Lisez! icon: Search engine
Archipoche
EAN : 9782352875406
Façonnage normé : EPUB2
Nombre de pages : 449
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Bleak House - tome 1 La mystérieuse Lady Dedlock

François RIVIÈRE (Préface), Henriette Loreau (Traducteur), Clemence Herout (Traducteur)
Date de parution : 01/09/2013
Esther Summerson, modeste orpheline, a d'abord été recueillie par sa tante, puis par le notable John Jarndyce, propriétaire de Bleak House, qu'elle croit être son père. En réalité, elle est la fille d'un certain Nemo, ancien officier, et de Lady Dedlock, qui, croyant sa fille morte, est partie finir ses... Esther Summerson, modeste orpheline, a d'abord été recueillie par sa tante, puis par le notable John Jarndyce, propriétaire de Bleak House, qu'elle croit être son père. En réalité, elle est la fille d'un certain Nemo, ancien officier, et de Lady Dedlock, qui, croyant sa fille morte, est partie finir ses jours à l'abri des regards...L'excellent Jarndyce, père de Richard et Ada, s'est occupé d'Esther comme de sa propre fille, après avoir songé à l'épouser... Mais qu'adviendra-t-il de son héritage ? Tous les protagonistes du roman seront, l'un après l'autre, impliqués dans cette sombre question, ressort principal de l'intrigue, et passeront des années dans les tribunaux à régler leurs litiges.Neuvième roman de Dickens, Bleak House parut en feuilleton de mars 1852 à septembre 1853. S'appuyant sur son expérience de clerc, Dickens y dépeint l'état déplorable du système judiciaire anglais, qui sera d'ailleurs réformé en 1870. Son sens du suspense a inspiré La Pierre de Lune de Wilkie Collins (Archipoche, mars 2013).
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782352875406
Façonnage normé : EPUB2
Nombre de pages : 449
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • mogador83 Posté le 14 Août 2019
    Première découverte pour moi du monde littéraire de Charles Dickens, et plutôt une bonne voire très bonne découverte. Ce roman est long (1300 pages) mais sa lecture est plutôt facile une fois que l'on a bien compris qui était qui. c'est un peu difficile au début car la liste est longe mais au passé la moitié du livre, c'est beaucoup plus fluide. côté écriture, on n'est pas loin du style d'Alexandre Dumas ou d’Émile Zola, il y a quelques descriptions mais on est vraiment dans l'action. L'histoire nous permet de suivre la destinée d'Esther, enfant abandonné qui va découvrir ses origines et se construire une nouvelle vie grâce à son tuteur. La famille de ce dernier est au cœur d'un imbroglio juridique qui dure depuis de nombreuses années et fait travailler de nombreux avoués, juristes... Il y a également des traits d'humour et beaucoup d'ironie notamment autour de ce procès sans fin. Un pavé littéraire que je vous invite à découvrir et qui m'incite à poursuivre ma découverte de l’œuvre de Dickens!
  • veronic68 Posté le 18 Septembre 2013
    C'est du Dickens, alors nous avons le droit à beaucoup de descriptions, beaucoup de personnages qui se croisent. Mais le tout m'a beaucoup plus. j'adore l'atmosphère de ce livre. Bien qu'il soit parfois un peu dur de s'y retrouver avec tous les personnages, j'ai beaucoup apprécié ce livre. Je vais lire le deuxième tome : Le choix d'Esther
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Il ne s'agit pas d'une newsletter classique. Il s'agit d'une promesse. La promesse de prendre, reprendre ou cultiver le goût de la lecture. La promesse de ne rien manquer de l'actualité de Lisez.