Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782221131527
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)
Ilium
Jean-Daniel Brèque (traduit par)
Collection : Ailleurs et Demain
Date de parution : 26/04/2012
Éditeurs :
Robert Laffont

Ilium

Jean-Daniel Brèque (traduit par)
Collection : Ailleurs et Demain
Date de parution : 26/04/2012

Ilium, c’est Troie. Troie, c’est la guerre chantée par Homère dans l’Iliade.
Mais le mont Olympe est situé sur Mars et les dieux qui l’habitent, conformes à l’imagerie antique, abusent des...

Ilium, c’est Troie. Troie, c’est la guerre chantée par Homère dans l’Iliade.
Mais le mont Olympe est situé sur Mars et les dieux qui l’habitent, conformes à l’imagerie antique, abusent des facilités quantiques en guise de pouvoirs surhumains. Quasiment immortels, ils se déplacent à travers le temps et l’espace. Leur spectacle...

Ilium, c’est Troie. Troie, c’est la guerre chantée par Homère dans l’Iliade.
Mais le mont Olympe est situé sur Mars et les dieux qui l’habitent, conformes à l’imagerie antique, abusent des facilités quantiques en guise de pouvoirs surhumains. Quasiment immortels, ils se déplacent à travers le temps et l’espace. Leur spectacle favori, voire obsessionnel, demeure cette guerre qui se déroule sur Terre et dont aucun d’eux ne connaît l’issue.
Aucun sauf Zeus, évidemment.
Pour vérifier la conformité de la guerre réelle avec ce qu’en a conté Homère, les scholiastes, des érudits pêchés à différents moments de l’histoire, sont dotés de pouvoirs secondaires non négligeables, ainsi celui d’emprunter l’identité d’un Grec ou d’un Troyen le temps de leur observation.
Hockenberry est l’un de ces scholiastes, ressuscité, extrait du XXe siècle et enrôlé contre son gré par Aphrodite en personne pour une mission secrète : faire triompher les Troyens, assassiner Athéné.
Pour leur part, les Moravecs, Intelligences Artificielles, qui vivent autour des planètes extérieures, commencent à s’inquiéter de la débauche de manipulations quantiques qui a pour source Mars. Elle menace le système solaire et peut-être l’univers tout entier. Ophu d’Io et Mahnmut sont envoyés y voir ce qu’il s’y passe. L’un ne jure que par Shakespeare, l’autre que par Proust.
Et sur Mars, de petits hommes verts érigent sans fin des statues géantes dans le style de celles de l’île de Pâques. Tandis que sur terre, les Derniers Hommes, au nombre exact de un million, jouent les sybarites décadents.
Dan Simmons, l’auteur du Cycle d’Hypérion, a transposé dans le grandiose avenir avec génie, humour, culture et rigueur, la fameuse Iliade.
La Guerre de Troie, comme si vous y étiez. Vue de demain.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221131527
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • JeDeLire 17/09/2022
    Typiquement le livre que je conseille vivement d'essayer, mais dont je pense qu'il ne faut pas se forcer à le finir. Fidèle à son style, Simmons transpose un univers de fantasy en science-fiction (comme Hypérion). Dans le cas d'Ilium, c'est très intéressant de voir comment il dévoile l'univers qu'il a construit, comment il justifie l'énormité de ce qu'il a imaginé (des dieux grecs sur mars !!!). Passé cette découverte (menée de main de maître), l'avenir des personnages et l'évolution de la situation sont finalement assez anecdotiques (protagonistes loufoques mais peu attachants). On peut donc se passer (je trouve) des 400 pages restantes et d'une suite éventuelle.
  • dagoba04 25/10/2021
    " Je suis en admiration devant Dan Simmons" a dit Stephen King. Et bien voyez vous moi aussi. Bon ç'est sur quand c' est moi qui le dit vous vous ruez pas comme des fous a la librairie acheter le livre ! Sans rancune je vous en veux pas. D' ailleurs je suis plus qu' en admiration devant Simmons,je suis en addiction complète. Il y a des auteurs qui arrivent a écrire dans leur vie LEUR chef d'oeuvre. Et c' est déjà énorme. Et il y a des Simmons pour qui écrire un chef d' œuvre devient routinier. Je pense à "L' Échiquier du Mal" bien sûr." Un des trois meilleurs livres de horreur jamais écrit", toujours selon Stephen King. Et Les Cantos d' Hyperion bien sûr , la plus grande fresque SF jamais écrite ( ça c' est moi qui le dit, pas notre bon vieux Stephen). Alors voyez vous quand j' ai démarré cet "Ilium" je ne m' attendais pas du tout à prendre une si grosse claque. Et pour tout vous dire je le sentais pas... Les dieux de l' Olympe qui se refont la guerre de Troie en direct de la planète Mars ça me faisait un peu peur. Je connais le grand talent de l'... " Je suis en admiration devant Dan Simmons" a dit Stephen King. Et bien voyez vous moi aussi. Bon ç'est sur quand c' est moi qui le dit vous vous ruez pas comme