RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            L'Empreinte

            Sonatine
            EAN : 9782355846922
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 480
            Format : 140 x 220 mm
            L'Empreinte

            Héloïse ESQUIÉ (Traducteur)
            Date de parution : 10/01/2019
            L'Empreinte d'Alex Marzano-Lesnevich a reçu le Grand Prix des Lectrices de Elle 2019 et le Prix du Livre étranger 2019 France Inter / JDD.

             
            Etudiante en droit à Harvard, Alexandria Marzano-Lesnevich est une farouche opposante à la peine de mort. Jusqu’au jour où son chemin croise celui d’un tueur emprisonné en Louisiane, Rick Langley, dont la confession l’épouvante et ébranle toutes ses convictions. Pour elle, cela ne fait aucun doute : cet homme doit être... Etudiante en droit à Harvard, Alexandria Marzano-Lesnevich est une farouche opposante à la peine de mort. Jusqu’au jour où son chemin croise celui d’un tueur emprisonné en Louisiane, Rick Langley, dont la confession l’épouvante et ébranle toutes ses convictions. Pour elle, cela ne fait aucun doute : cet homme doit être exécuté. Bouleversée par cette réaction viscérale, Alexandria ne va pas tarder à prendre conscience de son origine en découvrant un lien entre son passé, un secret de famille et cette terrible affaire qui réveille en elle des sentiments enfouis. Elle n’aura alors cesse d’enquêter inlassablement sur les raisons profondes qui ont conduit Langley à commettre ce crime épouvantable. 
             
            Dans la lignée de séries documentaires comme Making a Murderer, ce récit au croisement du thriller, de l’autobiographie et du journalisme d’investigation, montre clairement combien la loi est quelque chose d’éminemment subjectif, la vérité étant toujours plus complexe et dérangeante que ce que l’on imagine. Aussi troublant que déchirant.
             
             
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782355846922
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 480
            Format : 140 x 220 mm
            Sonatine
            22.00 €
            Acheter

            Ils en parlent

            « Ce balancement entre autobiographie et journalisme, documentation et imagination, témoignage et intuition, tendresse et horreur est intelligent et élégant. Entre les mains d’un être ou d’un auteur inférieur cet assemblage n’aurait pas tenu, mais Alexandria Marzano-Lesnevich nous offre une œuvre d’art formidable et formidablement difficile qui réclame toute l’intensité de notre attention, de notre conscience et de notre cœur. » Maggie Nelson (Les Argonautes, Une partie rouge)
             
            Maggie Nelson (Les Argonautes)

