Lisez! icon: Search engine
Jolis Jolis Monstres
Collection : Belfond Pointillés
Date de parution : 29/08/2019
Éditeurs :
Belfond
En savoir plus

Jolis Jolis Monstres

Collection : Belfond Pointillés
Date de parution : 29/08/2019
"Je m'appelle James et je suis exquise..."
Découvrez le grand roman des drag-queens.
Certains disent qu’on est des monstres, des fous à électrocuter.
Nous sommes des centaures, des licornes, des chimères à tête de femme.
Les plus jolis monstres du monde.
 

Au début des années sida,...
Certains disent qu’on est des monstres, des fous à électrocuter.
Nous sommes des centaures, des licornes, des chimères à tête de femme.
Les plus jolis monstres du monde.
 

Au début des années sida, James est l’une des plus belles drag-queens de New York. La légende des bals, la reine des cabarets, l’amie fidèle...
Certains disent qu’on est des monstres, des fous à électrocuter.
Nous sommes des centaures, des licornes, des chimères à tête de femme.
Les plus jolis monstres du monde.
 

Au début des années sida, James est l’une des plus belles drag-queens de New York. La légende des bals, la reine des cabarets, l’amie fidèle des club kids et des stars underground. Quand trente ans plus tard il devient le mentor de Victor, un jeune père de famille à l’humour corrosif, James comprend que le monde et les mentalités ont changé.
 
Sur trois décennies, Jolis jolis monstres aborde avec finesse et fantaisie la culture drag, le voguing et la scène ballroom dans un grand théâtre du genre et de l’identité. Au cœur d’une Amérique toujours plus fermée et idéologique, ce roman tendre mais bruyant est une ode à la beauté, à la fête et à la différence. Une prise de parole essentielle.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714479860
Façonnage normé : EPUB3
DRM : DRM Adobe
Belfond
En savoir plus
EAN : 9782714479860
Façonnage normé : EPUB3
DRM : DRM Adobe

Ils en parlent

" Pour son quatrième roman, Julien Dufresne-Lamy déroule avec finesse et fantaisie un demi-siècle de ce mouvement d'émancipation. C'est écrit à la mode " drag " : enjoué et cruel, corrosif et léger, cocktail détonnant de beauté (magie du transformisme) et de laideur (de l'intolérance). Un rappel formidable alors qu'une vague sectaire remonte aux Etats-Unis (et pas que). "
Jacques Lindecker / L'Alsace

