Lisez! icon: Search engine
Belfond
EAN : 9782714494108
Façonnage normé : EPUB3
Nombre de pages : 160
DRM : DRM Adobe

Ceux qui doivent périr

Laureline CHAPLAIN (Traducteur)
Collection : Belfond Noir
Date de parution : 01/04/2021
Une enquête de Tom Douglas.
La reine du suspense à l’anglaise livre enfin la suite de La Disparue de Noël, dans une novella addictive et angoissante.
Depuis plusieurs mois, Natasha a fui sa famille, les mensonges des siens. Si sa belle-mère fait son possible pour reprendre contact, l’adolescente s’évertue à brouiller les pistes pour rester seule, loin des adultes qui l’ont trahie.
Mais combien de temps Natasha pourra-t-elle rester cachée, sans protection ?
La jeune fille le sait,...
Depuis plusieurs mois, Natasha a fui sa famille, les mensonges des siens. Si sa belle-mère fait son possible pour reprendre contact, l’adolescente s’évertue à brouiller les pistes pour rester seule, loin des adultes qui l’ont trahie.
Mais combien de temps Natasha pourra-t-elle rester cachée, sans protection ?
La jeune fille le sait, sa parole vaut de l’or pour la police. Témoin de crimes sordides par le passé, elle seule a le pouvoir de guider l’inspecteur Tom Douglas et son équipe sur la route de dangereux meurtriers. Des gens qu’elle fréquentait autrefois et qui, eux aussi, la cherchent sans relâche…
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714494108
Façonnage normé : EPUB3
Nombre de pages : 160
DRM : DRM Adobe