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • LauBiblio Posté le 20 Août 2019
              Roman d'investigation, thriller, autobiographie, trois genres en un, qui ici font plus que s'additionner, donnent plutôt un supplément d'âme à cet écrit hybride renversant, qui rappelle brillamment maestria la subjectivité totale de toute loi édictée par l'homme.
            • cyrilbooks Posté le 18 Août 2019
              Dans les médias, sur les réseaux, partout, cet ouvrage fut proclamé magnifique, grandiose. J’ai pensé la même chose, dans ces moments ou ses mots m’éclataient les yeux, si fort que je dû à de nombreuses reprises m’arrêter pour mieux assimiler ce qui se jouait devant moi. Mais peut-on au moins tenir de tels propos face à un récit qui s’est construit dans l’horreur, face à un récit dont l’encre fut puisée à même la souffrance de celle et ceux qui la raconte. Elle s’appelle Alexandria Marzano- Lesnevich et déteste les sons qu’émettent les escaliers grinçants. Ils lui rappellent son grand-père se hissant jusqu’à sa chambre dans le seul but de la violer. Il s’appelle Ricky Langley, pédophile et tueur d’enfant, il attend depuis sa cellule la sanction qui lui est promise, la mort. L’une va mêler sa vie à l’autre. À mi-chemin entre roman noir et travail d’investigation, l’empreinte est le deuxième livre le plus dur qu’il m’ait été donné de lire. Car non seulement les faits qu’il relate sont à la fois effroyables et poignants, mais aussi et surtout car il n’ont pas été inventé. Ils ont été vécu, ont déchaîné les foules et ont brisé des vies. J’ose à peine imaginer combien... Dans les médias, sur les réseaux, partout, cet ouvrage fut proclamé magnifique, grandiose. J’ai pensé la même chose, dans ces moments ou ses mots m’éclataient les yeux, si fort que je dû à de nombreuses reprises m’arrêter pour mieux assimiler ce qui se jouait devant moi. Mais peut-on au moins tenir de tels propos face à un récit qui s’est construit dans l’horreur, face à un récit dont l’encre fut puisée à même la souffrance de celle et ceux qui la raconte. Elle s’appelle Alexandria Marzano- Lesnevich et déteste les sons qu’émettent les escaliers grinçants. Ils lui rappellent son grand-père se hissant jusqu’à sa chambre dans le seul but de la violer. Il s’appelle Ricky Langley, pédophile et tueur d’enfant, il attend depuis sa cellule la sanction qui lui est promise, la mort. L’une va mêler sa vie à l’autre. À mi-chemin entre roman noir et travail d’investigation, l’empreinte est le deuxième livre le plus dur qu’il m’ait été donné de lire. Car non seulement les faits qu’il relate sont à la fois effroyables et poignants, mais aussi et surtout car il n’ont pas été inventé. Ils ont été vécu, ont déchaîné les foules et ont brisé des vies. J’ose à peine imaginer combien l’écriture de ce roman dû être déchirante pour l’auteure, j’ose à peine imaginer, ce qu’elle dû ressentir, seule face à son clavier, ses recherches et ses souvenirs. L’empreinte fera assurément partie des livres les plus marquants de cette année 2019. Prenez garde d’avoir les larmes bien accrochées avant de plonger en son antre. Ce livre a la beauté douloureuse. Pensée également pour la traductrice, qui a fournit un travail remarquable
              Lire la suite
              En lire moins
            • manonballetti Posté le 14 Août 2019
              Magistral ! Une double enquête et un récit remarquables ! Ou comment l'auteure, en découvrant le portrait et les aveux d'un pédophile meurtrier, se retrouve face à ses propres souvenirs de petite fille abusée, et en vient à changer d'avis sur la peine de mort. Il s'agit d'un livre qui, en suivant deux fils narratifs qui s'entrecroisent, nous parle des drames familiaux, des secrets de famille, du poids du silence, des violences faites aux enfants, des maux et des abus qui se reproduisent d'une génération à l'autre, de la vengeance et du pardon, et dans lequel finalement le lecteur se reconnait, quelque part ...
            • ELLELITHELENE Posté le 28 Juillet 2019
              Que dire de plus que Kirzy quant elle a déjà tout dit et si bien ? Rien sinon que je suis à 600 % d'accord avec elle et son analyse, ce livre est une bombe, un sommet d'intelligence et de subtilité tout en étant sans concession. Ce que j'ai lu de plus fort depuis "le lambeau" de Philippe Lançon l'année dernière. A lire et à recommander autour de soi.
            • natn Posté le 27 Juillet 2019
              2 récits, l'un pour comprendre l'autre. Ricky, condamné à mort pour le meurtre pédophile du petit Jérémy et le récit de la narratrice victime de pédophilie par son propre grand père et surtout l'absence totale de réaction de ses parents quand ils seront au courant, alors que l'auteur va tenter de se suicider, être anorexique etc... Histoire vraie, traitée avec minutie mais qui se lit comme un roman policier. L'auteur décide d'écrire un livre sur Ricky pour comprendre comment il en est arrivé à cet acte là et pourquoi la mère de l'enfant victime a pu, non pas pardonner mais ne pas vouloir sa mort, pour ne pas faire vivre à la mère de Ricky, ce qu'elle même a vécu. Mais, si j'ai apprécié ce livre, je ne comprends pas du tout la mansuétude de l'auteur qui pardonne à ses parents et à son grand père alors qu'ils sont restés inertes devant sa souffrance. Certes, ils ont peut être des circonstances atténuantes, comme Ricky qui a eu une enfance déplorable, mais le débat est ouvert : peut on pardonner l'impardonnable ? J'ai bien peur de ne pas savoir tendre l'autre joue et je ne suis pas sûre d'envier l'auteur de... 2 récits, l'un pour comprendre l'autre. Ricky, condamné à mort pour le meurtre pédophile du petit Jérémy et le récit de la narratrice victime de pédophilie par son propre grand père et surtout l'absence totale de réaction de ses parents quand ils seront au courant, alors que l'auteur va tenter de se suicider, être anorexique etc... Histoire vraie, traitée avec minutie mais qui se lit comme un roman policier. L'auteur décide d'écrire un livre sur Ricky pour comprendre comment il en est arrivé à cet acte là et pourquoi la mère de l'enfant victime a pu, non pas pardonner mais ne pas vouloir sa mort, pour ne pas faire vivre à la mère de Ricky, ce qu'elle même a vécu. Mais, si j'ai apprécié ce livre, je ne comprends pas du tout la mansuétude de l'auteur qui pardonne à ses parents et à son grand père alors qu'ils sont restés inertes devant sa souffrance. Certes, ils ont peut être des circonstances atténuantes, comme Ricky qui a eu une enfance déplorable, mais le débat est ouvert : peut on pardonner l'impardonnable ? J'ai bien peur de ne pas savoir tendre l'autre joue et je ne suis pas sûre d'envier l'auteur de savoir pardonner, même s'il faut cela peut être pour avancer. En fait, j'ai fermé ce livre en colère. Mais c'est bien. Au moins un livre qui fait réagir et se poser des questions sur un sujet difficile.
              Lire la suite
              En lire moins
            Ne manquez aucune sortie de Sonatine Éditions
            Abonnez-vous à notre newsletter et recevez nos actualités les plus noires !

            Lisez maintenant, tout de suite !

            • Par Lisez

              Accro à "Mindhunter" ? Ces livres sont faits pour vous

              Série fascinante et obsédante, Mindhunter plante son décor dans l'Amérique des années 70 sur les traces de deux agents du FBI chargés de dresser les profils-types d'assassins, bientôt appelés tueurs en série. C'est la naissance du profilage. Produite et partiellement réalisée par David Fincher, la création Netflix se joue des codes de la série policière, préférant la tension à l'action, les dialogues qui se prolongent aux attaques sanglantes. En manque de Mindhunter ? Voici quelques livres à dévorer en attendant le retour des agents Ford et Tench.

              Lire l'article
            • Par Lisez

              Grand Prix des lectrices ELLE : Jesmyn Ward et Alexandria Marzano-Lesnevich récompensées

              Le jury a voté. Le 50e Grand Prix des lectrices ELLE a récompensé quatre auteurs et autrices, dont Le Chant des revenants de Jesmyn Ward et L’Empreinte d’Alexandria Marzano-Lesnevich, publiées respectivement aux éditions Belfond et Sonatine.

              Lire l'article