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • nathalou93 03/06/2023
    Au début des années sida, James est l'une des plus belles drag-queens de New York. La légende des bals, la reine des cabarets, l'amie fidèle des clubs kids et des stars undergrounds. Quand trente ans plus tard, il devient le mentor de Victor, un jeune père de famille à l'humour corrosif, James comprend que le monde et les mentalités ont changé. Ce livre nous emmène dans les milieux des drag-queens, et j'ai trouvé ce voyage vraiment formidable. On y retrouve beaucoup de joie, mais aussi pendant les années SIDA, la peine de perdre des êtres chers, et cela finit avec l'émission célèbre RU PAUL. Cela parle aussi de la transmission, James, on lui apprit à devenir la drag-queen qu'il l'est et aussi à son tour, il a appris à Victor, j'ai beaucoup aimé cette thématique. Mais c'est un récit qui décrit ce courant avec tellement de positif, il met en valeur les amitiés sincères, la solidarité. C'est réellement l'art du spectacle dans toute sa splendeur, cela comme cela, j'avais des étoiles dans les yeux, après quand le SIDA arrive, c'est hécatombe et c'est très triste. Mais cela m'a permis de comprendre ces années-là à New-York ou tous a commencé et surtout dans ce milieu artistique ou ils vont être discriminé et cela m'a fendu le cœur, car leur but, malgré la tragédie de ses années, c'était de les divertir, d'amener un peu de joie, de fantaisie dans une période dramatique. J'ai beaucoup aimé cette lecture, qui est divertissante, et parfois tragique, la dernière partie du livre est sur l'émission RU PAUL. Et c'est aussi très intéressant de comprendre comment cela se passe derrière le miroir.Au début des années sida, James est l'une des plus belles drag-queens de New York. La légende des bals, la reine des cabarets, l'amie fidèle des clubs kids et des stars undergrounds. Quand trente ans plus tard, il devient le mentor de Victor, un jeune père de famille à l'humour corrosif, James comprend que le monde et les mentalités ont changé. Ce livre nous emmène dans les milieux des drag-queens, et j'ai trouvé ce voyage vraiment formidable. On y retrouve beaucoup de joie, mais aussi pendant les années SIDA, la peine de perdre des êtres chers, et cela finit avec l'émission célèbre RU PAUL. Cela parle aussi de la transmission, James, on lui apprit à devenir la drag-queen qu'il l'est et aussi à son tour, il a appris à Victor, j'ai beaucoup aimé cette thématique. Mais c'est un récit qui décrit ce courant avec tellement de positif, il met en valeur les amitiés sincères, la solidarité. C'est réellement l'art du spectacle dans toute sa splendeur, cela comme cela, j'avais des étoiles dans les yeux, après quand le SIDA arrive, c'est hécatombe et c'est très triste. Mais cela m'a permis de comprendre ces années-là à New-York ou tous a commencé et surtout dans ce milieu artistique ou...
    Lire la suite
    En lire moins
  • s_videau 29/04/2023
    Un roman à deux voix sur l'évolution sur une trentaine d'années de la scène drag. Les débuts, comme un acte désespéré de survie et de revendications, de combats pour la tolérance et le respect. Les années de vache maigre à courir le cachet, mais dans une euphorie permanente malgré la pauvreté, jusqu'à l'apparition du SIDA qui a décimé nombre de figures emblématiques artistiques dans les années 80, propageant peur et fureur de vivre. Puis, l'effet de mode, où certaines drag queens ont percé et sont devenues de vraie business-woman, perdant un peu de vue le côté revendicatif au profit du spectacle pur. Une belle histoire de transmission aussi. Transmission d'une histoire de la culture drag, mais aussi transmission du savoir-être drag, pour qu'un homme puisse devenir la plus belle créature du monde. J'ai bien aimé cette lecture même si certains passages auraient mérité d'être un peu plus développés. En effet, on assiste à des bals où le voguing est à la mode. Dans ces passages, l'auteur évoque de nombreux pas de cette danse urbaine, mais malheureusement sans les décrire (difficile donc de se faire une image dans la tête). On côtoie aussi de nombreuses célébrités new yorkaises, mais certains noms, bien que les ayant déjà entendus, ne m'évoquaient pas leur domaine artistique dans lequel ils excellaient. Malgré cela, Jolis jolis monstres est un beau roman très instructif (même si j'ai préféré Mon père, ma mère, mes tremblements de terre). Un roman à deux voix sur l'évolution sur une trentaine d'années de la scène drag. Les débuts, comme un acte désespéré de survie et de revendications, de combats pour la tolérance et le respect. Les années de vache maigre à courir le cachet, mais dans une euphorie permanente malgré la pauvreté, jusqu'à l'apparition du SIDA qui a décimé nombre de figures emblématiques artistiques dans les années 80, propageant peur et fureur de vivre. Puis, l'effet de mode, où certaines drag queens ont percé et sont devenues de vraie business-woman, perdant un peu de vue le côté revendicatif au profit du spectacle pur. Une belle histoire de transmission aussi. Transmission d'une histoire de la culture drag, mais aussi transmission du savoir-être drag, pour qu'un homme puisse devenir la plus belle créature du monde. J'ai bien aimé cette lecture même si certains passages auraient mérité d'être un peu plus développés. En effet, on assiste à des bals où le voguing est à la mode. Dans ces passages, l'auteur évoque de nombreux pas de cette danse urbaine, mais malheureusement sans les décrire (difficile donc de se faire une image dans la tête). On côtoie aussi de nombreuses célébrités new yorkaises, mais certains noms, bien que...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Castille_ 16/03/2023
    C'est l'histoire de lady prudence / james drag queen phare des années 80-90 dans le New York des années fête et malheureusement "sida". James se replonge dans ces années 30 ans plus tard lorsqu'il décide de revenir à New York et qu'il y rencontre Victor, future drag queen qu'il va accepter de former à cet art du drag. Victor c'est un ancien membre de gang qui découvre cet art lors d'une soirée, il est très éloigné de ce monde qui le fascine et décide de tout quitter pour réaliser son nouveau rêve. James découvre aussi le monde d'aujourd'hui de la communauté lgbtqia+ et tous ses codes qui lui sont étrangers désormais. Il raconte aussi tous ses ami.e.s perdu.e.s fauché.e.s par les meurtres gay ou par le sida. Il raconte l'amour, l'amitié, les codes des drag, sa propre vie. Victor parle de sa vie bien éloignée de ce monde jusqu'à présent, de sa femme et de sa fille, des gangs. Des drags connues sont mentionnées comme Rupaul et tant d autres. On plonge dans ce monde touchant et d'excès avec plaisir et on apprend à découvrir cette communauté.
  • CherryBooks 19/02/2023
    Histoire passionnante malgré quelques longueurs. J'ai vraiment été transporté par cette histoire. C'est touchant et très intéressant ! La fiction et la réalité se mêlent délicatement. Toutes les questions sont posées avec tact et réflexion. Aucune stigmatisation. Le drag dans sa splendeur avec ces heures noires. Les faces d'une même pièce.
  • Bouquinemarine 11/12/2022
    Certains livres méritent d'être lus, relus, crayonnés pour mettre en valeur certains passages, et digérés. Je me le suis acheté, Et j'en ai offert un autre, aussi. Parce-que c'est le genre de livre qu'on a envie de mettre entre toutes les mains une fois découvert. On y découvre James, qui nous raconte toute l'histoire de sa vie de drag-queen : les spectacles, les préparations, les bals, les cabarets ... Mais aussi les années SIDA, la vieillesse ... et Victor, qui commence juste à découvrir ce que c'est d'être drag, d'acheter sa première robe ... Mais qui vit une histoire différente, puisqu'aujourd'hui être drag ce n'est plus écumer les cabarets pour s'y faire une place, mais avoir un compte Instagram et être connu du public ... Je ne m'attendais pas à un récit aussi beau, aussi touchant. Ca parle de drag mais aussi de féminité, et surtout, surtout, de beauté. Je ne vais pas mentir, ça a remué des trucs sur ma vision de moi-même, de ce que c'est d'être une femme, de mon identité.... Bref c'est un livre dont on ne sort pas pareil que l'on est entré ... Et cette intensité, ça fait du bien.
Inscrivez-vous et recevez toute l'actualité des éditions Belfond
Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.

Lisez maintenant, tout de suite !