prend aux êtres humains avec avidité. Une maladie qui ne laisse pas indifférent, car on ne peut la rater visuellement sur les corps de ces jeunes filles. Mais qu'est-ce donc ? Les personnages sont relativement attachants, même si certaines sont difficiles à cerner. On a envie d'en savoir plus sur elles au fur et à mesure des pages qui se tournent. La plume de l'autrice est sombre, mais c'est l'attrait même de l'addictivité qui en résulte lorsque l'on commence à lire cet ouvrage. Une plume que j'ai appréciée. Une plume bourrée de petites touches d'horreur que j'apprécie beaucoup. Je dois avouer que j'entendais parfois les os craquer... Une histoire entraînante, intrigante, qui ne nous laisse pas une minute de répit. Seul bémol... La fin beaucoup trop ouverte pour moi. 🏞️ Êtes-vous prêt à subir les conséquences de la Tox ? Ou au contraire la fuyez-vous comme la peste ? L'avez-vous lu ?
    Lire la suite
    En lire moins
  • marinamew Posté le 22 Mai 2021
    J'ai pu lire Wilder girls de Rory Power de la collection R, pendant ma dernière semaine de confinement, en me disant que la thématique de ce livre irait très bien avec cette période de quarantaine. En effet, dans cette histoire, un virus mortel s'est infiltré dans une école de jeunes filles dont la périphérie de leur condition de vie se limite a une île isolé du reste de la population. Le problème, c'est que la "tox" ne fait pas que tuer les infectés, elle change aussi les survivantes en leur donnant toutes avec souffrance de monstrueuses déformations corporel, sous différentes forme d'imperfections plus glauque les unes que les autres. Et c'est en attendant de recevoir un vaccin que le gouvernement leur a promis, qu'elles vivent à leur dépend, tout en se serrant les coudes, mais sans pouvoir sortir librement de l'enceinte de leur école. Car de l'autre coté des barrières, elles sont cernées par des bêtes mutantes qui rôdent dans les bois. C'est un thriller complètement addictif, il y a un mélange de dystopie et de science-fiction, le tout dans une ambiance stressante plus ou moins en parallèle avec l'actualité mais en version beaucoup plus angoissante et sordide à souhait ! Je me suis... J'ai pu lire Wilder girls de Rory Power de la collection R, pendant ma dernière semaine de confinement, en me disant que la thématique de ce livre irait très bien avec cette période de quarantaine. En effet, dans cette histoire, un virus mortel s'est infiltré dans une école de jeunes filles dont la périphérie de leur condition de vie se limite a une île isolé du reste de la population. Le problème, c'est que la "tox" ne fait pas que tuer les infectés, elle change aussi les survivantes en leur donnant toutes avec souffrance de monstrueuses déformations corporel, sous différentes forme d'imperfections plus glauque les unes que les autres. Et c'est en attendant de recevoir un vaccin que le gouvernement leur a promis, qu'elles vivent à leur dépend, tout en se serrant les coudes, mais sans pouvoir sortir librement de l'enceinte de leur école. Car de l'autre coté des barrières, elles sont cernées par des bêtes mutantes qui rôdent dans les bois. C'est un thriller complètement addictif, il y a un mélange de dystopie et de science-fiction, le tout dans une ambiance stressante plus ou moins en parallèle avec l'actualité mais en version beaucoup plus angoissante et sordide à souhait ! Je me suis attaché a la douleur de ses jeunes filles, aux mystères qui les entourent, mais aussi a leurs espoirs et au lien qui les lies. J'ai clairement adoré ce roman bien que ce soit une fin ouverte et que l'on ai envie d'un tome deux, ce roman se suffit à lui même, et c'est a nous de nous imaginer la fin que l'on désire.
    Lire la suite
    En lire moins
  • cocoonreads Posté le 15 Mai 2021
    Dans ce roman à deux voix,nous allons suivre l'histoire 3 copines : Hetty, Byatt et Reese. Hetty nous expliquera dans un premier temps l'apparition de ce qu'elles appellent "la Tox" - cette maladie sortie de nul part, qui s'est mise à influer d'abord sur la faune et la flore de l'île de Raxter, puis à infecter les jeunes filles du pensionat qui en occupe la pointe, leur infligeant diverses mutations physiques - et comment elles ont appris à vivre avec. Jusqu'à ce que sa copine Byatt disparaisse de manière plus ou moins mystérieuse. Le récit se divise alors en deux : on va commencer, par fragments, à suivre ce que vit Byatt de son côté et en parallèle accompagner Hetty et Reese dans leur quête pour retrouver leur copine. Dernière lecture et dernière déception du mois d'avril. Pas qu'il m'ait profondément déçue, mais disons que ... j'en attendais plus, alors que je n'en attendais pourtant pas grand chose. Vous voyez le genre ? Peut-être que, malgré moi, je me suis trop laissé hyper par sa superbe couverture, pas son synopsis, pas les nombreux avis élogieux que j'ai vu passer... Comme dit, je n'avais pourtant pas placé la barre trop haut ... mais, je sais pas.... Dans ce roman à deux voix,nous allons suivre l'histoire 3 copines : Hetty, Byatt et Reese. Hetty nous expliquera dans un premier temps l'apparition de ce qu'elles appellent "la Tox" - cette maladie sortie de nul part, qui s'est mise à influer d'abord sur la faune et la flore de l'île de Raxter, puis à infecter les jeunes filles du pensionat qui en occupe la pointe, leur infligeant diverses mutations physiques - et comment elles ont appris à vivre avec. Jusqu'à ce que sa copine Byatt disparaisse de manière