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Entournantlespages Posté le 6 Octobre 2021
    Ceux qui doivent périr est la suite directe de La Disparue de Noël, un autre roman de Rachel Abbott. Je vous recommanderai donc de lire d’abord ce dernier avant de vous lancer dans ce court thriller de 132 pages. Si vous faites comme moi, vous aurez malheureusement l’impression d’arriver en plein milieu d’une histoire. Suite à La Disparition de Noël, nous retrouvons Tachan, une jeune fille de treize ans qui a été enlevée il y a plusieurs années. Secourue après avoir vécue au sein de la pègre, elle retrouve son père, sa nouvelle femme et leur bébé. Mais, suite à une nouvelle mauvaise décision de sa part, Tachan décide de fuir ce foyer et de s’en sortir par elle-même dans la rue. Emma, sa belle-mère, fait pourtant tout pour la retrouver, multipliant les avis de recherches et travaillant main dans la main avec Tom Douglas, le frère de son ancien fiancé Jake. Tom a de bonnes raisons d’aider Emma dans ses recherches car Tachan pourrait devenir le témoin clé afin de mettre derrière les barreaux un criminel que la jeune fille a pas mal côtoyé par le passé. Si on s’attache aux personnages, il est difficile de se sentir concerné par... Ceux qui doivent périr est la suite directe de La Disparue de Noël, un autre roman de Rachel Abbott. Je vous recommanderai donc de lire d’abord ce dernier avant de vous lancer dans ce court thriller de 132 pages. Si vous faites comme moi, vous aurez malheureusement l’impression d’arriver en plein milieu d’une histoire. Suite à La Disparition de Noël, nous retrouvons Tachan, une jeune fille de treize ans qui a été enlevée il y a plusieurs années. Secourue après avoir vécue au sein de la pègre, elle retrouve son père, sa nouvelle femme et leur bébé. Mais, suite à une nouvelle mauvaise décision de sa part, Tachan décide de fuir ce foyer et de s’en sortir par elle-même dans la rue. Emma, sa belle-mère, fait pourtant tout pour la retrouver, multipliant les avis de recherches et travaillant main dans la main avec Tom Douglas, le frère de son ancien fiancé Jake. Tom a de bonnes raisons d’aider Emma dans ses recherches car Tachan pourrait devenir le témoin clé afin de mettre derrière les barreaux un criminel que la jeune fille a pas mal côtoyé par le passé. Si on s’attache aux personnages, il est difficile de se sentir concerné par les enjeux autour d’eux sans avoir lu le livre précédent. Je me suis donc vite lassée de cette histoire qui ne pouvait totalement me parler. J’ai également tiqué à cause des relations entre tous les personnages. Le monde est petit, certes, mais je ne comprends pas qu’un personnage en particulier puisse faire le lien avec tous les autres. Ce choix ajoute une touche de sensationnel où il n’y en a pas forcément besoin.
    Lire la suite
    En lire moins
  • ludi33 Posté le 23 Septembre 2021
    Ceux qui doivent périr est un court roman qui suit La disparue de Noël. On y retrouve Tasha, adolescente en fuite, Emma, sa belle-mère bien décidée à la retrouver, et évidemment Tom Douglas, qui recherche Tasha pour la protéger et la faire témoigner. Je n'ai pas lu La disparue de Noël, mais ai compris les tenants et aboutissants de cette histoire grâce aux rappels dont l'autrice émaille son récit. Et j'ai vraiment apprécié ma lecture, grâce aux personnages, tous attachants et enfermés dans une situation inextricable, où aucun choix n'est simple. Quant à la fin, touchante, elle conclut avec une touche de bonheur une histoire bien sombre.
  • Peluche0706 Posté le 17 Septembre 2021
    Il s’agit de la suite de la disparue de Noël. Comme je ne l’avais pas lu, je me suis lancée dans la lecture de ce premier livre avec plaisir. L’auteure a le talent pour lancer une intrigue prenante, ce qui fait qu’on tourne les pages sans s’en rendre compte. Mais le point noir de cette auteure est bien les fins de ses romans. Elle nous laisse souvent un peu sur votre faim, et elle n’a pas dérogé à la règle ici. C’est d’autant plus flagrant que les fans ont réclamé une suite sur ce roman car on connaissait le sort de tout le monde dans ce roman, sauf celui de Tascha. Je vais donc être obligée de spoiler la fin du premier roman pour parler de ce nouveau roman. A ne pas lire si vous souhaite vous lancer dans l’aventure. C’est donc avec ce personnage que l’histoire commence. On retrouve une Tascha toujours un peu obtue qui ne veut plus rentrer chez ses parents malgré le fait qu’Emma se lance à sa recherche. Elle a peur que les policiers l’arrêtent pour l’enlèvement d’Olly, le bébé d’Emma. Tom, le policier récurrent de l’auteure va être attaché lui aussi à la retrouver pour qu’elle... Il s’agit de la suite de la disparue de Noël. Comme je ne l’avais pas lu, je me suis lancée dans la lecture de ce premier livre avec plaisir. L’auteure a le talent pour lancer une intrigue prenante, ce qui fait qu’on tourne les pages sans s’en rendre compte. Mais le point noir de cette auteure est bien les fins de ses romans. Elle nous laisse souvent un peu sur votre faim, et elle n’a pas dérogé à la règle ici. C’est d’autant plus flagrant que les fans ont réclamé une suite sur ce roman car on connaissait le sort de tout le monde dans ce roman, sauf celui de Tascha. Je vais donc être obligée de spoiler la fin du premier roman pour parler de ce nouveau roman. A ne pas lire si vous souhaite vous lancer dans l’aventure. C’est donc avec ce personnage que l’histoire commence. On retrouve une Tascha toujours un peu obtue qui ne veut plus rentrer chez ses parents malgré le fait qu’Emma se lance à sa recherche. Elle a peur que les policiers l’arrêtent pour l’enlèvement d’Olly, le bébé d’Emma. Tom, le policier récurrent de l’auteure va être attaché lui aussi à la retrouver pour qu’elle témoigne lors du prochain procès de celui qui l’avait enlevé. Ce court roman va donc nous projeter dans cette recherche. Personnellement, même si j’ai été frustrée par la fin du dernier opus, ce nouveau roman ne m’a pas plus convaincue que ça, même si j’avoue que la fin est juste parfaite. Ici, on n’est plus vraiment dans un thriller, en tout cas pas selon ma définition. On a une révélation en fin de roman, comme un retournement de situation, qui permet à l’auteure de s’en tirer avec une fin comme on l’aurait attendu lors du premier roman. Mais l’attente de cette fin est bien longue : les péripéties de Tascha ne m’ont pas vraiment intéressées. Je pense que je n’aurais peut-être pas eu cet avis si je n’avais pas enchaîné les 2 romans à la suite. En bref, une suite d’un roman dont on attendait une fin, qui remplit bien son rôle puisque la fin tombe à point. Malgré le faible nombre de pages du roman, j’ai trouvé ce roman bien long. Je remercie Netgalley et les éditions Belfond Noir pour cette lecture
    Lire la suite
    En lire moins
  • Cath_perrin Posté le 6 Septembre 2021
    Merci à NetGalley et aux Éditions Belfond pour cette lecture Ceux qui doivent périr est la suite de La disparue de Noël, parue en 2017 aux Éditions Belfond. Ceux qui doivent périr est une novella (roman court), à ce jour disponible uniquement en livre numérique. Il dévoile les tenants et les aboutissants du roman policier précédent, mais il est facile et agréable à lire. Tasha est en fuite. Elle est recherchée par Emma, sa belle-mère à qui elle a fait beaucoup de mal. Emma n’est pas la seule à ses trousses, des inconnus se renseignent sur elle. Tasha, qui vit dans la rue, n’a qu’un ami, Andy. À eux deux, ils arrivent à survivre en chapardant de la nourriture ça et là. L’intrigue est originale comme souvent avec Rachel Abbott
  • celine85 Posté le 27 Août 2021
    J’ai reçu ce roman via Netgalley. Il s’agit de la suite de « La disparue de noël » que j’aurais du lire avant de lire ce petit roman de moins de 150 pages car je suis passée à coté de beaucoup d’éléments pour bien l’apprécier. Tasha (Natasha) a fui. Emma sa belle mère la recherche, la police dont Tom Douglas aussi car son témoignage est très important pour eux. Tasha de cache, elle est perdue, ne sait plus à qui se fier. En plus ils ne sont pas les seuls à la rechercher mais les intentions de ces derniers ne sont pas forcément bonnes. Je vous conseille vivement de lire le tome précédent sinon vous passerez à coté de ce roman. Je pense qu’il donne certaines réponses car en lisant les commentaires sur le roman « la disparue de noël » , certains l’avaient trouvé bâclé, étaient restés avec des interrogations. #RachelAbbott #NetGalleyFrance
Toute l'actualité des éditions Belfond Noir
Succombez à vos instincts de serial lecteur.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • News
    Lisez

    Quatre polars de Rachel Abbott en exclusivité numérique

    Les enquêtes de l’inspecteur londonien Tom Douglas se succèdent, de plus en plus inquiétantes, dans quatre nouveaux polars disponibles en numérique seulement… La plume de Rachel Abbott nous conduit une nouvelle fois dans un univers angoissant où les certitudes ne sont que faux-semblants. L’amour et la haine, le coupable et l’innocent, tout se mélange et se brouille : face à d’inextricables énigmes policières, le suspense est à son comble.

    Lire l'article