RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités
            Par Lisez, publié le 28/02/2019
            Journalisme narratif : 5 livres de non-fiction à découvrir sans plus tarder

            Dans le paysage littéraire français ils font encore office d'OVNI. Ni essais ni documentaires, ces textes sont à la croisée du journalisme et du récit personnel, de l'exceptionnel et de l'ordinaire. Aux États-Unis, on parle de "narrative non fiction", terme que l'on peut traduire par "journalisme narratif" et qui s'est imposé comme un genre littéraire à part entière. Voici cinq objets littéraires qui apportent un regard différent sur le monde. 

            Dans le paysage littéraire français ils font encore office d'OVNI. Ni essais ni documentaires, ces textes sont à la croisée du journalisme et du récit personnel, de l'exceptionnel et de l'ordinaire. Aux États-Unis, on parle de "narrative non fiction", terme que l'on peut traduire par "journalisme narratif" et qui s'est imposé comme un genre littéraire à part entière. Voici cinq objets littéraires qui apportent un regard différent sur le monde.


            1. L'Empreinte, d'Alexandria Marzano-Lesnevich


            De quoi ça parle : 
            Étudiante en droit à Harvard, Alexandria Marzano-Lesnevich est une farouche opposante à la peine de mort. Jusqu’au jour où son chemin croise celui d’un tueur emprisonné en Louisiane, Rick Langley, dont la confession l’épouvante et ébranle toutes ses convictions. Pour elle, cela ne fait aucun doute : cet homme doit être exécuté. Bouleversée par cette réaction viscérale, Alexandria ne va pas tarder à prendre conscience de son origine en découvrant un lien entre son passé, un secret de famille et cette terrible affaire qui réveille en elle des sentiments enfouis. Elle n’aura alors cesse d’enquêter inlassablement sur les raisons profondes qui ont conduit Langley à commettre ce crime épouvantable.

            Dans la lignée de séries documentaires comme Making a Murderer, ce récit au croisement du thriller, de l’autobiographie et du journalisme d’investigation, montre clairement combien la loi est quelque chose d’éminemment subjectif, la vérité étant toujours plus complexe et dérangeante que ce que l’on imagine. Aussi troublant que déchirant.


            2. Maura Murray a disparu, de James Renner


            De quoi ça parle : Imaginez une jeune femme sur une route du Nord. Derrière elle, les montagnes de la Nouvelle-Angleterre et quelques tracas de la vie quotidienne : une rupture, des problèmes d’argent, et maintenant une sortie de route… Un voisin lui demande si elle a besoin d’aide. La jeune fille refuse, elle a déjà appelé les secours. Saisi d’un doute, il prévient la police qui arrive sept minutes plus tard : la voiture est toujours là mais la conductrice, elle, s’est volatilisée. Elle s’appelait Maura Murray ; elle avait 21 ans. On ne la reverra plus jamais.

            De cette énigme absolue, impénétrable et ordinaire, James Renner va remonter cent pistes, recueillir des témoignages, échafauder des plans, jusqu’à l’obsession...


            3. Je vous aimais, terriblement, de Jeremy Gavron (10/18)


            De quoi ça parle : "Dites aux enfants que je les aimais, terriblement." Ce sont les derniers mots laissés par Hannah Gavron, vingt-neuf ans et un avenir prometteur, avant qu’elle se suicide. Elle laisse derrière elle son fils, Jeremy, alors âgé de quatre ans. Quarante ans plus tard, lorsqu’il découvre cette ultime note de sa mère, il entreprend d’affronter ce passé traumatique pour répondre à la question qui le hante : qui était sa mère ?

            Enquêteur tenace et passionné, il découvre des lettres, des journaux, des photos… Et, fragment après fragment, il assemble le portrait d’une femme talentueuse, libre et complexe, essayant de faire sa place dans un monde d’hommes.


            4. Sur ordre de Dieu, de Jon Krakauer (Presses de la Cité)


            De quoi ça parle : Utah. Une petite ville plantée dans le sillage de Salt Lake City, le fief de l’Église mormone. Le 24 juillet 1984, Allen Lafferty, mormon pratiquant, rentre chez lui après sa journée de travail, dans la maison qu’il habite avec sa jeune épouse et leur bébé de quinze mois. Quand il pousse la porte, l’horreur l’attend : Brenda et sa petite fille ont été sauvagement égorgées. En un instant, Allen est convaincu qu’il connaît les coupables. Et pour cause, ce sont ses frères.

            À la barre des mois plus tard, Ron et Dan Lafferty ne nieront pas les faits. Pas plus qu’ils n’exprimeront le moindre remords. Les deux Lafferty sont des prophètes, Dieu parle à travers eux, il leur chuchote ses ordres. Pour eux, l’État n’existe pas. L’école ? Une machination. La médecine ? Un charlatanisme. Ron et Dan Lafferty ont quitté le giron des mormons pour embrasser une foi chrétienne radicale, dont l’un des piliers n’est autre que la polygamie. Et Brenda Lafferty avait commis l’erreur d’y être opposée… Revenant sur les grandes heures de la fondation de la religion mormone et l’épineux dossier des sectes transfuges qu’elle a fait naître dans ses rangs, le maître de la narrative non fiction interroge les ressorts du fanatisme religieux et exhume l’une des affaires criminelles les plus retentissantes de l’histoire américaine des dernières décennies.


            5. Un monstre humain, de David Puaud (La Découverte)


            De quoi ça parle : Le 20 août 2007, David Puaud, alors éducateur de rue dans une petite ville de province, découvre à la Une du journal local le titre suivant : "Un crime barbare totalement gratuit." En parcourant l’article qui décrit la scène du meurtre et les deux coauteurs présumés, il se surprend à penser immédiatement à l’un des jeunes qu’il suit dans le cadre de ses missions de prévention, intuition qui se révélera juste. Passé l’effet de sidération, il décide de suivre le procès en cour d’assises, auquel il est appelé à témoigner. Lors de ce procès, le principal accusé se voit à plusieurs reprises assimilé à la figure du « monstre », dénué d’humanité. Or pour David Puaud, qui a côtoyé auparavant ce jeune homme, sa sensibilité et son humanité ne font aucun doute. Mais comment a-t-il pu en arriver à commettre un acte aussi monstrueux ? Cette question est le point de départ d’une enquête de dix ans. En effet, devenu anthropologue, David Puaud, a cherché à mieux comprendre le passage à l’acte de ce jeune criminel, en analysant les ressorts psychosociaux, politiques, institutionnels et historiques qui sont entrés en jeu dans son parcours.

            Loin des clichés médiatiques, ce livre propose une véritable immersion, dans la durée, au ras du terrain, au sein d’un quartier populaire français marqué par la déstructuration de son tissu ouvrier. Tel un roman policier, cette enquête anthropologique forte en rebondissements peut aussi se lire comme la chronique d’une mort sociale annoncée.


            Lisez
            Lisez

            Lisez maintenant, tout de suite !