des fous a la librairie acheter le livre ! Sans rancune je vous en veux pas. D' ailleurs je suis plus qu' en admiration devant Simmons,je suis en addiction complète. Il y a des auteurs qui arrivent a écrire dans leur vie LEUR chef d'oeuvre. Et c' est déjà énorme. Et il y a des Simmons pour qui écrire un chef d' œuvre devient routinier. Je pense à "L' Échiquier du Mal" bien sûr." Un des trois meilleurs livres de horreur jamais écrit", toujours selon Stephen King. Et Les Cantos d' Hyperion bien sûr , la plus grande fresque SF jamais écrite ( ça c' est moi qui le dit, pas notre bon vieux Stephen). Alors voyez vous quand j' ai démarré cet "Ilium" je ne m' attendais pas du tout à prendre une si grosse claque. Et pour tout vous dire je le sentais pas... Les dieux de l' Olympe qui se refont la guerre de Troie en direct de la planète Mars ça me faisait un peu peur. Je connais le grand talent de l' auteur mais là je me suis dit que il avait fumé des trucs trop puissants... Mais ça marche ! Parce que Simmons a plus que du talent,il a du génie. Nous voilà avec les dieux de l'Olympe qui font joujou sur Mars en se refaisant l'iliade . On retrouvera également un érudit de notre époque ressuscité pour sa connaissance de l'épopée d' Homère, un robot immense en forme de crabe amoureux de Proust ami avec un autre robot passionné des sonnets de Shakespeare ! Rien que là on se dit simplement que Dan Simmons a forcé sur l'extasy. Mais ç'est pas fini !! Soyons fous et que le personnel s' amuse ! Simmons va nous mettre des petits hommes verts,des dinosaures,des robots mystérieux,des humains bizarres et va nous entraîner dans une monumentale fresque ou se mêleront aventures,action, intrigues, littérature et poésie. En résumé on en prend plein la gueule a chaque page. Il y a le "pop- corn movie" au cinéma,il y a maintenant le "pop-corn Book" avec Simmons. Alors ne soyez pas refroidi par le pitch assez " aware" de la quatrième de couv' et partez sur Mars et sur la plaine de Troie sans crainte, c' est comme sur la planète Hyperion, vous en aurez pour votre argent. Simmons est un génie qui vous donne envie de lire L' Iliade et Proust ainsi que de découvrir Shakespeare et John Keats. " Ilium" est de la même trempe que "L'échiquier du Mal" ou " Hyperion" : Des chefs-d'œuvre de la SF mais aussi des grandes oeuvres littéraires. Et oui je suis vraiment "Dan Simmons addict". Stephen King fut ma référence dans ma première vie de lecteur,Dan Simmons est ma référence dans la seconde. Je dois vous laisser maintenant. Je pars pour Olympos...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Syl1984 28/03/2021
    Sacré pavé que ce Ilium de Dan Simmons. La lecture n'en a pas été pour autant laborieuse mais elle réclamait d'accepter de ne pas tout comprendre tout de suite. Cette re-création de l'Iliade à la sauce science-fiction est un pari osé. Déjà parce que l'Iliade ça peut s avérer particulièrement indigeste et qu il allait falloir trouver une cohérence certaine. Si en plus de cela on vous y ajoute la Tempête de Shakespeare, c est la folie la plus totale. N'empêche que la sauce prend et elle prend même très bien. Sur ce je vous laisse, la suite Olympos m'attend... et j en ai pour 1000 pages !
  • Typesow 28/01/2021
    J'ai pris mon pied. Un bon gros panard. Pointure 47/48 je dirais. C'est pas du pied de basketteur professionnel, mais on est tout de même sur une belle mensuration. Ilium est un petit pavé d'environs 850 pages, mais je l'ai dévoré avec fougue, galvanisé par l'imagination de cet auteur que je découvre. Chaque page que je lisais en appelait une autre, à l'image d'Achille, le tueur d'homme, dont la lame insatiable ne cesse d'appeler le sang.
  • lehibook 14/04/2020
    Après avoir relu l'Iliade et l'Odyssée ,j'ai eu envie de relire une variation sur ce thème:. Dan Simmons ne doute de rien !Pour ce pavé de 600 pages (et ce n’est que la première partie !) il s’est adjoint des assistants prestigieux :Homère, Shakespeare et Proust ! 3 arcs narratifs : une guerre de Troie réactivée (sur Mars) , une Terre idyllique où s’ébattent quelques milliers d’humains (les autres ont été éliminés par un VIRUS !!!) ,une civilisation de robots pensants aux confins du système solaire. Des êtres très variés , les Zek petits hommes verts , les Voynix E.T. énigmatiques et inquiétants ,les Calibanis produits de la manipulation génétique .. Un empilement de niveaux de pouvoir : humains à l’ancienne , post-humains, les olympiens homériques , le panthéon shakespearien de la Tempête (Prospero, Ariel, Caliban ) et des méta-dieux (Detébos,Le Quiet) . On mixe le tout et c’est parti !
Abonnez-vous à la newsletter Robert Laffont
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.