plus ou moins mystérieuse. Le récit se divise alors en deux : on va commencer, par fragments, à suivre ce que vit Byatt de son côté et en parallèle accompagner Hetty et Reese dans leur quête pour retrouver leur copine. Dernière lecture et dernière déception du mois d'avril. Pas qu'il m'ait profondément déçue, mais disons que ... j'en attendais plus, alors que je n'en attendais pourtant pas grand chose. Vous voyez le genre ? Peut-être que, malgré moi, je me suis trop laissé hyper par sa superbe couverture, pas son synopsis, pas les nombreux avis élogieux que j'ai vu passer... Comme dit, je n'avais pourtant pas placé la barre trop haut ... mais, je sais pas. Je m'attendais à plus quand même, et plus particulièrement au niveau de l'ambiance générale que j'aurais aimé plus "verte", plus étouffante... J'ai eu un peu de mal à vraiment entrer dans dans l'histoire, les personnages - trop clichés à mon goût - n'aidant pas. Après, voilà... c'était pas désagréable non plus, ça reste une roman jeunesse sf intéressant, ça se lit vite et facilement. Mais, pour moi, ça manquait de quelque chose, de piment, d'ambiance... En fait, j'aurais aimé l'aimer plus que ça, et c'est surtout ça qui me déçoit #x1f605;
    Lire la suite
    En lire moins
  • May_lis Posté le 8 Mai 2021
    Dans "Wilder Girls", nous allons suivre Hetty et toutes ses camarades qui vivent recluses dans l'île de Raxter. En effet, ici se trouve le pensionnat qui les accueille toute l'année. Mais voilà le problème depuis un peu plus d'un an, elles n'ont plus de contact avec le monde extérieures, car une mystérieuse maladie, appellée la Tox, touchent les filles les unes après les autres. La tox transforme les corps, dotant ces jeunes filles de main en acier ou de corps difformes entre autres. Bien que la Marine et le reste de l'Etat, leur aient promis un vaccin, et donc une fin de leur souffrance, cela fait maintenant des mois qu'elles vivent dans la peur de nouvelles crises et surtout de leur mort prochaine. J'ai été très attiré par la couverture et le résumé. Malheureusement, je n'ai pas accroché tant que ça. Déjà je trouve que l'explication à propos des conséquences de la Tox n'a pas été très claire. Je n'ai toujours paq compris totalement comment... Dans "Wilder Girls", nous allons suivre Hetty et toutes ses camarades qui vivent recluses dans l'île de Raxter. En effet, ici se trouve le pensionnat qui les accueille toute l'année. Mais voilà le problème depuis un peu plus d'un an, elles n'ont plus de contact avec le monde extérieures, car une mystérieuse maladie, appellée la Tox, touchent les filles les unes après les autres. La tox transforme les corps, dotant ces jeunes filles de main en acier ou de corps difformes entre autres. Bien que la Marine et le reste de l'Etat, leur aient promis un vaccin, et donc une fin de leur souffrance, cela fait maintenant des mois qu'elles vivent dans la peur de nouvelles crises et surtout de leur mort prochaine. J'ai été très attiré par la couverture et le résumé. Malheureusement, je n'ai pas accroché tant que ça. Déjà je trouve que l'explication à propos des conséquences de la Tox n'a pas été très claire. Je n'ai toujours paq compris totalement comment on peut l'attraper par exemple ni l'histoire des crises chaque moi. Je trouve ça fort dommage car c'est ce qui constitue toute l'intrigue et en plus l'idée avait l'air pas mal du tout. Ensuite, il y a les soi-disants les deux meilleures amies d'Hetty. Je dis soi-disant car au final je n'ai pas trouvé leur relation si complices et fortes que cela en tout cas au début. Et même si après cette relation est renforcée par les évènements je trouve que justement cela ne colle pas avec le début. En parlant du début, je l'ai trouvé un peu long et je me suis même demandée si l'histoire allait prendre une autre tournure au final ou pas. Et puis certaines explications n'étaient pas très compréhensibles je trouve, enfin pour moi beaucoup de points sont restés sans réponses ou un peu trop flous. Enfin, pour finir avec les points négatifs la fin m'a un peu....déboussolée. Je la trouve un peu trop sans informations, je me suis même demandée si il y avait une suite pour finir l'histoire comme cela. En fait, tout le milieu de l'histoire s'est concentré sur cette fin pour qu'au final on n'en apprenne pas grand chose et qu'il ne se passe que cela. Pour les points positifs, je dirais que l'idée de base de l'histoire était vraiment bien si elle aurait été mieux exploitée peut-être. La personnage d'Hetty m'a assez bien plue, sa résistance et aussi parce que c'était la plus gentille et sympathique des trois. Quant à l'écriture quoi qu'un peu long parfois, il y a pas mal de description et on arrive totalement à s'immerger dans ce paysage et on a même l'impression de faire partie de ce groupe de filles à la fin ( enfin pour ma part ). Une histoire qui est agréable à lire quand même mais un peu trop fade et le peu de péripéties de la fin, finissent en suspense total avec trop de questions laissées sans réponses et quelques incohérences. PS: Evidemment je ne suis pas écrivaine donc cela reste mon avis PERSONNEL mais je ne suis personne pour juger de cette façon.
    Lire la suite
    En lire moins
INSCRIVEZ-VOUS À LA #NEWSR !
Lire est votre passion ? Vous êtes fan de Young Adult ? Vous voulez découvrir les coulisses de la Collection R ? Alors N'hésitez plus ! Inscrivez-vous à notre #NewsR ! On vous réserve plein de surprises :-)

Lisez maintenant, tout de suite !